Pourquoi n'avons-nous pas mal au cerveau ou aux poumons ?

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (59)

C'est comme les lobes des oreilles aussi qui sont très peu innervés.

a écrit : Tu peux avoir mal à la plèvre mais pas aux poumons.
Tu peux avoir mal à l'enveloppe extérieure de la dure-mère mais pas au cerveau.
Tu peux avoir mal à la vésicule biliaire et tout ce qui s'y rapporte mais pas au foie.
En misant sur ce genre de détail je ne mets pas en doute la véracité de ces propos ! Mais les réactions dans les commentaires ne sont pas pour le moins surprenantes, ça me fait un peu penser à l'anecdote qui il me semble disait que le chocolat ne rendait pas aveugle les chiens mais expliquait que si ils en consommaient cela pouvait leur faire perdre la vue en détaillant le pourquoi du comment. Sauf qu'au final, bah.. Ils perdent la vue donc ils deviennent aveugle !
Ici ça me fait un peu penser au même scénario, certes la plupart du temps quand on ressent une douleur à un de ces organes ce n'est pas l'organe même mais son enveloppe ou autre qui est concerné, mais dans l'esprit des gens ça ne change rien, si j'ai mal à la plèvre j'aurais tendance à dire que j'ai mal au poumon. Même si la plèvre ne fait pas partie du poumon en lui même, on peut très bien associer les deux d'après moi même si "scientifiquement" parlant cela ne devrait peut être pas arriver !
En tout cas jmcmb ;)

a écrit : Je l’ai personnellement appris par le docteur Lecter... Et moi par le docteur House, on voit un épisode un malade se faire opérer le cerveau éveillé.

J'ai une question qui peut paraître bête ou qui me faudra des remarques orthographiques déplacées de ce très aimable TybsXckZ,
mais ducoup si on se prend une balle ou un coup de couteau dans le foie, on aura pas plus mal que si on s'était entailler (salement) au niveau cutané ?

Moi se que je retiens c'est que c'est vraiment ingénieux car en innervant pas les organes mais juste de faire une membrane autour très sensible notre corps peux surveiller l'organe en question de façon aussi précis pour un moindre coups.

Par contre le cerveau les poumons le foie... On parle des organes eux-mêmes pas de leurs entourage. Donc les organes ne sont pas innervé mais pour les surveiller on a développé des membranes gaines et autre moyen permettant de les surveiller (évolution quel belle exemple d'optimisations)

C’est d’ailleurs pour ça que les tumeurs de ces organes là en particulier du poumon sont diagnostiqués à un stade tardif. Ça ne fait pas mal tant que ça touche pas un truc autour ou que ça se complique..

Le foie est un organe qui traite la plupart des saletés que notre organisme absorbe. Si l'organe en lui-même pouvait transmettre la douleur, nous serions toute notre vie au martyr ! Mais en cas de soucis, cette "poche" innervée le protégeant détecte les anomalies (gonflement, déformations, fuites,...) et communique la sensation associée.
Source : je crois bien que c'est vrai ;-)

a écrit : Tu peux avoir mal à la plèvre mais pas aux poumons.
Tu peux avoir mal à l'enveloppe extérieure de la dure-mère mais pas au cerveau.
Tu peux avoir mal à la vésicule biliaire et tout ce qui s'y rapporte mais pas au foie.
Tu peux perdre 1 carte, mais pas 15

a écrit : Tu peux perdre 1 carte, mais pas 15 Je suis si triste que Jean Paul Rouve soit passé des Robins des bois à ça. C’est évidemment un avis personnel.

Ah bon ? moi j'ai mal au cerveau dès que j'allume la télé...

a écrit : Ah bon ? moi j'ai mal au cerveau dès que j'allume la télé... Ah bon ? Fais comme moi, regarde Cyril Hanouna, t'auras plus de cerveau donc plus mal non plus ;)

Donc une "crise de foie" on a pas mal au foie mais à ce qui l'entoure si j'ai bien suivi ?

a écrit : Donc une "crise de foie" on a pas mal au foie mais à ce qui l'entoure si j'ai bien suivi ? Je te conseille d'aller voir l'anecdote du 21 juin 2010 ;)

La question subsidiaire, puisque la nature ne laisse rien au hasard, est : pourquoi ces organes ne sont-ils pas innervés alors que tous les autres le sont ?

a écrit : J'ai une question qui peut paraître bête ou qui me faudra des remarques orthographiques déplacées de ce très aimable TybsXckZ,
mais ducoup si on se prend une balle ou un coup de couteau dans le foie, on aura pas plus mal que si on s'était entailler (salement) au niveau cutané ?
cutané, viceral, et peut-etre osseux si ça touche la colone vertebrale. n'oublions pas que pour le cas d'une balle dans l'abdomen, vu qu'elle rentre vite, elle va profond, voire et ressort. et meme si ''le foie n'aura pas mal'' tout ce qui se retrouve sur la trajectoire de la balle : intestin, peau et os, est innerve et donc sentira la douleur.

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

C'est intéressant comme anecdote, donc si je suis bien l'histoire, on a pas mal au foie mais au truc qui l'enveloppe? On a pas mal au cerveau mais aux nerfs qui enveloppent les lobes?
Dans ce cas on peut aussi rajouter qu'en cas de fracture, c'est pas l'os pété qui fait mal, c'est tout ce qu'il y a autour et que quand on a mal au c...l en fait on a mal aux muqueuses du trou de balle?
Bon je peux comprendre ça venant de quelqu'un qui a fait médecine mais dans la réalité, le truc qui enveloppe le foie, ben... ça fait partie du foie, sinon faudrait tout dissocier: Les vaisseaux sanguins qui irriguent le foie, ca fait partie du foie où ca fait partie du système sanguin? Et quand on dit qu'on a mal au cœur parce qu'on va dégobiller dans les 15 secondes, c'est de la politesse où c'est une contracture musculaire de l'estomac?
Mmmmmh, pas très clair tout ce bazar! ^^

Et du coup à la boxe, il n'est pas rare de viser dans le foie pour provoquer une grande douleur. Mais si cette douleur ne vient pas du foie, c'est quel organe / élément qui prends tarif ?

a écrit : Mais alors, quand j’ai des migraines, j’ai mal où ? Cela depends d'ou elle part, je m'explique.
Étant moi même sujet au migraines (souvent handicapantes) la douleur part de la nuque et remonte dans le crâne, ou bien occulaire, souvent un seul oeil (quand j'ai de la chance), également d'un coté du crâne pour ensuite se situer dans l'integralité de ma tête.

Le pire que j'ai vécu c'est la migraine integrale (tout le crâne) + douleur dans la nuque, les yeux, le dos, les bras et le haut de la poitrine (rare mais ça fait un mal de chien et ça peux durer longtemps, très longremps..).

La douleur peut venir d'autres endroits mais je ne saurais vous en dire plus.

Les reins aussi apparemment. Lors de maux aux reins, on a mal un peu partout autour mais pas au rein même. C'est une douleur sourde. Source : mes calculs rénaux.

De la même manière, certains organes sont sensibles seulement à certains types de stimulus douloureux.

On peut vous couper l'intestin de manière relativement indolore alors qu'une petite dilatation peut être très douloureuse.