Quand le black metal devient criminel

Proposé par
le
dans

La scène black metal norvégienne fut, dans les années 90, à la source de nombreux crimes : plus d'une cinquantaine d'églises incendiées entre 1992 et 1996, plusieurs meurtres, ainsi que des menaces de mort contre des groupes extérieurs. Même si cela n'a jamais été formellement prouvé, on soupçonne fortement qu'un attentat à la bombe lors d'un concert du groupe de death metal américain Deicide à Stockholm en 1992 a été planifié par des fans extrémistes de black metal.


Tous les commentaires (33)

a écrit : Pourquoi présenter ca comme si c'était une injustice ?
C'est pas comme si ils avaient pu rétablir la peine de mort ou faire une peine spéciale de perpétuité rien que pour lui.
Si la loi est mal faite, c'est de la faute de la société qui l'a votée. Pas des juges.
Bonsoir à tous :

Petite précision sur la peine maximale en Norvège : elle est de 21 ans, mais le juge peut, s'il pense la récidive probable, la prolongé par tranche de 5 ans renouvelable.

Pour ce qui est de la définition du terrorisme, elle est donnée par l'art. 421.1 du code pénal ( www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000023712838&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20110316).

Mais Fuust a raison : c'est l'intention qui compte, pas l'acte en lui-même, sinon tous les gens qui commettent de tels délits ou crimes seraient des terroristes, et nos prisons en seraient pleine.
Les militants CGT s'en prenant à une antenne CFDT n'ont pas vocation à brûler toutes les antennes CDFT de France ou à imposer un régime de terreur à tous les français. Pas plus qu'un jeune exalté amateur de black métal qui mets le feu à une église ne veut terroriser tout un pays. A moins que l'enquête ne prouve qu'il a tel dessein, et alors là, ça se complique pour lui.

C'est un peu dommage que ces evenements, entre autres aient collé une sale étiquette à ce style de musique que j'adore au plus haut point. Il a plusieurs facettes, du coté des groupes comme du public on va y rencontrer son lot de cassos, d'extremistes, d'élitistes tout comme des groupes qui ont su avoir une approche novatrice de la musique et dont la discographie abrite tout un univers. En tout cas quand on tombe dedans on a pas envie d'en ressortir.

Posté le

android

(4)

Répondre

BLACK METAL IST KRIEG \0/
Désolé j'étais obligée
Les vrais comprendront.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je connais Virginie Despente, juste le parallèle entre fanatisme religieux car oui le satanisme est une religion et des anarchistes me paraît incohérent Ca me paraît pas si incohérent, on a bien l'exemple de jeunes hommes qui essaient de s'engager dans l'armée, se font refuser et partent faire le djihad quelque mois plus tard.
Certains sont juste en mal de sens. Une idéologie politique comme une religion peut leur offrir ça. Et plus l'idéologie est radicale, extrême, plus elle est séduisante.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est la deuxième fois cette semaine que les sujets abordés sont quand même limité et hautement macabres. Est-ce qu'on pourrait envisager un système de trigger warning ? Non, toute information est bonne à connaitre. Même si elle n’est pas forcement interessante pour tout le monde.

a écrit : Bonsoir à tous :

Petite précision sur la peine maximale en Norvège : elle est de 21 ans, mais le juge peut, s'il pense la récidive probable, la prolongé par tranche de 5 ans renouvelable.
Oui mais ce n'est pas au prononcé de la peine, mais à l'équivalent du boulot du juge d'applications des peines.
Ils ne pouvaient donc pas lui mettre plus de 21 ans.
Mais il n'est pas dit qu'il sorte à la fin de cette première peine.
J'imagine que cela doit être motivé aussi il va certainement être prolongé quelques fois.

a écrit : Actuellement en France il y a une vague (de quelle ampleur j'ai du mal à le savoir) de profanation d'eglises catholiques, de calvaires et de statue de la Vierge. Ça m'inquiète et me peine. Oui, mais je ne pense pas qu'il faille chercher du côté du black métal, la France n'es as la Norvège des années 90.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ouh, on est deja pas des plus appréciés de la population, si en plus on est en train de parler du black metal puriste de l"époque -_-'
Dans pas longtemps t'en as un qui va place le mouvement black metal national-socialist et on va se faire taxer de facho !
Ensuite un va placer des groupes
anti chrétiens et ainsi de suite !

J'ai jamais adheré à la philosophie black puriste mais le black a quand même bien évolué et n' apour moi plus rien, à voir avec la vague je brûle des églises etc.. bon après c'est pas un groupe de Power ou de Trash qui ferait çà c'est sur !

Musicalement, je trouve que le black metal exprime des émotions dur à retrouver dans d'autre formes d'expression musical surtout quand il est mélanger avec des éléments folk ou atmospéhriques (Finsterorst, Skyforest, The spirit...) :-)

Dans le black Norvégien faut plutôt taper dans un bon Windir ou un bon Mistur (moins corrosif!) ou dans le pays d'a côté, la très sympatique Finlande (même si t'as la Suède entre, la Norvège touche bien la Finlande) !
Afficher tout
Tout a fait d'accord, et pour informer certains, le chanteur du groupe Cthonic, est député a Taïwan , et ancien haut responsable de Amnesty International comme quoi la Norvège des années 90 est vraiment un cas particulier

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : L'un des groupes emblématique de cette époque est Mayhem, et il illustre parfaitement les dérives glauques du black métal norvégien.
Dead, le chanteur, faisait pas mal parler de lui de son vivant, en utilisant le corpse paint, mais également en se mutilant sur scène, ou en portant des habits qu'il av
ait enterré dans un cimetière. Ambiance.
Mais il est surtout connu pour son suicide, il commence par s'ouvrir les veines, mais comme ça suffisait pas, il se tire une balle dans le tête. Il laisse un mot de suicide : "désolé pour le sang". Quand ses camarades l'ont retrouvés, la première chose qu'ils ont fait est de le prendre en photo, ils vont par la suite utilisé cette photo en couverture de leur album. Ils auraient également fait des rituels païens avec sa cervelle. Joie.
Le groupe continue quand même, avec un nouveau line-up incluant Varg Vikernes, soupçonné d'avoir brûlé des églises. Il refuse catégoriquement l’étiquette de sataniste, mais défend par contre le paganisme, et ne condamne pas les incendies d'églises, qu'il considère comme une vengeance légitime envers les crimes qu'a commis le christianisme contre le paganisme. Il se dispute pas mal avec Euronymous, et finit par l'assassiner de 23 coups de couteau. Oups
On ne sait pas exactement tout sur cette affaire, mais l'une des défenses de Vark était qu'Euronymous voulait kidnapper Varg, le torturer a mort, et filmer le tout. Camaraderie.
Afficher tout
Pour la photo du suicide c’est seulement ce Euronymous (Qui a plus l’air d’un pseudo pro-Europe qu’autre chose...) qui l’a utilisé contre l’avis des autres membres, qui eux ont été choqué, et certains ont coupé les ponts avec ce personnages qui avait l’air d’être un sacrée sac à m****.
Il a d’ailleurs mis en scène la photo, avant d’appeler la police.
Il a également ramasser des morceaux de crânes qu’il a offert d’autres musiciens, ce qui semble vrai puisque certains l’ont corroboré tout en n’étant pas ultra fan du « cadeau »... (cf Wiki EN, à moins que ce soit faux aussi, la je n’en sais rien...)

C’est curieux car je me suis renseigné la dessus il y a quelques jours mais je ne me souviens plus pour quelle raison...

Je vous conseille le film qui retrace cette histoire fait par Vice realisé par le batteur de Barthory sur la mouvance black métal norvégien centré autour de Mayhem Burzum et Emperor enfin certains de leurs musiciens..

Après au-delà de leurs actes discutables ils ont insufflé une nouvelle vague artistique qui as changé le black métal mondialement le film arrive à montrer leurs dérives chacune différentes ont été un incubateur au pire au toujours plus et à la provocation pour paraître le plus mauvais et malsain..

a écrit : C'est un peu dommage que ces evenements, entre autres aient collé une sale étiquette à ce style de musique que j'adore au plus haut point. Il a plusieurs facettes, du coté des groupes comme du public on va y rencontrer son lot de cassos, d'extremistes, d'élitistes tout comme des groupes qui ont su avoir une approche novatrice de la musique et dont la discographie abrite tout un univers. En tout cas quand on tombe dedans on a pas envie d'en ressortir. Afficher tout Le même sentiment, mais avec le rap...

a écrit : Le même sentiment, mais avec le rap... J'imagine bien, quand on voit qu'on a jul et kaaris d'un coté puis Zippo, VII et Demi Portion de l'autre j'imagine que c'est autant le bordel dans ce milieu. Dommage que les meilleurs ne soient pas les plus connus, et tant mieux en meme temps, c'est la scene underground qui fait avancer tous les styles.

Posté le

android

(1)

Répondre