Le blanc d'oeuf sert dans la vinification

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... !

Posté le

android

(102)

Répondre

a écrit : Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... ! J’avais également fait une autre anecdote sur la bière, mais si celle-là est passée, je ne pense pas que celle sur la bière passera.
La plupart des bières industrielles utilisent de l’ichtyocolle ou colle de poisson pour obtenir le même phénomène et filtrer par coagulation. Cela permet d’avoir une bière sans dépôts et « propre ». (www.boiteabiere.fr/lingredient-cache-des-bieres-industrielles/). Donc la plupart des bières industrielles de supermarché ne sont pas véganes non plus.
Bien entendu, il existe de nombreux vins et bières véganes qui n’utilisent pas de produits d'origine animale mais il faut chercher un peu plus. Un premier moyen simple de savoir, c’est si la mention suivante apparait: « contient des traces de… blanc d’œuf ou poisson » qui est une mention obligatoire pour les allergies alors ce n’est pas végane. Les produits qui le sont par contre l’écrivent généralement en gros comme argument de vente.
D'ailleurs le vin ne contient pas de blanc d'oeuf (ou alors des traces infimes) mais utilise ce blanc d'oeuf pour être "fabriqué" d'où la mention non végan.

Avant que cette anecdote ne parte en débat végan/non végan, je tiens à préciser que cela m’a été appris par une amie végane qui justement voulait me démontrer que je ne savais pas toujours ce que je mangeais et elle avait utilisé ces deux boissons comme argument. Je ne suis pas végan, mais ils ont au moins le mérite de s’intéresser aux procédés industriels qu’on a tous tendance à vite oublier au profit de la consommation rapide et pas chère.


PS: Depuis l’annonce d’un SCMB payant, plus personne ne commente ? AAPLR s’est fait bannir ?

D'ailleurs une légende veut que les canelés, qui sont bordelais, ont été inventés à cause de cette technique. Il y avait un excédent de jaune d'œufs, ils se sont donc mis à faire les canelés ! (qui n'utilisent que du jaune d'œufs).

Entre la légende et la réalité il y a un monde, mais il reste certain que cette technique de vinification a au moins contribué au développement du canelé.


Tous les commentaires (142)

Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... !

Posté le

android

(102)

Répondre

a écrit : Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... ! « Le Fabricateur souverain
Nous créa Besaciers tous de même manière,
Tant ceux du temps passé que du temps d'aujourd'hui
Il fit pour nos défauts la poche de derrière,
Et celle de devant pour les défauts d'autrui »

La Besace, La Fontaine.

a écrit : Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... ! J’avais également fait une autre anecdote sur la bière, mais si celle-là est passée, je ne pense pas que celle sur la bière passera.
La plupart des bières industrielles utilisent de l’ichtyocolle ou colle de poisson pour obtenir le même phénomène et filtrer par coagulation. Cela permet d’avoir une bière sans dépôts et « propre ». (www.boiteabiere.fr/lingredient-cache-des-bieres-industrielles/). Donc la plupart des bières industrielles de supermarché ne sont pas véganes non plus.
Bien entendu, il existe de nombreux vins et bières véganes qui n’utilisent pas de produits d'origine animale mais il faut chercher un peu plus. Un premier moyen simple de savoir, c’est si la mention suivante apparait: « contient des traces de… blanc d’œuf ou poisson » qui est une mention obligatoire pour les allergies alors ce n’est pas végane. Les produits qui le sont par contre l’écrivent généralement en gros comme argument de vente.
D'ailleurs le vin ne contient pas de blanc d'oeuf (ou alors des traces infimes) mais utilise ce blanc d'oeuf pour être "fabriqué" d'où la mention non végan.

Avant que cette anecdote ne parte en débat végan/non végan, je tiens à préciser que cela m’a été appris par une amie végane qui justement voulait me démontrer que je ne savais pas toujours ce que je mangeais et elle avait utilisé ces deux boissons comme argument. Je ne suis pas végan, mais ils ont au moins le mérite de s’intéresser aux procédés industriels qu’on a tous tendance à vite oublier au profit de la consommation rapide et pas chère.


PS: Depuis l’annonce d’un SCMB payant, plus personne ne commente ? AAPLR s’est fait bannir ?

Je dirais plutôt que cela explique pourquoi certains vins sont étiquetés comme végans puisque non filtrés avec du blanc d’œuf ;) Cette étape est appelée collage ou clarification.

a écrit : Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... ! Je ne suis pas moi-même vegans, mais le fait de systématiquement stigmatiser une population parce qu’elle est différente de ce qu’on ait me dérange fortement. Si ce n’es pas là, une preuve de manque d’ouverture d’esprit, je ne sais pas ce que sais. Pour moi, ce n’est rien de plus qu’une façon d’attiser les différences.
Dans cette période difficile où l’individualisme fait des ravages, je me désespère de voir que cela perdure ..

D'ailleurs une légende veut que les canelés, qui sont bordelais, ont été inventés à cause de cette technique. Il y avait un excédent de jaune d'œufs, ils se sont donc mis à faire les canelés ! (qui n'utilisent que du jaune d'œufs).

Entre la légende et la réalité il y a un monde, mais il reste certain que cette technique de vinification a au moins contribué au développement du canelé.

a écrit : Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... ! Marrant... C'est vrai que ça pose question. Y a t-il un végan sur ce forum ? Le savait-il ? Buvait-il du vin et continuera t-il maintenant qu'il sait ça ?
Bon, moi, tranquille, je ne suis pas végan, je cours péter le bouchon d'un petit Médoc qui me tend les bras :)

a écrit : Marrant... C'est vrai que ça pose question. Y a t-il un végan sur ce forum ? Le savait-il ? Buvait-il du vin et continuera t-il maintenant qu'il sait ça ?
Bon, moi, tranquille, je ne suis pas végan, je cours péter le bouchon d'un petit Médoc qui me tend les bras :)
Je pense que quelqu'un qui se prétend végan regarde la composition de ce qu'il mange et achète donc du vin qui n'utilise pas cette technique. Il "suffit" d'acheter du vin avec le Label V, et ou label E.V.E Vegan ou directement chez un producteur qui n'utilise pas de produit animal.

Top l'anecdote sur les cannelés :)

Le blanc d'oeuf est également utilisé en cuisine, pour clarifier un bouillon.
Après clarification au blanc d'oeuf, il prendra le nom de "consommé".

Bien que cette technique culinaire ne soit pas difficile à mettre en oeuvre, elle nécessite une progression assez précise d'exécution, pour obtenir un résultat parfait.
Malgré son nom, un bouillon ne doit jamais bouillir, mais uniquement frémir, afin qu'il soit le moins trouble possible.
À l'ajout de la clarification ( blancs d'oeufs légèrement battus, viande hachée et légumes en menus morceaux), il faut rajouter des glaçons, afin de faire baisser fortement la température du bouillon. Ensuite, augmenter la puissance du feu, pour que la coagulation du blanc d'oeuf emprisonne toutes les impuretés. Filtrer ce qui est maintenant devenu un consommé, au travers d'une étamine ou à défaut d'une passoire munie d'un linge fin (type mousseline) ou d'une feuille de papier absorbant.
Si la présence d'oeil de graisse flottant sur votre consommé vous déplaît à la vue ou au goût, Il vous faudra le réfrigérer (pas congeler !) jusqu'à ce que cette graisse se fige, puis de l'ôter avec une cuillère, ou de la filtrer de nouveau, à froid, selon que votre consommé soit gélatineux ou pas.
Cette technique culinaire permet de donner un (second) usage à des aliments qui ne sont pas/ plus utilisés en restauration, tels les os ou carcasses de viandes rôties. Le consommé obtenu est particulièrement spectaculaire avec les viandes de gibiers.

Oui, la cuisine est un Art.

a écrit : Je ne suis pas moi-même vegans, mais le fait de systématiquement stigmatiser une population parce qu’elle est différente de ce qu’on ait me dérange fortement. Si ce n’es pas là, une preuve de manque d’ouverture d’esprit, je ne sais pas ce que sais. Pour moi, ce n’est rien de plus qu’une façon d’attiser les différences.
Dans cette période difficile où l’individualisme fait des ravages, je me désespère de voir que cela perdure ..
Afficher tout
Oh moi je m'en fiche des véganes, ils font ce qu'ils veulent tant qu'ils ne m'insultent pas lorsque je mange un truc non végane. C'est juste qu'il me tarde d'en rencontrer un avec une bière ou un vin à la main pendant un apéro pour lui donner cette anecdote. Sa réaction me fera certainement un peu rire je l'avoue.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J’avais également fait une autre anecdote sur la bière, mais si celle-là est passée, je ne pense pas que celle sur la bière passera.
La plupart des bières industrielles utilisent de l’ichtyocolle ou colle de poisson pour obtenir le même phénomène et filtrer par coagulation. Cela permet d’avoir une bière sans dép
ôts et « propre ». (www.boiteabiere.fr/lingredient-cache-des-bieres-industrielles/). Donc la plupart des bières industrielles de supermarché ne sont pas véganes non plus.
Bien entendu, il existe de nombreux vins et bières véganes qui n’utilisent pas de produits d'origine animale mais il faut chercher un peu plus. Un premier moyen simple de savoir, c’est si la mention suivante apparait: « contient des traces de… blanc d’œuf ou poisson » qui est une mention obligatoire pour les allergies alors ce n’est pas végane. Les produits qui le sont par contre l’écrivent généralement en gros comme argument de vente.
D'ailleurs le vin ne contient pas de blanc d'oeuf (ou alors des traces infimes) mais utilise ce blanc d'oeuf pour être "fabriqué" d'où la mention non végan.

Avant que cette anecdote ne parte en débat végan/non végan, je tiens à préciser que cela m’a été appris par une amie végane qui justement voulait me démontrer que je ne savais pas toujours ce que je mangeais et elle avait utilisé ces deux boissons comme argument. Je ne suis pas végan, mais ils ont au moins le mérite de s’intéresser aux procédés industriels qu’on a tous tendance à vite oublier au profit de la consommation rapide et pas chère.


PS: Depuis l’annonce d’un SCMB payant, plus personne ne commente ? AAPLR s’est fait bannir ?
Afficher tout
J'ai voté pour votre anecdote sur la bière d'ailleurs. Autant JLSD pour le vin (à force de visiter des châteaux...), autant je ne le savais pas pour la bière (pourtant j'ai visité la Guiness Factory il y a peu).
Quant aux procédés industriels, disons que je ne m'attarde pas dessus, mais je fais quand même bien attention à ne pas manger de la viande d'animaux élevés en batterie, quand bien même si je paie le prix fort.
Pour ceux qui aiment les films français, il y en a un que j'ai adoré. Il s'appelle Cyrano si mes souvenirs sont bons (flemme et pas le temps de chercher sur internet). Ça raconte l'histoire d'un éleveur de poulets qui lis Cyrano à ses poules tous les jours. Très beau film.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J’avais également fait une autre anecdote sur la bière, mais si celle-là est passée, je ne pense pas que celle sur la bière passera.
La plupart des bières industrielles utilisent de l’ichtyocolle ou colle de poisson pour obtenir le même phénomène et filtrer par coagulation. Cela permet d’avoir une bière sans dép
ôts et « propre ». (www.boiteabiere.fr/lingredient-cache-des-bieres-industrielles/). Donc la plupart des bières industrielles de supermarché ne sont pas véganes non plus.
Bien entendu, il existe de nombreux vins et bières véganes qui n’utilisent pas de produits d'origine animale mais il faut chercher un peu plus. Un premier moyen simple de savoir, c’est si la mention suivante apparait: « contient des traces de… blanc d’œuf ou poisson » qui est une mention obligatoire pour les allergies alors ce n’est pas végane. Les produits qui le sont par contre l’écrivent généralement en gros comme argument de vente.
D'ailleurs le vin ne contient pas de blanc d'oeuf (ou alors des traces infimes) mais utilise ce blanc d'oeuf pour être "fabriqué" d'où la mention non végan.

Avant que cette anecdote ne parte en débat végan/non végan, je tiens à préciser que cela m’a été appris par une amie végane qui justement voulait me démontrer que je ne savais pas toujours ce que je mangeais et elle avait utilisé ces deux boissons comme argument. Je ne suis pas végan, mais ils ont au moins le mérite de s’intéresser aux procédés industriels qu’on a tous tendance à vite oublier au profit de la consommation rapide et pas chère.


PS: Depuis l’annonce d’un SCMB payant, plus personne ne commente ? AAPLR s’est fait bannir ?
Afficher tout
Et pour le coup, sauriez-vous si votre amie regarde les films qui "utilisent" des animaux. Je veux dire des films tels que Crocs Blanc, Cheval de Guerre, tous les films avec un chien dressé tels que Bethoven ... ? Parce que pour le coup, en parlant du film sur les poulets plein air qui écoutent Cyrano tous les jours, je me demande ce que pensent les véganes des films et séries ayant des animaux comme acteurs (en fait, tous les films et toutes les séries, quasiment).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai voté pour votre anecdote sur la bière d'ailleurs. Autant JLSD pour le vin (à force de visiter des châteaux...), autant je ne le savais pas pour la bière (pourtant j'ai visité la Guiness Factory il y a peu).
Quant aux procédés industriels, disons que je ne m'attarde pas dessus, mais je fai
s quand même bien attention à ne pas manger de la viande d'animaux élevés en batterie, quand bien même si je paie le prix fort.
Pour ceux qui aiment les films français, il y en a un que j'ai adoré. Il s'appelle Cyrano si mes souvenirs sont bons (flemme et pas le temps de chercher sur internet). Ça raconte l'histoire d'un éleveur de poulets qui lis Cyrano à ses poules tous les jours. Très beau film.
Afficher tout
Je viens de voir que la liste est bien plus longue que ce je pensais ... les jus de fruits, les bananes, les gâteaux pour bébé, le sucre...

lescarnetsdemarine.com/produits-qui-paraissent-vegan-mais-qui-ne-le-sont-pas/

Le blanc d'oeuf était également utilisé en architecture, et plus précisément dans la construction de ponts.
Mélangé au mortier pour sceller les pierres des piliers et arches de ces oeuvres de Génie Civil, le blanc d'oeuf servait de catalyseur de la chaux, la rendant moins sensible à l'humidité. La résistance obtenue avait surtout le but de conférer au pont une plus grande difficulté à sa destruction, durant les périodes de crues e la rivière ou du fleuve.
Ce procédé, courant au 18eme siècle, a par exemple été employé dans la construction du pont Regemortes de Moulins, enjambant l'Allier.

a écrit : Le blanc d'oeuf était également utilisé en architecture, et plus précisément dans la construction de ponts.
Mélangé au mortier pour sceller les pierres des piliers et arches de ces oeuvres de Génie Civil, le blanc d'oeuf servait de catalyseur de la chaux, la rendant moins sensible à l'humidi
té. La résistance obtenue avait surtout le but de conférer au pont une plus grande difficulté à sa destruction, durant les périodes de crues e la rivière ou du fleuve.
Ce procédé, courant au 18eme siècle, a par exemple été employé dans la construction du pont Regemortes de Moulins, enjambant l'Allier.
Afficher tout
Les ponts ne sont pas vegan alors.

a écrit : Donc les véganes ne peuvent pas boire de vin...c'est bon à savoir la prochaine fois que j'en croise un à un apéro avec un bon verre de vin... ! J'ai du mal à comprendre le plaisir que tu tirerais dans une telle situation. Couplé à ton second commentaire, je trouve que ce serait un rire vraiment malsain.

Merci pour l'anecdote et les compléments en commentaire, très intéressant. On peut aussi mentionner que la vaste majorité des ovoproduits (œufs destinés aux industriels, sans leurs coquilles) sont issus d’œufs pondus par des poules en batterie (dans des "cages aménagées", se permet le CNPO), notamment ceux de beaucoup de pâtisseries et gâteaux, industriels ou non.
Une autre anecdote explique que le vaccin contre la grippe est cultivé sur des œufs de poule fécondés, ce qui peut poser problème aux personnes allergiques.

Je cherchais des informations concernant la proportion de poules pondeuses dont les becs sont coupés (pratique tout à fait barbare s'il en est) mais je n'ai pas trouvé d'informations précises, si quelqu'un devait en savoir plus...

a écrit : Vive le vin nature ! Aucun de ce genre de procédé n'est utilisé rendant au vin toute sa force de caractère fr.wikipedia.org/wiki/Vin_naturel L'usage du blanc d'œuf n'est pas réservé à l'industrie, il est aussi utilisé depuis longtemps par des viticulteurs traditionnels. Et c'est un produit naturel.
Quant au vin végâne, je me souviens d'une bouteille dont l'étiquette vantait l'absence de produits d'origine animale et indiquait : «Suggestion d'accompagnement : viandes rouges, grillades, charcuteries»...

Posté le

android

(13)

Répondre