Un film quasiment muet a pour seule parole un mot du mime Marceau

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (43)

a écrit : Ca me fait penser a Charlie Chaplin.
Il n'y a qu'à deux moment qu'ils parlent dans ses films.
Le premier les temps moderne ou ils chantent un mélange de francais italien Espagnole et anglais.
Le deuxième lors du dictateur. Ou il imite hitler et fais un speech devant des centaines de m
illiers de personne. La beauté du speech est que lui aussi ne veut rien dire. Afficher tout
Il parle à plusieurs reprise dans le dictateur (lorsqu'il incarne Hinkel, le double d'Hitler) et il a fait plusieurs films parlant apres la guerre comme Monsieur Verdoux)

a écrit : Dans ce cas, le film ne contient aucun dialogue mais un monologue puisqu'il n'y a qu'un mot !

Il paraît que Marcel Marceau était quelqu'un de très loquace dans la vie, probablement pour compenser.
Pourquoi un monologue ? Il parle au téléphone avec des personnes au bout du fil et au dernière nouvelles nous dialoguons tous au téléphone ?

a écrit : Dans ce cas, le film ne contient aucun dialogue mais un monologue puisqu'il n'y a qu'un mot !

Il paraît que Marcel Marceau était quelqu'un de très loquace dans la vie, probablement pour compenser.
Difficile de faire moins que rien, donc ce film est bel et bien celui qui contient le moins de dialogues : zéro.

Ryan Gosling a du adorer ce film...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Dans ce cas, le film ne contient aucun dialogue mais un monologue puisqu'il n'y a qu'un mot !

Il paraît que Marcel Marceau était quelqu'un de très loquace dans la vie, probablement pour compenser.
mono dans monologue se rapporte au nombre de locuteur. pas au nombre de mots.

Posté le

android

(8)

Répondre

c'est l'un des meilleurs de ses films avec Frankenstein junior

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Dans ce cas, le film ne contient aucun dialogue mais un monologue puisqu'il n'y a qu'un mot !

Il paraît que Marcel Marceau était quelqu'un de très loquace dans la vie, probablement pour compenser.
On ne peut parler de monologue que si un personnage est seul lorsqu'il parle.

Posté le

android

(3)

Répondre

Le doublage a dû être assez simple je penses...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ca me fait penser a Charlie Chaplin.
Il n'y a qu'à deux moment qu'ils parlent dans ses films.
Le premier les temps moderne ou ils chantent un mélange de francais italien Espagnole et anglais.
Le deuxième lors du dictateur. Ou il imite hitler et fais un speech devant des centaines de m
illiers de personne. La beauté du speech est que lui aussi ne veut rien dire. Afficher tout
Il a longtemps lutté pour le cinéma muet ! C'est d'ailleurs la raison à parlé cet espèce d'esperanto dans Les temps modernes, pour garder une universalité dans le cinéma.

Et "Somewhere" de Sofia Coppola on en parle ? Le pire film que j'ai vu de ma vie !

a écrit : Ahh Marcel Marceau et sa fameuse marche contre le vent qui inspira Jackson et son moonwalk! ce sont des gosses dans la rue qui lui inspira (Mickael Jackson) le moonwalk.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : ce sont des gosses dans la rue qui lui inspira (Mickael Jackson) le moonwalk. On dit souvent que c'est les deux mais pour moi l'homme à marceau est bien trop flagrant pour être dénigré. Surtout que même Jackson ne cachait pas son admiration pour Marceau .

Posté le

android

(3)

Répondre

Le Monologue s'applique aussi dans ce cas! (meme si il y a 2 personnes en face l'une de l autre) du moment que l'une accapare l'integralité de la parole face a l autre
C est un dialogue de sourd.....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ca me fait penser a Charlie Chaplin.
Il n'y a qu'à deux moment qu'ils parlent dans ses films.
Le premier les temps moderne ou ils chantent un mélange de francais italien Espagnole et anglais.
Le deuxième lors du dictateur. Ou il imite hitler et fais un speech devant des centaines de m
illiers de personne. La beauté du speech est que lui aussi ne veut rien dire. Afficher tout
De plus ,si tu pense que sont texte ne veut rien dire alors tu n'a rien compris.

Ce texte était une façon de dire qu'il ne fallais pas perdre espoir face a l'envahisseur (nazi hein) et que personne n'aime porter l'uniforme et tuer d'autre gens.c'était un message de paix venant d'un grand homme et sont discourt a donner des frisson a énormément de personne.entendre cet homme la parler était très rare et mais quand il l'a fait il a dit quelque chose de réel. Il a pas seulement réciter une blague de toto.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : De plus ,si tu pense que sont texte ne veut rien dire alors tu n'a rien compris.

Ce texte était une façon de dire qu'il ne fallais pas perdre espoir face a l'envahisseur (nazi hein) et que personne n'aime porter l'uniforme et tuer d'autre gens.c'était un message de paix v
enant d'un grand homme et sont discourt a donner des frisson a énormément de personne.entendre cet homme la parler était très rare et mais quand il l'a fait il a dit quelque chose de réel. Il a pas seulement réciter une blague de toto. Afficher tout
Il y a 2 speech dans le film. Le premier qui est fait par l'équivalent d'Hitler (Hinkel je crois) dans une langue imaginaire et le deuxième (dont tu parles) qui est fait par le petit barbier, déguisé en Hinkel.

Il faisait référence au premier speech donc ce n'est pas lui qui n'a rien compris au discours, mais toi qui n'a rien compris à son message.

a écrit : Ahh Marcel Marceau et sa fameuse marche contre le vent qui inspira Jackson et son moonwalk! J'adore Michael Jackson, mais on peut déjà voir le moonwalk dans une vidéo de Bill Bailey en 1955. D'ailleurs on peut aussi voir ce pas effectué par le chorégraphe de Mickael Jackon de l'époque (me rappelle plus son nom mais il est connu) quelques années avant sa prestation sur Billie Jean. C'était un pas des danseurs de rue de l'époque. Michael Jackson a eu le génie de le populariser et se l'approprier.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ca me fait penser a Charlie Chaplin.
Il n'y a qu'à deux moment qu'ils parlent dans ses films.
Le premier les temps moderne ou ils chantent un mélange de francais italien Espagnole et anglais.
Le deuxième lors du dictateur. Ou il imite hitler et fais un speech devant des centaines de m
illiers de personne. La beauté du speech est que lui aussi ne veut rien dire. Afficher tout
Je ne suis pas entièrement d'accord.
En effet, dans "Les Temps Modernes" , il y a le directeur de l'entreprise qui parle dans l'écran géant au moment où Charlot fait sa pause, le moment où il donne des ordres à un homme pour actionner des boutons, et celui où il lui est offert l'appareil pour manger automatiquement, où un magnétophone explique les fonctions de l'appareil.
Par contre, je ne vois pas quelle est la scène du film où ils (les ouvriers ?) chantent un mélange de français, d'italien, d'espagnol et d'anglais.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ca me fait penser a Charlie Chaplin.
Il n'y a qu'à deux moment qu'ils parlent dans ses films.
Le premier les temps moderne ou ils chantent un mélange de francais italien Espagnole et anglais.
Le deuxième lors du dictateur. Ou il imite hitler et fais un speech devant des centaines de m
illiers de personne. La beauté du speech est que lui aussi ne veut rien dire. Afficher tout
Tu oublies le discours de fin dans le Dictateur... Un discours absolument magnifique et plutôt clair à comprendre...

Posté le

android

(2)

Répondre