Les projections démographiques pour 2100 ont beaucoup évolué par continent

Proposé par
le
dans

En 1981, l'ONU estimait à 10,5 milliards la population mondiale en 2100, estimation légèrement réévaluée en 2017 à 11,2 milliards. Le détail par continent a lui été bouleversé : à la baisse en Asie (-20%) et en Amérique latine (-40%), mais doublé en Afrique. Cette forte évolution est principalement liée à la fécondité en Afrique intertropicale, qui jusqu’à présent a diminué plus lentement que ce qui avait été estimé en 1981.

Ce taux élevé de fécondité est notamment lié au lent développement économique et à des faibles niveaux de scolarisation dans les zones rurales. Un manque de programmes efficaces de limitation des naissances est également mis en cause, bien que certains pays (Rwanda, Ethiopie, Malawi) fassent figure d'exception en ayant fait de la limitation des naissances une priorité politique.


Tous les commentaires (54)

Et ainsi disparaîtra la civilisation européenne !

a écrit : Et ainsi disparaîtra la civilisation européenne ! Tu as pris la peine de regarder les sources avant d'écrire ce commentaire ? Ah mais j'oubliais... Il y a des gens dont le cerveau est tellement encombré de préjugés qu'il n'y a plus la moindre place pour prendre en compte une information nouvelle ou faire un quelconque raisonnement !

En quoi les faibles niveaux de scolarisation se répercutent sur le taux de fécondité ?

a écrit : Et ainsi disparaîtra la civilisation européenne ! Houu la théorie du Grand Remplacement.. oui la civilisation européenne (si elle existe) disparaîtra comme les civilisations romaine, grecque, égyptienne, byzantine avant elle. Toute civilisation est vouée à disparaître mais pas pour les raisons que tu penses. En 2017 en France il y avait autant d'immigrés qui venaient de pays européens que d'Afrique, c'est-à-dire +/- 95000 et en Europe il y'avait plus d'immigrés qui venaient d'un autre état membre de l'UE. Alors c'est peut-être les européens eux-même qui vont faire disparaître leur civilisation mais merci quand même pour cette lumière que tu nous apportes.

a écrit : En quoi les faibles niveaux de scolarisation se répercutent sur le taux de fécondité ? Les enfants qu'on envoie pas à l'école sont envoyés au travail pour ramener de l'argent à la maison. Donc plus on en a plus on a de l'argent. Par contre une scolarité ça coûte de l'argent ( en France 28000e en moyenne pour un enfant de ses 12 à ses 18 ans et ce rien que pour la scolarité). Donc les familles auront moins tendance à en faire.

De plus, les familles moins instruites auront moins accès à tous les moyens de contraception qui font que les personnes choisissent combien d'enfants ils vont avoir.

a écrit : Les enfants qu'on envoie pas à l'école sont envoyés au travail pour ramener de l'argent à la maison. Donc plus on en a plus on a de l'argent. Par contre une scolarité ça coûte de l'argent ( en France 28000e en moyenne pour un enfant de ses 12 à ses 18 ans et ce rien que pour la scolarité). Donc les familles auront moins tendance à en faire.

De plus, les familles moins instruites auront moins accès à tous les moyens de contraception qui font que les personnes choisissent combien d'enfants ils vont avoir.
Afficher tout
D’où sortent ces chiffres ? 28000€ tu compte les repas les nuits les habits les voyages d’été le budget divertissement le permis et l’argent de poche ou quoi?

a écrit : À ce compte là, le millionaire Mélenchon n’a rien en commun avec le fils d’ouvrier, et pourtant...
Ce qu’ils ont en commun, c’est le constat. Ils sont tous d’accord sur le problème immense de la raréfaction des ressources, sur les problèmes du libéralisme, sur le réchauffement climatique. Leurs approches sont dif
férentes parce qu’ils ne viennent pas du même milieu, mais elles ne sont pas du tout incompatibles. Afficher tout
@Tedzed fait un commentaire de collapsologue (bon, c'est son droit d'y croire)... @Fedsenrir lui demande des sources... Et toi tu donnes à @Fedsenrir des noms qui seraient soi disant des "sources"... A la limite, que tu parles de Servigne, dont la collapsologie est le thème de bataille, OK. Mais ce n'est même pas une source, c'est son "courant de pensée". C'est comme si tu nous disais que ce que dit le Pape (ou n'importe quel autre leader de pensée, pourquoi pas politique:) est une "source" ; non, ce n'en est pas.
C'était juste ça que je te disais. Quant à Jancovici, que tu cites aussi, il n'a carrément rien à voir avec Servigne ; c'est même l'opposé ! Lui, il veut développer l'énergie nucléaire civile ! Où est la collapsologie là dedans ? En quoi ce serait une "source" ? :)
Le constat du réchauffement est un "fait". Tout le monde le sait, les chiffres parlent. Les débats n'ont lieu que sur le comment et le pourquoi. Et les origines individuelles n'ont pas de rapport avec ça.

a écrit : D’où sortent ces chiffres ? 28000€ tu compte les repas les nuits les habits les voyages d’été le budget divertissement le permis et l’argent de poche ou quoi? Il suffit de diviser le budget de l'éducation nationale annuel par le nombre d'étudiants/écoliers total et on obtient à peu près ce nombre.

a écrit : Les enfants qu'on envoie pas à l'école sont envoyés au travail pour ramener de l'argent à la maison. Donc plus on en a plus on a de l'argent. Par contre une scolarité ça coûte de l'argent ( en France 28000e en moyenne pour un enfant de ses 12 à ses 18 ans et ce rien que pour la scolarité). Donc les familles auront moins tendance à en faire.

De plus, les familles moins instruites auront moins accès à tous les moyens de contraception qui font que les personnes choisissent combien d'enfants ils vont avoir.
Afficher tout
L'augmentation du niveau de vie d'une population est intrinsèquement liée à son éducation (eh oui, les ouvriers qualifiés, ça pousse pas sur les arbres mais dans les écoles^^) et plus le niveau de vie d'une population augmente, moins elle fait d'enfants car les enfants, ben, ca coûte cher, ça demande énormément d'investissement social pour en faire des adultes bien équipés pour affronter notre monde moderne, c'est chiant aussi des fois... heuuu BREF, les familles capables de gérer 10 gosses dans un pays riche, y'en a, mais faut voir à quel point c'est loin d'être évident, et aujourd'hui, grâce à l'instruction, les jeunes couples le savent et réfléchissent beaucoup plus à avoir ne serais-ce qu'un seul gosse avec tout ce que cela implique pour les 20 prochaines années.

zut, je voulais répondre à felix, dsl.

a écrit : Sauf que ce terme est complètement faussé à cause de l'immigration massive de l'Afrique/Asie vers l'Europe et l'Amérique du Nord. Oula méfie toi la majorité du forum est de gauche, ecolo, pro migrants, anti capitaliste , féministe ... bref contente toi de commentaires naïfs et auto flagellants et tu auras des pouces verts

a écrit : Oula méfie toi la majorité du forum est de gauche, ecolo, pro migrants, anti capitaliste , féministe ... bref contente toi de commentaires naïfs et auto flagellants et tu auras des pouces verts Tu as oublié grammar nazi, anti-nucléaire, anti-glysophate, défenseur de la bien-pensance ultime et surtout anti-américain et leur soft power.

Bon sans rire, ce que tu dis est sacrément inexact, car il y a pléthore d’opinions sur ce forum et pas mal de débats animés, voire virulents, avec chacun qui défend son opinion et ce qu’il croit être une vérité. C'est d'ailleurs ce qui rend intéressant ce site par rapport à beaucoup d'autres en plus d'aborder des sujets très variés.

a écrit : Il suffit de diviser le budget de l'éducation nationale annuel par le nombre d'étudiants/écoliers total et on obtient à peu près ce nombre. Ah autant pour moi ! Je pensais qu’il parlais de ce que cela coûte aux familles

a écrit : Oula méfie toi la majorité du forum est de gauche, ecolo, pro migrants, anti capitaliste , féministe ... bref contente toi de commentaires naïfs et auto flagellants et tu auras des pouces verts Ah bin toi tu as l’air d’avoir la science infuse et la bonne pensée universel c’est bien. Aller va combattre les migrants dans les montagnes tu as du boulot. Apparement c’est ton soucis majeur à toi aussi

a écrit : Oula méfie toi la majorité du forum est de gauche, ecolo, pro migrants, anti capitaliste , féministe ... bref contente toi de commentaires naïfs et auto flagellants et tu auras des pouces verts Quand on promeut des valeurs humaines on est un gaucho. Quand on crache sa haine à chaque coins de rue contre l'immigration on n'est plus un facho mais un républicain. Pourquoi pas.. Sinon y a moyen de donner un avis humaniste sans être casé à gauche ou à droite? Les alternatives ça existe ou on n'a pas trop le choix? Pour ma part je préfère quand j'ai le choix.. en tout cas que j'aie e temps d'avoir le choix avant qu'on me colle l'étiquette.

a écrit : Oula méfie toi la majorité du forum est de gauche, ecolo, pro migrants, anti capitaliste , féministe ... bref contente toi de commentaires naïfs et auto flagellants et tu auras des pouces verts C'est peut-être parce que les gens qui fréquentent ce forum sont intéressés par le savoir en général et que certains utilisent même leurs connaissances pour réfléchir ? Parce que sinon pour les discours haineux, il n'y a pas besoin d'être cultivé ni de réfléchir, il suffit de bêler avec le troupeau. Alors du coup, les gens qui fréquentent ce forum ne sont pas forcément représentatifs de la population en général. Mais rassure toi, il y en a pour tous les goûts sur internet : il y a, par exemple, des forums d'extrême droite si tu veux être sûr de ne pas lire d'avis pro-migrants. Et si tu choisis bien tu pourras même en trouver quelques-uns qui te conviennent parfaitement car ils ne relaient aucune des opinions que tu dénonces !

Il faudrait peut être faire des campagnes en Afrique pour qu’ils fassent moins d’enfants et en même temps développer les pays pauvres d’Afrique pour éviter une telle évolution de la population

a écrit : Il faudrait peut être faire des campagnes en Afrique pour qu’ils fassent moins d’enfants et en même temps développer les pays pauvres d’Afrique pour éviter une telle évolution de la population Bien sûr, la France devrait faire ça en tant que puissance coloniale ! Sinon, elle pourrait aussi arrêter de placer ses pions en fonction de ses seuls intérêts géopolitiques et arrêter de pomper toutes les richesses des anciennes colonies.

a écrit : @Tedzed fait un commentaire de collapsologue (bon, c'est son droit d'y croire)... @Fedsenrir lui demande des sources... Et toi tu donnes à @Fedsenrir des noms qui seraient soi disant des "sources"... A la limite, que tu parles de Servigne, dont la collapsologie est le thème de bataille, OK. Mais ce n'est même pas une source, c'est son "courant de pensée". C'est comme si tu nous disais que ce que dit le Pape (ou n'importe quel autre leader de pensée, pourquoi pas politique:) est une "source" ; non, ce n'en est pas.
C'était juste ça que je te disais. Quant à Jancovici, que tu cites aussi, il n'a carrément rien à voir avec Servigne ; c'est même l'opposé ! Lui, il veut développer l'énergie nucléaire civile ! Où est la collapsologie là dedans ? En quoi ce serait une "source" ? :)
Le constat du réchauffement est un "fait". Tout le monde le sait, les chiffres parlent. Les débats n'ont lieu que sur le comment et le pourquoi. Et les origines individuelles n'ont pas de rapport avec ça.
Afficher tout
Vous êtes à la limite de la mauvaise foi. Si vous avez déjà rédigé des papiers un peu sérieux, et donc sourcés, vous saurez qu’on se réfère aux auteurs qui, eux, renvoient dans leurs ouvrages et articles aux sources primaires. On peut évidemment renvoyer soi-même directement aux sources primaires mais comme je suis un gros nul et que je n’ai pas ça en tête, je renvoie à des auteurs qui ont abondamment traité la question. Il me semble que c’est déjà mieux que la quasi-totalité des gens ici qui critiquent l’absence de sources sans renvoyer eux-mêmes à quoi que ce soit.
S’agissant de Jancovici, si vous l’avez bien étudié, vous saurez qu’il prône le maintien (et pas le développement) du nucléaire afin d’amortir l’effondrement énergétique qui nous guette. Il sait que c’est une énergie épuisable qui finira par nous faire défaut donc il préconise de chercher à l’améliorer mais surtout à réduire notre consommation. À long terme, il considère qu’on aura quelques centrales pour assurer un confort de base mais c’est tout. C’est bien un raisonnement de collapsologue.
Quant à savoir si Machin et Truc pensent exactement la même chose, quel intérêt ? Si je donne ces noms, c’est parce qu’ils apportent chacun quelque chose à l’édifice. Ce site est fait pour alimenter la réflexion alors autant promouvoir un peu de diversité (et encore, je le répète, ils sont tous d’accord sur l’essentiel).

Ce qui me perturbe c’est que la transition démographique en Europe et Etats-Unis a commencé bien avant la généralisation des moyens de contraception.

La seule entrée tardive des femmes dans le mariage ne peut pas expliquer cette baisse car ce n’est pas spécialement corrélé.

Est-ce que les couples faisaient vraiment en sorte de ne pas concevoir même en couchant, au sens propre, ensemble ? Au point de passer de 8 grossesses par vie de femme à 3 environ (pré-pilule) ?

Ça me paraît douteux...

a écrit : Ce qui me perturbe c’est que la transition démographique en Europe et Etats-Unis a commencé bien avant la généralisation des moyens de contraception.

La seule entrée tardive des femmes dans le mariage ne peut pas expliquer cette baisse car ce n’est pas spécialement corrélé.

Est-ce que les cou
ples faisaient vraiment en sorte de ne pas concevoir même en couchant, au sens propre, ensemble ? Au point de passer de 8 grossesses par vie de femme à 3 environ (pré-pilule) ?

Ça me paraît douteux...
Afficher tout
Des moyens de contraception plus ou moins violent et dangereux existent depuis la nuit des temps, mais ce n’est pas le sujet ici.
Les seuls moyens de contraception « médicaux » n’expliquent effectivement pas les transitions démographiques qui commencent bien avant leur démocratisation en ce qui concerne l’Europe ou les États-Unis.
Le nombre d’enfants n’est pas uniquement lié à la généralisation de la contraception, mais également à de nombreux facteurs :
– l’urbanisation, l’industrialisation et donc une baisse du besoin de main d’œuvre
– hausse du niveau de vie et de la qualité des soins donc augmentation de la durée de vie globale et baisse du besoin d’enfants ayant atteint l’âge adulte
– baisse de l’influence de la religion et des dogmes pro-enfants
– scolarisation obligatoire des enfants et interdiction du travail des enfants donc baissent de la productivité des enfants et donc de leur « utilité »
– hausse du coût de la vie et du coût d’éducation d’un enfant donc baisse du nombre d’enfants souhaités
– hausse du statut de la femme donc prise en compte de leur santé et du danger des nombreuses grossesses
– hausse du nombre d’années d’étude avant de travailler
etc.

Les facteurs sont tellement multiples et imbriqués qu’il est difficile de savoir lesquels ont réellement de l’influence ou non. Cela reste uniquement des modèles de prédictions qui se réalisent plus ou moins en réalité et qui sont soumis à de forts aléas extérieurs (guerre, épidémie, immigration, famine, mouvements culturels).