A quoi servent les bouteilles de gaz au bord des voies ferrées ?

Proposé par
le

Des bouteilles de gaz semblables à celles que l'on trouve dans nos gazinières se trouvent le long des voies ferrées françaises. Elles permettent, par le biais d'un brûleur à flamme, d'éviter que les aiguillages ne soient bloqués par le givre et les dépôts de neige. Ce système de réchauffage est actif uniquement lorsque les prévisions météo l'exigent.

Le système peut parfois utiliser une citerne dédiée (si de nombreux aiguillages proches doivent en bénéficier), le gaz de ville (s'il est disponible) ou être entièrement électrique. Son objectif est de prévenir les erreur de directions des trains ainsi que les déraillements (en cas d'aiguillage partiellement bloqué, ou se débloquant pendant le passage d'un train).


Commentaires préférés (3)

Les réchauffeurs d’aiguilles ne servent pas du tout à éviter les déraillements ou les erreurs de direction, mais seulement le blocage des aiguilles.
Pour les erreurs de direction, la boucle de rattrapage est le conducteur qui connaît la ligne et donc les indications de direction, pour les déraillements, il y a des capteurs de collage d’aiguilles qui permettent de savoir si les lames collent ou non avant d’établir l’itinéraire ; ensuite, la plupart d’entre elles sont verrouillées et ne bougeront plus tant que le train est sur l’aiguille ou l’itinéraire.

En Belgique on utilise des résistances électriques chauffantes situées au niveau des aiguillages pour éviter la formation de gel. Il y a d’ailleurs actuellement un nouveau système en phase de test, qui déclenche la chauffe des aiguillages de manière automatique grâce à une station météo qui renvoie des infos sur l’humidité, la température, la pression, etc. Auparavant, c’étaient les opérateurs ferroviaires qui déclenchaient eux-mêmes la chauffe à certaines périodes de l’année (de novembre à mars par exemple, selon l’emplacement géographique en Belgique). Le nouveau système devrait donc permettre de faire des économies d’énergie et de chauffer les aiguillages seulement quand c’est vraiment nécessaire.

a écrit : on a un abonné à "la Vie du Rail" sur SCMB en ce moment? Tu préfère les anecdotes sur la seconde guerre mondiale? ^^


Tous les commentaires (24)

Je me suis souvent posé la question en les voyants à chaque trajet/calvaire en train; merci ;)

Les réchauffeurs d’aiguilles ne servent pas du tout à éviter les déraillements ou les erreurs de direction, mais seulement le blocage des aiguilles.
Pour les erreurs de direction, la boucle de rattrapage est le conducteur qui connaît la ligne et donc les indications de direction, pour les déraillements, il y a des capteurs de collage d’aiguilles qui permettent de savoir si les lames collent ou non avant d’établir l’itinéraire ; ensuite, la plupart d’entre elles sont verrouillées et ne bougeront plus tant que le train est sur l’aiguille ou l’itinéraire.

En Belgique on utilise des résistances électriques chauffantes situées au niveau des aiguillages pour éviter la formation de gel. Il y a d’ailleurs actuellement un nouveau système en phase de test, qui déclenche la chauffe des aiguillages de manière automatique grâce à une station météo qui renvoie des infos sur l’humidité, la température, la pression, etc. Auparavant, c’étaient les opérateurs ferroviaires qui déclenchaient eux-mêmes la chauffe à certaines périodes de l’année (de novembre à mars par exemple, selon l’emplacement géographique en Belgique). Le nouveau système devrait donc permettre de faire des économies d’énergie et de chauffer les aiguillages seulement quand c’est vraiment nécessaire.

on a un abonné à "la Vie du Rail" sur SCMB en ce moment?

a écrit : on a un abonné à "la Vie du Rail" sur SCMB en ce moment? Tu préfère les anecdotes sur la seconde guerre mondiale? ^^

a écrit : Tu préfère les anecdotes sur la seconde guerre mondiale? ^^ Non, je trouve qu'on n'a pas assez développé celle sur les droits d'auteurs :D

a écrit : Les réchauffeurs d’aiguilles ne servent pas du tout à éviter les déraillements ou les erreurs de direction, mais seulement le blocage des aiguilles.
Pour les erreurs de direction, la boucle de rattrapage est le conducteur qui connaît la ligne et donc les indications de direction, pour les déraillements, il y a de
s capteurs de collage d’aiguilles qui permettent de savoir si les lames collent ou non avant d’établir l’itinéraire ; ensuite, la plupart d’entre elles sont verrouillées et ne bougeront plus tant que le train est sur l’aiguille ou l’itinéraire. Afficher tout
Heureusement qu'il y a des systèmes redondants pour éviter les accidents ! Et donc on ne peut pas dire que le chauffage des aiguillages ne permet pas d'éviter les déraillements simplement parce qu'il y a d'autres systèmes qui détectent et gèrent les aiguillages. C'est le principe de la redondance : plusieurs systèmes pour concourir à une sécurité maximum, parce que les capteurs peuvent tomber en panne. C'est la même chose à chaque accident de train ou d'avion : pour qu'il y ait un accident il faut un concours de circonstances exceptionnel ; beaucoup d'accidents sont évités par des systèmes redondants alors même qu'une panne aurait pu suffire à provoquer l'accident. C'est d'ailleurs pour ça qu'on appelle "garde-fou" une rambarde devant un précipice : seul un fou pourrait vouloir se jeter dans le vide, mais on met quand même une rambarde...

a écrit : Heureusement qu'il y a des systèmes redondants pour éviter les accidents ! Et donc on ne peut pas dire que le chauffage des aiguillages ne permet pas d'éviter les déraillements simplement parce qu'il y a d'autres systèmes qui détectent et gèrent les aiguillages. C'est le principe de la redondance : plusieurs systèmes pour concourir à une sécurité maximum, parce que les capteurs peuvent tomber en panne. C'est la même chose à chaque accident de train ou d'avion : pour qu'il y ait un accident il faut un concours de circonstances exceptionnel ; beaucoup d'accidents sont évités par des systèmes redondants alors même qu'une panne aurait pu suffire à provoquer l'accident. C'est d'ailleurs pour ça qu'on appelle "garde-fou" une rambarde devant un précipice : seul un fou pourrait vouloir se jeter dans le vide, mais on met quand même une rambarde... Afficher tout En sûreté ;
La redondance : consiste à doubler (tripler etc..) un même système, afin de palier à un défaut de '' mode commun ''
La diversication: consiste à diversifier le matériel redondant ayant le même rôle, afin de palier à un '' défaut générique ''.
Il ne s'agit donc ni de redondance, ni de redondance diversifié, les différents systèmes n'ayant pas le même rôle.
Petit 1, un aiguillage.
Petit 2, réchauffeur. (Sert à garantir de le fonctionnement dans une situation donné)
Petit 3,détection de défaillance. Sert à alerte du non fonctionnement)
Exemple.
La jauge de température dans la voiture n'est en rien la redondance de la ventilation moteur.
Un système doit pouvoir continuer de fonctionner (certe en mode dit "dégradé '') uniquement sur la redondance.
Alors qu'il doit être en général arrêter sur alarme (la détection de la défaillance)

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : En sûreté ;
La redondance : consiste à doubler (tripler etc..) un même système, afin de palier à un défaut de '' mode commun ''
La diversication: consiste à diversifier le matériel redondant ayant le même rôle, afin de palier à un '' défaut générique ''.
Il ne
s'agit donc ni de redondance, ni de redondance diversifié, les différents systèmes n'ayant pas le même rôle.
Petit 1, un aiguillage.
Petit 2, réchauffeur. (Sert à garantir de le fonctionnement dans une situation donné)
Petit 3,détection de défaillance. Sert à alerte du non fonctionnement)
Exemple.
La jauge de température dans la voiture n'est en rien la redondance de la ventilation moteur.
Un système doit pouvoir continuer de fonctionner (certe en mode dit "dégradé '') uniquement sur la redondance.
Alors qu'il doit être en général arrêter sur alarme (la détection de la défaillance)
Afficher tout
Alors le fait que les pilotes de chasse portent un parachute ce n'est pas de la redondance mais ça contribue quand même à leur sécurité ! Donc j'ai peut-être employé le mot redondance à tort, mais je maintiens quand même que les réchauffeurs d'aiguillages contribuent à éviter les accidents et les mauvaises directions, et que c'est une erreur de dire le contraire, même s'il y a des capteurs pour détecter les dysfonctionnements : les capteurs seuls ou les réchauffeurs seuls ne peuvent pas garantir autant de sécurité que les deux à la fois.

a écrit : Heureusement qu'il y a des systèmes redondants pour éviter les accidents ! Et donc on ne peut pas dire que le chauffage des aiguillages ne permet pas d'éviter les déraillements simplement parce qu'il y a d'autres systèmes qui détectent et gèrent les aiguillages. C'est le principe de la redondance : plusieurs systèmes pour concourir à une sécurité maximum, parce que les capteurs peuvent tomber en panne. C'est la même chose à chaque accident de train ou d'avion : pour qu'il y ait un accident il faut un concours de circonstances exceptionnel ; beaucoup d'accidents sont évités par des systèmes redondants alors même qu'une panne aurait pu suffire à provoquer l'accident. C'est d'ailleurs pour ça qu'on appelle "garde-fou" une rambarde devant un précipice : seul un fou pourrait vouloir se jeter dans le vide, mais on met quand même une rambarde... Afficher tout Je suis d’accord avec Dede, le réchauffeur a la seule utilité d’empêcher le blocage de l’aiguille lors de la manœuvre, si une aiguille n’obéit pas à la commande nous avons des procédures à commencer par l’examen de l’aiguille par un agent, si un capteur (on utilise dispositif de contrôle) tombe en panne c’est la même chose, examen de l’aiguille et application des procédures.
Dans mon poste par exemple je n’ai aucun réchauffeur d’aiguille, si je dois la manœuvrer et qu’elle bloque je descend avec mon balai et je la déblaye et gratte la glace.
Je pourrai développer mais ça serai assez long donc je résume simplement à : aucun risque d’erreurs de direction ou de déraillement en cas de neige, en poste informatique le système bloque dès qu’il y a une anomalie et c’est à un agent d’aller vérifier et de s’assurer que tout va bien avant de reprendre la main, en cas de poste mécanique c’est l’aiguilleurs qui prend l’assurance que toutes les aiguilles sont bien disposées avant d’autoriser la circulation du train.
Si vous avez des questions je peux y répondre avec plaisir ;)

Merci pour vos corrections, Dede63, AAPLR et Psycho57. Je me suis totalement emballé lorsque j'ai parlé de déraillement et d'erreur de direction : je ne savais pas que des capteurs de collage, des boucles de rattrapage et des systèmes redondants pouvaient éviter cette situation.
J'avais surtout envie d'expliquer l'utilité "finale" de ces bouteilles de gaz.
Auriez-vous un lien qui parle de ces capteurs/systèmes de sécurités complémentaires ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : En sûreté ;
La redondance : consiste à doubler (tripler etc..) un même système, afin de palier à un défaut de '' mode commun ''
La diversication: consiste à diversifier le matériel redondant ayant le même rôle, afin de palier à un '' défaut générique ''.
Il ne
s'agit donc ni de redondance, ni de redondance diversifié, les différents systèmes n'ayant pas le même rôle.
Petit 1, un aiguillage.
Petit 2, réchauffeur. (Sert à garantir de le fonctionnement dans une situation donné)
Petit 3,détection de défaillance. Sert à alerte du non fonctionnement)
Exemple.
La jauge de température dans la voiture n'est en rien la redondance de la ventilation moteur.
Un système doit pouvoir continuer de fonctionner (certe en mode dit "dégradé '') uniquement sur la redondance.
Alors qu'il doit être en général arrêter sur alarme (la détection de la défaillance)
Afficher tout
On dit palier un defaut. Il n'y a pas de à.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'il y a des systèmes redondants pour éviter les accidents ! Et donc on ne peut pas dire que le chauffage des aiguillages ne permet pas d'éviter les déraillements simplement parce qu'il y a d'autres systèmes qui détectent et gèrent les aiguillages. C'est le principe de la redondance : plusieurs systèmes pour concourir à une sécurité maximum, parce que les capteurs peuvent tomber en panne. C'est la même chose à chaque accident de train ou d'avion : pour qu'il y ait un accident il faut un concours de circonstances exceptionnel ; beaucoup d'accidents sont évités par des systèmes redondants alors même qu'une panne aurait pu suffire à provoquer l'accident. C'est d'ailleurs pour ça qu'on appelle "garde-fou" une rambarde devant un précipice : seul un fou pourrait vouloir se jeter dans le vide, mais on met quand même une rambarde... Afficher tout Quand on ne sait pas, on ne dit pas ! Ce n’est pas de la redondance dans ce cas, car ça n’a rein à voir.

a écrit : Merci pour vos corrections, Dede63, AAPLR et Psycho57. Je me suis totalement emballé lorsque j'ai parlé de déraillement et d'erreur de direction : je ne savais pas que des capteurs de collage, des boucles de rattrapage et des systèmes redondants pouvaient éviter cette situation.
J'avais surtout env
ie d'expliquer l'utilité "finale" de ces bouteilles de gaz.
Auriez-vous un lien qui parle de ces capteurs/systèmes de sécurités complémentaires ?
Afficher tout
Heu, un lien non, mais mon expérience personnelle et professionnelle oui. Sinon, il y a un livre « biblique » sur le sujet de la signalisation de Gernigon, une référence.

Du gaz et des trains dans une même anecdote, on devrait facilement atteindre le point Godwin.

a écrit : Du gaz et des trains dans une même anecdote, on devrait facilement atteindre le point Godwin. Ça y est, tu y es !

a écrit : Alors le fait que les pilotes de chasse portent un parachute ce n'est pas de la redondance mais ça contribue quand même à leur sécurité ! Donc j'ai peut-être employé le mot redondance à tort, mais je maintiens quand même que les réchauffeurs d'aiguillages contribuent à éviter les accidents et les mauvaises directions, et que c'est une erreur de dire le contraire, même s'il y a des capteurs pour détecter les dysfonctionnements : les capteurs seuls ou les réchauffeurs seuls ne peuvent pas garantir autant de sécurité que les deux à la fois. Afficher tout Apparemment tu as surtout une fâcheuse redondance à employer les mots de manière erronée, n'hésite pas à ouvrir un dictionnaire de temps en temps, je le fais souvent et ça ne mord pas.

La redondance d'un système, un boulon, par exemple, c'est de mettre trois boulons là où techniquement un seul suffit, au cas où les deux autres cassent, ce n'est pas de souder le boulon en plus de le serrer.

Dans l'ISS, il y a quatre systèmes informatiques redondants, ça veut dire ce que ça veut dire, quatre ordinateurs indépendants qui font en même temps le même travail, en quatre exemplaires, ça peut paraître absurde mais... en fait, c'est redondant, si un ordi fait une connerie, et dieu sait que ça arrive souvent, les trois autres le sauront!
Dans les avions, si il y a deux pilotes, c'est parce que ... beh c'est redondant aussi. Si il y en a un qui a trop picolé... enfin bref! ^^

a écrit : Ça y est, tu y es ! Non, il n'a pas dit: nazi, Hitler où SS.

...

eh merde!

a écrit : Apparemment tu as surtout une fâcheuse redondance à employer les mots de manière erronée, n'hésite pas à ouvrir un dictionnaire de temps en temps, je le fais souvent et ça ne mord pas.

La redondance d'un système, un boulon, par exemple, c'est de mettre trois boulons là où techniquement un se
ul suffit, au cas où les deux autres cassent, ce n'est pas de souder le boulon en plus de le serrer.

Dans l'ISS, il y a quatre systèmes informatiques redondants, ça veut dire ce que ça veut dire, quatre ordinateurs indépendants qui font en même temps le même travail, en quatre exemplaires, ça peut paraître absurde mais... en fait, c'est redondant, si un ordi fait une connerie, et dieu sait que ça arrive souvent, les trois autres le sauront!
Dans les avions, si il y a deux pilotes, c'est parce que ... beh c'est redondant aussi. Si il y en a un qui a trop picolé... enfin bref! ^^
Afficher tout
Tu trouves que j'emploie fréquemment des mots erronés ? Il faut pas exagérer. C'est pas parce que, pour une fois, j'était un peu loin de l'acception stricto sensu, qu'il faut généraliser. Rassure-toi, je consulte fréquemment des dictionnaires et il n'y a même plus besoin de les ouvrir physiquement avec les dictionnaires en ligne ! En tout cas malgré les procédures, il vaut mieux plusieurs systèmes qui garantissent le bon fonctionnement, même si ce n'est pas de la redondance, parce que les procédures ont leurs limites comme on le voit souvent lors des catastrophes ferroviaires : soit la procédure n'a pas été respectée, soit le dysfonctionnement qui s'est produit n'était pas prévu...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tu trouves que j'emploie fréquemment des mots erronés ? Il faut pas exagérer. C'est pas parce que, pour une fois, j'était un peu loin de l'acception stricto sensu, qu'il faut généraliser. Rassure-toi, je consulte fréquemment des dictionnaires et il n'y a même plus besoin de les ouvrir physiquement avec les dictionnaires en ligne ! En tout cas malgré les procédures, il vaut mieux plusieurs systèmes qui garantissent le bon fonctionnement, même si ce n'est pas de la redondance, parce que les procédures ont leurs limites comme on le voit souvent lors des catastrophes ferroviaires : soit la procédure n'a pas été respectée, soit le dysfonctionnement qui s'est produit n'était pas prévu... Afficher tout J'ai pas dit fréquemment, j'ai dit... heuuu, dans pas mal de tes commentaires je trouve que tu t'exprime de temps en temps en utilisant des mots qui ne sont pas adaptés, ne le prends pas mal et dsl si j'ai pu paraître agressif, ce n'était pas mon but, mais les mots, beh, ca m'arrive souvent d'écrire une phrase avec un mot un peu compliqué et de me demander s'il veut dire exactement ce que je pense qu'il veut dire, alors j'ouvre un dico, pour être sur de pas passer pour une andouille en public. (ca marche pas à tout les coups mais bon...) ^^

En plus comme ça j'apprends le france. ^^ Allez, un peu de culture:
Si je prends trois boulons pour fixer deux trucs entre eux, c'est redondant, parce que les trois boulons font exactement le même travail.
Si je prends un boulon, une vis et un clou pour fixer deux trucs entre eux, c'est redondant aussi, parce que ces trois systèmes différents... font exactement le même travail.

Plus clair comme ça? ;)