Le RGPD face à la consent fatigue

Proposé par
le

Pourtant censé réduire l'usage à notre insu de nos données personnelles, le RGPD est une aubaine pour les publicitaires. En cause, la "consent fatigue", mécanisme mental de lassitude qui pousse la majorité des internautes à rapidement et systématiquement cliquer sur "tout accepter" pour se débarrasser du bandeau et accéder au contenu du site.

Ainsi, le publicitaire Quantcast a récemment annoncé obtenir le consentement de plus de 90% de ses utilisateurs, et le publicitaire Teads reportait que moins de 5% des utilisateurs européens refusaient les cookies destinés à leur proposer de la publicité personnalisée.


Commentaires préférés (3)

Et ce concept de cookies est une des origines de ce qui est un facteur majeur de pollution d'aujourd'hui.
La récolte des données et leur stockage, à but de personnalisation de divers contenus, couplé à l'augmentation de la dématérialisation, provoque un accroissement de la consommation mondiale d'électricité- qui quoi qu'on en pense, est encore dominée par le charbon et le gaz, et pour longtemps.
Le développement ded IA, avec le système d'apprentissage profond, est également extrêmement energivore. ( deepmind consomme 440 kWh pour... jouer au go)

D'autant que la personnalisation des contenus, si elle n'est pas plus encadrée, finira par mettre en difficulté notre esprit critique : on nous propose des choses qui nous plaisent, on les consulte, on nous en propose encore plus... Par conséquent sans jamais s'éloigner de ce qui est proche de nos goûts : on est au final fortement conforté dans nos opinions et nos préférences !

Ça ne prend qu'une minute, refusez les cookies !

Sources : jancovici.com
Science et vie hors série du mois de mars, sur le thème de l'IA

Posté le

android

(86)

Répondre

Ou alors vous ajoutez une extension a votre navigateur qui supprime les cookies a la fermeture de l'onglet comme Cookie-AutoDelete

C'est pour ça que l'Union Européenne condamne la mauvaise volonté que mette les sites internet et publicitaire à offrir un réel choix à leurs internautes.
Ils travaillent sur une obligation pour les annonceurs à afficher "Tout refuser" de façon évidente et aussi gros que "Accepter".


Tous les commentaires (28)

Et ce concept de cookies est une des origines de ce qui est un facteur majeur de pollution d'aujourd'hui.
La récolte des données et leur stockage, à but de personnalisation de divers contenus, couplé à l'augmentation de la dématérialisation, provoque un accroissement de la consommation mondiale d'électricité- qui quoi qu'on en pense, est encore dominée par le charbon et le gaz, et pour longtemps.
Le développement ded IA, avec le système d'apprentissage profond, est également extrêmement energivore. ( deepmind consomme 440 kWh pour... jouer au go)

D'autant que la personnalisation des contenus, si elle n'est pas plus encadrée, finira par mettre en difficulté notre esprit critique : on nous propose des choses qui nous plaisent, on les consulte, on nous en propose encore plus... Par conséquent sans jamais s'éloigner de ce qui est proche de nos goûts : on est au final fortement conforté dans nos opinions et nos préférences !

Ça ne prend qu'une minute, refusez les cookies !

Sources : jancovici.com
Science et vie hors série du mois de mars, sur le thème de l'IA

Posté le

android

(86)

Répondre

Ça prend entre 5 et 10sec de cliquer sur "voir plus" et "tout refuser" , n'hésitez pas ;)

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Ça prend entre 5 et 10sec de cliquer sur "voir plus" et "tout refuser" , n'hésitez pas ;) Oui, sauf que ça revient à chaque fois.

C'est vrai que d'avoir tous les mois à refaire la démarche de tout refusé sur chaque sites, c'est limite du harcèlement.

Ou alors vous ajoutez une extension a votre navigateur qui supprime les cookies a la fermeture de l'onglet comme Cookie-AutoDelete

C'est pour ça que l'Union Européenne condamne la mauvaise volonté que mette les sites internet et publicitaire à offrir un réel choix à leurs internautes.
Ils travaillent sur une obligation pour les annonceurs à afficher "Tout refuser" de façon évidente et aussi gros que "Accepter".

Je sais pas si vous avez remarqué avec Facebook, on ne peut pas refuser le stockage de cookies, sinon le site se bloque. Une astuce est de mettre l'option de supprimer tous les cookies une fois la page du site quittée. Ca permet de se débarrasser du traçage sans rien faire de contraignant. Le seul changement notable est que vous ne serez plus connecté automatiquement au site, mais l'adresse mail et le mot de passe se rempliront quand même automatiquement, donc ça rajoute un clique. Et également si vous regardez des options pour changer de lunette de toilettes, vous n'aurez plus de pubs sur ça pendant une semaine. Je sais c'est pas facile ;)
Cette option est disponible au moins sur chrome et je pense sur la plupart des navigateurs.

a écrit : Et ce concept de cookies est une des origines de ce qui est un facteur majeur de pollution d'aujourd'hui.
La récolte des données et leur stockage, à but de personnalisation de divers contenus, couplé à l'augmentation de la dématérialisation, provoque un accroissement de la consommation mondiale d&#
039;électricité- qui quoi qu'on en pense, est encore dominée par le charbon et le gaz, et pour longtemps.
Le développement ded IA, avec le système d'apprentissage profond, est également extrêmement energivore. ( deepmind consomme 440 kWh pour... jouer au go)

D'autant que la personnalisation des contenus, si elle n'est pas plus encadrée, finira par mettre en difficulté notre esprit critique : on nous propose des choses qui nous plaisent, on les consulte, on nous en propose encore plus... Par conséquent sans jamais s'éloigner de ce qui est proche de nos goûts : on est au final fortement conforté dans nos opinions et nos préférences !

Ça ne prend qu'une minute, refusez les cookies !

Sources : jancovici.com
Science et vie hors série du mois de mars, sur le thème de l'IA
Afficher tout
Même principe sur Twitter et pourtant, les gens le font totalement volontairement : ils ne suivent que les personnes qu’ils aiment idéologiquement, les retweetent, mettent un message « il a totalement raison », ça tombe dans l’entre-soi politique qui empêche de véritablement réfléchir

Personnellement je tente de désactiver les cookies des sites dont je me sers très peu et je désactive toujours la publicité ciblée (ça me sidère encore que des gens cliquent sur les bandes de pub juste parce que le produit est intéressant), mais c’est pas faxile

a écrit : Et ce concept de cookies est une des origines de ce qui est un facteur majeur de pollution d'aujourd'hui.
La récolte des données et leur stockage, à but de personnalisation de divers contenus, couplé à l'augmentation de la dématérialisation, provoque un accroissement de la consommation mondiale d&#
039;électricité- qui quoi qu'on en pense, est encore dominée par le charbon et le gaz, et pour longtemps.
Le développement ded IA, avec le système d'apprentissage profond, est également extrêmement energivore. ( deepmind consomme 440 kWh pour... jouer au go)

D'autant que la personnalisation des contenus, si elle n'est pas plus encadrée, finira par mettre en difficulté notre esprit critique : on nous propose des choses qui nous plaisent, on les consulte, on nous en propose encore plus... Par conséquent sans jamais s'éloigner de ce qui est proche de nos goûts : on est au final fortement conforté dans nos opinions et nos préférences !

Ça ne prend qu'une minute, refusez les cookies !

Sources : jancovici.com
Science et vie hors série du mois de mars, sur le thème de l'IA
Afficher tout
Je n'ai pas trouvé l'article en question sur le site (jancovici.com), mais si t'as le lien complet je suis preneur. Parce que je suis effectivement plus que dubitatif quant au fait que les cookies seraient un « facteur majeur de pollution » ... Ils sont stockés coté client, donc aucun serveur ne tourne pour assurer leur stockage ou leur disponibilité ... et la place qu'ils occupent (coté client, toujours), est dérisoire. Typiquement, c'est moins que n'importe quelle vidéo, application, jeu ou autre ...

De même, le développement des IA demande beaucoup d'énergie, mais c'est un phénomène extrêmement limité ... si demain beaucoup d'entreprises s'y mettent ça posera effectivement un problème de consommation électrique, mais aujourd'hui, c'est trèèèèèès loin d'être le cas.

Quand à l’anecdote, j'ai du mal à voir en quoi le RGPD serait une « aubaine pour les publicitaires » : avant son application les publicitaires récoltaient ces infos SYSTÉMATIQUEMENT (la navigation sur le site avait valeur de consentement). Maintenant, ils ont quelques contraintes en plus. Même si tout est loin d'être parfait (consent fatigue, dark patterns, etc.) je ne vois pas en quoi le RGPD les aurait aidé, au contraire ...

Au sujet des cookies, je recommande l'extension QookieFix, qui fait apparaitre un bouton "je refuse" (ce qui refuse automatiquement tous les cookies non essentiels), pour les sites qui gèrent ces consentements avec Quantcast (soit une bonne majorité des sites) :
* Pour Firefox : addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/qookiefix/
* Pour Chrome : chrome.google.com/webstore/detail/qookiefix/gkfjmfmjckaabogdpclnahenmcijplpe

Et enfin, je recommanderai Firefox plutôt que Chrome sur cette question. Il est beaucoup plus paramétrable sur les questions des cookies (désactivation des cookies-tiers, containers de navigation, etc.), de vie privée, etc.

a écrit : Je n'ai pas trouvé l'article en question sur le site (jancovici.com), mais si t'as le lien complet je suis preneur. Parce que je suis effectivement plus que dubitatif quant au fait que les cookies seraient un « facteur majeur de pollution » ... Ils sont stockés coté client, donc aucun serveur ne tourne pour assurer leur stockage ou leur disponibilité ... et la place qu'ils occupent (coté client, toujours), est dérisoire. Typiquement, c'est moins que n'importe quelle vidéo, application, jeu ou autre ...

De même, le développement des IA demande beaucoup d'énergie, mais c'est un phénomène extrêmement limité ... si demain beaucoup d'entreprises s'y mettent ça posera effectivement un problème de consommation électrique, mais aujourd'hui, c'est trèèèèèès loin d'être le cas.

Quand à l’anecdote, j'ai du mal à voir en quoi le RGPD serait une « aubaine pour les publicitaires » : avant son application les publicitaires récoltaient ces infos SYSTÉMATIQUEMENT (la navigation sur le site avait valeur de consentement). Maintenant, ils ont quelques contraintes en plus. Même si tout est loin d'être parfait (consent fatigue, dark patterns, etc.) je ne vois pas en quoi le RGPD les aurait aidé, au contraire ...

Au sujet des cookies, je recommande l'extension QookieFix, qui fait apparaitre un bouton "je refuse" (ce qui refuse automatiquement tous les cookies non essentiels), pour les sites qui gèrent ces consentements avec Quantcast (soit une bonne majorité des sites) :
* Pour Firefox : addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/qookiefix/
* Pour Chrome : chrome.google.com/webstore/detail/qookiefix/gkfjmfmjckaabogdpclnahenmcijplpe

Et enfin, je recommanderai Firefox plutôt que Chrome sur cette question. Il est beaucoup plus paramétrable sur les questions des cookies (désactivation des cookies-tiers, containers de navigation, etc.), de vie privée, etc.
Afficher tout
Concernant l'énergie seulement :jancovici.com/publications-et-co/articles-de-presse/lelectricite-sur-des-charbons-ardents/

Du reste sur l'IA, ca vient de science et vie

Pardon, je vais trop vite : oui, les cookies sont stockés côté client, mais pour leur traitement ?

Pour ce qui est de l'IA, une IA consomme déjà beaucoup pour son fonctionnement, mais son apprentissage, qui nécessite des quantités astronomiques de calculs, est une catastrophe énergétique.
Apprentissage rendu possible grâce aux données stockées dématérialisées, ce qui donne aux développeurs une énorme quantité de données "exemple" pour nourrir leur IA...

Erratum cependant sur mon commentaire précédent: deepmind consomme 440 kW/h, au lieu de 440 kWh

Posté le

android

(4)

Répondre

il faut vraiment qu'ils soient très naïfs, s'ils s'imaginent que je vais acheter tout ce qu'ils me proposent

a écrit : Même principe sur Twitter et pourtant, les gens le font totalement volontairement : ils ne suivent que les personnes qu’ils aiment idéologiquement, les retweetent, mettent un message « il a totalement raison », ça tombe dans l’entre-soi politique qui empêche de véritablement réfléchir

Personnellement je te
nte de désactiver les cookies des sites dont je me sers très peu et je désactive toujours la publicité ciblée (ça me sidère encore que des gens cliquent sur les bandes de pub juste parce que le produit est intéressant), mais c’est pas faxile Afficher tout
Je comprends pas la fin de ton commentaire.
Si un produit proposé nous intéresse, et répond à notre besoin, mais c'est normal qu'on clique dessus non? On ne devrait pas?

Perso j'ai jamais été contre la pub et les propositions web ciblées, qu'es ce que ca peut faire? Au contraire, ca évite de se manger des pubs débiles à 2 années lumières de nos attentes, quoi! ^^

Après, si y'en a qui n'arrivent pas à laisser le portefeuille dans un tiroir, c'est un autre souci, mais faut pas se leurrer, les poches trouées, ça existe depuis que le pognon existe.

Se coucher moins bête est bien placé pour parler de cela...
Combien sommes nous à devoir à chaque connexion justifier nos choix?
A bon entendeur

Posté le

android

(4)

Répondre

En même temps on paie avec de l'info au lieu de payer avec du fric. Devra-t-on s'en repentir ? Sûrement vu tout ce qui rentre en possession de puissances étrangères. Ou en cas de dictature à l'ancienne. Mais sur le principe en soi.. Comment pourrais ce être totalement gratuit ? Si y a des idées je suis intéressé.

a écrit : Concernant l'énergie seulement :jancovici.com/publications-et-co/articles-de-presse/lelectricite-sur-des-charbons-ardents/

Du reste sur l'IA, ca vient de science et vie

Pardon, je vais trop vite : oui, les cookies sont stockés côté client, mais pour leur traitement ?
<
br /> Pour ce qui est de l'IA, une IA consomme déjà beaucoup pour son fonctionnement, mais son apprentissage, qui nécessite des quantités astronomiques de calculs, est une catastrophe énergétique.
Apprentissage rendu possible grâce aux données stockées dématérialisées, ce qui donne aux développeurs une énorme quantité de données "exemple" pour nourrir leur IA...

Erratum cependant sur mon commentaire précédent: deepmind consomme 440 kW/h, au lieu de 440 kWh
Afficher tout
Merci pour le lien. Mais rien à voir avec les cookies donc.
Parce que oui, le traitement des infos récupérées des cookies est surement conséquent, mais pas + que le traitement des infos récupérés par d'autres méthodes de tracking : IP, cartes de fidélité, comptes en ligne, autorisation de navigateur / apps mobiles, moteurs de recherche, Google Analytics (et autres), balises pixels, empreintes navigateur, etc.

Les cookies ne sont pas le problème, c'est plutôt l'usage qui peut en être fait. Et ils sont d'ailleurs extrêmement pratiques pour tout un tas d'usages :
* c'est grâce à eux que vous ne vous reconnectez (probablement) pas manuellement à secouchermoinsbete.fr à chaque fois que vous visitez le site (et c'est valable pour tous les autres sites)
* c'est grâce à ça que vous ne vous reconnectez pas manuellement à secouchermoinsbete.fr à chaque fois que vous cliquez sur une anecdote, le changement de page des commentaires, le menu, etc. (et c'est bien sûr valable pour tous les autres sites)
* c'est grâce aux cookies que vous ne retapez pas votre identifiant + mot de passe à chaque étape d'un achat en ligne, et que vous pouvez avoir un "panier" sur les sites marchands pendant votre navigation
* etc. la liste est longue

Il faut bien comprendre que les cookies sont un *outil*, qui n'est donc pas bon ni mauvais en soi. Il a permis l'émergence de mécanismes cruciaux du web tel qu'on le connait aujourd'hui.
L'idée, à leur création, était justement de faire évoluer le web, bien avant que la pub personnalisée ne s'y répande. Du coup, effectivement, il n'y a pas de "garde-fous" sur cet outil, et aujourd'hui on galère à faire marche arrière sur ces questions de tracking, sans pour autant sacrifier les "bonnes" fonctionnalités qu'ils permettent. Et c'est l'idée du RGPD d'ailleurs. Qui est loin d'être un projet efficace et mature, mais qui a le mérite d'exister, quand les publicitaires étaient libres de récolter tout ce qu'ils voulaient auparavant.

Bref, je me me répète, mais la 1e phrase cette anecdote est fausse, et peut induire erreur sur la finalité du RGPD. Je suis allé voir les sources, et rien ne va en ce sens d'ailleurs (je n'ai toutefois pas pu lire l'intégralité de l'article du Monde, dont l'accès est payant).

Hello !

Si vous m'autorisez un brin de pub, j'ai créé une extension pour chrome et Firefox (Firefox pc et Android) totalement gratuite, sans inscription ou autre et open source pour auto refuser le consentement aux sites qui utilisent la plate-forme Quantcast entre autres. Ça s'appelle never-consent, vous la trouverez github.com/MathRobin/Never-Consent

a écrit : Et ce concept de cookies est une des origines de ce qui est un facteur majeur de pollution d'aujourd'hui.
La récolte des données et leur stockage, à but de personnalisation de divers contenus, couplé à l'augmentation de la dématérialisation, provoque un accroissement de la consommation mondiale d&#
039;électricité- qui quoi qu'on en pense, est encore dominée par le charbon et le gaz, et pour longtemps.
Le développement ded IA, avec le système d'apprentissage profond, est également extrêmement energivore. ( deepmind consomme 440 kWh pour... jouer au go)

D'autant que la personnalisation des contenus, si elle n'est pas plus encadrée, finira par mettre en difficulté notre esprit critique : on nous propose des choses qui nous plaisent, on les consulte, on nous en propose encore plus... Par conséquent sans jamais s'éloigner de ce qui est proche de nos goûts : on est au final fortement conforté dans nos opinions et nos préférences !

Ça ne prend qu'une minute, refusez les cookies !

Sources : jancovici.com
Science et vie hors série du mois de mars, sur le thème de l'IA
Afficher tout
Et le "Consent fatigue" ?
1 s pour accepter les cookies
10 mn pour refuser, car il faut lire les 47 options possibles...
Non, la seule solution réelle que je connaisse est l'extension "Disconnect", disponible sur "Samsung Internet" et "Chrome PC" ...

Je suis content de faire partie des 10%

Posté le

android

(2)

Répondre

Je me souviens que la première fois que j'ai entendu parler de cookies c'était en 99 sur la console de jeux Dreamcast

Posté le

android

(1)

Répondre