Les fermes de corps élèvent des cadavres en plein air

Proposé par
le

Aux États-Unis il existe des "fermes de corps", sorte de laboratoires à ciel ouvert foisonnant de cadavres. Ceux-ci sont placés dans différents contextes (en plein air, emmurés, ou même laissés dans des coffres de voitures), dans le but de mieux comprendre ce qu’il advient d'un corps après la mort afin de mieux estimer les dates de décès et aider les forces de police.


Tous les commentaires (121)

Pourquoi ma première réflexion fut "si j'ai un corps a planquer, j'irai le mettre la bas..."?
Je me fais peur parfois!

Posté le

unknown

(543)

Répondre

a écrit : Qu'est que la science ne ferait pas pour avancer dans la recherche! Il a bien fallu ouvrir des cadavres en cachette pour permettre aux "premiers" scientifiques de connaitre le corps humain.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

La romanciere Patricia Cormwell en parle dans un de ces livres des enquetes de Kay Scarpetta (La séquence des morts)

Posté le

unknown

(4)

Répondre

a écrit : en fait y'a un certain nombre de paramètres pour dater le décès de quelqu'un, le foie est peut être le plus populaire à cause des séries télé, mais pas le seul non plus. Il existe des phases assez précises décrivant la décomposition du corps, j'ai un bouquin là dessus mais je préfèrerais pas le réouvrir pour vous faire le détail, photos à l'appui, et ce sont pas des montages... Afficher tout Idem j'ai vu les photos aussi et c'est très très choquant

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Il faut placer cette anecdote dans la catégorie VIE PRATIQUE !!! =D Mdr!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ah ! Ça c'est de l'anecdote ! Là ça croustille !!
Je ne trouve pas pour ma part que ce soit nécrophile. Il faut bien expérimenter...

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : La romanciere Patricia Cormwell en parle dans un de ces livres des enquetes de Kay Scarpetta (La séquence des morts) Oui effectivement, elle explique très bien le fonctionnement de cette ferme, c'est très intéressant à lire

Posté le

unknown

(0)

Répondre

ca doit sympa les discutions de fermiers qui parlent de leurs "elevage"

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Pour ceux qui doutent de sources dés séries. La productrice de CSI est Carol Medelsohn ancienne "experte" dans la police de Los Angeles. Elle se sert de ses anciennes affaires criminelles pour élaborer les scénarios des épisodes. Le matériel utilisé dans le labo n'est pas factice. Seuls les délais pour les commissions rogatoires, ainsi que pour les analyses scientifiques ne sont pas respectés pour les besoins de la série.

Enfin cette ferme de cadavre a été mentionnée et montrée dans la saison 2 des EXPERTS: Las Vegas.

Posté le

unknown

(21)

Répondre

D'un point de vue scientifique ça n'a rien de necrophile. Mais un necrophile pourait se plair dans ces fermes.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Ça doit faire plaisir aux rapaces ça !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Les larves des drosophiles sont utilisées pour connaitre l'heure exacte de la mort.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui doutent de sources dés séries. La productrice de CSI est Carol Medelsohn ancienne "experte" dans la police de Los Angeles. Elle se sert de ses anciennes affaires criminelles pour élaborer les scénarios des épisodes. Le matériel utilisé dans le labo n'est pas factice. Seuls les délais pour les commissions rogatoires, ainsi que pour les analyses scientifiques ne sont pas respectés pour les besoins de la série.

Enfin cette ferme de cadavre a été mentionnée et montrée dans la saison 2 des EXPERTS: Las Vegas.
Afficher tout
Le créateur des experts n'est il pas un ancien chauffeur de bus ? Il me semble avoir vu ca dans une emission.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ah ! Ça c'est de l'anecdote ! Là ça croustille !!
Je ne trouve pas pour ma part que ce soit nécrophile. Il faut bien expérimenter...
Mais non sa croustille pas vu que c est des vieux cadavres c est tout mou :p

Posté le

unknown

(1)

Répondre