Le métal n'a pas d'odeur

Proposé par
le
dans

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les métaux sont inodores : l'odeur bien connue des pièces de monnaie, clous et autres objets métalliques du quotidien est en réalité issue des acides gras produits par la peau, qui réagissent avec le métal en le manipulant.

La plupart des métaux sont non volatils à pression et température ambiante, et par conséquent inodores. Et les quelques autres qui y font exception (mercure, ...) ne sont pas perçus par les récepteurs olfactifs humains.


Commentaires préférés (3)

Le gout métallique je vois, mais l'odeur bien connue des pièces de monnaie ou des clous, ben pas trop.

D'ailleurs c'est bien connu : l'argent n'a pas d'odeur !

Pourtant si je me souviens bien, Jean Baptiste Grenouille il sent l'odeur du métal et essaie de la distiller. Si c'est dans une œuvre de fiction, c'est que c'est forcément vrai.

a écrit : Le gout métallique je vois, mais l'odeur bien connue des pièces de monnaie ou des clous, ben pas trop.

D'ailleurs c'est bien connu : l'argent n'a pas d'odeur !
Si tu joues à la pétanque avec des boules un peu vieilles, tu verras que tes mains sentent le « fer » (bon du coup ce n’est pas l’odeur du fer mais tu m’as compris)


Tous les commentaires (51)

Pour le cuivre c'est pareil ?
Car ca a quand meme une odeur très particulière.

Le gout métallique je vois, mais l'odeur bien connue des pièces de monnaie ou des clous, ben pas trop.

D'ailleurs c'est bien connu : l'argent n'a pas d'odeur !

Pourtant si je me souviens bien, Jean Baptiste Grenouille il sent l'odeur du métal et essaie de la distiller. Si c'est dans une œuvre de fiction, c'est que c'est forcément vrai.

Du coup l’odeur de métal chaud dans l’atelier me laisse perplexe...

Comme disait Brel : Bien sûr l'argent n'a pas d'odeur
mais pas d'odeur vous monte au nez

Posté le

android

(4)

Répondre

Ah bon, c'est surprenant? J'aurais été surpris d'apprendre que les métaux ont une odeur, mais je ne me rappelle pas avoir jamais entendu parler d'odeur de métaux...

Posté le

android

(0)

Répondre

L'anecdote parle aussi de métaux volatiles et cite le mercure. C'est tout à fait vrai.

Se trouver quelques minutes dans une pièce où du mercure est entreposé à l'air libre suffit pour vous intoxiquer assez gravement, pas besoin de le toucher.

Je l'ai appris d'une consœur qu'il l'a elle-même appris à ses dépens.

Sûrement la raison pour laquelle les thermomètres au mercure sont aujourd'hui interdits.

a écrit : Le gout métallique je vois, mais l'odeur bien connue des pièces de monnaie ou des clous, ben pas trop.

D'ailleurs c'est bien connu : l'argent n'a pas d'odeur !
Si tu joues à la pétanque avec des boules un peu vieilles, tu verras que tes mains sentent le « fer » (bon du coup ce n’est pas l’odeur du fer mais tu m’as compris)

Pour les pièces de l'anecdote, le cuivre et le fer, si ca peut avoir une odeur, c'est justement à cause de l'oxydation qui peut rendre le matériau volatil.
Les couverts en acier inoxydable, même vieux, ne sentent rien (à condition d'être propres^^), je trouve.

a écrit : Si tu joues à la pétanque avec des boules un peu vieilles, tu verras que tes mains sentent le « fer » (bon du coup ce n’est pas l’odeur du fer mais tu m’as compris) L’odeur des acides gras qui réagissent avec le fer... ;-) ça fait moins rêver du coup

a écrit : Le gout métallique je vois, mais l'odeur bien connue des pièces de monnaie ou des clous, ben pas trop.

D'ailleurs c'est bien connu : l'argent n'a pas d'odeur !
Je ne sais plus qui c’est qui avait dit « l’argent n’a pas d’odeur, pourtant il attire les mouches à merde »...
C’est Coluche ou Dac je crois

a écrit : L’odeur des acides gras qui réagissent avec le fer... ;-) ça fait moins rêver du coup Faut les passer au gel hydroalcoolique, les gestes barrière! ;) Cela dit, normalement, chacun ses boules! ... heuuu ^^

a écrit : Je ne sais plus qui c’est qui avait dit « l’argent n’a pas d’odeur, pourtant il attire les mouches à merde »...
C’est Coluche ou Dac je crois
L’argent n’a pas d’odeur, mais la femme a du flair

a écrit : Pour les pièces de l'anecdote, le cuivre et le fer, si ca peut avoir une odeur, c'est justement à cause de l'oxydation qui peut rendre le matériau volatil.
Les couverts en acier inoxydable, même vieux, ne sentent rien (à condition d'être propres^^), je trouve.
L'oxydation des métaux ne les rend pas volatils, au contraire ! Les oxydes métalliques sont plus stables en température que les métaux purs. Les fours à pain par exemple sont fait en briques, qui sont des oxydes métalliques.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : L'oxydation des métaux ne les rend pas volatils, au contraire ! Les oxydes métalliques sont plus stables en température que les métaux purs. Les fours à pain par exemple sont fait en briques, qui sont des oxydes métalliques. des briques en métal...
Mais justement, les briques, c'est déjà oxydé, l'anecdote parle de métal pur! Et je te garantis que quand je fais de la soudure, ca sent, c'est volatil. Et je sais faire la différence à l'odeur entre la soudure à l'étain sur du cuivre, de la soudure à l'arc sur de l'acier, où faire chauffer n'importe quel métal, ca sent, ca a une odeur, mais c'est normal, vu que c'est actif (très chaud)
T'as qu'è faire le test, met une feuille d'alluminium sur une plaque de cuisson, ca sent... l’aluminium, même s'il ne fond pas.
la pratique, y'a que ça. La science, c'est l'observation avant tout. :)

a écrit : L'anecdote parle aussi de métaux volatiles et cite le mercure. C'est tout à fait vrai.

Se trouver quelques minutes dans une pièce où du mercure est entreposé à l'air libre suffit pour vous intoxiquer assez gravement, pas besoin de le toucher.

Je l'ai appris d'une c
onsœur qu'il l'a elle-même appris à ses dépens.

Sûrement la raison pour laquelle les thermomètres au mercure sont aujourd'hui interdits.
Afficher tout
Tout dépend de la quantité !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : des briques en métal...
Mais justement, les briques, c'est déjà oxydé, l'anecdote parle de métal pur! Et je te garantis que quand je fais de la soudure, ca sent, c'est volatil. Et je sais faire la différence à l'odeur entre la soudure à l'étain sur du cuivre, de la soudure à l'arc su
r de l'acier, où faire chauffer n'importe quel métal, ca sent, ca a une odeur, mais c'est normal, vu que c'est actif (très chaud)
T'as qu'è faire le test, met une feuille d'alluminium sur une plaque de cuisson, ca sent... l’aluminium, même s'il ne fond pas.
la pratique, y'a que ça. La science, c'est l'observation avant tout. :)
Afficher tout
Une soudure à l'étain ? Vous parlez probablement de brasure.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : des briques en métal...
Mais justement, les briques, c'est déjà oxydé, l'anecdote parle de métal pur! Et je te garantis que quand je fais de la soudure, ca sent, c'est volatil. Et je sais faire la différence à l'odeur entre la soudure à l'étain sur du cuivre, de la soudure à l'arc su
r de l'acier, où faire chauffer n'importe quel métal, ca sent, ca a une odeur, mais c'est normal, vu que c'est actif (très chaud)
T'as qu'è faire le test, met une feuille d'alluminium sur une plaque de cuisson, ca sent... l’aluminium, même s'il ne fond pas.
la pratique, y'a que ça. La science, c'est l'observation avant tout. :)
Afficher tout
Alors pour le côté scientifique je suis d’accord, par contre ne dis pas au gens de sentir des vapeurs d’aluminium, c’est super nocif !

D’ailleurs, pour ceux qui aurait envie de faire cuire en papillote du poisson (ou autre chose), sachez que si vous mettez du citron avant la cuisson, l’acidité va attaquer la couche protectrice de l’aluminium (je ne sais plus ce que c’est, mais ça protège les aliments du contact direct avec l’alu) et vous allez vous empoisonner. Bon, comme souvent, les intoxications aux métaux se déroulent sur des années, par accumulation dans des zones du corps, donc c’est pas forcément flagrant, mais voilà, vous êtes prévenus ;)

a écrit : des briques en métal...
Mais justement, les briques, c'est déjà oxydé, l'anecdote parle de métal pur! Et je te garantis que quand je fais de la soudure, ca sent, c'est volatil. Et je sais faire la différence à l'odeur entre la soudure à l'étain sur du cuivre, de la soudure à l'arc su
r de l'acier, où faire chauffer n'importe quel métal, ca sent, ca a une odeur, mais c'est normal, vu que c'est actif (très chaud)
T'as qu'è faire le test, met une feuille d'alluminium sur une plaque de cuisson, ca sent... l’aluminium, même s'il ne fond pas.
la pratique, y'a que ça. La science, c'est l'observation avant tout. :)
Afficher tout
Les briques sont en oxydes, on est d'accord. Je répondais à ton commentaire disant que l'oxydation du fer et du cuivre les rendait volatils, ce qui est faux. Mais peut être parlais tu des molécules qui deviennent volatiles en s'oxydant ?
Ton observation en soudure est intéressante :) Mais là tu en fais une interprétation, en attribuant ces différences d'odeurs à la difference de nature du métal. Il peut y avoir d'autres interprétations, par exemple la différence de température entraîne la formation de différents types de molécules volatiles. Par ailleurs, sans même chauffer, les métaux n'ont pas le même pouvoir catalytique, et des produits différents pourront être formés à partir d'un même réactif en utilisant différents métaux. Bref, l'observation est nécessaire aux sciences, mais pas suffisante en elle même ;)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Les briques sont en oxydes, on est d'accord. Je répondais à ton commentaire disant que l'oxydation du fer et du cuivre les rendait volatils, ce qui est faux. Mais peut être parlais tu des molécules qui deviennent volatiles en s'oxydant ?
Ton observation en soudure est intéressante :) Mais là tu en
fais une interprétation, en attribuant ces différences d'odeurs à la difference de nature du métal. Il peut y avoir d'autres interprétations, par exemple la différence de température entraîne la formation de différents types de molécules volatiles. Par ailleurs, sans même chauffer, les métaux n'ont pas le même pouvoir catalytique, et des produits différents pourront être formés à partir d'un même réactif en utilisant différents métaux. Bref, l'observation est nécessaire aux sciences, mais pas suffisante en elle même ;) Afficher tout
Surtout quand on sait à quel point nos sens peuvent nous tromper ;) il faut savoir « observer » (nos sens + des appareils de mesures)