La marinière est strictement encadrée

Proposé par
le

L'image de la marinière est liée à l'univers maritime. Ceci est notamment dû à un décret du 27 mars 1858 qui ajoute ce vêtement à la liste des uniformes officiels des matelots de la Marine nationale. Le décret précise entre autres le nombre de rayures : 21 blanches, encadrées par 20 ou 21 bleues.


Tous les commentaires (26)

a écrit : La mer possède les deux couleurs et les deux adjectifs sont reliés par « et ». La règle dit qu’ils sont invariables comme par exemple : des oiseaux vert et bleu.
Si par contre, il y a de manière distincte des oiseaux verts et des oiseaux bleus alors on écrit : des oiseaux verts et bleus.

https://ww
w.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-3678.php


www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#24_strong-em-couleur-accord-de-l-adjectif-et-du-nom-em-strong
Afficher tout
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué...
Et après on dit que l'anglais c'est compliqué à apprendre ^^

a écrit : La mer possède les deux couleurs et les deux adjectifs sont reliés par « et ». La règle dit qu’ils sont invariables comme par exemple : des oiseaux vert et bleu.
Si par contre, il y a de manière distincte des oiseaux verts et des oiseaux bleus alors on écrit : des oiseaux verts et bleus.

https://ww
w.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-3678.php


www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#24_strong-em-couleur-accord-de-l-adjectif-et-du-nom-em-strong
Afficher tout
Sauf que dans ton contre exemple que tu me donnes c’est encore autre chose puisque c’est un exemple au pluriel :
Des oiseaux vert et bleu : il y a des oiseaux bicolores.
Des oiseaux verts et bleus : il y a des oiseaux verts et des oiseaux bleus.
Mon premier commentaire est toujours juste, quand tu ajoutes la conjonction de coordination « et » les deux adjectifs de couleurs s’accordent , au singulier toujours, au pluriel cela dépend de la nuance sus-citée.

a écrit : Sauf que dans ton contre exemple que tu me donnes c’est encore autre chose puisque c’est un exemple au pluriel :
Des oiseaux vert et bleu : il y a des oiseaux bicolores.
Des oiseaux verts et bleus : il y a des oiseaux verts et des oiseaux bleus.
Mon premier commentaire est toujours juste, quand tu ajo
utes la conjonction de coordination « et » les deux adjectifs de couleurs s’accordent , au singulier toujours, au pluriel cela dépend de la nuance sus-citée. Afficher tout
Il semblerait que nous ayons raison tous les deux. La règle ne semble pas figée. Selon Grévisse (Le bon usage, 15e édition 2011, § 555 a) 2e, page 751), « quand le syntagme est constitué d’un adjectif + et + un adjectif (ou nom employé adjectivement), on peut considérer qu’il s’agit, soit d’une réalité vue comme un ensemble bicolore, et on laisse les mots invariables, usage à préférer pour plus d’un grammairien, notamment Hanse – soit de deux indications distinctes, que l’on rapporte indépendamment au nom, et les adjectifs varient, surtout pour le genre, quand le féminin est audible. »

a écrit : Il semblerait que nous ayons raison tous les deux. La règle ne semble pas figée. Selon Grévisse (Le bon usage, 15e édition 2011, § 555 a) 2e, page 751), « quand le syntagme est constitué d’un adjectif + et + un adjectif (ou nom employé adjectivement), on peut considérer qu’il s’agit, soit d’une réalité vue comme un ensemble bicolore, et on laisse les mots invariables, usage à préférer pour plus d’un grammairien, notamment Hanse – soit de deux indications distinctes, que l’on rapporte indépendamment au nom, et les adjectifs varient, surtout pour le genre, quand le féminin est audible. » Afficher tout Ah.
C’est en tout cas l’une des définitions les plus précises.

a écrit : Ah.
C’est en tout cas l’une des définitions les plus précises.
Autre « règle » ou « usage » qui te donne raison : quand la règle est indéfinie, c’est souvent l’euphonie qui prime. Or dans le cadre d’un nom féminin associé à des adjectifs de couleur, il est bien plus jolie de les accorder.

a écrit : Autre « règle » ou « usage » qui te donne raison : quand la règle est indéfinie, c’est souvent l’euphonie qui prime. Or dans le cadre d’un nom féminin associé à des adjectifs de couleur, il est bien plus jolie de les accorder. Au final , cette dernière règle c’est :
Si c’est jolie à l’oreille, ça passe .