Le condor des Andes est un très bon planeur

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (37)

a écrit : L albatros à une tech ique impressionnante pour parcourir un max de distance avec un minimum d efforts
Porté par les vents continus saisonniers, il plane dans le même sens que le vent et perd très peu d altitude
Ensuite quand il redescend à un niveau proche des vagues, il vire de bord sur une aile, et se re
trouve brusquement face au vent, donc il perd sa vitesse mais regagne de l altitude, en fournissant un léger effort
Puis c est reparti pour une très longue descente en pente douce
Afficher tout
« Il vire de bord sur une aile »
Parce qu’il aurait la possibilité de virer de bord sur 2 ailes ?

a écrit : Le condor est le plus grand rapace au monde (envergure maximale de 3.50m d'envergure). Le seul oiseau plus grand que lui est l'albatros hurleur (record de 3.70m d'envergure).

Bien évidemment c'est oiseau sont des gros planeurs. Les vautours se laissent porter par les courants d'air
s chauds. Ils peuvent ainsi voler très longtemps sans battre des ailes.

De jour, par forte température, on peut les voir très haut dans le ciel pour moins subir le chaleur (le vautour de Rüppell peut voler aussi haut qu'un avion de ligne : source les pilotes de ligne). Si vous les voyez bas : soit ils cherchent, soit il y a une curée et si vous voyez un gros animal bizarre au sol, ne cherchez pas plus loin l'animal en question est juste un amas de vautours "nettoyant" un cadavre.

Et parce que l'anecdote en parle, voici les 3 modes de vols des oiseaux :
- Le planeur : c'est tout les rapaces et la grande majorité des oiseaux migrateurs ou parcourant de grande distance. Ce vol demande peu de battement des ailes, donc permet une économie d’énergie. Une économie bienvenue pour ces oiseaux qui avalent chaque jour des kilomètres.
Il y a une variante : le vol à voile. Notamment les vautours qui planent en utilisant l'air chaud.

- Le vol battu : le pigeon en est le digne représentant. Des oiseaux migrateurs ont ce vol mais on y retrouve la plupart des oiseaux "sédentaire". Le canard, la pie etc. C'est un vol qui permet notamment de mieux voler en formation : les oies typiquement (mais le pigeon ou canard aussi). Pour faire simple c'est comme au tour de France : les premières oies vont "percer" l'air et permettre aux oies de derrière de s'économiser. Le groupe se relaie régulièrement. Voilà pourquoi elles volent en V.

- Le vol sinusoïdale. Voila, pour ceux qui aiment épater la galerie vous pouvez caser ça. Tous les pics et les pinsons (les moineaux, mésanges etc.) en sont les représentants. Alors j'ai tout à fait oublier pourquoi ce vol, mais le processus est simple : ils battent des ailes, remontent un peu en l'air, plaquent les ailes contre le corps, redescendent, battent des ailes, remontent, plaquent, redescendent, battent...
Afficher tout
Je ne connaissais pas le vol sinusoïdal avant, donc mes propos sont à prendre avec des pincettes, mais peut-être tout simplement parce que le profil de la trajectoire de vol ressemble à une courbe sinusoïde ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je ne connaissais pas le vol sinusoïdal avant, donc mes propos sont à prendre avec des pincettes, mais peut-être tout simplement parce que le profil de la trajectoire de vol ressemble à une courbe sinusoïde ? Bien vu :)
Honnêtement, je connaissait le vol sinusoïdal (c'est blindé de piafs chez moi) mais je ne savais pas que ca s'appelait un vol sinusoïdal ni pourquoi avant aujourd'hui! ^^

a écrit : Énorme d ailleurs il passe presque toute sa vie en l air et est sur terre presque exclusivement pour couver et nourrir ses petits D'après Baudelaire, il se pose parfois le pont d'un bateau et lui naguère si beau devient comique et laid.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Énorme d ailleurs il passe presque toute sa vie en l air et est sur terre presque exclusivement pour couver et nourrir ses petits Il me semble que le martinet fait de même...

Posté le

android

(3)

Répondre

J'en ai vu un aux parcs des oiseaux dans les Dombes (entre Lyon et Bourg-en-Bresse), parc que je recommande chaudement, pourtant je ne suis pas amateur des parcs animaliers. Le condor est effectivement impressionnant, si vous faites des fantasmes cauchemars sur les oiseaux qui emportent des moutons entiers, voir des vaches ou des humains, vous pourrez vérifier...
J'en avais retenu aussi que cet oiseau est trop lourd pour pouvoir décoller facilement, c'est pour cela qu'il vit sur des falaises, cela lui permet de se laisser tomber pour prendre de la vitesse. Une technique simple pour chasser ce géant est de placer un appât (je ne sais pas si le terme gibier s'applique à une carcasse) dans une cuvette. Le condor se retrouve alors coincé et ne peut s'échapper rapidement.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Mouais, l'A380 lui il a 80 mètres d'envergure et il fait 12000 km sans battre des ailes non plus !
Alors faut arrêter de se la péter.
Faut rigoler ?

Tous les matins ma femme le répète à mes enfants qui sont bruyants à leur réveil :  « chut, le grand condor encore ! »

a écrit : « Il vire de bord sur une aile »
Parce qu’il aurait la possibilité de virer de bord sur 2 ailes ?
La précision est toujours plus utile que ton commentaire

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : si on ne tient compte que du poids, c'est le cygne européen qui est le plus lourd des oiseaux volants actuels, talonné par l'albatros hurleur et le grand condor
Je ne sais pas si ça se mange, le cygne, mais c'est quand même 15 kg... (14 et 12 pour les deux autres)

PS, bien sûr, ça dépend aussi des sources ☺
Ben, d'experience je sais que t'as les Roms qui braconnent les Cygnes de temps à autres mais ça doit pas être les seuls j'imagine , à savoir si ca un goût de poulet ou non :-)

a écrit : « Il vire de bord sur une aile »
Parce qu’il aurait la possibilité de virer de bord sur 2 ailes ?
Les avions virent bien de bord sur 2 ailes, non ?

a écrit : Je ne connaissais pas le vol sinusoïdal avant, donc mes propos sont à prendre avec des pincettes, mais peut-être tout simplement parce que le profil de la trajectoire de vol ressemble à une courbe sinusoïde ? Ce n'est pas à prendre avec des pincettes : c'est le cas.

La ou je ne sais plus pourquoi c'est pourquoi ce style de vol. Il y a une part contre les prédateurs oui, mais je crois aussi que leur corps (forme et poids) ne permet pas un vol "droit". Bref faudrait que je cherche un peu pour retrouver la bonne justification.

a écrit : Ben, d'experience je sais que t'as les Roms qui braconnent les Cygnes de temps à autres mais ça doit pas être les seuls j'imagine , à savoir si ca un goût de poulet ou non :-) Est ce que le chocolat a le goût de vanille?
Un cygne doit avoir le goût du cygne tout comme le boeuf doit avoir un goût...de boeuf....il ne doit y avoir que le poulet qui a un goût de poulet puisqu'il est le seul à être poulet....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est ce que le chocolat a le goût de vanille?
Un cygne doit avoir le goût du cygne tout comme le boeuf doit avoir un goût...de boeuf....il ne doit y avoir que le poulet qui a un goût de poulet puisqu'il est le seul à être poulet....
Et mon c... c'est du poulet ? ;-)

a écrit : Ben, d'experience je sais que t'as les Roms qui braconnent les Cygnes de temps à autres mais ça doit pas être les seuls j'imagine , à savoir si ca un goût de poulet ou non :-) C’est presque un peu raciste ça. De toutes façons c’est bien connu qu’ils préfèrent les poules !