Le métal n'a pas d'odeur

Proposé par
le
dans

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les métaux sont inodores : l'odeur bien connue des pièces de monnaie, clous et autres objets métalliques du quotidien est en réalité issue des acides gras produits par la peau, qui réagissent avec le métal en le manipulant.

La plupart des métaux sont non volatils à pression et température ambiante, et par conséquent inodores. Et les quelques autres qui y font exception (mercure, ...) ne sont pas perçus par les récepteurs olfactifs humains.


Tous les commentaires (51)

a écrit : Alors pour le côté scientifique je suis d’accord, par contre ne dis pas au gens de sentir des vapeurs d’aluminium, c’est super nocif !

D’ailleurs, pour ceux qui aurait envie de faire cuire en papillote du poisson (ou autre chose), sachez que si vous mettez du citron avant la cuisson, l’acidité va attaquer
la couche protectrice de l’aluminium (je ne sais plus ce que c’est, mais ça protège les aliments du contact direct avec l’alu) et vous allez vous empoisonner. Bon, comme souvent, les intoxications aux métaux se déroulent sur des années, par accumulation dans des zones du corps, donc c’est pas forcément flagrant, mais voilà, vous êtes prévenus ;) Afficher tout
L'Alu est laminé et directement enroulé. La couche de protection dont tu parles est l'Alumine qui se forme naturellement (et immédiatement) à la surface de l'Alu lorsque exposé à l'oxydation de l'air.

Le citron, jus de citron, acide citrique n'a pas beaucoup d'effet sur la couche d'Alumine. Mais c'est vrai que Alu + acide citrique + températures dégrade un peu couche de protection naturelle.

Pire que les papillotes citron, évitez les poêles en Alu parce que là le risque est grand.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Pourtant si je me souviens bien, Jean Baptiste Grenouille il sent l'odeur du métal et essaie de la distiller. Si c'est dans une œuvre de fiction, c'est que c'est forcément vrai. C'est vrai, il est possible de distiller cette odeur, un passionné de chimie en a d'ailleurs fait une vidéo sur YouTube :
youtu.be/BqLH-nTZEOc

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les briques sont en oxydes, on est d'accord. Je répondais à ton commentaire disant que l'oxydation du fer et du cuivre les rendait volatils, ce qui est faux. Mais peut être parlais tu des molécules qui deviennent volatiles en s'oxydant ?
Ton observation en soudure est intéressante :) Mais là tu en
fais une interprétation, en attribuant ces différences d'odeurs à la difference de nature du métal. Il peut y avoir d'autres interprétations, par exemple la différence de température entraîne la formation de différents types de molécules volatiles. Par ailleurs, sans même chauffer, les métaux n'ont pas le même pouvoir catalytique, et des produits différents pourront être formés à partir d'un même réactif en utilisant différents métaux. Bref, l'observation est nécessaire aux sciences, mais pas suffisante en elle même ;) Afficher tout
Si je peux compléter, en soudage, des produits sont ajoutés dans le métal de soudure. Pour souder le cuivre (ce que j'ai pratiqué une paire d'années), on utilise de l'étain avec une âme auto-décapante qui va nettoyer les surfaces où va se positionner l'étain. Pour la soudure à l'arc (ou au chalumeau) c'est un composé à base de tungstène (TIG : Tungstène Inert Gas) ou un autre métal (MIG ou MAG pour Métal Inert (ou Activ) Gas). Ce sont ces adjuvants que l'on sent essentiellement lors du soudage.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Si je peux compléter, en soudage, des produits sont ajoutés dans le métal de soudure. Pour souder le cuivre (ce que j'ai pratiqué une paire d'années), on utilise de l'étain avec une âme auto-décapante qui va nettoyer les surfaces où va se positionner l'étain. Pour la soudure à l'arc (ou au chalumeau) c'est un composé à base de tungstène (TIG : Tungstène Inert Gas) ou un autre métal (MIG ou MAG pour Métal Inert (ou Activ) Gas). Ce sont ces adjuvants que l'on sent essentiellement lors du soudage. Afficher tout Pas du tout mec..

L'arc (MMA), le MIG/MAG ou encore le TIG sont des procédés de soudure. Rien à voir avec le matériau d'apport qui sera un alliage très similaire à celui des pièces qu'on va souder.

Le "Tungstène" dans TIG c'est l'électrode. Inert Gas c'est la méthode de protection de la soudure. On protége le métal en fusion de l'oxydation de l'air pendant le processus de soudure.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Tout dépend de la quantité ! Férocement. La quantité et le temps d'exposition joue. Comme pour la radioactivité, qui elle aussi est issu des métaux.

a écrit : Férocement. La quantité et le temps d'exposition joue. Comme pour la radioactivité, qui elle aussi est issu des métaux. Attention, tous les éléments radioactifs ne sont pas des métaux, bien que ça soit la grande majorité. Le radon par exemple est radioactif alors que c'est un gaz noble. C'est d'ailleurs le principal responsable de l'exposition radioactive naturelle, notamment en Bretagne !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Attention, tous les éléments radioactifs ne sont pas des métaux, bien que ça soit la grande majorité. Le radon par exemple est radioactif alors que c'est un gaz noble. C'est d'ailleurs le principal responsable de l'exposition radioactive naturelle, notamment en Bretagne ! Ben merde, tu me l'apprends. Et je vois effectivement que la Bretagne est très exposée.

a écrit : L'anecdote parle aussi de métaux volatiles et cite le mercure. C'est tout à fait vrai.

Se trouver quelques minutes dans une pièce où du mercure est entreposé à l'air libre suffit pour vous intoxiquer assez gravement, pas besoin de le toucher.

Je l'ai appris d'une c
onsœur qu'il l'a elle-même appris à ses dépens.

Sûrement la raison pour laquelle les thermomètres au mercure sont aujourd'hui interdits.
Afficher tout
Un peu flippant le mercure!
Surtout quand je me rappelle mes cours de physique-chimie où le prof tentait de nous démontrer que tous les liquides ne mouillaient pas (en nous faisant tremper le doigt dans du mercure liquide)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Alors pour le côté scientifique je suis d’accord, par contre ne dis pas au gens de sentir des vapeurs d’aluminium, c’est super nocif !

D’ailleurs, pour ceux qui aurait envie de faire cuire en papillote du poisson (ou autre chose), sachez que si vous mettez du citron avant la cuisson, l’acidité va attaquer
la couche protectrice de l’aluminium (je ne sais plus ce que c’est, mais ça protège les aliments du contact direct avec l’alu) et vous allez vous empoisonner. Bon, comme souvent, les intoxications aux métaux se déroulent sur des années, par accumulation dans des zones du corps, donc c’est pas forcément flagrant, mais voilà, vous êtes prévenus ;) Afficher tout
Moi je fais la bouffe que dans des plats en verre au four, et dans une vieille poêle en acier pour le feu. Les saloperies modernes antidérapantes où chépaquoi, ben, justement, ca pue le chimique.
Pour l'alu, tant que ca rentre pas en contact avec la bouffe, ca passe avec ma vieille cocotte minute et sa cage en acier et ses poignées en bakélite fabrication d'avant-guerre!^^ (j'déconne pas hein)

C'est vrai, la plupart des métaux sont toxiques quand on les chauffe, d'ailleurs faudra qu'on m'explique pourquoi les casseroles en cuivre sont utilisées par les grands chefs, mais en fait je sais pourquoi:
Parce qu'ils ne laissent jamais cramer la bouffe dedans, crénom!!!

Franchement, une poêle en acier, c'est le TOP pour les feignasses, et le verre pour les trucs qui vont au four. Même cramé, le fer/acier n'est pas toxique, et encore moins le verre! ;)

a écrit : Si je peux compléter, en soudage, des produits sont ajoutés dans le métal de soudure. Pour souder le cuivre (ce que j'ai pratiqué une paire d'années), on utilise de l'étain avec une âme auto-décapante qui va nettoyer les surfaces où va se positionner l'étain. Pour la soudure à l'arc (ou au chalumeau) c'est un composé à base de tungstène (TIG : Tungstène Inert Gas) ou un autre métal (MIG ou MAG pour Métal Inert (ou Activ) Gas). Ce sont ces adjuvants que l'on sent essentiellement lors du soudage. Afficher tout Et la soudure à l'arc électrique? Je parle de la soudure sans baguette, ca fait fondre les deux parties métalliques sans autre chose qu'un arc électrique, pas de baguette à souder! La, y'a que le fer qui chauffe, et je te garantis que ca sent le fer. C'est volatil, quoi!

a écrit : Un peu flippant le mercure!
Surtout quand je me rappelle mes cours de physique-chimie où le prof tentait de nous démontrer que tous les liquides ne mouillaient pas (en nous faisant tremper le doigt dans du mercure liquide)
Il est taré ton prof! Une goutte de mercure avalée et t'est mort!! J'ai eu un prof de physique qui a expérimenté la combustion hydrogène et oxygène en classe, c'était spectaculaire BAOUM! Mais là, faut l'enfermer le tien!!!

-Vazy, lèche tes doigts, ca mouille pas, le mercure, t'inquiète!

Les ateliers de ferronnerie on une odeur pourtant !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Un peu flippant le mercure!
Surtout quand je me rappelle mes cours de physique-chimie où le prof tentait de nous démontrer que tous les liquides ne mouillaient pas (en nous faisant tremper le doigt dans du mercure liquide)
T'es sérieux ??
La fille qui m'a parlé de ce danger n'a pas approché le mercure à plus d'un ou deux mètres (pendant une perquisition). Mais elle a eu, malgré cela, un goût de ferraille dans la bouche pendant 15 jours, ses analyses sanguines étaient préoccupantes et elle a pris des cachetons pendant 2 semaines.

a écrit : Moi je fais la bouffe que dans des plats en verre au four, et dans une vieille poêle en acier pour le feu. Les saloperies modernes antidérapantes où chépaquoi, ben, justement, ca pue le chimique.
Pour l'alu, tant que ca rentre pas en contact avec la bouffe, ca passe avec ma vieille cocotte minute et sa cage
en acier et ses poignées en bakélite fabrication d'avant-guerre!^^ (j'déconne pas hein)

C'est vrai, la plupart des métaux sont toxiques quand on les chauffe, d'ailleurs faudra qu'on m'explique pourquoi les casseroles en cuivre sont utilisées par les grands chefs, mais en fait je sais pourquoi:
Parce qu'ils ne laissent jamais cramer la bouffe dedans, crénom!!!

Franchement, une poêle en acier, c'est le TOP pour les feignasses, et le verre pour les trucs qui vont au four. Même cramé, le fer/acier n'est pas toxique, et encore moins le verre! ;)
Afficher tout
Très bon choix l'Acier et le verre !

Le cuivre des casseroles n'est pas toxique. Déjà beaucoup sont étamées. Et même si elles ne le sont pas c'est sans conséquence. Le cuivre est un oligoélément indispensable à la vie à petite dose. Les intoxications sont très rares et l'essentiel proviennent de canalisation en mauvais état ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il est taré ton prof! Une goutte de mercure avalée et t'est mort!! J'ai eu un prof de physique qui a expérimenté la combustion hydrogène et oxygène en classe, c'était spectaculaire BAOUM! Mais là, faut l'enfermer le tien!!!

-Vazy, lèche tes doigts, ca mouille pas, le mercure, t'inquiète!
Ça se faisait beaucoup dans les années 80

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ça se faisait beaucoup dans les années 80 Il n'empêche que, pour un prof de physique, pourquoi il vous a fait tremper le doigt et pas un bout de bois où du papier? Heureusement que les règles éducatives ont évoluées!!!

Ca me rappelle une vieille blague:
En cours de chimie, le prof demande:
-Qui peut me dire ce qu'est H2SO4?
-Arf, je l'ai sur le bout de la langue!
-Alors crachez-le vite, c'est de l'acide sulfurique!

a écrit : Ben merde, tu me l'apprends. Et je vois effectivement que la Bretagne est très exposée. Tu as raté une anecdote ? L'anecdote qui en parle a été publiée il n'y a pas bien longtemps.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'Alu est laminé et directement enroulé. La couche de protection dont tu parles est l'Alumine qui se forme naturellement (et immédiatement) à la surface de l'Alu lorsque exposé à l'oxydation de l'air.

Le citron, jus de citron, acide citrique n'a pas beaucoup d'effet sur l
a couche d'Alumine. Mais c'est vrai que Alu + acide citrique + températures dégrade un peu couche de protection naturelle.

Pire que les papillotes citron, évitez les poêles en Alu parce que là le risque est grand.
Afficher tout
Dans les poêles en alu, ce qui est dangereux c'est le revêtement en téflon ; il n'y a pas de poêles en alu sans revêtement car ça attacherait trop. En revanche Il y avait dans le temps des casseroles et même des cocottes-minute en alu, mais je ne crois pas qu'on en trouve encore dans le commerce.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Moi je fais la bouffe que dans des plats en verre au four, et dans une vieille poêle en acier pour le feu. Les saloperies modernes antidérapantes où chépaquoi, ben, justement, ca pue le chimique.
Pour l'alu, tant que ca rentre pas en contact avec la bouffe, ca passe avec ma vieille cocotte minute et sa cage
en acier et ses poignées en bakélite fabrication d'avant-guerre!^^ (j'déconne pas hein)

C'est vrai, la plupart des métaux sont toxiques quand on les chauffe, d'ailleurs faudra qu'on m'explique pourquoi les casseroles en cuivre sont utilisées par les grands chefs, mais en fait je sais pourquoi:
Parce qu'ils ne laissent jamais cramer la bouffe dedans, crénom!!!

Franchement, une poêle en acier, c'est le TOP pour les feignasses, et le verre pour les trucs qui vont au four. Même cramé, le fer/acier n'est pas toxique, et encore moins le verre! ;)
Afficher tout
Le fer et le cuivre ne sont pas toxiques car ils sont utiles au fonctionnement de notre corps, c'est le cas aussi du magnésium par exemple. En revanche l'aluminium, le plomb ou le mercure ne sont pas consommés par le fonctionnement de notre corps et finissent par s'accumuler dans notre corps et avoir des effets indésirables. Il y a même des métaux qui sont franchement toxiques, comme l'arsenic par exemple !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans les poêles en alu, ce qui est dangereux c'est le revêtement en téflon ; il n'y a pas de poêles en alu sans revêtement car ça attacherait trop. En revanche Il y avait dans le temps des casseroles et même des cocottes-minute en alu, mais je ne crois pas qu'on en trouve encore dans le commerce. Exact, ca n'existe presque plus les ustensiles en alu, par contre, je te garantis que, mal utilisé, ca peut être toxique parce que, comme pour le cuivre, ca s'oxyde, et l'oxyde de cuivre où d'aluminium... dangerous!

J'en reviens à ma bonne vieille poêle en acier! ^^
Bon, j'admet avoir aussi une poêle revêtement téflon, juste pour faire de beaux oeufs au plat mais c'est tout.