Le gilet pare-flèches gonflable des samurais

Proposé par
le
dans

Le horo était un manteau porté par les samouraïs, notamment par les « tsukai ban », des messagers d’élite. Il était composé d’une armature, le « oikago » et d’un tissu épais. À cheval, le horo gonflait lors du galop, protégeant ainsi le samouraï des flèches tirées par derrière ou sur les côtés.


Commentaires préférés (3)

Dans les sources proposées par l'anecdote, il est dit qu'il s'agit d'un mythe non prouvé (Après, la source est-elle fiable?) :
"If you are familiar with Samurai arms & armors you might already have heard about the "arrow proof" property of this capes; well, it is likely to be a myth. The Horo was never meant or intended to be used against arrows.
Armors are meant to stop arrows and other threats; a cape is just a cape, made for display and for show the warrior's position."

a écrit : Dans les sources proposées par l'anecdote, il est dit qu'il s'agit d'un mythe non prouvé (Après, la source est-elle fiable?) :
"If you are familiar with Samurai arms & armors you might already have heard about the "arrow proof" property of this capes; well, it is likely to
be a myth. The Horo was never meant or intended to be used against arrows.
Armors are meant to stop arrows and other threats; a cape is just a cape, made for display and for show the warrior's position."
Afficher tout
En y réfléchissant un peu, on pourrait de dire que la cape pouvait être résitante au perçage (par exemple la soie) mais que la flèche pouvait quand même blesser au travers du tissus (même se la flèche ne perce pas la soie, elle peu quand même pénétrer dans la peau), dans ce cas, avoir la cape qui forme une bulle autour du cavalier permettrait d'avoir de la marge pour arrêter la flèche avant qu'elle ne touche le cavalier

a écrit : Ça dépend si tu rajoutes un trou dans la couverture ou dans le chien. Ta phrase est ambiguë Expérience faite avec un tissu en lin assez épais et solide, en double épaisseur (forcément, sur une corde à linge^^)

A 5 mètres, deux épaisseurs traversée et trait pété en deux sur le tas de cailloux derrière (puissant quand même, hein?!)

A 10 mètres, carreau planté sur la première épaisseur sans vraiment traverser, juste un peu la pointe.

Conclusion, ca peut marcher, le coup du manteau.

Nota bene: La société "Expériences débiles" certifie qu'aucun chienchien n'a été maltraité durant l'exécution des opérations. ;)


Tous les commentaires (25)

Dans les sources proposées par l'anecdote, il est dit qu'il s'agit d'un mythe non prouvé (Après, la source est-elle fiable?) :
"If you are familiar with Samurai arms & armors you might already have heard about the "arrow proof" property of this capes; well, it is likely to be a myth. The Horo was never meant or intended to be used against arrows.
Armors are meant to stop arrows and other threats; a cape is just a cape, made for display and for show the warrior's position."

a écrit : Dans les sources proposées par l'anecdote, il est dit qu'il s'agit d'un mythe non prouvé (Après, la source est-elle fiable?) :
"If you are familiar with Samurai arms & armors you might already have heard about the "arrow proof" property of this capes; well, it is likely to
be a myth. The Horo was never meant or intended to be used against arrows.
Armors are meant to stop arrows and other threats; a cape is just a cape, made for display and for show the warrior's position."
Afficher tout
En y réfléchissant un peu, on pourrait de dire que la cape pouvait être résitante au perçage (par exemple la soie) mais que la flèche pouvait quand même blesser au travers du tissus (même se la flèche ne perce pas la soie, elle peu quand même pénétrer dans la peau), dans ce cas, avoir la cape qui forme une bulle autour du cavalier permettrait d'avoir de la marge pour arrêter la flèche avant qu'elle ne touche le cavalier

Possible aussi que cela devait ralentir le cheval...

a écrit : Possible aussi que cela devait ralentir le cheval... L'ancêtre de l'aéro-frein ^^

a écrit : En y réfléchissant un peu, on pourrait de dire que la cape pouvait être résitante au perçage (par exemple la soie) mais que la flèche pouvait quand même blesser au travers du tissus (même se la flèche ne perce pas la soie, elle peu quand même pénétrer dans la peau), dans ce cas, avoir la cape qui forme une bulle autour du cavalier permettrait d'avoir de la marge pour arrêter la flèche avant qu'elle ne touche le cavalier Afficher tout Sauf qu'un tissus gonflé par le vent est très souple, et n'arrêtera pas la flèche loin du corps. La flèche va enfoncer le tissus jusqu'à toucher le corps. Imagine un drap étendu qui se soulève avec le vent, et la facilité de le faire bouger avec le bout du doigt

a écrit : Dans les sources proposées par l'anecdote, il est dit qu'il s'agit d'un mythe non prouvé (Après, la source est-elle fiable?) :
"If you are familiar with Samurai arms & armors you might already have heard about the "arrow proof" property of this capes; well, it is likely to
be a myth. The Horo was never meant or intended to be used against arrows.
Armors are meant to stop arrows and other threats; a cape is just a cape, made for display and for show the warrior's position."
Afficher tout
Je me disais bien que cette anecdote s'avance trop pour expliquer pourquoi.
J'avais déjà entendu parler de ce manteau (notamment grâce au jeu vidéo Total War Shogun) et d'après les quelques lectures que j'avais faites sur le sujet j'avais cru comprendre qu'aujourd'hui on ne sait pas trop le vrai rôle de ce vêtement et que ça pourrait être seulement décoratif.

a écrit : Sauf qu'un tissus gonflé par le vent est très souple, et n'arrêtera pas la flèche loin du corps. La flèche va enfoncer le tissus jusqu'à toucher le corps. Imagine un drap étendu qui se soulève avec le vent, et la facilité de le faire bouger avec le bout du doigt Une couverture étendue sur un sèche linge peut stopper une balle de 9mm tirée à 25m par un PA MAC50.

a écrit : En y réfléchissant un peu, on pourrait de dire que la cape pouvait être résitante au perçage (par exemple la soie) mais que la flèche pouvait quand même blesser au travers du tissus (même se la flèche ne perce pas la soie, elle peu quand même pénétrer dans la peau), dans ce cas, avoir la cape qui forme une bulle autour du cavalier permettrait d'avoir de la marge pour arrêter la flèche avant qu'elle ne touche le cavalier Afficher tout Je ne fais que soulever le fait que les sources indiquées par l'auteur lui même contredisent totalement l'anecdote :)
Je laisse la partie réflexion aux experts du sujet (ou aux experts de comptoirs qui assureront que oui ou non, c'est possible et que leur petit doigt leur confirme :) )

a écrit : Sauf qu'un tissus gonflé par le vent est très souple, et n'arrêtera pas la flèche loin du corps. La flèche va enfoncer le tissus jusqu'à toucher le corps. Imagine un drap étendu qui se soulève avec le vent, et la facilité de le faire bouger avec le bout du doigt De ce que j'ai compris sur les schémas montré dans les sources, c'est une armature en bois qui maintient le tissus, avec ça tu ajoutes la résitance du vent, et tu as de bonne chance de stopper la flèche avant qu'elle n'atteigne le corps

a écrit : De ce que j'ai compris sur les schémas montré dans les sources, c'est une armature en bois qui maintient le tissus, avec ça tu ajoutes la résitance du vent, et tu as de bonne chance de stopper la flèche avant qu'elle n'atteigne le corps Avec tant d'aero freins et de grossissement de la cible, tu multipliés surtout les possibilités d'être touché par une flèche, le tir est facilité.

a écrit : En y réfléchissant un peu, on pourrait de dire que la cape pouvait être résitante au perçage (par exemple la soie) mais que la flèche pouvait quand même blesser au travers du tissus (même se la flèche ne perce pas la soie, elle peu quand même pénétrer dans la peau), dans ce cas, avoir la cape qui forme une bulle autour du cavalier permettrait d'avoir de la marge pour arrêter la flèche avant qu'elle ne touche le cavalier Afficher tout Le principe du coussin d'air

a écrit : Une couverture étendue sur un sèche linge peut stopper une balle de 9mm tirée à 25m par un PA MAC50. ?!?!?

Posté le

android

(1)

Répondre

Bonjour, je me permets d’amener plus de précision sur les fonctions de ce vêtement.
C’est vrai que la source du blog de Gunbai peut poser question mais l’auteur ne dit pas que le horo n’a jamais pu être une pièce de l’armure du samouraï. Plus bas dans les commentaires il dit que cela pouvait être une de ses fonctions. Certes il y a encore débat sur son rôle premier. Le Mon dessiné sur le tissu indique le clan du samourai et permettait de le rendre visible sur le champ de bataille. Se rendre visible était aussi une des fonctions du horo. Mais il devenait une cible de choix.
L’Ō-yoroi qui est une armure complète utilisée jusqu’à la fin du 13 eme siecle possède deux plaques (Osode) fixées sur les épaules. Ces plaques larges protégent une partie du dos mais pas suffisamment lorsque le samouraï est à cheval. Gunbai tire la conclusion que les Osode du Ō-yoroi sont suffisant pour stopper des flèches. Mais ce n’est que sa conclusion.

Pour terminer une vidéo :
www.reddit.com/r/gifs/comments/7ede2s/japanese_cape_horo_deflecting_an_arrow/?utm_source=share&utm_medium=mweb

a écrit : Bonjour, je me permets d’amener plus de précision sur les fonctions de ce vêtement.
C’est vrai que la source du blog de Gunbai peut poser question mais l’auteur ne dit pas que le horo n’a jamais pu être une pièce de l’armure du samouraï. Plus bas dans les commentaires il dit que cela pouvait être une de ses fonct
ions. Certes il y a encore débat sur son rôle premier. Le Mon dessiné sur le tissu indique le clan du samourai et permettait de le rendre visible sur le champ de bataille. Se rendre visible était aussi une des fonctions du horo. Mais il devenait une cible de choix.
L’Ō-yoroi qui est une armure complète utilisée jusqu’à la fin du 13 eme siecle possède deux plaques (Osode) fixées sur les épaules. Ces plaques larges protégent une partie du dos mais pas suffisamment lorsque le samouraï est à cheval. Gunbai tire la conclusion que les Osode du Ō-yoroi sont suffisant pour stopper des flèches. Mais ce n’est que sa conclusion.

Pour terminer une vidéo :
www.reddit.com/r/gifs/comments/7ede2s/japanese_cape_horo_deflecting_an_arrow/?utm_source=share&utm_medium=mweb
Afficher tout
Durant la bataille des Thermopyles, les archers Perses, à 50 mètres, ont percé des boucliers recouverts de 4 m/m de bronze avec un reliquat de puissance suffisante pour tuer les Spartiates qui se trouvaient derrière... alors un tissu gonflé par la vitesse du galop d'un cheval (au galop au milieu d'un champs de bataille?), ça me parait capillotracté.
Et des vêtements qui se gonflent ne sont pas un avantage pour un messager à cheval, ça fait parachute de freinage

a écrit : Durant la bataille des Thermopyles, les archers Perses, à 50 mètres, ont percé des boucliers recouverts de 4 m/m de bronze avec un reliquat de puissance suffisante pour tuer les Spartiates qui se trouvaient derrière... alors un tissu gonflé par la vitesse du galop d'un cheval (au galop au milieu d'un champs de bataille?), ça me parait capillotracté.
Et des vêtements qui se gonflent ne sont pas un avantage pour un messager à cheval, ça fait parachute de freinage
Afficher tout
J'avoue ne pas trop savoir à quel saint me vouer, cette histoire de manteau anti-flèches n'est peut être pas si absurde que ça, si je tape au marteau sur une couverture tendue sur une corde à linge, l'énergie cinétique sera absorbée, quand en tapant avec le même marteau sur une tôle de bronze, celle-ci se déformera...

Ca vaudrait le coup de faire une reconstitution pratique, un volontaire? Je me démerde pas trop mal à l'arc... ^^ (je déconne, chuis un manche)
Cela dit, j'ai un pistolet arbalète (même un manche sait s'en servir) et la couverture de mon chien qui ne m'en voudra pas si je rajoute un trou dedans, autant demain je tente l'expérience voir si ça traverse ... juste par curiosité, rendez vous demain aprem. ;)

a écrit : J'avoue ne pas trop savoir à quel saint me vouer, cette histoire de manteau anti-flèches n'est peut être pas si absurde que ça, si je tape au marteau sur une couverture tendue sur une corde à linge, l'énergie cinétique sera absorbée, quand en tapant avec le même marteau sur une tôle de bronze, celle-ci se déformera...

Ca vaudrait le coup de faire une reconstitution pratique, un volontaire? Je me démerde pas trop mal à l'arc... ^^ (je déconne, chuis un manche)
Cela dit, j'ai un pistolet arbalète (même un manche sait s'en servir) et la couverture de mon chien qui ne m'en voudra pas si je rajoute un trou dedans, autant demain je tente l'expérience voir si ça traverse ... juste par curiosité, rendez vous demain aprem. ;)
Afficher tout
Si tu veux je suis ton homme. Après ça on se prendra une bonne bière. Si je suis encore en vie. :)

a écrit : J'avoue ne pas trop savoir à quel saint me vouer, cette histoire de manteau anti-flèches n'est peut être pas si absurde que ça, si je tape au marteau sur une couverture tendue sur une corde à linge, l'énergie cinétique sera absorbée, quand en tapant avec le même marteau sur une tôle de bronze, celle-ci se déformera...

Ca vaudrait le coup de faire une reconstitution pratique, un volontaire? Je me démerde pas trop mal à l'arc... ^^ (je déconne, chuis un manche)
Cela dit, j'ai un pistolet arbalète (même un manche sait s'en servir) et la couverture de mon chien qui ne m'en voudra pas si je rajoute un trou dedans, autant demain je tente l'expérience voir si ça traverse ... juste par curiosité, rendez vous demain aprem. ;)
Afficher tout
Punaise j’aimerais bien partager une bière avec vous en préparant l’expérience

a écrit : Punaise j’aimerais bien partager une bière avec vous en préparant l’expérience D'abord l'expérience, la bière ensuite, voulez-vous? ;)

a écrit : J'avoue ne pas trop savoir à quel saint me vouer, cette histoire de manteau anti-flèches n'est peut être pas si absurde que ça, si je tape au marteau sur une couverture tendue sur une corde à linge, l'énergie cinétique sera absorbée, quand en tapant avec le même marteau sur une tôle de bronze, celle-ci se déformera...

Ca vaudrait le coup de faire une reconstitution pratique, un volontaire? Je me démerde pas trop mal à l'arc... ^^ (je déconne, chuis un manche)
Cela dit, j'ai un pistolet arbalète (même un manche sait s'en servir) et la couverture de mon chien qui ne m'en voudra pas si je rajoute un trou dedans, autant demain je tente l'expérience voir si ça traverse ... juste par curiosité, rendez vous demain aprem. ;)
Afficher tout
Ça dépend si tu rajoutes un trou dans la couverture ou dans le chien. Ta phrase est ambiguë

a écrit : En y réfléchissant un peu, on pourrait de dire que la cape pouvait être résitante au perçage (par exemple la soie) mais que la flèche pouvait quand même blesser au travers du tissus (même se la flèche ne perce pas la soie, elle peu quand même pénétrer dans la peau), dans ce cas, avoir la cape qui forme une bulle autour du cavalier permettrait d'avoir de la marge pour arrêter la flèche avant qu'elle ne touche le cavalier Afficher tout Ou tout simplement plus "floue", plus de volume inutile et mouvement de la cape qui rend plus difficile la visée lors d'un tir de dos et de côté non ?