Alcatraz était réputée pour sa nourriture

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (41)

a écrit : Je crois que la réputation d'Alcatraz n'était pas particulièrement celle d'être "terrible", mais surtoût d'être une prison d'où on ne s'évadait pas...
Sa visite est intéressante. Bien entretenue, on y voit l'étroitesse des cellules quand même (pas si gai que ça) et la
photo du dernier occupant des lieux ; dont Al Capone, bien sûr, dont la cellule n'était pas plus grande que les autres.
Je trouve assez bien, assez sain, de conserver en état ces souvenirs, bons ou mauvais, d'une société. De pouvoir les montrer comme ils étaient. En comparaison notre bagne de cayenne n'est qu'une ruine. On dirait que la honte nous a submergé à l'époque, et qu'il ne fallait surtoût pas laisser de trace. C'est dommage à mon sens de ne pas assumer son histoire.
Afficher tout
Oui mais à Cayenne ils ont déjà pas les moyen de maintenir une prison avec des vrais gens dedans , alors entretenir un bagne inutile... d’autant plus qu’à l’équateur avec la chaleur et l’humidité la nature reprend vite ses droits. Ça coûterait une fortune d’entretenir ces bagnes, et ce serait surtout très mal perçu par les locaux

À l’image qu’Hollywood en a FAIT (le participe passé ne s’accorde pas)

a écrit : À l’image qu’Hollywood en a FAIT (le participe passé ne s’accorde pas) "Faite" s’accorde avec son COD "qu’" (mis pour image) placé devant le verbe avoir.

a écrit : "Faite" s’accorde avec son COD "qu’" (mis pour image) placé devant le verbe avoir. Ce n'est pas aussi simple que ça : sans le "en" devant le verbe avoir j'écrirais effectivement "l'image qu'Holywood a faite", mais avec le "en", j'écris "l'image qu'Hollywood en a fait"... Je suppose que c'est parce que le "en" est un COI (en effet, il répond à la question : l'image que Hollywood a fait de quoi ?). Et donc avec une petite recherche (avec les mots-clefs : accord avoir COI COD), j'ai trouvé qu'effectivement quand il y a aussi un COI on n'accorde pas : "...On le retrouve habituellement après un verbe lors qu'il est précédé par une préposition (à, de, pour, en). Lorsqu'il est remplacé par un pronom, il se place avant le verbe. À noter que dans le cas où le COI est placé avant le verbe, contrairement au COD, il ne faut faire aucun accord avec le verbe.".

a écrit : Ce n'est pas aussi simple que ça : sans le "en" devant le verbe avoir j'écrirais effectivement "l'image qu'Holywood a faite", mais avec le "en", j'écris "l'image qu'Hollywood en a fait"... Je suppose que c'est parce que le "en" est un COI (en effet, il répond à la question : l'image que Hollywood a fait de quoi ?). Et donc avec une petite recherche (avec les mots-clefs : accord avoir COI COD), j'ai trouvé qu'effectivement quand il y a aussi un COI on n'accorde pas : "...On le retrouve habituellement après un verbe lors qu'il est précédé par une préposition (à, de, pour, en). Lorsqu'il est remplacé par un pronom, il se place avant le verbe. À noter que dans le cas où le COI est placé avant le verbe, contrairement au COD, il ne faut faire aucun accord avec le verbe.". Afficher tout Mince de zut.
Après consultation de mes meilleures logiciels de correction, ils m’ont tous dit d’écrire « faite ».
Après consultation de mes parents qui étaient profs et vraiment doués en français (contrairement à moi), ils m’ont tous les deux affirmé que c’était « fait ».
L’informatique c’est plus ce que c’était ... bref je crois sur parole mes parents. Vous avez donc raison.

a écrit : Ce n'est pas aussi simple que ça : sans le "en" devant le verbe avoir j'écrirais effectivement "l'image qu'Holywood a faite", mais avec le "en", j'écris "l'image qu'Hollywood en a fait"... Je suppose que c'est parce que le "en" est un COI (en effet, il répond à la question : l'image que Hollywood a fait de quoi ?). Et donc avec une petite recherche (avec les mots-clefs : accord avoir COI COD), j'ai trouvé qu'effectivement quand il y a aussi un COI on n'accorde pas : "...On le retrouve habituellement après un verbe lors qu'il est précédé par une préposition (à, de, pour, en). Lorsqu'il est remplacé par un pronom, il se place avant le verbe. À noter que dans le cas où le COI est placé avant le verbe, contrairement au COD, il ne faut faire aucun accord avec le verbe.". Afficher tout Bon ce truc m’énerve, car je viens de voir que si le pronom personnel "en" n'est pas COD, le participe passé doit s’accorder avec le COD justement qui ici est « image ».

Je cite :
« Quand, en plus de “en”, la phrase contient un COD comme dans cette phrase :

Ce livre est une mine d’or, je ne te dis pas les enseignements que j’en ai tirés

“en” n’est pas COD, donc la règle de l’accord invariable ne s’applique pas, le COD étant “que”, mis à la place de “les enseignements”. »

www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-27694.php

Qui croire ...

a écrit : Bon ce truc m’énerve, car je viens de voir que si le pronom personnel "en" n'est pas COD, le participe passé doit s’accorder avec le COD justement qui ici est « image ».

Je cite :
« Quand, en plus de “en”, la phrase contient un COD comme dans cette phrase :

Ce livre est
une mine d’or, je ne te dis pas les enseignements que j’en ai tirés

“en” n’est pas COD, donc la règle de l’accord invariable ne s’applique pas, le COD étant “que”, mis à la place de “les enseignements”. »

www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-27694.php

Qui croire ...
Afficher tout
Les exemples et les exercices de cette page semblent en effet indiquer qu'il faut accorder faite dans l'anecdote... Mais je crois que j'aurai du mal à retenir toutes ces explications pour être sûr d'appliquer la bonne règle si un cas similaire se représente...

Pour avoir visiter Alcatraz et avoir lu le témoignage d’un ancien détenu , je pense qu’elle était belle et bien « terrible ». Les détenus par exemple n’avait pas le droit de parler par exemple et les conditions étaient vraiment difficiles .

a écrit : Pour avoir visiter Alcatraz et avoir lu le témoignage d’un ancien détenu , je pense qu’elle était belle et bien « terrible ». Les détenus par exemple n’avait pas le droit de parler par exemple et les conditions étaient vraiment difficiles . Tout dépend si tu es bavard ou non... Ceux qui voulaient se rebeller étaient écrasés psychologiquement. Mais ceux qui se tenaient tranquilles et se fondaient dans le système profitaient de bonnes conditions d'hébergement.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tout dépend si tu es bavard ou non... Ceux qui voulaient se rebeller étaient écrasés psychologiquement. Mais ceux qui se tenaient tranquilles et se fondaient dans le système profitaient de bonnes conditions d'hébergement. Tu es sorti quand ?

a écrit : Tu es sorti quand ? Il y a une vingtaine d'années que je suis sorti d'Alcatraz. Eh oui, moi aussi j'ai visité cette prison, ce qui m'autorise à avoir un avis au moins autant que la personne à qui je répondais ! Il ne faut quand même pas oublier que les pensionnaires de cet établissement étaient des prisonniers privés de liberté en punition d'un crime qu'ils avaient commis donc si on veut comparer Alcatraz ça serait avec d'autres prisons, parce que forcément si on compare avec un hôtel ou un parc d'attraction, Alcatraz était bien pire !

Posté le

android

(3)

Répondre