Le Tic-Tac est sans sucre aux Etats-Unis

Proposé par
le

Le bonbon Tic-Tac, composé à environ 97% de sucre, est vendu aux Etats-Unis comme un produit n'en contenant pas. En effet, la réglementation veut que si la quantité de sucre par portion d’un produit est inférieure à 0,5 g, les industriels n'ont pas l'obligation d'indiquer que le produit en contient. Le bonbon seul pèse 0,49 gramme.


Tous les commentaires (85)

a écrit : Heureusement que Jean-Michel Anticapitaliste nous le dit depuis son application de smartphone Es-tu le fameux auteur des YTP ?

a écrit : Heureusement que Jean-Michel Anticapitaliste nous le dit depuis son application de smartphone Tout à fait inutile ici ce genre de commentaires. Il émet une opinion, il en a le droit sans voir quelqu'un le tancer là-dessus.

a écrit : une solution consisterait à arrêter d'être cons. Mais est-ce encore autorisé par la loi ? La meilleure question de la semaine. Qui pourrait répondre?

De même pour des cookies (un exemple réel dont je ne me souviens plus la marque), le fabriquant indique de manière bien visible sur l'emballage : "No trans fat", ce qui est un argument de vente car l'huile végétale hydrogénée (trans fat en anglais) est un produit chimique très utilisé dans l'industrie alimentaire et aussi très décrié... Donc devant l'émotion suscité dans la population par les révélations sur les effets néfastes sur la santé de l'huile hydrogénée et son utilisation à grande échelle, les pouvoir publics ont pris des mesures et notamment, aux USA, un affichage obligatoire autorisant de marquer "No trans fat" sur le produit qui n'en contiennent pas pour les mettre en avant et guider dans leurs choix les consommateurs soucieux de leur santé. Sauf que la loi n'exige pas aucune trace de ce produit chimique pour indiquer "no trans fat" mais moins de 5 g par portion (per serving), ce qui peut paraître négligeable en effet mais ça dépend combien de fois on en mange... Or ce cookie dépassait cette limite. Alors qu'est-ce l'industriel a fait ? Il a modifié sa recette ? Non, tout simplement il a modifié le nombre de cookies par portion indiqué sur l'emballage ! La portion de référence était de 3 cookies, pour faire à peu près 100 grammes, il indique désormais que la portion est de 1 cookie et fait figurer "No trans fat" en gros sur le paquet, pour des produits qui en contiennent une proportion très significative et sans rien changer de l'ancienne recette !

Donc c est la même chose pour des micro biscuits etc etc ? Je trouve que c est par prix qu'ils devraient faire cette loi... Oui soit par paquet... Car je peux aussi émietter mon biscuit au beurre ??? Où le commerçant fait des micro boules de ces biscuits ? Où va-t-on avec les réglementations mal faites ? Par paquet vendu ! Qu'ils soit par un prix d' un produit a la caisse. Trop facile de tout contourner... Qu'ils abattent ces gens qui ont fait cette loi ridicule et facile à contourner !

A l’inverse, il y a des produits qui indiquent contenir des ingrédients qui n’y sont pas

a écrit : De la malhonnêteté comme seules les grosses boîtes savent faire. Les petites boîtes de 50 tic-tac aussi

a écrit : De même pour des cookies (un exemple réel dont je ne me souviens plus la marque), le fabriquant indique de manière bien visible sur l'emballage : "No trans fat", ce qui est un argument de vente car l'huile végétale hydrogénée (trans fat en anglais) est un produit chimique très utilisé dans l'industrie alimentaire et aussi très décrié... Donc devant l'émotion suscité dans la population par les révélations sur les effets néfastes sur la santé de l'huile hydrogénée et son utilisation à grande échelle, les pouvoir publics ont pris des mesures et notamment, aux USA, un affichage obligatoire autorisant de marquer "No trans fat" sur le produit qui n'en contiennent pas pour les mettre en avant et guider dans leurs choix les consommateurs soucieux de leur santé. Sauf que la loi n'exige pas aucune trace de ce produit chimique pour indiquer "no trans fat" mais moins de 5 g par portion (per serving), ce qui peut paraître négligeable en effet mais ça dépend combien de fois on en mange... Or ce cookie dépassait cette limite. Alors qu'est-ce l'industriel a fait ? Il a modifié sa recette ? Non, tout simplement il a modifié le nombre de cookies par portion indiqué sur l'emballage ! La portion de référence était de 3 cookies, pour faire à peu près 100 grammes, il indique désormais que la portion est de 1 cookie et fait figurer "No trans fat" en gros sur le paquet, pour des produits qui en contiennent une proportion très significative et sans rien changer de l'ancienne recette ! Afficher tout C'est écrit dans la seconde source, mais c'est 0,5 g par portion et pas 5 g :
"Acides gras-trans (Transfat) : il faut préciser dans la rubrique des matières
grasses la teneur en acides gras-trans. Les compagnies produisant des
produits contenant moins de 0,5 gramme de matières grasses par portion ne
sont pas obligées d’indiquer les transfats sur leurs étiquettes mais il faut
toutefois faire apparaître « not a significant source of transfat » ; la FDA
accepte aussi que, dans le cas de moins de 0,5 gr de transfat, la compagnie
indique la quantité de transfat comme étant égale à zéro."

De plus, les portions sont définis pour certains aliments donc cette technique ne fonctionne que sur ceux qui ne sont pas réglementés.

En même temps, j'ai déjà vu des sucettes avec écrit dessus 0% de matières grasses... Véridique ! (Bizarrement, il n'y avait pas écrit 99,99% de sucres)

Merci les boîtes de com'...

a écrit : De la malhonnêteté comme seules les grosses boîtes savent faire. Je suis d accord avec toi, mais il sont dans les règles.
Pour moi c est le règlement qui doit être revu

Mais pourquoi les Américains sont si gros ? x) c'est une déformation de l'information... Mais c'est un peu sadique dans le fond...

a écrit : Je suis d accord avec toi, mais il sont dans les règles.
Pour moi c est le règlement qui doit être revu
C'est un peu plus compliqué que ça quand c'est l'entreprise elle même qui "dicte les règles".
Allez donc voir les budgets alloués au lobbying chez Coca-cola, Monsanto, Pernot Ricard ou Budweiser rien qu'au USA. Cela se compte en millions de dollars par an pour modifier ou altérer les propositions de lois.
Pour l'histoire du Tic-Tac, je ne sais pas s'il y a eu du lobbying.

Beaucoup peuvent critiquer une compagnie d'utiliser la loi à son avantage pour vendre. Mais si votre salaire était basé sur le fait de vendre sans changer les coûts (et donc les recettes), seriez vous prêt à faire la même chose ? Ou démissionner et perdre votre gros salaire ? Soyez honnête et répondez bien ;)

a écrit : C'est un peu plus compliqué que ça quand c'est l'entreprise elle même qui "dicte les règles".
Allez donc voir les budgets alloués au lobbying chez Coca-cola, Monsanto, Pernot Ricard ou Budweiser rien qu'au USA. Cela se compte en millions de dollars par an pour modifier ou altérer le
s propositions de lois.
Pour l'histoire du Tic-Tac, je ne sais pas s'il y a eu du lobbying.
Afficher tout
Pernod Ricard* et non Pernot Ricard
AB InBev* et non Budweiser

Et en étant pointilleux: The Coca Cola Company aux USA

a écrit : Pernod Ricard* et non Pernot Ricard
AB InBev* et non Budweiser

Et en étant pointilleux: The Coca Cola Company aux USA
Effectivement, j'ai été faignant pour le coup. Merci pour la correction.

a écrit : Heureusement que Jean-Michel Anticapitaliste nous le dit depuis son application de smartphone Je sais que ça fait partie de la liste des messages préfaits qu'on aime bien balancer à la moindre critique d'une grosse entreprise, mais t'es à côté de la plaque.

Critiquer le manque de probité que l'argent permet aux grosses entreprises c'est pas critiquer leur statut de grosse entreprise ni leur légitimité à avoir de l'argent.

a écrit : Je suis d accord avec toi, mais il sont dans les règles.
Pour moi c est le règlement qui doit être revu
On peut être malhonnête et respecter les règles. Jouer sur les règles pour tromper les gens comme dans ce cas c'est légal mais pas honnête pour autant. Y a un manque d'intégrité, de probité et/ou d'éthique là-dessous.

a écrit : Beaucoup peuvent critiquer une compagnie d'utiliser la loi à son avantage pour vendre. Mais si votre salaire était basé sur le fait de vendre sans changer les coûts (et donc les recettes), seriez vous prêt à faire la même chose ? Ou démissionner et perdre votre gros salaire ? Soyez honnête et répondez bien ;) Pour citer le serment qu'ils nous ont fait prêter après la thèse avec les copains, "respecter non seulement la législation en vigueur, mais aussi les règles de l’honneur, de la probité et du désintéressement" ça existe.

Tout le monde est pas le genre de parasite sans scrupule prêt à tromper des gens pour de l'argent si on lui dit qu'il peut le faire légalement.

Chez nous c'était un truc du genre "tic tac seulement 2 calories !"
Pas beaucoup mieux