Un régiment de soldats noirs considéré comme médiocre a accompli de hauts faits d'armes

Proposé par
le
dans

En 1918, les États-Unis confièrent un régiment de soldats noirs, qu'ils considéraient médiocre, à l'armée française qui en fit la demande. Cette unité devint l'une des plus décorées de la guerre et cumula de nombreux faits d'armes. Les Allemands les surnommèrent d'ailleurs les "Harlem Hellfighters" pour leur combativité.

Malgré ces résultats impressionnants, l'état major américain empêcha ces hommes de défiler à Paris aux côtés des forces de l'Entente. Ils purent toutefois défiler sur la Cinquième Avenue de New York à leur retour au pays en 1919.


Tous les commentaires (102)

A remarque: dans Batlefield 1, les Harlem Hellfighter combattent du cote USA. Comme quoi, pas difficile de réécrire l'histoire

a écrit : Il y a de quoi faire un super scénario pour un film. Du moment que Hollywood ne parasite pas le projet en donnant le beau rôle au GI blanc comme pour Windtalker. Ou à Denzel Washington....

a écrit : J'avoue cette super vanne sur les noirs qu'on ne voit la nuit que si ils sourient, je l'entend depuis mon enfance et elle ne m'a jamais fait rire, je manque surement d'humour tu as raison, et ceux qui la font sont surement de grands esprits. Bonne journée quand même. Perso je suis black et j'ai bien ri... Tellement que je partage l'anecdote ; )

Normal nous on sait former les soldats ^^

a écrit : J'avoue cette super vanne sur les noirs qu'on ne voit la nuit que si ils sourient, je l'entend depuis mon enfance et elle ne m'a jamais fait rire, je manque surement d'humour tu as raison, et ceux qui la font sont surement de grands esprits. Bonne journée quand même. Je pense simplement qu'il faut arrêter de s'offusquer à chaque blague sur la couleur ou la religion. On peut rire de tout selon moi et ne pas rire de quelque chose juste pour un critère physique, ce serait pour moi ce qui s'appelle de la discrimination.

a écrit : Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour! Humour en mode neocolonial

a écrit : Un collègue noir la raconte et la ressort souvent avec beaucoup d'humour...chacun le sien, il faut arrêter de voir le mal (le racisme) partout. Il y a des blagues sur les blancs, les curés (blagues pédophiles), les flics (blagues alcooliques et bêtes), les juifs (blagues radins), les asiatiques (blagues mangeurs de chiens, petits sexes) etc, etc... que certains font qui sont tt aussi drôles et là on y voit aucun mal pourtant... Afficher tout On peut ne pas trouver ça raciste et quand même trouver ça loin d'être drôle
Les blagues vues vues et revues c'est lassant

a écrit : "Un collègue noir" ça me fait penser aux imitations que faisait le Petit Journal sur Nadine Morano : "ah mais je ne suis pas raciste : j'ai une amie noire !
je ne suis pas raciste, mais mon amie noire me dit qu'elle en a marre
..."
RIP le petit journal...
Le noir est une couleur , si son collègue était vert et jaune , il aurait dit "mon collègue vert et jaune". Je vois pas où est le problème ...

a écrit : Faux : à cette époque, ils étaient nombreux à considérer les Africains comme des êtres inférieurs, Français ou américain compris. Prenons l'exemple du Jardin d'Acclimatation qui se trouve près de Boulogne où une famille de noirs africains était exposée comme des animaux. Donc arrêtez de me faire pleurer de honte en disant que les Français sont un peuple tolérant et non raciste. Afficher tout Faux, Severiano de Heredia, fils d'esclaves affranchis, fut nommé cette année-là président du Conseil municipal.(1879)et je ne parle pas de Shoelcher..

a écrit : Ils n'ont pas été remplacés mais complétés par des jeunes français. Dans le cas de Paris il y a eu un soulèvement armé rejoint quelques jours plus tard par la 2ème Division Blindé, mix de Français Libres et d'anciennes troupes vichystes. Un quart environ étaient maghrébins lors de l'arrivé à Paris. D9;après Wikipédia, la division a été "blanchie" à la demande des américains à la mi-1943 (car elle comprenait encore beaucoup de noirs à ce moment), pour que les GI's noirs ne voient pas de noirs combattant j'imagine. Je suis surpris de l'apprendre, je croyais que c'était un choix du GPRF. Bref, la libération de Paris majoritairement par des blancs tient plus du hasard que de la machination.

Une fois la bataille de Normandie et la libération de Paris effectué, l'arrivé de jeunes français fait plus que doubler les effectifs de l'armée. Mais l'Armée d'Afrique, désormais en infériorité, est conservée car elle est expérimentée et permet de débloquer des situations ou les nouvelles recrues coincent, notamment pour les campagnes en Alsace et en Bavière fin 1944-1945. De plus une part importante de ces jeunes recrues sont assignées à des tâches dont les autres pays alliés, ne veulent pas s'occuper et qui demande peu d'expérience comme tenir les poches de résistance comme à Saint-Nazaire ou Lorient.

Si on veut taper dans les saloperies que la France a fait aux soldats coloniaux il y a le salaire effectivement qui a tardé à être versé voir qui n'a pas été versé du tout.
Dans le genre "mesquinerie", le GPRF décide d'offrir des cadeaux aux soldats français à Noël 1943 : les blancs ont un paquet par personne, les autres doivent se partager un paquet pour trois. Celle-là elle me dépasse. Je rappelle que fin 43, la France n'est pas du tout libéré, j'imagine que le maigre budget du GPRF est essentiellement consacré à la guerre. Qu'est-ce qui leur a pris de faire des cadeaux alors qu'ils n'avaient pas de fric ? Pour en plus les répartir inégalement entre soldats.

On peut citer aussi le pire du pire, la répression ultra-violente en Algérie dans les jours qui suivent la capitulation de l'Allemagne : une manifestation un peu "fourre tout" (vétérans réclamant leurs salaires, Algériens demandant les mêmes droits que les pieds-noirs, nationalistes algériens demandant l'autonomie ou l'indépendance, ou juste la libération de leurs chefs) dégénère. Le bilan est incertain mais se chiffre en dizaines de milliers de morts. C'est cet évènement qui concrétise la haine de beaucoup d'Algériens envers la France et qui mène tout droit à la guerre d'Algérie 9 ans plus tard.
Mon humble avis sur cet évènement est que le GPRF aurait dû profiter du changement de régime pour accepter les demandes légitimes des Algériens (citoyenneté et égalité avec les pieds noirs notamment) au lieu de commettre cet immonde massacre. A cette condition, et à cette condition seulement, l'Algérie aujourd’hui serait peut-être encore française.
Afficher tout
Le remplacement des troupes d'Afrique par de nouvelles recrues trouve sans doute aussi son origine dans la volonté GPRF de diminuer l'influence des vichystes. Il est certain que le rôle de ces troupes fut déterminant à plusieurs reprises comme au Mt Cassin, mais politiquement, elles étaient grillées (tout comme les officiers qui les commandaient).
Quant à l'Algérie, le gouvernement français, au moins dans l'après guerre, aurait pu lui donner l'indépendance car ce département coûtait très cher et n'a que peu rapporter, ceci en plus des questions humaines.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On peut rire de tout mais pas avec tout le monde visiblement... Faut vous décoincer les gens, sortez vous le balai du cul et apprennez à rire de tout ! Oui de tout, même du cancer, du SIDA, d'Ebola, d'absolument tout. Une phrase que j'ai souvent vu sur internet "j'ai trouvé ça drôle, tu as trouvé ça offensant, c'est pour quoi je suis heureux et toi non." Cela résume bien la situation, apprenez à rire, à vous détendre. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas prendre les sujets comme le racisme au sérieux, mais on peut très bien se battre contre le racisme tout en appréciant une petite blague sur les noirs ! Juste parce qu'on fait une blague sur les noirs, les chinois ou les asiatiques, ne veut pas dire qu'on est raciste envers eux... Et dans le pire des cas, si vraiment vous avez mis de la super-glu sur le dit-balai dans le cul et que vous n'arrivez pas à esquisser ne serait-ce qu'un sourire en lisant ce genre de blague, dites-vous simplement que d'autres trouvent ça drôle et laisser couler. Arrêtez au moins de tout prendre pour une attaque ou une insulte... Afficher tout C'est au moins un "blanc " qui a pondu ça non ?

J adore les gens qui font les biens pensants sur une phrase ou une blague de rien du tout... Mais qui doivent critiquer les gros, les moches etc... Enfin c est relatif la grosseur et la laideur. Se faire l avocat des gens de couleur est plus simple.
Bref on balaye devant sa porte et on arrete de crier au loup quand ca ne le merite pas. Surtout sur une appli aussi cool que SCMB ou les gens font de l esprit mais du bon esprit.

a écrit : Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour! Ou qu'en ont trop... La blague était naze... Et pourtant j'aime l'humour noir... ;)

a écrit : Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour! ah c'est ça l'humour ?! en 1950 peut-être

a écrit : Oui et il y a toujours des gens qui n'ont pas d'humour! Les gens ont de l'humour que quand ça les arrange!

a écrit : On peut rire de tout mais pas avec tout le monde visiblement... Faut vous décoincer les gens, sortez vous le balai du cul et apprennez à rire de tout ! Oui de tout, même du cancer, du SIDA, d'Ebola, d'absolument tout. Une phrase que j'ai souvent vu sur internet "j'ai trouvé ça drôle, tu as trouvé ça offensant, c'est pour quoi je suis heureux et toi non." Cela résume bien la situation, apprenez à rire, à vous détendre. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas prendre les sujets comme le racisme au sérieux, mais on peut très bien se battre contre le racisme tout en appréciant une petite blague sur les noirs ! Juste parce qu'on fait une blague sur les noirs, les chinois ou les asiatiques, ne veut pas dire qu'on est raciste envers eux... Et dans le pire des cas, si vraiment vous avez mis de la super-glu sur le dit-balai dans le cul et que vous n'arrivez pas à esquisser ne serait-ce qu'un sourire en lisant ce genre de blague, dites-vous simplement que d'autres trouvent ça drôle et laisser couler. Arrêtez au moins de tout prendre pour une attaque ou une insulte... Afficher tout Plutôt d'accord avec toi, mais quand tu es l'objet de la blague, que tu l'entends depuis toujours, ben des fois tu pètes un câble.
Je suis d'origine asiat, donc les blagues sur la taille du sexe, les chiens, les chats etc...je les entends depuis près de 35 ans.
Quand ce sont mes proches qui me taquinent, je sais que c'est une blague innocente.
Quand je connais pas le blagueur, je laisse couler...mais dans les mauvais jours ça me rend dingue même si je ne le laisse pas transparaître.
Imagine un petit complexe que tu aurai, et qu'on te titille constamment dessus depuis ton enfance...selon ton interlocuteur tu peux "vriller" même pour un truc anodin.
C'est valable pour la taille, corpulence, couleur de cheveux, lunette, etc...ce n'est pas un simple sentiment de persécution raciste... Je ne sais pas si je me suis exprimé clairement.

L'humour, c'est comme l'amour. Quand c'est bien fait, ce n'est que pur plaisir!

a écrit : Je ne stigmatise pas en disant un "collègue noir"... si je dit juste un collègue sans preciser que ce dernier a des origines africaines (puisque juste dire qu'il est noir est mal interprété) ça change le sens de mon commentaire au sujet de sa blague... c'est impressionnant que ce soit la seule chose qui soit retenu dans mon commentaire... Afficher tout Ce n'est pas parcequ'une personne tolère que tout un groupe doit le faire aussi.
Je vais faire plus claire : libre à toi d'accepter qu'on t'insulte, mais ce n'est pas une raison pour que nous aussi acceptions.
Je confirme donc que ta "blague" était nulle, non avenue, et très déplacée.
Si tu ne sais pas faire "rire" sans rabaisser les autres, tais-toi.

Anecdote très intéressante complètée par certains commentaires de même qualité.

Quand aux paranos de la bien-pensence bien de chez nous, la meilleur attitude est encore de les ignorés.

a écrit : Ce n'est pas parcequ'une personne tolère que tout un groupe doit le faire aussi.
Je vais faire plus claire : libre à toi d'accepter qu'on t'insulte, mais ce n'est pas une raison pour que nous aussi acceptions.
Je confirme donc que ta "blague" était nulle, non avenue,
et très déplacée.
Si tu ne sais pas faire "rire" sans rabaisser les autres, tais-toi.
Afficher tout
Gaelig est breton, moi aussi. Si vous saviez ce que les bretons se sont pris dans la tête par les français, vous comprendriez que son commentaire n'était pas plus déplacé que ça.
Il n'a insulté personne et n'a rabaissé personne, juste une petite blague qui, avec un peu d'autodérision peut aussi très bien passer.
Comme dit plus haut dans les commentaires, une blague vise n'importe qui: noir, blanc, jaunes, BRETONS ...