Le consentement au don d'organes est présumé

Proposé par
loukoum
le
dans

La législation française sur le don d'organes est claire : si le mort n'est pas inscrit sur la liste de refus de dons, son consentement est présumé. Mais les médecins vérifient auprès de la famille s'il n'a pas exprimé oralement son refus, et ils ne prélèvent pas d'organes si la famille s'y oppose. La carte de donneur, sans valeur légale, permet donc d'engager le dialogue avec la famille.


Commentaires préférés (3)

J'ai toujours la carte de donneur bien en évidence dans mon porte-feuille, on ne sait jamais ! Sauver une vie en mourant, c'est un peu continuer à vivre !

Posté le

unknown

(387)

Répondre

a écrit : Moi je suis contre les dons d'organes etc.... pour ma part ! Voici le lien direct pour refus :
www.dondorganes.fr/IMG/File/formulaire_registre_refus.pdf
Avant j'etais embaumeur, Thanatopracteur diplomé d'état et je peu vous dire, que le coprs du donneur revient dans un état bien trist
e ......Et si il n'y a pas de soins de conservation pour ratraper tout cela : le coprs du donneur est dans un état ...
Quand à aider la recherche scientifique c'est des conneries : ça ne fait rien avancer du tout, en général ces corps se retrouvent dans des bacs de formol en facultées de médecine pour les disséctions ...
Afficher tout
Chacun a son opinion bien sûr et est libre de son choix.

Maintenant: que mon corps revienne dans un état ou un autre après le don d'organe, je m'en ,pour ainsi dire, fous un peu. Je ne me regarderai plus trop dans la glace faut dire.
La famille ne va pas m'admirer non plus et quitte à passer au crématorium entier ou avec quelques morceaux en moins...
Tout cela mis dans la perspective de sauver une vie (ou de la faire plus facile) - je trouve que ceux qui se décident à na pas donner d'organe sont *au mieux* égoïstes. Mais bon, c'est mon opinion personnelle de quelqu'un qui n'a pas besoin de se dire qu'il va avoir besoin de son rein ou de son coeur plus tard ou bien que cela ne fait pas "propre" et "esthétique" d'être mis dans une boite avec quelques organes en moins :)

PS. je ne veux pas lancer un flame sur le sujet "et moi je suis religieux et je pense que blah blah alors que les autres ils pensent blah blah". C'était juste pour dire qu'il est bon, en son âme et conscience, de peser d'un côté la vie de quelqu'un et de l'autre des problématiques philosophico-abstraites

Posté le

unknown

(235)

Répondre

J'aime bien ceux qui disent "chacun est libre de son opinion" et qui cassent juste derrière ceux qui ne sont pas du sien. En parlant de problème philosophico-abstrait tu dénigres ceux qui ont fait le choix de ne pas donner d'organes. C'est, je pense un choix durant la vie : que va devenir mon corps quand je serais mort, certains vivent tres bien avec l'idée de donner un organe, d'autre non. Donc c'est certainement plus une conscience de son vivant qu'une préoccupation sur l'état de son corps dont tout le monde ne se fout pas : puisqu'il faut vivre avec cet idée là. Quand la perspective de voir son corps "mutilé" apres sa mort est plus dérangeante que celle d'hypothetiquement sauver une vie (et c'est deja beaucoup) certains font le choix de décider en leur ame et conscience, et préferent ne pas etre donneur potentiel. Il ne faut pas juger ces gens là car c'est un cas de conscience et n'a rien a voir avec l'égoisme. Ne pas juger surtout quand on peut sauver des vies de son vivant et qu'on ne le fait pas, comme donner son sang. Je donne mon sang 2 fois par an et j'ai choisi de ne pas etre donneur parceque je ne sais pas si ce que je donnerais sera un cadeau ou un fardeau, c'est mon choix. Je respecte ceux qui ont l'abnégation pour le faire qu'on respecte le mien sans me "traiter" d'egoiste.... ceux qui le font devraient se demander depuis quand ils n'ont pas donnés leur sang.

Posté le

unknown

(309)

Répondre


Tous les commentaires (94)

Je donnerai mon corps a la science... :) il vaut bien ça ! Que de se faire bouffer par les asticots...

Posté le

unknown

(23)

Répondre

Donnez donnez donneeeeeeez; donnez donnez mooooiiiiiii.
Donnez donnez dooooonneeeeeeez ...

Posté le

unknown

(53)

Répondre

J'ai toujours la carte de donneur bien en évidence dans mon porte-feuille, on ne sait jamais ! Sauver une vie en mourant, c'est un peu continuer à vivre !

Posté le

unknown

(387)

Répondre

Pareil que toi lorie, pour la carte et pour la pensée! Et aussi DONNEZ VOTRE SANG !!! Cela prends 10 minutes tout les 3 mois et peux sauver des vies.

Posté le

unknown

(47)

Répondre

Pour le don d'organes, parlez-en à vos proches! Parce que quand on demande à une famille si on peut prendre les organes de leur fils dont le cerveau est mort avant de le débrancher, la réponse est le plus souvent non, par défaut... Dommage!

Posté le

unknown

(23)

Répondre

Moi je suis contre les dons d'organes etc.... pour ma part ! Voici le lien direct pour refus :
www.dondorganes.fr/IMG/File/formulaire_registre_refus.pdf
Avant j'etais embaumeur, Thanatopracteur diplomé d'état et je peu vous dire, que le coprs du donneur revient dans un état bien triste ......Et si il n'y a pas de soins de conservation pour ratraper tout cela : le coprs du donneur est dans un état ...
Quand à aider la recherche scientifique c'est des conneries : ça ne fait rien avancer du tout, en général ces corps se retrouvent dans des bacs de formol en facultées de médecine pour les disséctions ...

Posté le

unknown

(20)

Répondre

De toute façon, que vous soyez porteur de la carte ou non, l'avis des proches prime toujours et on ne va jamais contre. Effectivement la famille peut être influencée par le fait que le "mort" est souhaité donner ses organes. En France, mais ce n'est pas le cas partout, le don d'organes est gratuit, et le corps est rendu à la famille qui peut suivre tous les rites de deuil qu'elle juge utile.
Donner son corps à la science est une autre histoire. D'une part c'est payant (l'inscription) et le corps n'est pas rendu à la famille contrairement au don d'organes.

Posté le

unknown

(38)

Répondre

Heureusement que tout le monde n'est pas contre le don d'organes. Si un jour, tu as besoin d'une greffe tu seras content que quelqu'un est pensé à dire qu'il est d'accord. En ce qui concerne l'état des corps, une des sources dit que les chirurgiens sont au contraire soucieux de rendre le corps impécable comme en cas d'opération classique. Je ne parle pas d'autopsie qui n'est pas un don d'organes et souvent ordonné par la justice.

Posté le

unknown

(56)

Répondre

a écrit : Moi je suis contre les dons d'organes etc.... pour ma part ! Voici le lien direct pour refus :
www.dondorganes.fr/IMG/File/formulaire_registre_refus.pdf
Avant j'etais embaumeur, Thanatopracteur diplomé d'état et je peu vous dire, que le coprs du donneur revient dans un état bien trist
e ......Et si il n'y a pas de soins de conservation pour ratraper tout cela : le coprs du donneur est dans un état ...
Quand à aider la recherche scientifique c'est des conneries : ça ne fait rien avancer du tout, en général ces corps se retrouvent dans des bacs de formol en facultées de médecine pour les disséctions ...
Afficher tout
Chacun a son opinion bien sûr et est libre de son choix.

Maintenant: que mon corps revienne dans un état ou un autre après le don d'organe, je m'en ,pour ainsi dire, fous un peu. Je ne me regarderai plus trop dans la glace faut dire.
La famille ne va pas m'admirer non plus et quitte à passer au crématorium entier ou avec quelques morceaux en moins...
Tout cela mis dans la perspective de sauver une vie (ou de la faire plus facile) - je trouve que ceux qui se décident à na pas donner d'organe sont *au mieux* égoïstes. Mais bon, c'est mon opinion personnelle de quelqu'un qui n'a pas besoin de se dire qu'il va avoir besoin de son rein ou de son coeur plus tard ou bien que cela ne fait pas "propre" et "esthétique" d'être mis dans une boite avec quelques organes en moins :)

PS. je ne veux pas lancer un flame sur le sujet "et moi je suis religieux et je pense que blah blah alors que les autres ils pensent blah blah". C'était juste pour dire qu'il est bon, en son âme et conscience, de peser d'un côté la vie de quelqu'un et de l'autre des problématiques philosophico-abstraites

Posté le

unknown

(235)

Répondre

J'aime bien ceux qui disent "chacun est libre de son opinion" et qui cassent juste derrière ceux qui ne sont pas du sien. En parlant de problème philosophico-abstrait tu dénigres ceux qui ont fait le choix de ne pas donner d'organes. C'est, je pense un choix durant la vie : que va devenir mon corps quand je serais mort, certains vivent tres bien avec l'idée de donner un organe, d'autre non. Donc c'est certainement plus une conscience de son vivant qu'une préoccupation sur l'état de son corps dont tout le monde ne se fout pas : puisqu'il faut vivre avec cet idée là. Quand la perspective de voir son corps "mutilé" apres sa mort est plus dérangeante que celle d'hypothetiquement sauver une vie (et c'est deja beaucoup) certains font le choix de décider en leur ame et conscience, et préferent ne pas etre donneur potentiel. Il ne faut pas juger ces gens là car c'est un cas de conscience et n'a rien a voir avec l'égoisme. Ne pas juger surtout quand on peut sauver des vies de son vivant et qu'on ne le fait pas, comme donner son sang. Je donne mon sang 2 fois par an et j'ai choisi de ne pas etre donneur parceque je ne sais pas si ce que je donnerais sera un cadeau ou un fardeau, c'est mon choix. Je respecte ceux qui ont l'abnégation pour le faire qu'on respecte le mien sans me "traiter" d'egoiste.... ceux qui le font devraient se demander depuis quand ils n'ont pas donnés leur sang.

Posté le

unknown

(309)

Répondre

a écrit : Heureusement que tout le monde n'est pas contre le don d'organes. Si un jour, tu as besoin d'une greffe tu seras content que quelqu'un est pensé à dire qu'il est d'accord. En ce qui concerne l'état des corps, une des sources dit que les chirurgiens sont au contraire soucieux de rendre le corps impécable comme en cas d'opération classique. Je ne parle pas d'autopsie qui n'est pas un don d'organes et souvent ordonné par la justice. Afficher tout CHACUN SON OPINION ET SES CHOIX ! je ne juge pas ! j'informe de mon experience de 6 ans dans le funéraire......
Je ne parle pas non plus des autopsies.....
Les chirurgients sont soucieux....OUI mais bon c'est juste une suture très vulgaire non présentable à la famille et qui risque de corompre la conseravtion du corps....MOI je l'ais vu souvent pour en parler ! et vous ?
Mais pour ma part la mort ne me fait pas peur , j'ais seulement peur de souffrir avant de mourir....Et je préfère mourir que de beneficier d'un don d'organe pour ma part !!!!!! C'est que mon heure sera venue !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Ou quand le terme "modérer" rime avec "censurer"...
A l'image des coms de ceux qui sont donneurs d'organes et n'ont jamais donné leur sang...

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : Ou quand le terme "modérer" rime avec "censurer"...
A l'image des coms de ceux qui sont donneurs d'organes et n'ont jamais donné leur sang...
Je censure rien, mais il y a 5 fois plus de votes "JMCMB" que l'inverse, donc les gens ont appris quelque chose, donc ton commentaire était sans intérêt.

Posté le

unknown

(19)

Répondre

Moteur striling je pense que tu ne te poses pas la bonne question. Dis toi plutôt, si un de tes enfants avait besoin d' un don d'organe pour rester en vie, préfèrerais tu le voir mourir ?
Beaucoup plus difficile comme choix non ?

Posté le

unknown

(15)

Répondre

a écrit : Je censure rien, mais il y a 5 fois plus de votes "JMCMB" que l'inverse, donc les gens ont appris quelque chose, donc ton commentaire était sans intérêt. Ok j'avais pas fait gaffe à ca... J'avoue que les coms "cépabiendepadoné" m'ont énervé...

Posté le

unknown

(8)

Répondre

klondike : un de tes enfants est en mort cérébrale et un medecin te dit : bon on a un enfant a coté qui est en attente de greffe de coeur/poumons est ce qu'on peux prelever ceux du votre ? (je sais : ça sera pas dit comme ça) beaucoup plus difficile comme choix hein ? : ça sert a rien de prendre des exemples ultimes ou il est certain que le choix est cornélien. Le sujet du don d'organe est vaste, forcement quand ça touche aux enfants c'est encore plus complexe. C'est comme dire a quelqu'un qui est contre la peine de mort : un homme a tué toute ta famille avec un couteau : pere, mere, freres et soeurs.... t'as pas envie de changer d'avis ? Jusqu'a preuve du contraire on va tous mourir mais on va pas tous avoir un enfant en attente de greffe ou en position de donneur, donc non : ta question n'est certainement pas la seule et en tout cas pas la bonne a mon avis, car c'est une question qu'on ne peut se poser que si le cas se présente, ce que je ne souhaite a personne.

Posté le

unknown

(29)

Répondre

Je suis transplante cardiaque. Statistiquement, il y a plus d'échange de recevoir un organe que de sonner .

Posté le

unknown

(3)

Répondre

c'est logique : les cas de défaillances d'organes doivent etre 100 fois plus nombreux que de cas ou les conditions requises pour un don sont réunies.

Posté le

unknown

(7)

Répondre