Au Japon, les trains détectent les séismes

Proposé par
Invité
le

Les trains à grande vitesse japonais (Shinkansen) de la compagnie JR East sont protégés par un réseau de séismomètres placés sur les côtes et le long des voies. Lorsqu'un des capteurs détecte un séisme, il envoie l'information à tous les trains du réseau qui se mettent en arrêt d'urgence. Ce système permit d'éviter de nombreuses catastrophes lors du séisme de mars 2011.


Commentaires préférés (3)

Notre TGV est équipé du même système (que nous avons d'ailleurs emprunté aux Japonais) mais pas sur tout le territoire. Le Sud-Est est faiblement sismique, pas de quoi fouetter un chat pour la population mais à 300kmh même un séisme de magnitude 3 donne des sueurs froides aux responsables.
Cela dit, ce système ne s'est encore jamais déclenché depuis la construction du TGV méditerranée, enfin, mieux vaut prévenir que guérir.

a écrit : Le sismomètre est le capteur, le sismographe est la machine qui comprends le capteur sensible aux ondes sismiques et le sismogramme qui enregistre les données sur un support visuel. L'anecdote est donc juste, sauf qu'effectivement, on dit "sismomètre" ^^ Et on parle aussi de sismoscope pour les appareils détectant un séisme sans pouvoir les mesurer de manière quantifiable ou les représenter. L'un des cas les plus anciens étant un sismoscope chinois du deuxième siècle, avec un système de pendule à l'équilibre qui faisait tomber des billes en cas de mouvement. Le système pouvait cependant donner la direction générale du séisme, en ayant une boule dans 8 directions.

a écrit : Le sismomètre est le capteur, le sismographe est la machine qui comprends le capteur sensible aux ondes sismiques et le sismogramme qui enregistre les données sur un support visuel. L'anecdote est donc juste, sauf qu'effectivement, on dit "sismomètre" ^^ Et non
Le sysmogramme est l enregistrement lui même, le graphique en résumé.
Et le sysmographe l'appareil qui enregistre (à l'origine qui dessiné un Graphique avec une aiguille à l'encre sur papier qui se déroulé lentement en continu)

De manière simpliste et aquelques exception près :
Xxxxxgramme est la courbe/le graphique
Xxxxxgraphe l'appareil qui dessine une courbe/graphe
Xxxxmetre un organe de mesure (quantifiable)
Xxxxscope appareil permettant de visualiser un phénomène.
Mais si un linguiste dans le coin peut etailler, et corriger


Tous les commentaires (39)

Notre TGV est équipé du même système (que nous avons d'ailleurs emprunté aux Japonais) mais pas sur tout le territoire. Le Sud-Est est faiblement sismique, pas de quoi fouetter un chat pour la population mais à 300kmh même un séisme de magnitude 3 donne des sueurs froides aux responsables.
Cela dit, ce système ne s'est encore jamais déclenché depuis la construction du TGV méditerranée, enfin, mieux vaut prévenir que guérir.

On dit pas sismographe ? JMCMB du coup :)

a écrit : On dit pas sismographe ? JMCMB du coup :) Le sismomètre est le capteur, le sismographe est la machine qui comprends le capteur sensible aux ondes sismiques et le sismogramme qui enregistre les données sur un support visuel. L'anecdote est donc juste, sauf qu'effectivement, on dit "sismomètre" ^^

a écrit : Le sismomètre est le capteur, le sismographe est la machine qui comprends le capteur sensible aux ondes sismiques et le sismogramme qui enregistre les données sur un support visuel. L'anecdote est donc juste, sauf qu'effectivement, on dit "sismomètre" ^^ Et on parle aussi de sismoscope pour les appareils détectant un séisme sans pouvoir les mesurer de manière quantifiable ou les représenter. L'un des cas les plus anciens étant un sismoscope chinois du deuxième siècle, avec un système de pendule à l'équilibre qui faisait tomber des billes en cas de mouvement. Le système pouvait cependant donner la direction générale du séisme, en ayant une boule dans 8 directions.

a écrit : Le sismomètre est le capteur, le sismographe est la machine qui comprends le capteur sensible aux ondes sismiques et le sismogramme qui enregistre les données sur un support visuel. L'anecdote est donc juste, sauf qu'effectivement, on dit "sismomètre" ^^ Les deux se disent même si effectivement séismomètre sonne étrange.

D'ailleurs, pour compléter ta remarque sur les TGV, les français ne sont pas les seuls pionniers des trains à grande vitesse (contrairement à ce que beaucoup de gens croient).
Les Japonais nous mettent la pâté avec leur JR-Maglev (même si la technologie est différente).

a écrit : Le sismomètre est le capteur, le sismographe est la machine qui comprends le capteur sensible aux ondes sismiques et le sismogramme qui enregistre les données sur un support visuel. L'anecdote est donc juste, sauf qu'effectivement, on dit "sismomètre" ^^ Et non
Le sysmogramme est l enregistrement lui même, le graphique en résumé.
Et le sysmographe l'appareil qui enregistre (à l'origine qui dessiné un Graphique avec une aiguille à l'encre sur papier qui se déroulé lentement en continu)

De manière simpliste et aquelques exception près :
Xxxxxgramme est la courbe/le graphique
Xxxxxgraphe l'appareil qui dessine une courbe/graphe
Xxxxmetre un organe de mesure (quantifiable)
Xxxxscope appareil permettant de visualiser un phénomène.
Mais si un linguiste dans le coin peut etailler, et corriger

a écrit : Et non
Le sysmogramme est l enregistrement lui même, le graphique en résumé.
Et le sysmographe l'appareil qui enregistre (à l'origine qui dessiné un Graphique avec une aiguille à l'encre sur papier qui se déroulé lentement en continu)

De manière simpliste et aquelques exception p
rès :
Xxxxxgramme est la courbe/le graphique
Xxxxxgraphe l'appareil qui dessine une courbe/graphe
Xxxxmetre un organe de mesure (quantifiable)
Xxxxscope appareil permettant de visualiser un phénomène.
Mais si un linguiste dans le coin peut etailler, et corriger
Afficher tout
Vous dites la même chose sauf que toi, tu fais de vilaines fautes d'orthographe aux mots que tu essayes de définir.
Peace.

a écrit : Les deux se disent même si effectivement séismomètre sonne étrange.

D'ailleurs, pour compléter ta remarque sur les TGV, les français ne sont pas les seuls pionniers des trains à grande vitesse (contrairement à ce que beaucoup de gens croient).
Les Japonais nous mettent la pâté avec leur JR-
Maglev (même si la technologie est différente). Afficher tout
Tu exagères un peu ;) le record japonais est de 603 km/h et celui du TGV est de 574.8 km/h qui était en 2007 le record du monde !
On pourrait dire que niveau technologique la France et le Japon sont les meilleurs au monde et se tire la bourre, même si le Japon risque de se démarquer d'ici quelque années.
Après pour la rentabilité/retards/propreté/efficacité on est hors catégorie...

a écrit : Vous dites la même chose sauf que toi, tu fais de vilaines fautes d'orthographe aux mots que tu essayes de définir.
Peace.
Je dois certe apprendre à écrire, et toi à lire !
Il dit que le sysmogramme sert à enregistrer, non il s'agit de l'enregistrement lui même, en bref le sysmogramme c'est le dessin, ta courbe.
Il y a autant de différence entre un crayon à dessin et un dessin
L'un sert à dessiner, l'autre c'est le dessin lui même

a écrit : Les deux se disent même si effectivement séismomètre sonne étrange.

D'ailleurs, pour compléter ta remarque sur les TGV, les français ne sont pas les seuls pionniers des trains à grande vitesse (contrairement à ce que beaucoup de gens croient).
Les Japonais nous mettent la pâté avec leur JR-
Maglev (même si la technologie est différente). Afficher tout
Les Japonais sont les premiers à avoir fait des trains à grande vitesse. Dans un doc sur les trains, ils expliquaient que les politiques Français avaient demandé au début des années 70 aux ingénieurs s'ils pouvaient faire la même chose qu'eux, les ingénieurs ont répondu oui, le TGV (à gaz...) est né.
On a pas réussi à faire mieux que les Japonais d'ailleurs, juste un peu différent et moins cher.

Pour le Maglev, ses gros défauts sont: le coût prohibitif des voies et le fait qu'il ne peut "rouler" que sur ses propres voies alors que les TGV(quel que soient leurs origines) peuvent rouler sur toutes les voies, même les voies un peu cabossées, mais tout doucement bien sur. ^^. Ses avantages: une vitesse théorique approchant, voire dépassant celle des avions de ligne et une très faible consommation d'énergie.
Le bon vieux rail en acier a encore de beaux siècles devant lui.

a écrit : Et non
Le sysmogramme est l enregistrement lui même, le graphique en résumé.
Et le sysmographe l'appareil qui enregistre (à l'origine qui dessiné un Graphique avec une aiguille à l'encre sur papier qui se déroulé lentement en continu)

De manière simpliste et aquelques exception p
rès :
Xxxxxgramme est la courbe/le graphique
Xxxxxgraphe l'appareil qui dessine une courbe/graphe
Xxxxmetre un organe de mesure (quantifiable)
Xxxxscope appareil permettant de visualiser un phénomène.
Mais si un linguiste dans le coin peut etailler, et corriger
Afficher tout
Donc sismomètre+sismogramme=sismographe, sur ce coup j'avais raison sauf que le sismogramme n'est pas une machine et là j'avais tord, JMCMB ;)

Ahlala qu'es ce que q'il faut être pointilleux pour utiliser les mots comme il faut des fois! ^^

a écrit : Tu exagères un peu ;) le record japonais est de 603 km/h et celui du TGV est de 574.8 km/h qui était en 2007 le record du monde !
On pourrait dire que niveau technologique la France et le Japon sont les meilleurs au monde et se tire la bourre, même si le Japon risque de se démarquer d'ici quelque années. r /> Après pour la rentabilité/retards/propreté/efficacité on est hors catégorie... Afficher tout
La sncf a encore beaucoup de progrès à faire. En 2014, au Japon, de temps de retard moyen du Shinkensan était de 54 secondes, en 1997 seulement 19 secondes. En France, un train avec 5 minutes de retard, on trouve ça normal.

a écrit : Donc sismomètre+sismogramme=sismographe, sur ce coup j'avais raison sauf que le sismogramme n'est pas une machine et là j'avais tord, JMCMB ;)

Ahlala qu'es ce que q'il faut être pointilleux pour utiliser les mots comme il faut des fois! ^^
Donc dans ta logique
Optique(le capteur) +photo(le résultat) =appareil photo(la machine ) ?
Un peu alambic comme raisonnement, mais pourquoi pas

a écrit : Les Japonais sont les premiers à avoir fait des trains à grande vitesse. Dans un doc sur les trains, ils expliquaient que les politiques Français avaient demandé au début des années 70 aux ingénieurs s'ils pouvaient faire la même chose qu'eux, les ingénieurs ont répondu oui, le TGV (à gaz...) est né.
O
n a pas réussi à faire mieux que les Japonais d'ailleurs, juste un peu différent et moins cher.

Pour le Maglev, ses gros défauts sont: le coût prohibitif des voies et le fait qu'il ne peut "rouler" que sur ses propres voies alors que les TGV(quel que soient leurs origines) peuvent rouler sur toutes les voies, même les voies un peu cabossées, mais tout doucement bien sur. ^^. Ses avantages: une vitesse théorique approchant, voire dépassant celle des avions de ligne et une très faible consommation d'énergie.
Le bon vieux rail en acier a encore de beaux siècles devant lui.
Afficher tout
Une vitesse approchant voir depassant les avions de ligne ^^? Il doit y avoir encore 300 km/h entre les deux non ? Sachant que bon si on compare le record du maglev face au record du concorde on n'est plus dans le même monde.

a écrit : Une vitesse approchant voir depassant les avions de ligne ^^? Il doit y avoir encore 300 km/h entre les deux non ? Sachant que bon si on compare le record du maglev face au record du concorde on n'est plus dans le même monde. Le mot « théorique » était important dans sa phrase ;)

a écrit : Une vitesse approchant voir depassant les avions de ligne ^^? Il doit y avoir encore 300 km/h entre les deux non ? Sachant que bon si on compare le record du maglev face au record du concorde on n'est plus dans le même monde. J'ai bien parlé de vitesse théorique, le train classique sur rails atteint ses limites actuellement, il sera très difficile de dépasser les 600kmh, mais sans rails, en théorie, on peut faire avancer des trains à la vitesse des avions de ligne (physiquement c'est possible mais il reste à construire les machines, c'est un autre problème) en toute sécurité.

On dit sismomètre ou séismomètre? La 2eme option me parait bizarre mais je n’y connais rien dans ce domaine dc peut être que si.
En tout cas le système ferroviaire japonais laisse rêveur. Ils sont très bien équipés pour la sécurité apparemment et ne sont jamais en retard.

Aujourd’hui, le train qui affiche la vitesse de croisière la plus élevée est le Shanghai Maglev (pour MAGnetic LEVitation) Train avec 431km/h, et une vitesse de pointe à 501km/h. Le train relie l’aéroport de Pudong à la station de Longyang Road, à Shanghai.
Source: je serai dedans samedi matin :-D

a écrit : J'ai bien parlé de vitesse théorique, le train classique sur rails atteint ses limites actuellement, il sera très difficile de dépasser les 600kmh, mais sans rails, en théorie, on peut faire avancer des trains à la vitesse des avions de ligne (physiquement c'est possible mais il reste à construire les machines, c'est un autre problème) en toute sécurité. Afficher tout Ha ouais. En théorie, c’est possible, si on enlève les rails, et il faut construire les machines. Tant qu’on y est, y a qu’à ajouter des ailes.
En théorie, ma tante pourrait avoir des roues, et dans ce cas, elle serait peut-être un autobus. En pratique elle n’en a pas, et c’est juste ma tante.

Pendant que nous en France au moindre flocon tombé tout est paralysé...