Pourquoi n'avons-nous pas mal au cerveau ou aux poumons ?

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (61)

a écrit : C'est intéressant comme anecdote, donc si je suis bien l'histoire, on a pas mal au foie mais au truc qui l'enveloppe? On a pas mal au cerveau mais aux nerfs qui enveloppent les lobes?
Dans ce cas on peut aussi rajouter qu'en cas de fracture, c'est pas l'os pété qui fait mal, c'e
st tout ce qu'il y a autour et que quand on a mal au c...l en fait on a mal aux muqueuses du trou de balle?
Bon je peux comprendre ça venant de quelqu'un qui a fait médecine mais dans la réalité, le truc qui enveloppe le foie, ben... ça fait partie du foie, sinon faudrait tout dissocier: Les vaisseaux sanguins qui irriguent le foie, ca fait partie du foie où ca fait partie du système sanguin? Et quand on dit qu'on a mal au cœur parce qu'on va dégobiller dans les 15 secondes, c'est de la politesse où c'est une contracture musculaire de l'estomac?
Mmmmmh, pas très clair tout ce bazar! ^^
Afficher tout
En fait l'anecdote est vraiment complète si on y ajoute les notions de metamère et de douleur projetée.

Toute seule ce qu'il faut comprendre c'est que quand un parasite te bouffe le foie, ou que t'as un petit cancer du poumon t'as mal assez tard, et qu'on peut opérer du cerveau qqn qui est réveillé.

Le fait de savoir ces choses a énormément d'applications et d'implications.

Mais je trouve qu'ici dès que ça tape dans le médical/bio/corps humain/psycho humaine les personnes réagissent avec beaucoup moins du curiosité que sur d'autres anecdotes. Résultat au lieu de creuser ça en commentaires on en vient à discuter de l'utilité d'une anecdote potentiellement très intéressante.

a écrit : C'est intéressant comme anecdote, donc si je suis bien l'histoire, on a pas mal au foie mais au truc qui l'enveloppe? On a pas mal au cerveau mais aux nerfs qui enveloppent les lobes?
Dans ce cas on peut aussi rajouter qu'en cas de fracture, c'est pas l'os pété qui fait mal, c'e
st tout ce qu'il y a autour et que quand on a mal au c...l en fait on a mal aux muqueuses du trou de balle?
Bon je peux comprendre ça venant de quelqu'un qui a fait médecine mais dans la réalité, le truc qui enveloppe le foie, ben... ça fait partie du foie, sinon faudrait tout dissocier: Les vaisseaux sanguins qui irriguent le foie, ca fait partie du foie où ca fait partie du système sanguin? Et quand on dit qu'on a mal au cœur parce qu'on va dégobiller dans les 15 secondes, c'est de la politesse où c'est une contracture musculaire de l'estomac?
Mmmmmh, pas très clair tout ce bazar! ^^
Afficher tout
En médecine c’est le genre de détail qui peut sauver une vie. La question du médecin : ou avez vous mal ? Peut paraître anodine voire enfantine mais elle ne l’est pas du tout. Dailleurs la plupart du temps, il exerce une pression sur certains organes pour accentuer la douleur afin de connaître précisément quelle région du corps est touché. Le gros problème du système nerveux c’est justement qu’il est partout et relié. La douleur peut donc être sourde, irradiante, diffuse, aigu, pointu, etc ... mais elle ne vous dit pas précisément c’est tel organe qui ne fonctionne plus ou qui a un problème.

Ce sujet peut aller beaucoup plus loin avec les différences de prise en compte de la douleur par les médecins suivant l’ethnie de la personne. Il existe un vrai racisme de la douleur ainsi qu’une mysoginie de la douleur: une personne noire va exagérer et une fillette va être douillette. Le problème c’est que parfois, ça engendre la mort (cf. Appel aux urgences non traité correctement suivi du décès de là personnes il y a quelques temps). Je n’accuse pas les médecins de racisme, ce sont des préjugés ancrés en nous, médecin ou pas.

D’ailleurs dire qu’un os fracturé n’est pas douloureux n’est pas si débile que tu ne crois. Beaucoup de gens ne savent pas qu’ils ont quelque chose de cassé après une chute et sans radio on ne peux rien dire. Si les tissus alentours ne sont pas abîmés la personne peut même ne rien sentir du tout.

Ce qui est sûr c'est qu'avec nos gouvernements successifs on est nombreux à avoir mal au Q ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je suis si triste que Jean Paul Rouve soit passé des Robins des bois à ça. C’est évidemment un avis personnel. Il a aussi joué dans un petit jeu sans conséquence, Poupoupidou, légitime défense et plein d'autres films pas mal y compris en tant que réalisateur donc pas bien grave que les sous Monty Pythons du pauvre euh... pardon les Robins des bois se soient séparés ça a permis de découvrir qu'en réalité les acteurs et actrices de cette troupe avaient du talent, même si je ne suis pas fan de Marina Fois... mais c'est un goût personnel tout comme le fait de préférer de trèèèèès loin les nuls aux robins...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il a aussi joué dans un petit jeu sans conséquence, Poupoupidou, légitime défense et plein d'autres films pas mal y compris en tant que réalisateur donc pas bien grave que les sous Monty Pythons du pauvre euh... pardon les Robins des bois se soient séparés ça a permis de découvrir qu'en réalité les acteurs et actrices de cette troupe avaient du talent, même si je ne suis pas fan de Marina Fois... mais c'est un goût personnel tout comme le fait de préférer de trèèèèès loin les nuls aux robins... Afficher tout Evidemment que les nuls c'est le niveau au dessus. Que dire des inconnus qui sont encore plus haut..
Et les Monty Pythons font partie des dieux.

Mais autant j'accroche énormément à l'humour burlesque des Robins des bois, je n'accroche pas du tout à l'humour "des Tuches". J'imagine que c'est l'époque et le fait de vieillir. Mes films cultes sont par exemple : "la cité de la peur", "Dikkenek", "Sacré graal", etc. mais "Les Tuches" je ne tiens pas plus de 5 min devant.

a écrit : Tu peux avoir mal à la plèvre mais pas aux poumons.
Tu peux avoir mal à l'enveloppe extérieure de la dure-mère mais pas au cerveau.
Tu peux avoir mal à la vésicule biliaire et tout ce qui s'y rapporte mais pas au foie.
Dans le même esprit, tu peux avoir une coupure à l'intestin sans qu'elle soit douloureuse, en revanche, l'étirement ou la dilatation peut devenir extrêmement douloureuse (coliques).

a écrit : Pourtant après une bonne cuite j'ai le cerveau en compote, le foie qui se venge et les poumons qui menacent d'un arrêt respiratoire si je fume ne serait-ce qu'une clope. Oh oui !

a écrit : La question subsidiaire, puisque la nature ne laisse rien au hasard, est : pourquoi ces organes ne sont-ils pas innervés alors que tous les autres le sont ? Selon ce que j’ai compris de la théorie de l’évolution et la sélection naturelle, c’est plutôt l’inverse : tout est question de hasard

N’y a-t-il pas des vérificateurs avant publication d’un article ? Je doute du bon sens de cette affirmation.

a écrit : N’y a-t-il pas des vérificateurs avant publication d’un article ? Je doute du bon sens de cette affirmation. Développez

a écrit : La question subsidiaire, puisque la nature ne laisse rien au hasard, est : pourquoi ces organes ne sont-ils pas innervés alors que tous les autres le sont ? comme le disais boderlor, c'est a cause de leur fonction. elle disait pour le foie, mais voyons avec les poumons. s'ils devaient ressentir de la meme facon que la peau, on aurait tantot froid, tantot chaud aux poumons. on aurait surement regulierement la sensation d'etre irrite quand on a le rhume ou la toux. bref, vaut mieux qu'ils ne sentent pas, parce que c'est beaucoup de sensations pour une menace faible (sachant que ce n'est que tres recement dans l'histoire de l'Homme que nous nous sommes vus confrontes a des tumeurs et autres cancers, avec l'augmentation de la longevite). si j'ai bien compris.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Concernant le foie, c’est faux. Il existe des douleurs appelées hépatalgies ressenties lorsque le s’évacue mal du foie et qu’il gonfle en mettant en tension son enveloppe appelée capsule. Cela se produit surtout en cas d’insuffisance cardiaque droite dont les hépatalgies sont un des signes évocateurs de ce diagnostic.

ah, JMCMB.. d'où viennent les douleurs des migraines alors ?

a écrit : En fait l'anecdote est vraiment complète si on y ajoute les notions de metamère et de douleur projetée.

Toute seule ce qu'il faut comprendre c'est que quand un parasite te bouffe le foie, ou que t'as un petit cancer du poumon t'as mal assez tard, et qu'on peut opérer du cervea
u qqn qui est réveillé.

Le fait de savoir ces choses a énormément d'applications et d'implications.

Mais je trouve qu'ici dès que ça tape dans le médical/bio/corps humain/psycho humaine les personnes réagissent avec beaucoup moins du curiosité que sur d'autres anecdotes. Résultat au lieu de creuser ça en commentaires on en vient à discuter de l'utilité d'une anecdote potentiellement très intéressante.
Afficher tout
Ben en fait, j'avoue que je suis pas vraiment curieux de savoir ce qui me bouffe la vie, je déteste les émissions sur la médecine à cause de ça, et visiblement je ne dois pas être le seul...

La douleur est un signal primoridal dans le diagnostic tant personnel ("j'ai mal à la gorge, il faudrait peut-être que je me fasse des infusions thym-miel") que médical ("et quand j'appuie là, ça fait quooooooi ?"). Sans douleur, tu vivrais sans doute bien moins longtemps car tu ne saurais pas quand ça ne va pas et qu'il est utile de "réparer". Le corps est bien fait et la douleur en fait partie et nous ne pourrions nous en priver. Si tu n'as plus jamais aucune douleur, c'est aussi que ton corps disfonctionne et qu'il va falloir consulter !

a écrit : La douleur est un signal primoridal dans le diagnostic tant personnel ("j'ai mal à la gorge, il faudrait peut-être que je me fasse des infusions thym-miel") que médical ("et quand j'appuie là, ça fait quooooooi ?"). Sans douleur, tu vivrais sans doute bien moins longtemps car tu ne saurais pas quand ça ne va pas et qu'il est utile de "réparer". Le corps est bien fait et la douleur en fait partie et nous ne pourrions nous en priver. Si tu n'as plus jamais aucune douleur, c'est aussi que ton corps disfonctionne et qu'il va falloir consulter ! Afficher tout C’est d’ailleurs une maladie très grave. L’analgésie congénital.

a écrit : Et du coup à la boxe, il n'est pas rare de viser dans le foie pour provoquer une grande douleur. Mais si cette douleur ne vient pas du foie, c'est quel organe / élément qui prends tarif ? De la capsule de glisson, la capsule qui entour le foie

Comme expliqué ci-dessus les douleurs ressentie à ces organes sont en fait dû le plus souvent à la mise en tension ou à l'inflammation de capsule ou membranes qui les entourent:

foie -> capsule de glisson
coeur -> péricarde
poumon -> plèvre
cerveau -> méninge
abdomen -> péritoine
rein et rate -> pas de nom (ou alors j'ai oublié) mais y a une capsule autour

En fait, les organes qui ont réellement un nociception propre sont les organes creux, comme ceux composant le tube digestif. Cella s'explique facilement, ils sont plus exposé à l'environnement extérieur et donc plus de risque d'être endommagé

a écrit : Idem, moi étant asthmatique et cela ma déjà arriver en étant en légère crise et manque de traitement pendant 3 jours d'avoir une douleur au poumons. Gros asthmatique depuis 42 ans je vois pas de quoi tu parles...douleurs aux poumons pas possible.en manque de traitement ou pas.

a écrit : Idem, moi étant asthmatique et cela ma déjà arriver en étant en légère crise et manque de traitement pendant 3 jours d'avoir une douleur au poumons. C'est pas le poumons mais les bronches, quui elles sont bien innervées car en contact avec l'extérieur, d'où nécessité de répérer les agression.
Une méga tumeur peut pousser dans votre tissus pulmonaire sans problème. Tant qu'elle ne touche pas le plèvre ça passe.