Hélios 2 détient le record de vitesse pour une construction humaine

Proposé par
le

L'engin le plus rapide créé par l'Homme se déplaçait à 252 792 km/h (plus de 70 kilomètres par seconde). Il s'agit de la sonde Hélios 2, lancée en 1976 par la NASA, conjointement avec les Allemands. La sonde devant explorer l'atmosphère solaire, c'est en s'approchant de celui-ci qu'elle fut soumise à sa force de gravitation, ce qui a eu pour effet de l'accélérer.


Tous les commentaires (80)

Suite : Mais dans notre cas prendre un référentiel n'a aucun intérêt, si l'on prenait le référentiel terrestre par exemple, la sonde n'irai certainement qu'à 3cm/s...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Suite : D'ailleurs une vitesse ne peut être négative, à la limite dans le cas ou on prendrais en compte un référentiel, un train en marche par exemple, si une voiture passe a côté mais va moins vite que le train, dans le référentiel du train la vitesse aura une valeur positive mais le vecteur vitesse sera dans le sens opposé à celui du train. Afficher tout Mouais ...! C'est dans des cas comme ça que je regrette de ne pas avoir bac + 25 !!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je ne trouve pas l'anecdote tres interessante personnellement ! Je ne le savait pas mais c'etait evident qu'il s'agissait d'un engin spatial ! Et puis les chiffres sont tres dur a se representer!

PAR CONTRE si une personne pouvait me dire l'engin creer par l'homme le plu
s rapide SUR TERRE la ca aurait bien plus d'interet a mes yeux et les chiffres seraient mieux comprehensible :) Afficher tout
Plusieurs solutions :

- l'aparriel à roues (voiture) : le thrust ssc : 1227km/h (dans un dessert de sel, avec des réacteurs sur la voiture)

- train sur rail électrique : SNCF/TGV : 574km/h

- sinon les satellites se pavannent à une bonne dizaine de kilomètres par seconde

- pour les avions : www.lesrecordsdumonde.com/avion-le-plus-rapide-du-monde (6600km/h pour un vol habité).

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Il n'est absolument pas question de référentiel quand on parle de vitesse dans notre cas... On a une distance précise qui établit le mètre, une durée précise qui établit la seconde, et on regarde combien notre sonde fait de mètre en une seconde ou dans notre cas de km/s. Une vitesse sans référentiel n'a pas de sens. Le point soulevé par Lerana est donc tout a fait correct.

Pour reprendre ton raisonnement: on fixe un référentiel d'abord et après on y applique la distance parcourue pendant un laps de temps donné. La vitesse est par rapport à ce référentiel.

Si l'on veut comparer des vitesses il faut prendre en compte le mouvement relatif de leur référentiels.

Dans la vie de tous les jours c'est une question d'ajouter des vecteurs, pour de grandes vitesses il faut utiliser les formules relativistes (il y a eu une anecdote sur ce sujet avant où il y avait une explication plus longue)

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Martin33, où l'art de se contre dire 2 fois en 3 commentaires d'affilé ^^

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Suite : Mais dans notre cas prendre un référentiel n'a aucun intérêt, si l'on prenait le référentiel terrestre par exemple, la sonde n'irai certainement qu'à 3cm/s... Et pourquoi donc? Un tel référentiel serait particulièrement compliqué (la vitesse changerait en permanence) mais je ne vois pas du tout pourquoi elle serait "certainement qu'à 3 cm/s"?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Suite : D'ailleurs une vitesse ne peut être négative, à la limite dans le cas ou on prendrais en compte un référentiel, un train en marche par exemple, si une voiture passe a côté mais va moins vite que le train, dans le référentiel du train la vitesse aura une valeur positive mais le vecteur vitesse sera dans le sens opposé à celui du train. Afficher tout Tu confonds la valeur de la vitesse (|v|, donc toujours >= 0) et le vecteur de vitesse

Posté le

unknown

(0)

Répondre

[quote=Gouanoc]Commentaire inutile !!!! Quant à la suggestion d'anecdote , viens jeter un ?il aussi régulièrement que possible,peut être qu'une personne pensera à tes beaux yeux!!!! Sinon fais nous rêver, et étale nous ton savoir qui doit être sûrement plus intéressant que celui des autres.....[/quote]
Ah. On ne peut meme plus donner son avis apparement. Merci aux autres moins frustrer qui m'ont repondu gentiment, vos commentaires etaient tres enrichisssants, JMCMB

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Suite : D'ailleurs une vitesse ne peut être négative, à la limite dans le cas ou on prendrais en compte un référentiel, un train en marche par exemple, si une voiture passe a côté mais va moins vite que le train, dans le référentiel du train la vitesse aura une valeur positive mais le vecteur vitesse sera dans le sens opposé à celui du train. Afficher tout Tu dis qu'une vitesse ne peut être négative. Mais si je vais en marche arrière ? :D

Je rigole hein :nerd

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Tu dis qu'une vitesse ne peut être négative. Mais si je vais en marche arrière ? :D

Je rigole hein :nerd
Pelatarte t es trop beau!!! Et en plus t es drôle ! J'adore :)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

je croyer ke ct voyageur 1 merci pour linfo

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : L'engin le plus rapide créé par l'homme est, a ma connaissance, un avion américain nommé le B2. Utilisant un système mhd (magnétohydrodynamique), le B2 peut voler jusqu'à Mach 10. Source ? Le seul B2 que je connaisse est un bombardier furtif américain, avec une vitesse de pointe de 972 km/h (Mach 0.95).

fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_B-2_Spirit

Il n'a jamais été prouvé que les allégations de Jean-Pierre PETIT sur un B2 utilisant un pontage MHD comme propulsion fussent vraies.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

L'homme ne pourrait pas supporter une telle vitesse.
Le plus rapide des véhicules contenant des hommes est jusqu'à présent la navette Apollo 10, avec une vitesse de 39897 km/h. Une telle vitesse ne permettrait cependant pas d'atteindre l'étoile la plus proche, Proxima Centauri, avant plus de 120 000 ans!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : L'homme ne pourrait pas supporter une telle vitesse.
Le plus rapide des véhicules contenant des hommes est jusqu'à présent la navette Apollo 10, avec une vitesse de 39897 km/h. Une telle vitesse ne permettrait cependant pas d'atteindre l'étoile la plus proche, Proxima Centauri, avant plus de 120 000 ans!
La vitesse n'est pas un problème. C'est l?accélération qui n'est pas supportée au delà d'une certaine limite (elle dépend des personnes, de la durée, etc.).

Avec une accélération faible on peut voyager à n'importe quelle vitesse.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

a écrit : il faudrait préciser le référentiel utilisé ( vitesse par rapport a la terre ? a soleil ? )

ironie on :

parques moi je viens de lancer une noisette qui voyage encore a :

-240 km/s si on prend le centre de la galaxie comme référentiel

-30 km/s si on prend cette fois
ci le soleil

ou encore :

-1600 km/h par rapport au référentiel géocentrique

- 0km/h si on choisi le référentiel terrestre

et encore il pourrait me prendre de créer un référentiel dans lequel ma noisette se rapprocherait de la vitesse de la lumière ^^

ironie off : j'aimerai vraiment savoir dans quel référentiel ce record es enregistré ( je pencherais pour héliocentrique, mais encore faut il en être sur )

si un connaisseur pouvait m?éclaircir ou me rediriger ver des source plus complète sur le sujet , sa serait cool :)
Afficher tout
ça parait évident que c'est la vitesse par rapport au soleil. Une vitesse par rapport à la terre ou un autre corps n'aurait pas vraiment de sens.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Il n'est absolument pas question de référentiel quand on parle de vitesse dans notre cas... On a une distance précise qui établit le mètre, une durée précise qui établit la seconde, et on regarde combien notre sonde fait de mètre en une seconde ou dans notre cas de km/s. Il y a toujours un référentiel.

Tu peux pas mettre ton mètre ruban tout seul dans l'espace et attendre que l'objet passe avec ton chronomètre. Qu'est-ce qui te dis que tu ne te déplace pas toi même à toute vitesse vers le soleil et que l'objet va te doubler tout doucement ?

Dans notre cas, le référentiel est le soleil, c'est le plus gros corps du coin, et c'est lui qui exerce la force gravitationnelle. Il est considéré comme un point fixe.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Source ? Le seul B2 que je connaisse est un bombardier furtif américain, avec une vitesse de pointe de 972 km/h (Mach 0.95).

fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_B-2_Spirit

Il n'a jamais été prouvé que les allégations de Jean-Pierre PETIT sur un B2 utilisant un pontage MHD comme propulsion fussent vraies.
m.youtube.com/#/watch?bmb=1&v=TzcMrl1_iP4 Ce sont les explications de jpp, c'est mieux détaillé dans la vidéo complète. Il y a un court article qui y fait allusion sur Wikipédia, mais bien sur on y trouve très peu d'information. fr.m.wikipedia.org/wiki/Arme_volante_non_identifiée

Posté le

unknown

(0)

Répondre

@ Lark : le référentiel héliocentrique me semble aussi le plus évident , mais on est jamais a l?abri d'un hurluberlue qui recrache des chiffre qu'il na pas compris mais qu'il trouve impressionnant ( déjà vu sur certain article scientifique de wiki )

une mesure de vitesse dans un référentiel géocentrique pourrait avoir une utilités non évidente a un néo-fit, et donc avoir été mesurer

un vulgarisateur pourrait l'avoir calculer pour que ses lecteur se rende compte de la vitesse de l'objet par rapport a la terre

je me fait un peut l?avocat du diable , mais une valeur de vitesse mal comprise et réinjecter dans un article wiki , c'est le genre d'erreur qui existe

j'essayerai approfondir la question des sonde spatiale , et plus particulièrement des technologie et méthode de la mesure de leur vitesse

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Mouais ...! C'est dans des cas comme ça que je regrette de ne pas avoir bac + 25 !! C est dans des cas comme ça que je suis content de ne pas avoir bac+25

Posté le

unknown

(0)

Répondre

logiquement le centre du repere c'est le soleil parce que le repere geocentrique n'aurait aucun interet. on calculerait alors la vitesse de la sonde + celle de la rotation terrestre, qui plus est a cette distance... ca donnerait des chiffres démesurés. pareil pour le centre de la voie lactée. si c'etait ca le repere, on mesurerait plus la vitesse de rotation de la galaxie que la vitesse de la sonde. enfin, la sonde se balade dans les environs du soleil, qui exerce une attraction sur tout le systeme solaire, et qui est directement responsable de l'acceleration de la sonde. donc pour moi ca tombe sous le sens que le repere pour calculer la vitesse de helios 2 soit le soleil :)

Posté le

unknown

(0)

Répondre