Jusqu'en 1917, on pouvait bronzer en maillot au Danemark

Proposé par
le

Il fut possible de profiter des belles plages des Caraïbes au Danemark. En effet, les Indes Occidentales Danoises furent une colonie du Danemark dans les Antilles, aujourd'hui plus connues sous le nom d'Îles Vierges américaines. Elles furent vendues en 1917 aux États-Unis pour 25 millions de dollars.


Tous les commentaires (68)

a écrit : Pour qualifier les gens des Etats-Unis on dit Américains on ne dit pas Etats-Uniens :) Détrompe toi. La terminologie actuelle demande à ce que l'on emploie le terme étasunien

a écrit : Détrompe toi. La terminologie actuelle demande à ce que l'on emploie le terme étasunien Oui mais disons qu il est plus courant d entendre Américain. Comme skate est plus courant que planche a roue... (Ceci n est absolument pas pour déclencher une polémique de 25 commentaires mais simplement une petite remarque )

Il faut aussi savoir que 25 millions de dollars était une TRÈS grosse somme a l'époque.

a écrit : Le Québec appartient aux États-Unis ? Ça c'est de l'anecdote ! Vive le Québec libre!!!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui mais disons qu il est plus courant d entendre Américain. Comme skate est plus courant que planche a roue... (Ceci n est absolument pas pour déclencher une polémique de 25 commentaires mais simplement une petite remarque ) Il n'empêche qu'on devrait dire étasunien. Américain c'est quelqu'un qui vit en Amérique étymologiquement. Comme un français et un suisse sont européens, comme un algérien et un malien sont africains. C'est continental, juste qu'on a pas l'habitude d'appeler les gens par leur continentalité mais plutôt par leur nationalité. Or un énorme amalgame entre étasunien et américain a vu le jour.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J'ai toujours eut du mal a comprendre ces ventes à de petits prix, comme l'Alaska.

Simple diplomatie?
L'alaska était louer aux US par pa russie et pas vendue.

a écrit : La France a également vendu la Louisiane aux états unis pour une bouchée de pain. De mémoire il me semble que cette vente a été conclu afin de renflouer les caisses de l'état (vides à cause des dépenses excessive de Napoléon) Cest plus complex, c'est soit ont leurs vendaient (c'était une grosse somme qui etait de 1,5 fois leur PIB si je me rappelle bien, 1$ d'hier n'est pas = a 1$ d'aujourd'hui) soit ils l'auraient conquis par la force. la France aurait pas pue gerer ce nouveau front de guerre

Posté le

android

(0)

Répondre

Accessoirement les îles vierges c'est très beau, mais allez-y à la bonne saison, sinon la pluie finira par vous dégoûter !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il a dit "Les Américains" et non pas "les États-Unis", les canadiens sont américains... ;) Heureusement que les Américains ne veulent pas racheter la France, ça pourrait être compliqué à transporter...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bah si, on peut. Et ça s'écrit "étasunien" Ce mot est controversé mais ce qui n'est pas controversé c'est que les gentilés prennent toujours une majuscule, donc si on décide d'employer ce mot pour désigner une personne qui habite les Etats-Unis, il faut écrire "un Etasunien" avec une majuscule.

a écrit : Ce mot est controversé mais ce qui n'est pas controversé c'est que les gentilés prennent toujours une majuscule, donc si on décide d'employer ce mot pour désigner une personne qui habite les Etats-Unis, il faut écrire "un Etasunien" avec une majuscule. Absolument pas non. Une personne française et pas une personne Française. Les gentilés sont justement employés sans la majuscule lorsqu'on parle bien de la nationalité de la personne. La majuscule n'est utilisé que pour le substantif. C'est à dire nommer directement la personne. Donc mes gens vivants aux États-Unis sont bien des personnes étasuniennes, ou Étasuniens. La différence est subtile mais bien réelle.

Posté le

android

(7)

Répondre

Rapport à mon précédent commentaire, je l'ai vu trop tard pour le modifier : les* et pas mes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Absolument pas non. Une personne française et pas une personne Française. Les gentilés sont justement employés sans la majuscule lorsqu'on parle bien de la nationalité de la personne. La majuscule n'est utilisé que pour le substantif. C'est à dire nommer directement la personne. Donc mes gens vivants aux États-Unis sont bien des personnes étasuniennes, ou Étasuniens. La différence est subtile mais bien réelle. Afficher tout Tu viens de donner une leçon au "grammar nazi" de la communauté SCMB. Sincères félicitations xD

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Tu viens de donner une leçon au "grammar nazi" de la communauté SCMB. Sincères félicitations xD Ah bon ? J'étais pas au courant ha ha !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : L'Alaska à l'époque pour la Russie c'était un térritoire froid et vide sans aucun interet stratégique ou économique (les EU n'étaient pas considérés comme une grande puissante à cette époque). Si il avait su qu'il y avait du pétrole il ne l'aurait probablement pas vendus ^^. Le pétrole était à l'époque considéré comme une malédiction qui vous gâche une bonne terre agricole. Seuls les chinois savaient s'en servir. Par contre le sucre de canne, le tabac et l'indigo étaient les valeurs fortes; le Québec contre la Martinique. Un exemple d' échange gagnant.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il a dit "Les Américains" et non pas "les États-Unis", les canadiens sont américains... ;) Nope, les canadiens sont des canadiens et les quebecois sont des canadiens ou des français-canadiens ou franco-canadiens ou canadiens d'amerique du nord feancophone ou canadiens de l'ouest non anglophone ou bien quebecois

a écrit : Nope, les canadiens sont des canadiens et les quebecois sont des canadiens ou des français-canadiens ou franco-canadiens ou canadiens d'amerique du nord feancophone ou canadiens de l'ouest non anglophone ou bien quebecois Nope, le Canada est bien sur le continent américain, les personnes de nationalité canadienne sont bien de continentalité américaine. Comme dit dans d'autres commentaires, américain se réfère à la continentalité. Les habitants des États-Unis sont les étasuniens.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Si 500'000'000$ représentent un "petit prix" pour toi, on n'a pas la même valeur de l'argent... Je serai heureux de te soulager de ton trop-plein, hein :) 25m pour une ile ce n'est rien...
Riche ou pauvre on ne devrait pas aduler l'argent. J'imagine que la bugatti vaut 1 m, 25 bugatti pour une ile ? Regarde le comme cela. Sachant que l'ile est fertile et peut donner lieu a de la chasse et de la peche.

a écrit : 25m pour une ile ce n'est rien...
Riche ou pauvre on ne devrait pas aduler l'argent. J'imagine que la bugatti vaut 1 m, 25 bugatti pour une ile ? Regarde le comme cela. Sachant que l'ile est fertile et peut donner lieu a de la chasse et de la peche.
Ce n'était pas la même époque. Les enjeux économiques d'une île n'étaient pas les mêmes, et la valeur de l'argent non plus. 25M à l'époque n'équivalent pas à 25M d'aujourd'hui.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : 25m pour une ile ce n'est rien...
Riche ou pauvre on ne devrait pas aduler l'argent. J'imagine que la bugatti vaut 1 m, 25 bugatti pour une ile ? Regarde le comme cela. Sachant que l'ile est fertile et peut donner lieu a de la chasse et de la peche.
La vente a eu lieu en 1917 hein, 25M de l'époque équivalent 500'000'000$ actuels, ce qui n'est pas rien surtout en regard de l'inutilité totale d'un tel territoire pour le Danemark à l'époque.