La Corée du Nord dispose d'une organisation gouvernementale secrète

Proposé par
le

La Corée du Nord dispose d'une organisation gouvernementale secrète, le Bureau 39, permettant d'alimenter une caisse noire pour le dirigeant Kim Jong-un. Ce serait grâce à elle que ce pays pourtant très pauvre réussit à contourner les sanctions internationales pour financer, entre autres, son programme nucléaire. Elle disposerait de plusieurs milliards de dollars générés par des activités légales et illégales.


Commentaires préférés (3)

Si on connait son nom, ce n'est plus tellement secret...

Posté le

android

(86)

Répondre

a écrit : Secret de polichinelle si on peut même trouver le nom sur internet.
Sinon, j'admets que bien que très peu complotiste, je serais curieux de voir ce qui se passe réellement en Corée du Nord. Il faut reconnaître que les informations qu'on en a sont terrifiantes et, d'un autre côté, extrêmement filtr
ées. Et si on nous mentais ? Ce ne serait pas la première fois et certainement pas la dernière. Afficher tout
Rien que le fait de savoir que tu ne pourrais y aller QUE par le biais de certaines agences triées sur le volet par le pouvoir... devrait t'aider à y voir un peu plus clair :)

Je l'ai appris grace à un reportage Arte. Dans ce reportage, parmi les moyens utilisés pour alimenter cette caisse noire, il été donné l'exemple d'une auberge de jeunesse à Berlin qui appartenait à la Corée du Nord. J'ai reconnu cette immense auberge dans laquelle j'ai logé il y a quelques années et qui se situe en effet juste à côté de l'ambassade de Corée du Nord à Berlin.
J'ai donc directement, mais involontairement, financé le régime nord-coréen en séjournant dans cette auberge


Tous les commentaires (37)

Si on connait son nom, ce n'est plus tellement secret...

Posté le

android

(86)

Répondre

Secret de polichinelle si on peut même trouver le nom sur internet.
Sinon, j'admets que bien que très peu complotiste, je serais curieux de voir ce qui se passe réellement en Corée du Nord. Il faut reconnaître que les informations qu'on en a sont terrifiantes et, d'un autre côté, extrêmement filtrées. Et si on nous mentais ? Ce ne serait pas la première fois et certainement pas la dernière.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Secret de polichinelle si on peut même trouver le nom sur internet.
Sinon, j'admets que bien que très peu complotiste, je serais curieux de voir ce qui se passe réellement en Corée du Nord. Il faut reconnaître que les informations qu'on en a sont terrifiantes et, d'un autre côté, extrêmement filtr
ées. Et si on nous mentais ? Ce ne serait pas la première fois et certainement pas la dernière. Afficher tout
Rien que le fait de savoir que tu ne pourrais y aller QUE par le biais de certaines agences triées sur le volet par le pouvoir... devrait t'aider à y voir un peu plus clair :)

Je l'ai appris grace à un reportage Arte. Dans ce reportage, parmi les moyens utilisés pour alimenter cette caisse noire, il été donné l'exemple d'une auberge de jeunesse à Berlin qui appartenait à la Corée du Nord. J'ai reconnu cette immense auberge dans laquelle j'ai logé il y a quelques années et qui se situe en effet juste à côté de l'ambassade de Corée du Nord à Berlin.
J'ai donc directement, mais involontairement, financé le régime nord-coréen en séjournant dans cette auberge

La source wiki nous indique une somme que détiendrait cette "organisation" : 5 milliards d'€... Cela me paraît bien faiblard pour un programme d'armement nucléaire, d'autant que l'anecdote nous dit que cet argent financerait "entre autres" le programme nucléaire.
Le coût pour tout cela est connu des pays qui en sont équipés : on est plus dans les 3.5 milliards d'€, mais par an ! L'entretien ensuite tourne aux alentours de 16 milliards sur des programmes quinquénaux... Alors de trois choses l'une : soit Wiki se trompe et il y a beaucoup plus dans la caisse... Soit Kim nous prend pour des billes et son programme est "d'opérette"... Soit il a d'autres sources de revenus pour financer son programme.

a écrit : La source wiki nous indique une somme que détiendrait cette "organisation" : 5 milliards d'€... Cela me paraît bien faiblard pour un programme d'armement nucléaire, d'autant que l'anecdote nous dit que cet argent financerait "entre autres" le programme nucléaire.
Le coût po
ur tout cela est connu des pays qui en sont équipés : on est plus dans les 3.5 milliards d'€, mais par an ! L'entretien ensuite tourne aux alentours de 16 milliards sur des programmes quinquénaux... Alors de trois choses l'une : soit Wiki se trompe et il y a beaucoup plus dans la caisse... Soit Kim nous prend pour des billes et son programme est "d'opérette"... Soit il a d'autres sources de revenus pour financer son programme. Afficher tout
Si par "5 milliards de dollars de fonds" Wikipedia ne parle pas de flux, ça peut vouloir dire qu'il y a à un instant T 5Mds$ dans le fonds mais qu'au cours de l'année il peut y avoir bien plus qui rentre et qui sort. Je concède que ce n'est pas très clair.

JLSD grâce au documentaire Arte "Les hommes des Kim", il y était expliqué que la Corée du Nord envoyait des hommes travailler comme bûcherons ou ouvriers dans le bâtiments un peu partout, mais surtout en Mongolie, Russie et Chine. Ces hommes envoyés dans des pays étrangers devaient avoir une femme et au moins un enfant sur lesquels faire pression au cas ou, ils sont surveillés 24h/24, ils n'ont souvent pas le droit de sortir de leurs habitations, sauf pour faire des courses, tout ça pour qu'ils ne soient pas tenté par un mode de vie plus libre. Pourtant certains hommes s'échappent parfois, laissant femme et enfants derrière eux. Certains ayant travaillé au Bureau 39 aident les services secrets étrangers sur le fonctionnement de ce fond " secret".

Posté le

android

(22)

Répondre

C'est amusant cette fascination pour la Corée du Nord, car on parle finalement d'une pratique qu'on retrouve partout, même si, certes, le contrôle des dépenses n'est pas le même.

En France, cela s'appelle les "fonds spéciaux". C'est la seule ligne du budget pour laquelle les parlementaires votent sans savoir à quoi va servir l'argent (du contribuable). On parle de 60 à 70 millions d'euros tout de même.
Et cela peut tout à fait servir à financer une opération illégale, comme une "opération homo" par exemple. Action qui consiste à assassiner, à l'étranger, un ennemi de la nation.

a écrit : La source wiki nous indique une somme que détiendrait cette "organisation" : 5 milliards d'€... Cela me paraît bien faiblard pour un programme d'armement nucléaire, d'autant que l'anecdote nous dit que cet argent financerait "entre autres" le programme nucléaire.
Le coût po
ur tout cela est connu des pays qui en sont équipés : on est plus dans les 3.5 milliards d'€, mais par an ! L'entretien ensuite tourne aux alentours de 16 milliards sur des programmes quinquénaux... Alors de trois choses l'une : soit Wiki se trompe et il y a beaucoup plus dans la caisse... Soit Kim nous prend pour des billes et son programme est "d'opérette"... Soit il a d'autres sources de revenus pour financer son programme. Afficher tout
Soit... tu as tout simplement oublié une possibilité dans ton énumération. Une grosse part de ces dépenses ce sont les salaires des chercheurs et les coûts des sous-traitants qui fabriquent et entretiennent le matériel et qui, eux aussi, sont principalement constitués de salaires. Sur le marché du travail international, il faut offrir de bons salaires aux chercheurs de haut niveau pour les garder et employer beaucoup de personnel pour la fabrication et l'entretien du matériel coûte cher si les salaires sont régulés par le marché en fonction du niveau de qualification, mais Kim doit avoir d'autres arguments pour convaincre son personnel de travailler sur son programme nucléaire...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est amusant cette fascination pour la Corée du Nord, car on parle finalement d'une pratique qu'on retrouve partout, même si, certes, le contrôle des dépenses n'est pas le même.

En France, cela s'appelle les "fonds spéciaux". C'est la seule ligne du budget pour la
quelle les parlementaires votent sans savoir à quoi va servir l'argent (du contribuable). On parle de 60 à 70 millions d'euros tout de même.
Et cela peut tout à fait servir à financer une opération illégale, comme une "opération homo" par exemple. Action qui consiste à assassiner, à l'étranger, un ennemi de la nation.
Afficher tout
Tous les pays du monde ont une "caisse noire", dans certains elle est officielle, dans d'autres, elle l'est moins.
Alors certes, personne va le crier sur les toits, on aimerait tous savoir à quoi sert ce blé, mais quand on y réfléchit, même moi j'ai une caisse noire. Ben quoi, le liquide que j'utilise, ce que j'en fais, c'est mes oignons! Citout! ^^

C'est vraiment un secret de polichinelle, on parlait il y a peu d'armes chimiques soit disant interdites... Et la marmotte hein, si la Syrie en a, m'est avis que tout le monde en a.

De toute façons, comme je le disais à un ami, si l'argent liquide n'a pas encore été totalement remplacé pazr du numérique, c'est bien une volonté gouvernementale internationale hein, c'est pas moi qui imprime des billets dans ma cave! D'ailleurs, j'ai même pas de cave! ^^

Ce qui est intéressant dans cette affaire, c'est les moyens détournés qu'utilise la Corée du Nord pour se procurer des devises étrangères, ils sont pas sensés être sous embargo quasi-total? (de moins en moins)

a écrit : Tous les pays du monde ont une "caisse noire", dans certains elle est officielle, dans d'autres, elle l'est moins.
Alors certes, personne va le crier sur les toits, on aimerait tous savoir à quoi sert ce blé, mais quand on y réfléchit, même moi j'ai une caisse noire. Ben quoi, le liquide
que j'utilise, ce que j'en fais, c'est mes oignons! Citout! ^^

C'est vraiment un secret de polichinelle, on parlait il y a peu d'armes chimiques soit disant interdites... Et la marmotte hein, si la Syrie en a, m'est avis que tout le monde en a.

De toute façons, comme je le disais à un ami, si l'argent liquide n'a pas encore été totalement remplacé pazr du numérique, c'est bien une volonté gouvernementale internationale hein, c'est pas moi qui imprime des billets dans ma cave! D'ailleurs, j'ai même pas de cave! ^^

Ce qui est intéressant dans cette affaire, c'est les moyens détournés qu'utilise la Corée du Nord pour se procurer des devises étrangères, ils sont pas sensés être sous embargo quasi-total? (de moins en moins)
Afficher tout
D'où l'expression "débloquer" une certaine somme qu'emploient les journalistes. Par exemple "le gouvernement a débloqué 1 million d'euros pour venir en aide aux départements touchés par les crues". Il y a en fait beaucoup d'argent disponible dans la caisse noire mais le couvercle est difficile à ouvrir et en plus les liasses de billets sont coincées au fond. Heureusement, de temps en temps, un ministre plus malin que les autres réussit à en débloquer une partie, pour montrer aux électeurs pour qui il faut voter s'ils veulent des ministres capables de débloquer l'argent qui est bloqué.

a écrit : Secret de polichinelle si on peut même trouver le nom sur internet.
Sinon, j'admets que bien que très peu complotiste, je serais curieux de voir ce qui se passe réellement en Corée du Nord. Il faut reconnaître que les informations qu'on en a sont terrifiantes et, d'un autre côté, extrêmement filtr
ées. Et si on nous mentais ? Ce ne serait pas la première fois et certainement pas la dernière. Afficher tout
Une des principales sources de renseignements pour les gouvernements comme pour le public est la parole des transfuges qui ont fui au Sud (ou ailleurs). Il existe de nombreuses interviews sur internet, et les témoignages sont souvent édifiants.

Parmi les propos récurrents de ces différentes personnes, on entend parler d'exécutions publiques traumatisantes, de pauvreté et de famine extrêmes, mais aussi de l'absence de stress et parfois du bonheur lié aux relations humaines. En effet, la Corée du Sud est un pays où il existe une pression sociale énorme, les gens travaillent beaucoup et subissent beaucoup de stress professionnel, et les interactions humaines sont souvent (comme dans nos grandes métropoles) limitées et quelque peu froides. À l'inverse en Corée du Nord, les structures sociales sont plus proches que ce qui existait chez nous il y a un siècle voir deux, des villages agricoles formant de véritables communautés soudées et solidaires. On peut donc chez certains Nord coréens observer une quasi-nostalgie lorsqu'ils parlent de leur village d'origine, qui pousse à la réflexion sur le lien social dans nos pays modernisés.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Je l'ai appris grace à un reportage Arte. Dans ce reportage, parmi les moyens utilisés pour alimenter cette caisse noire, il été donné l'exemple d'une auberge de jeunesse à Berlin qui appartenait à la Corée du Nord. J'ai reconnu cette immense auberge dans laquelle j'ai logé il y a quelques années et qui se situe en effet juste à côté de l'ambassade de Corée du Nord à Berlin.
J'ai donc directement, mais involontairement, financé le régime nord-coréen en séjournant dans cette auberge
Afficher tout
Tu n'as donc pas honte !?

Posté le

android

(0)

Répondre

Quant il y va de l'intérêt de la nation rien n'est "illégal". Les lois s'appliquent dans les pays.. Faire la guerre n'est pas illégal par exemple, c'est "condamnable" socialement parlant mais pas illégal. C'est la raison d'être des armées.

Les caisses noires ne sont ni secrètes ni illégales. On ne communique pas autour de ça (et de pleins d'autres choses) mais l'argent vient du budget. Elles sont un mal nécessaire.

Pour ce qui est de "débloquer de l'argent", on ne le débloque pas d'une caisse noire.. on réévalue les priorités en cas de crise et on reconsidère l'usage qu'on va faire du budget de l'État. Voir on prend la décision de dépasser le budget prévisionnel, de s'endetter pour cas de force majeur. On ne débloque pas 300/500 milliards d'une caisse noire qui contient 50/100 millions par exemple.

Et pour le programme nucléaire, ça peut avoir toute les tailles et tous les prix un programme nucléaire ! Y a des gamins qui font des générateurs nucléaire à domicile ^^

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Quant il y va de l'intérêt de la nation rien n'est "illégal". Les lois s'appliquent dans les pays.. Faire la guerre n'est pas illégal par exemple, c'est "condamnable" socialement parlant mais pas illégal. C'est la raison d'être des armées.

Les caisses
noires ne sont ni secrètes ni illégales. On ne communique pas autour de ça (et de pleins d'autres choses) mais l'argent vient du budget. Elles sont un mal nécessaire.

Pour ce qui est de "débloquer de l'argent", on ne le débloque pas d'une caisse noire.. on réévalue les priorités en cas de crise et on reconsidère l'usage qu'on va faire du budget de l'État. Voir on prend la décision de dépasser le budget prévisionnel, de s'endetter pour cas de force majeur. On ne débloque pas 300/500 milliards d'une caisse noire qui contient 50/100 millions par exemple.

Et pour le programme nucléaire, ça peut avoir toute les tailles et tous les prix un programme nucléaire ! Y a des gamins qui font des générateurs nucléaire à domicile ^^
Afficher tout
Et moi qui croyais bêtement qu'on dit "débloquer de l'argent" parce que l'argent est coincé dans une caisse noire ! Heureusement que tu es là pour m'expliquer le sens de cette expression ! Mais ça ne m'explique pas si le couvercle était déjà coincé avant qu'on la peigne en noir ou si c'est à cause de la peinture que ça coince ? Et du coup si l'argent n'est pas vraiment coincé, ça ne serait pas un peu ridicule de parler de le débloquer ?

a écrit : Tu n'as donc pas honte !? involontairement \ɛ̃.vɔ.lɔ̃.tɛʁ.mɑ̃\, adverbe

1. Sans le vouloir.

Exemple : Il laissa Rébecca en la société de la vieille femme, à qui elle avait été ainsi involontairement imposée. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je comprends le ton sarcastique mais pas ce que t'essayes de dire.. Je dis tout simplement que c'est ridicule de parler de "débloquer de l'argent" puisqu'il n'y a pas d'argent bloqué (que ce soit dans une caisse, ou non, et quelle que soit la couleur de la caisse le cas échéant !).

a écrit : Et moi qui croyais bêtement qu'on dit "débloquer de l'argent" parce que l'argent est coincé dans une caisse noire ! Heureusement que tu es là pour m'expliquer le sens de cette expression ! Mais ça ne m'explique pas si le couvercle était déjà coincé avant qu'on la peigne en noir ou si c'est à cause de la peinture que ça coince ? Et du coup si l'argent n'est pas vraiment coincé, ça ne serait pas un peu ridicule de parler de le débloquer ? Afficher tout Je comprends le ton sarcastique mais pas ce que t'essayes de dire..

Posté le

android

(4)

Répondre

Interessant, donc il suffit pas forcement d’avoir les ressources economiques et scientifiques considerables (à l’echelle d’un pays) pour acceder à la bombe atomique ? Interessant mais inquietant ...
(JLSD grace au docu Arte les hommes de Kim que je conseille fortement)

a écrit : Quant il y va de l'intérêt de la nation rien n'est "illégal". Les lois s'appliquent dans les pays.. Faire la guerre n'est pas illégal par exemple, c'est "condamnable" socialement parlant mais pas illégal. C'est la raison d'être des armées.

Les caisses
noires ne sont ni secrètes ni illégales. On ne communique pas autour de ça (et de pleins d'autres choses) mais l'argent vient du budget. Elles sont un mal nécessaire.

Pour ce qui est de "débloquer de l'argent", on ne le débloque pas d'une caisse noire.. on réévalue les priorités en cas de crise et on reconsidère l'usage qu'on va faire du budget de l'État. Voir on prend la décision de dépasser le budget prévisionnel, de s'endetter pour cas de force majeur. On ne débloque pas 300/500 milliards d'une caisse noire qui contient 50/100 millions par exemple.

Et pour le programme nucléaire, ça peut avoir toute les tailles et tous les prix un programme nucléaire ! Y a des gamins qui font des générateurs nucléaire à domicile ^^
Afficher tout
Un internationaliste serait ici en désaccord sur le postulat de départ. Le principe de base, en droit international, est l'interdiction du recours à la force comme le prévoit l'article 2§4 de la Charte des Nations Unies, sauf exceptions (légitime défense de l'article 51 et autorisation du Conseil de Sécurité, en vertu du Chapitre VII de la charte).
D'ailleurs, pour rappel, au vu de la hiérarchie des normes du bon vieux Kelsen, et pour faire simple, le droit international est au-dessus, hiérarchiquement des lois, ordonnances, actes règlementaires, etc. Ces derniers doivent donc respecter les provisions contenus dans les instruments et textes de droit international. Seule la Constititution lui est supérieur dans cette hiérarchie.
Donc, par principe, faire la guerre est illicite et non pas légal, n'en déplaise à de nombreux États dont la France ou encore le gendarme du monde, pour ne citer qu'eux, mais qui en font fi et c'est bien dommage.

Posté le

android

(1)

Répondre