Certains insectes peuvent vivre un demi-siècle

Proposé par
le

Les insectes ne sont pas réputés pour leur longévité, mais certaines espèces peuvent vivre des dizaines d’années. C’est le cas des reines chez certains insectes sociaux, comme les abeilles, les termites ou les fourmis, et de certaines cigales qui passent parfois 17 ans sous forme de larve.

Certaines espèces de longicornes peuvent vivre jusqu’à 40 ans, mais le record est détenu par un bupreste, qui vécut sous forme de larve dans du bois mort durant 51 ans.


Commentaires préférés (3)

Et là tu te dis comment ils ont calculé son âge précis. En assistant à sa naissance et a revenir chaque année pour son anniversaire ?

Les longicornes sont également appelés capricornes tout simplement car ce sont des coléoptères munies de longues antennes comme des "cornes". Ces insectes vivent et se nourrissent principalement du bois mort. C'est pourquoi, il faut éviter de le ramasser ou de le déplacer.

PS: Je tenais à remercier la modération qui a complètement réécrit l'anecdote d'origine qui ne parlait finalement que du bupreste et qui était pour le coup fort mal écrite en comparaison de celle-ci.

a écrit : Je comprends pas « l’utilité » pour une espèce de vivre sous forme de larve pendant des années : elle ne peut pas se reproduire donc c’est un gros risque pour la pérennité de l’espèce... Quelqu’un peut m’éclairer ? Justement sous forme de larve elle peut s’alimenter (ce qui n’est pas toujours le cas sous leur forme finale) et donc perdurer jusqu’au moment où les conditions pour la reproduction sont les plus favorables (climat, disposition de la nourriture, prédateurs, possibilité ou non de préserver les œufs, etc)


Tous les commentaires (25)

Et là tu te dis comment ils ont calculé son âge précis. En assistant à sa naissance et a revenir chaque année pour son anniversaire ?

Les longicornes sont également appelés capricornes tout simplement car ce sont des coléoptères munies de longues antennes comme des "cornes". Ces insectes vivent et se nourrissent principalement du bois mort. C'est pourquoi, il faut éviter de le ramasser ou de le déplacer.

PS: Je tenais à remercier la modération qui a complètement réécrit l'anecdote d'origine qui ne parlait finalement que du bupreste et qui était pour le coup fort mal écrite en comparaison de celle-ci.

Je comprends pas « l’utilité » pour une espèce de vivre sous forme de larve pendant des années : elle ne peut pas se reproduire donc c’est un gros risque pour la pérennité de l’espèce... Quelqu’un peut m’éclairer ?

a écrit : Je comprends pas « l’utilité » pour une espèce de vivre sous forme de larve pendant des années : elle ne peut pas se reproduire donc c’est un gros risque pour la pérennité de l’espèce... Quelqu’un peut m’éclairer ? Justement sous forme de larve elle peut s’alimenter (ce qui n’est pas toujours le cas sous leur forme finale) et donc perdurer jusqu’au moment où les conditions pour la reproduction sont les plus favorables (climat, disposition de la nourriture, prédateurs, possibilité ou non de préserver les œufs, etc)

a écrit : Et là tu te dis comment ils ont calculé son âge précis. En assistant à sa naissance et a revenir chaque année pour son anniversaire ? Suffit de lui demander.... toi tu connais pas ton âge ?

a écrit : Et là tu te dis comment ils ont calculé son âge précis. En assistant à sa naissance et a revenir chaque année pour son anniversaire ? En les plaçant dans un vivarium ?

a écrit : Justement sous forme de larve elle peut s’alimenter (ce qui n’est pas toujours le cas sous leur forme finale) et donc perdurer jusqu’au moment où les conditions pour la reproduction sont les plus favorables (climat, disposition de la nourriture, prédateurs, possibilité ou non de préserver les œufs, etc) C'est d'ailleurs toujours la seule occupation d'une larve: Manger, manger, manger, grossir (dormir un peu aussi, quand même^^) jusqu'à avoir accumulé suffisamment d'énergie pour se métamorphoser en adulte, la plupart du temps tous en même temps quand les conditions sont optimales.

Le cas des cigales est cependant hors normes il faut l'admettre mais tous les insectes quels qu'ils soient doivent passer par un état larvaire plus où moins long.
Le cas des éphémères, comme tu le souligne, est aussi atypique, ils ne vivent que quelques heures sous forme adulte, ils se reproduisent, et couic, pauvres bêtes :(

Dame Nature est tellement bien faite.

Certaines espèces de cigales ont une période larvaire de 13 ou 17 années.... car ce sont des nombres premiers.
Ces cigales, appelées "cigales périodiques" sont une quinzaine d'espèces qui vivent dans tout l'Est et le Sud des États-Unis.

Aussi surprenant que ceci puisse paraître, ceci est une stratégie de survie.
Je m'explique: si une espèce animale prédatrice pour les cigales, a une fluctuation de sa population sur une période de cinq ans, les cigales ne seraient son aliment principal, que tous les 65 (13 X 5 ) ou 85 ans (17 X 5).
Si, de plus, toutes les cigales d'une espèce, sortent toutes à la même année, la pléthore d'individus supère amplement tous les potentiels prédateurs opportunistes, ne mettant donc pas l'espèce en danger.

Cette théorie, initialement proposée par Stephen Jay Gould, a été démontrée à l'Universidade Estadual de Campinas (Brésil).
Apparue au Pléistocène, il y a environ 1,8 million d'années, la sélection naturelle a lentement sélectionnée des générations de cigales ayant calé leur cycle de vie, sur une période correspondant à ces deux nombres premiers.

youtu.be/EWr8fzUz-Yw

a écrit : Dame Nature est tellement bien faite.

Certaines espèces de cigales ont une période larvaire de 13 ou 17 années.... car ce sont des nombres premiers.
Ces cigales, appelées "cigales périodiques" sont une quinzaine d'espèces qui vivent dans tout l'Est et le Sud des États-Unis.r />
Aussi surprenant que ceci puisse paraître, ceci est une stratégie de survie.
Je m'explique: si une espèce animale prédatrice pour les cigales, a une fluctuation de sa population sur une période de cinq ans, les cigales ne seraient son aliment principal, que tous les 65 (13 X 5 ) ou 85 ans (17 X 5).
Si, de plus, toutes les cigales d'une espèce, sortent toutes à la même année, la pléthore d'individus supère amplement tous les potentiels prédateurs opportunistes, ne mettant donc pas l'espèce en danger.

Cette théorie, initialement proposée par Stephen Jay Gould, a été démontrée à l'Universidade Estadual de Campinas (Brésil).
Apparue au Pléistocène, il y a environ 1,8 million d'années, la sélection naturelle a lentement sélectionnée des générations de cigales ayant calé leur cycle de vie, sur une période correspondant à ces deux nombres premiers.

youtu.be/EWr8fzUz-Yw
Afficher tout
C’est ton meilleur commentaire depuis ton inscription ! Merci pour cette information.

a écrit : C’est ton meilleur commentaire depuis ton inscription ! Merci pour cette information. Merci.

Ma participation sur SCMB, ne sera que sporadique, jusqu'à fin février, pour raison de travail. (Je suis overbooké !)
Néanmoins, si tu veux faire usage de ce commentaire pour écrire une anecdote.... Adelante ! (En avant !).

Mon commentaire préféré de toutes mes publications, reste celui de "la guerre du cochon" entre les États-Unis et l'Empire Britannique.

a écrit : Merci.

Ma participation sur SCMB, ne sera que sporadique, jusqu'à fin février, pour raison de travail. (Je suis overbooké !)
Néanmoins, si tu veux faire usage de ce commentaire pour écrire une anecdote.... Adelante ! (En avant !).

Mon commentaire préféré de toutes mes publica
tions, reste celui de "la guerre du cochon" entre les États-Unis et l'Empire Britannique. Afficher tout
C’est surtout que je trouve l’info extraordinaire et très peu connu enfin j’en ai jamais entendu parler et pourtant j’en lis des trucs sur les insectes ;)

a écrit : Et là tu te dis comment ils ont calculé son âge précis. En assistant à sa naissance et a revenir chaque année pour son anniversaire ? En fait c’est très simple. Il suffit de couper la larve en deux puis de compter les cernes.

a écrit : C’est surtout que je trouve l’info extraordinaire et très peu connu enfin j’en ai jamais entendu parler et pourtant j’en lis des trucs sur les insectes ;) Alors, quelques infos...

La punaise peut vivre pendant 18 mois, sans rien manger.

La chenille laineuse peut hiberner pendant deux ans.

le bousier est l'insecte le plus fort. Il peut lever jusqu'à 1000 fois son poids. Mis à l'échelle humaine, ceci représente plus de 77 tonnes.

Les tarantules (surtout les femelles) peuvent vivre 30 ans.

La sauterelle du désert, peut atteindre 33 km/h.

Les termites peuvent détruire entièrement une maison en 2 à 3 ans.

Les fourmis ont deux estomacs distincts. L'un pour leur propre alimentation, l'autre pour transporter de la nourriture.

Le pouvoir du cerveau d'une fourmi, en matière de traitement de l'information, est équivalent à celui d'un ordinateur Macintoch II.

Le "cafard Germanica", s'appelle "cafard russe" en Allemagne, "cafard polonais" en Russie, et "cafard Germanica" en Pologne.

Le moustique, apparu sur Terre il y a 190 millions d'années, aurait joué un rôle-clé dans la disparition des dinosaures, la chute de la Démocratie Athénienne et l'Empire Romain, l'Indépendance des États-Unis, la Révolution Francaise, etc...
Il lui est même attribué le rôle d'avoir été le "meurtrier" de la moitié des humains ayant vécu sur Terre, par le biais de la transmission de maladies. Bref le moustique est un Génocidaire : 52 des 108 milliards d'humains.
(Voir le livre du Canadien Thimoty, C. Winegard)

Dire: un "bug" informatique, n'est pas un hasard. Il tire son nom d'une mite ayant court-circuité le 09 septembre 1947, l'ordinateur Mark 2, (Harvard).

Les éléphants craignent les abeilles, car elles peuvent piquer leurs trompes.
Diffuser le vrombissement (enregistré) d'un essaim d'abeilles, pourrait être une solution pour protéger les champs de culture en Afrique.

Je te laisse choisir celle que tu préfères...
(J'adore celle du cafard)

a écrit : Alors, quelques infos...

La punaise peut vivre pendant 18 mois, sans rien manger.

La chenille laineuse peut hiberner pendant deux ans.

le bousier est l'insecte le plus fort. Il peut lever jusqu'à 1000 fois son poids. Mis à l'échelle humaine, ceci représente pl
us de 77 tonnes.

Les tarantules (surtout les femelles) peuvent vivre 30 ans.

La sauterelle du désert, peut atteindre 33 km/h.

Les termites peuvent détruire entièrement une maison en 2 à 3 ans.

Les fourmis ont deux estomacs distincts. L'un pour leur propre alimentation, l'autre pour transporter de la nourriture.

Le pouvoir du cerveau d'une fourmi, en matière de traitement de l'information, est équivalent à celui d'un ordinateur Macintoch II.

Le "cafard Germanica", s'appelle "cafard russe" en Allemagne, "cafard polonais" en Russie, et "cafard Germanica" en Pologne.

Le moustique, apparu sur Terre il y a 190 millions d'années, aurait joué un rôle-clé dans la disparition des dinosaures, la chute de la Démocratie Athénienne et l'Empire Romain, l'Indépendance des États-Unis, la Révolution Francaise, etc...
Il lui est même attribué le rôle d'avoir été le "meurtrier" de la moitié des humains ayant vécu sur Terre, par le biais de la transmission de maladies. Bref le moustique est un Génocidaire : 52 des 108 milliards d'humains.
(Voir le livre du Canadien Thimoty, C. Winegard)

Dire: un "bug" informatique, n'est pas un hasard. Il tire son nom d'une mite ayant court-circuité le 09 septembre 1947, l'ordinateur Mark 2, (Harvard).

Les éléphants craignent les abeilles, car elles peuvent piquer leurs trompes.
Diffuser le vrombissement (enregistré) d'un essaim d'abeilles, pourrait être une solution pour protéger les champs de culture en Afrique.

Je te laisse choisir celle que tu préfères...
(J'adore celle du cafard)
Afficher tout
Le moustique a un ratio taille/emmerdement considérable! ^^

a écrit : Alors, quelques infos...

La punaise peut vivre pendant 18 mois, sans rien manger.

La chenille laineuse peut hiberner pendant deux ans.

le bousier est l'insecte le plus fort. Il peut lever jusqu'à 1000 fois son poids. Mis à l'échelle humaine, ceci représente pl
us de 77 tonnes.

Les tarantules (surtout les femelles) peuvent vivre 30 ans.

La sauterelle du désert, peut atteindre 33 km/h.

Les termites peuvent détruire entièrement une maison en 2 à 3 ans.

Les fourmis ont deux estomacs distincts. L'un pour leur propre alimentation, l'autre pour transporter de la nourriture.

Le pouvoir du cerveau d'une fourmi, en matière de traitement de l'information, est équivalent à celui d'un ordinateur Macintoch II.

Le "cafard Germanica", s'appelle "cafard russe" en Allemagne, "cafard polonais" en Russie, et "cafard Germanica" en Pologne.

Le moustique, apparu sur Terre il y a 190 millions d'années, aurait joué un rôle-clé dans la disparition des dinosaures, la chute de la Démocratie Athénienne et l'Empire Romain, l'Indépendance des États-Unis, la Révolution Francaise, etc...
Il lui est même attribué le rôle d'avoir été le "meurtrier" de la moitié des humains ayant vécu sur Terre, par le biais de la transmission de maladies. Bref le moustique est un Génocidaire : 52 des 108 milliards d'humains.
(Voir le livre du Canadien Thimoty, C. Winegard)

Dire: un "bug" informatique, n'est pas un hasard. Il tire son nom d'une mite ayant court-circuité le 09 septembre 1947, l'ordinateur Mark 2, (Harvard).

Les éléphants craignent les abeilles, car elles peuvent piquer leurs trompes.
Diffuser le vrombissement (enregistré) d'un essaim d'abeilles, pourrait être une solution pour protéger les champs de culture en Afrique.

Je te laisse choisir celle que tu préfères...
(J'adore celle du cafard)
Afficher tout
Et le bousier s'oriente grâce à la voie lactée (certains même utilisent un télescope).

www.lemonde.fr/sciences/article/2013/01/24/le-bousier-a-la-tete-dans-les-etoiles_1822312_1650684.html

a écrit : Alors, quelques infos...

La punaise peut vivre pendant 18 mois, sans rien manger.

La chenille laineuse peut hiberner pendant deux ans.

le bousier est l'insecte le plus fort. Il peut lever jusqu'à 1000 fois son poids. Mis à l'échelle humaine, ceci représente pl
us de 77 tonnes.

Les tarantules (surtout les femelles) peuvent vivre 30 ans.

La sauterelle du désert, peut atteindre 33 km/h.

Les termites peuvent détruire entièrement une maison en 2 à 3 ans.

Les fourmis ont deux estomacs distincts. L'un pour leur propre alimentation, l'autre pour transporter de la nourriture.

Le pouvoir du cerveau d'une fourmi, en matière de traitement de l'information, est équivalent à celui d'un ordinateur Macintoch II.

Le "cafard Germanica", s'appelle "cafard russe" en Allemagne, "cafard polonais" en Russie, et "cafard Germanica" en Pologne.

Le moustique, apparu sur Terre il y a 190 millions d'années, aurait joué un rôle-clé dans la disparition des dinosaures, la chute de la Démocratie Athénienne et l'Empire Romain, l'Indépendance des États-Unis, la Révolution Francaise, etc...
Il lui est même attribué le rôle d'avoir été le "meurtrier" de la moitié des humains ayant vécu sur Terre, par le biais de la transmission de maladies. Bref le moustique est un Génocidaire : 52 des 108 milliards d'humains.
(Voir le livre du Canadien Thimoty, C. Winegard)

Dire: un "bug" informatique, n'est pas un hasard. Il tire son nom d'une mite ayant court-circuité le 09 septembre 1947, l'ordinateur Mark 2, (Harvard).

Les éléphants craignent les abeilles, car elles peuvent piquer leurs trompes.
Diffuser le vrombissement (enregistré) d'un essaim d'abeilles, pourrait être une solution pour protéger les champs de culture en Afrique.

Je te laisse choisir celle que tu préfères...
(J'adore celle du cafard)
Afficher tout
je m'insurge contre le cas des moustiques tueur !!

aucun moustique j'a jamais tuer personne, ils en sont que vecteur (involontaire en plus)
c'est comme accuser le facteur d'apporter de mauvaise nouvelle!

les requins tuent plus que les moustiques... meme si les requins tuent peu au final

a écrit : Alors, quelques infos...

La punaise peut vivre pendant 18 mois, sans rien manger.

La chenille laineuse peut hiberner pendant deux ans.

le bousier est l'insecte le plus fort. Il peut lever jusqu'à 1000 fois son poids. Mis à l'échelle humaine, ceci représente pl
us de 77 tonnes.

Les tarantules (surtout les femelles) peuvent vivre 30 ans.

La sauterelle du désert, peut atteindre 33 km/h.

Les termites peuvent détruire entièrement une maison en 2 à 3 ans.

Les fourmis ont deux estomacs distincts. L'un pour leur propre alimentation, l'autre pour transporter de la nourriture.

Le pouvoir du cerveau d'une fourmi, en matière de traitement de l'information, est équivalent à celui d'un ordinateur Macintoch II.

Le "cafard Germanica", s'appelle "cafard russe" en Allemagne, "cafard polonais" en Russie, et "cafard Germanica" en Pologne.

Le moustique, apparu sur Terre il y a 190 millions d'années, aurait joué un rôle-clé dans la disparition des dinosaures, la chute de la Démocratie Athénienne et l'Empire Romain, l'Indépendance des États-Unis, la Révolution Francaise, etc...
Il lui est même attribué le rôle d'avoir été le "meurtrier" de la moitié des humains ayant vécu sur Terre, par le biais de la transmission de maladies. Bref le moustique est un Génocidaire : 52 des 108 milliards d'humains.
(Voir le livre du Canadien Thimoty, C. Winegard)

Dire: un "bug" informatique, n'est pas un hasard. Il tire son nom d'une mite ayant court-circuité le 09 septembre 1947, l'ordinateur Mark 2, (Harvard).

Les éléphants craignent les abeilles, car elles peuvent piquer leurs trompes.
Diffuser le vrombissement (enregistré) d'un essaim d'abeilles, pourrait être une solution pour protéger les champs de culture en Afrique.

Je te laisse choisir celle que tu préfères...
(J'adore celle du cafard)
Afficher tout
Oui j aime énormément celle du cafard aussi, je retiens !!

a écrit : Oui j aime énormément celle du cafard aussi, je retiens !! Je pense qu'elle pourrait même être une anecdote

Dans le même genre, il y a les "montagnes russes".... qui se nomment "montagnes américaines" en Russie.
C'est déjà une anecdote publiée sur SCMB.

Quant à l'expression "filer à l'Anglaise", elle se traduit en espagnol par "filer à la française" (despedirse a la francesa). Je crois savoir que c'est identique en Anglais
L'origine remonte au milieu du 18eme, quand il se mit à la mode dans la haute société et la bourgeoisie française, de s'en aller d'une fête ou acte social, sans dire au revoir (sans adieu), tant envers les autres invités comme les anfitions.
Comme toute mode, elle passa, mais l'expression resta et se fit même internationale.

a écrit : L'info et l'article m'ont beaucoup plu.
Merci.
Avec plaisir, c'est ma première contribution et je ne pensais pas vous apprendre quelque chose!