Les montres de plongée sont faites pour ne pas induire en erreur

Proposé par
le

Les montres de plongée ont une lunette graduée et rotative. Dans la plupart des cas, elle est bloquée d’un côté afin de ne pouvoir tourner que dans le sens anti-horaire. Ainsi, en cas de manipulation inopinée, le plongeur ne peut qu’augmenter son propre temps d’immersion, ce qui ne le mettra pas en danger.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Plutôt diminuer son propre temps d'immersion, non ? Je pense que ce que l'auteur a voulu dire par "augmenter le temps d'immersion" c'est augmenter le temps déjà passé en plongée.
Si le plongeur se fixe une durée de plongée de 20mn, (cette durée est indiquée sur la lunette) et que celle ci tourne dans le sens antihoraire, alors l'aiguille des minutes atteindra plus vite la limite qu'il s'est fixé.
Si je n'ai pas été clair il y a un gif animé très clair dans la première source. ;-)

Une montre de plongée, pour être appelé ainsi doit être, conformement à la norme ISO 6425, doit être etanche à 10 ATM (~100m), l'heure doit être visible à au moins 25 cm dans l'obscurité et avoir une lunette tournante. Pour prévenir le risque de la tourner par inadvertance, comme dit dans l'anecdote, il y a les lunettes unidirectionnelle. Mais il existe d'autres systèmes comme par exemple les lunettes qui sont mises sous la glace.

Posté le

android

(60)

Répondre

a écrit : La descente est aussi dangereuse sans palier si je me souviens bien. La seule exception où il y a pas de règle de décompression est l'apnée puisque l'air y est constant. Les paliers servent à relâcher l'azote dissous dans le sang lors de la baisse de pression (donc remontée). A la descente les paliers sont inutiles.


Tous les commentaires (69)

Plutôt diminuer son propre temps d'immersion, non ?

a écrit : Plutôt diminuer son propre temps d'immersion, non ? Je pense que ce que l'auteur a voulu dire par "augmenter le temps d'immersion" c'est augmenter le temps déjà passé en plongée.
Si le plongeur se fixe une durée de plongée de 20mn, (cette durée est indiquée sur la lunette) et que celle ci tourne dans le sens antihoraire, alors l'aiguille des minutes atteindra plus vite la limite qu'il s'est fixé.
Si je n'ai pas été clair il y a un gif animé très clair dans la première source. ;-)

a écrit : Plutôt diminuer son propre temps d'immersion, non ? Non augmenter son temps en immersion

Cela diminue par conséquent son temps restant

Par exemple si il se fixe 20 mins de plonger il pourras faire que se rapprocher de ses 20 mins ou sinon c'est qu'il les as dépassées

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Je pense que ce que l'auteur a voulu dire par "augmenter le temps d'immersion" c'est augmenter le temps déjà passé en plongée.
Si le plongeur se fixe une durée de plongée de 20mn, (cette durée est indiquée sur la lunette) et que celle ci tourne dans le sens antihoraire, alors l'aig
uille des minutes atteindra plus vite la limite qu'il s'est fixé.
Si je n'ai pas été clair il y a un gif animé très clair dans la première source. ;-)
Afficher tout
Désolé j'ai mis une réponse similaire à la tienne au même moment

Posté le

android

(4)

Répondre

Deux réponses pour une question c'est encore mieux

C’est l’inverse : le temps de plongée sera diminué et non augmenté. Et donc il ne peut pas être à court d’air.

En fait le temps d'immersion affiché sera augmenté ce qui donne une surestimation du temps d'immersion effectué donc ce dernier sera diminué

Posté le

android

(11)

Répondre

En effet, la couronne ne tourne que vers la gauche et on se fie au point luminescent de cette couronne. Ainsi, si par accident elle tourne, c'est vers la gauche seulement, donc elle diminue le temps restant en plongée qui a été progammé.
Si votre couronne tourne aussi vers la droite, ne plongez jamais avec ! :)

Une montre de plongée, pour être appelé ainsi doit être, conformement à la norme ISO 6425, doit être etanche à 10 ATM (~100m), l'heure doit être visible à au moins 25 cm dans l'obscurité et avoir une lunette tournante. Pour prévenir le risque de la tourner par inadvertance, comme dit dans l'anecdote, il y a les lunettes unidirectionnelle. Mais il existe d'autres systèmes comme par exemple les lunettes qui sont mises sous la glace.

Posté le

android

(60)

Répondre

a écrit : Je pense que ce que l'auteur a voulu dire par "augmenter le temps d'immersion" c'est augmenter le temps déjà passé en plongée.
Si le plongeur se fixe une durée de plongée de 20mn, (cette durée est indiquée sur la lunette) et que celle ci tourne dans le sens antihoraire, alors l'aig
uille des minutes atteindra plus vite la limite qu'il s'est fixé.
Si je n'ai pas été clair il y a un gif animé très clair dans la première source. ;-)
Afficher tout
Bonjour, oui c’est exactement cela, en augmentant le temps « lu » sur la montre, ce n’est pas dangereux. J’avais ajouté un exemple explicatif mais il n’a pas été publié.

a écrit : En effet, la couronne ne tourne que vers la gauche et on se fie au point luminescent de cette couronne. Ainsi, si par accident elle tourne, c'est vers la gauche seulement, donc elle diminue le temps restant en plongée qui a été progammé.
Si votre couronne tourne aussi vers la droite, ne plongez jamais avec ! :)
On doit parler ici de lunette, la couronne est la pièce dont on se sert pour changer l'heure/remonter le mouvement etc

Posté le

android

(8)

Répondre

Il augmente le temps de palier de décompression, c’est pour ça que la couronne tourne uniquement dans un sens.

a écrit : Une montre de plongée, pour être appelé ainsi doit être, conformement à la norme ISO 6425, doit être etanche à 10 ATM (~100m), l'heure doit être visible à au moins 25 cm dans l'obscurité et avoir une lunette tournante. Pour prévenir le risque de la tourner par inadvertance, comme dit dans l'anecdote, il y a les lunettes unidirectionnelle. Mais il existe d'autres systèmes comme par exemple les lunettes qui sont mises sous la glace. Afficher tout "Mises sous la glace", je ne connais pas le système. Ca peut être OK pour empêcher le mouvement à droite en plongée, mais il doit bien y avoir un moyen de la bouger cette lunette ; sinon on ne peut pas programmer, à moins de partir en plongée toujours à la même heure ;)

Les règles de plongée de mon point de vue sont fascinante. Elle « se base » (;p) sur les réactions de l’aire dans le corps.
Ainsi: pour quelques minutes d’observation à une certaine profondeur (maxi 120m pour les grands public il le semble) il faudra respecter un certain temps de palier de décompression pour la remontée.
A retenir que en plongée le plus grand risque n’est pas la descente mais la remontée.

Pour finir les plongeurs de nos jours utilisent un dispositif électronique au poignet, qui calcul en direct votre temps de plongé afin de prévoir d’avoir assez d’oxygène pour la remonter.

a écrit : Les règles de plongée de mon point de vue sont fascinante. Elle « se base » (;p) sur les réactions de l’aire dans le corps.
Ainsi: pour quelques minutes d’observation à une certaine profondeur (maxi 120m pour les grands public il le semble) il faudra respecter un certain temps de palier de décompression pour la r
emontée.
A retenir que en plongée le plus grand risque n’est pas la descente mais la remontée.

Pour finir les plongeurs de nos jours utilisent un dispositif électronique au poignet, qui calcul en direct votre temps de plongé afin de prévoir d’avoir assez d’oxygène pour la remonter.
Afficher tout
La descente est aussi dangereuse sans palier si je me souviens bien. La seule exception où il y a pas de règle de décompression est l'apnée puisque l'air y est constant.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Les règles de plongée de mon point de vue sont fascinante. Elle « se base » (;p) sur les réactions de l’aire dans le corps.
Ainsi: pour quelques minutes d’observation à une certaine profondeur (maxi 120m pour les grands public il le semble) il faudra respecter un certain temps de palier de décompression pour la r
emontée.
A retenir que en plongée le plus grand risque n’est pas la descente mais la remontée.

Pour finir les plongeurs de nos jours utilisent un dispositif électronique au poignet, qui calcul en direct votre temps de plongé afin de prévoir d’avoir assez d’oxygène pour la remonter.
Afficher tout
Ainsi si on remonte trop vite, la différence de pression entre l'oreille interne et l'extérieur peut percer les tympans, et il paraît que c'est très douloureux.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : La descente est aussi dangereuse sans palier si je me souviens bien. La seule exception où il y a pas de règle de décompression est l'apnée puisque l'air y est constant. Les paliers servent à relâcher l'azote dissous dans le sang lors de la baisse de pression (donc remontée). A la descente les paliers sont inutiles.

Je suis sûrement ignare, mais j'ai du mal à comprendre les commentaires sur la formulation puisque j'ignore le principe de cette lunette. J'imaginais que le repère dessus permettait de marquer la fin de la plongée, mais au vu de ces formulations, ce repère semble plutôt marquer le début la plongée. Est-ce cela ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : "Mises sous la glace", je ne connais pas le système. Ca peut être OK pour empêcher le mouvement à droite en plongée, mais il doit bien y avoir un moyen de la bouger cette lunette ; sinon on ne peut pas programmer, à moins de partir en plongée toujours à la même heure ;) La partie mobile se trouve placée sous le verre et une seconde couronne, en général à 4h, sert à faire tourner la lunette interne.
Allez voir, pour exemple, la Longines legend diver ou encore la Jaeger Lecoultre master memovox

Posté le

android

(4)

Répondre