Pourquoi dit-on à quelques encablures ?

Proposé par
le

Dans l’expression « à quelques encablures », l'encablure est une unité de distance d’origine maritime. Elle correspond approximativement à 200 mètres, ce qui représente la longueur moyenne d’un câble ou chaîne d’ancre.

Il y a plusieurs définitions de l'encablure :
1/10e du mille marin, soit 185,2 mètres ;
100 brasses, soit 182,8 mètres ;
dans la Royal Navy, 608 pieds, soit 185,3 mètres ;
dans l'US Navy, 120 brasses, soit 219,5 mètres.


Commentaires préférés (3)

a écrit : C'est une idée à moi ou des fois les anecdotes ressemblent à mon avatar ?
Le captain Obvious...
Tiens : " Quand on dit ne bouge pas d'un pouce, il s'agit du pouce, mesure impériale qui fait 2,54 cm"
Sérieux je ne paye pas un abo pour cela.
C'est exactement pour ça que je paye un abonnement à qq euros par an. Des anecdotes variées sur des sujets très différents. Parfois elles me semblent très simples, parfois j'apprends des compléments de l'anecdote, comme ici, parfois ça m'épate complètement, comme les embryons sans gamètes. En général quand on vient sur cette application, c'est qu'on est curieux et, forcément qu'on connait déjà beaucoup de choses dans certains domaines.

a écrit : C'est une idée à moi ou des fois les anecdotes ressemblent à mon avatar ?
Le captain Obvious...
Tiens : " Quand on dit ne bouge pas d'un pouce, il s'agit du pouce, mesure impériale qui fait 2,54 cm"
Sérieux je ne paye pas un abo pour cela.
Il y a peut-être des gens qui étaient à mille lieues de s'en douter... Et qui ne savent pas non plus ce qu'est une lieue.

a écrit : La lieue terrestre est égale à 1/25 de degré de périmètre terrestre (1/20 pour la lieue marine)... Ça fait des lustres qu'on sait ça. ;-) Le lustre est une période de 5 ans qui correspondait dans la Rome antique au cycle des élections et des cérémonies afférentes, les gens qui croient que ça a un rapport avec le lustre qui éclaire une pièce sont à des années-lumière de la bonne explication. ^^


Tous les commentaires (28)

Dans la marine marchande française on utilise la conversion 1/10e de mille marin (1852 m) donc 185,2 m. On traduit ça par “cable” en anglais. Mais de toute façon on utilise peu cette unité et c’est pour des choses approximatives, la différence entre ces conversations importe peu.

C'est une idée à moi ou des fois les anecdotes ressemblent à mon avatar ?
Le captain Obvious...
Tiens : " Quand on dit ne bouge pas d'un pouce, il s'agit du pouce, mesure impériale qui fait 2,54 cm"
Sérieux je ne paye pas un abo pour cela.

a écrit : C'est une idée à moi ou des fois les anecdotes ressemblent à mon avatar ?
Le captain Obvious...
Tiens : " Quand on dit ne bouge pas d'un pouce, il s'agit du pouce, mesure impériale qui fait 2,54 cm"
Sérieux je ne paye pas un abo pour cela.
C'est exactement pour ça que je paye un abonnement à qq euros par an. Des anecdotes variées sur des sujets très différents. Parfois elles me semblent très simples, parfois j'apprends des compléments de l'anecdote, comme ici, parfois ça m'épate complètement, comme les embryons sans gamètes. En général quand on vient sur cette application, c'est qu'on est curieux et, forcément qu'on connait déjà beaucoup de choses dans certains domaines.

a écrit : C'est une idée à moi ou des fois les anecdotes ressemblent à mon avatar ?
Le captain Obvious...
Tiens : " Quand on dit ne bouge pas d'un pouce, il s'agit du pouce, mesure impériale qui fait 2,54 cm"
Sérieux je ne paye pas un abo pour cela.
Il y a peut-être des gens qui étaient à mille lieues de s'en douter... Et qui ne savent pas non plus ce qu'est une lieue.

Ça définissait aussi la longueur des bâtiments où étaient fabriqués ces câbles car on les fabriquait d'un seul tenant : les corderies pour la marine, comme la Corderie Royale de Rochefort mesuraient donc plus de 200 m de long ! Et même plus de 300 m pour celle de Rochefort, dont 300 m pour l'atelier de commettage.

a écrit : Il y a peut-être des gens qui étaient à mille lieues de s'en douter... Et qui ne savent pas non plus ce qu'est une lieue. La lieue terrestre est égale à 1/25 de degré de périmètre terrestre (1/20 pour la lieue marine)... Ça fait des lustres qu'on sait ça. ;-)

a écrit : La lieue terrestre est égale à 1/25 de degré de périmètre terrestre (1/20 pour la lieue marine)... Ça fait des lustres qu'on sait ça. ;-) Je pense qu'il s'agit d'une adaptation aux systèmes "reconnus", car au "départ", la lieue, c'est la distance parcourue en "environ" une heure de marche à pied, à rythme "moyen"
Il doit y avoir une définition plus précise (terrain plat? accidenté? humide?), mais grosso modo, c'est pas loin de 4 km d'aujourd'hui

a écrit : La lieue terrestre est égale à 1/25 de degré de périmètre terrestre (1/20 pour la lieue marine)... Ça fait des lustres qu'on sait ça. ;-) Le lustre est une période de 5 ans qui correspondait dans la Rome antique au cycle des élections et des cérémonies afférentes, les gens qui croient que ça a un rapport avec le lustre qui éclaire une pièce sont à des années-lumière de la bonne explication. ^^

a écrit : Le lustre est une période de 5 ans qui correspondait dans la Rome antique au cycle des élections et des cérémonies afférentes, les gens qui croient que ça a un rapport avec le lustre qui éclaire une pièce sont à des années-lumière de la bonne explication. ^^ J'avais oublié ce détail depuis belle lurette !

a écrit : J'avais oublié ce détail depuis belle lurette ! C'est ballot, à un gallon près d'avoir une mesure précise...

Au passage, JMCMB et VIVE le système métrique! ^^

a écrit : Le lustre est une période de 5 ans qui correspondait dans la Rome antique au cycle des élections et des cérémonies afférentes, les gens qui croient que ça a un rapport avec le lustre qui éclaire une pièce sont à des années-lumière de la bonne explication. ^^ L'année lumière une distance, que parcours la lumière en un an... La vitesse de la lumière étant de 300 000 km/s. L' année lumière mesure environ 10 000 milliards de Km....avec ça vous aurez les coudées franches.

a écrit : L'année lumière une distance, que parcours la lumière en un an... La vitesse de la lumière étant de 300 000 km/s. L' année lumière mesure environ 10 000 milliards de Km....avec ça vous aurez les coudées franches. Aïe !!! J'attendais que quelqu'un évoque la coudée... Attention, théoriciens des anciens astronautes en vue !!!...^^

a écrit : Aïe !!! J'attendais que quelqu'un évoque la coudée... Attention, théoriciens des anciens astronautes en vue !!!...^^ Laisse donc les anciens astronautes où ils sont...six pieds sous terre...

a écrit : C'est une idée à moi ou des fois les anecdotes ressemblent à mon avatar ?
Le captain Obvious...
Tiens : " Quand on dit ne bouge pas d'un pouce, il s'agit du pouce, mesure impériale qui fait 2,54 cm"
Sérieux je ne paye pas un abo pour cela.
Courage à toi si tu paye pour ça

a écrit : Le lustre est une période de 5 ans qui correspondait dans la Rome antique au cycle des élections et des cérémonies afférentes, les gens qui croient que ça a un rapport avec le lustre qui éclaire une pièce sont à des années-lumière de la bonne explication. ^^ J'ai du attendre bien des calendes (non grecques donc) pour ne pas essayer de lustrer les lustres

a écrit : L'année lumière une distance, que parcours la lumière en un an... La vitesse de la lumière étant de 300 000 km/s. L' année lumière mesure environ 10 000 milliards de Km....avec ça vous aurez les coudées franches. La vitesse n'étant pas tout à fait égale à 300000 km/s, tu aurais dû dire qu'elle en est proche... ;)

a écrit : La vitesse n'étant pas tout à fait égale à 300000 km/s, tu aurais dû dire qu'elle en est proche... ;) Nous ne sommes pas à une once prés.

a écrit : Nous ne sommes pas à une once prés. Bien essayé. Sauf que l'once est une unité de masse, pas de vitesse.

Du coup, j'ai cherché d'anciennes unités de vitesse et ... pas facile.

Sinon, tu aurais pu écrire "Nous ne sommes pas à quelques nœuds près"... ;)

a écrit : Bien essayé. Sauf que l'once est une unité de masse, pas de vitesse.

Du coup, j'ai cherché d'anciennes unités de vitesse et ... pas facile.

Sinon, tu aurais pu écrire "Nous ne sommes pas à quelques nœuds près"... ;)
Dans le temps, on ne souciait par d'exprimer une vitesse, on aurait toujours pu diviser une distance par une durée (par exemple des lieues par jour) mais on n'en avait pas besoin car on exprimait déjà les distances en fonction de la vitesse quand on disait pas exemple qu'une destination était à une journée de marche ou une journée de cheval.

Si on voulait vraiment exprimer une vitesse, on préférait comparer avec par exemple la vitesse de la marche "d'un bon pas", ou la vitesse d'un cheval au galop.

a écrit : Dans le temps, on ne souciait par d'exprimer une vitesse, on aurait toujours pu diviser une distance par une durée (par exemple des lieues par jour) mais on n'en avait pas besoin car on exprimait déjà les distances en fonction de la vitesse quand on disait pas exemple qu'une destination était à une journée de marche ou une journée de cheval.

Si on voulait vraiment exprimer une vitesse, on préférait comparer avec par exemple la vitesse de la marche "d'un bon pas", ou la vitesse d'un cheval au galop.
Afficher tout
C'est marrant ce que tu dis, Chuis allé chez des potes vers Millau, il m'a expliqué qu'ici, on comptait ni en vitesse, ni en distances, mais en minutes (où en heures...)
J'imagine qu'avant le train, c'était pareil, -C'est à deux jours de cheval, si il ne pleut pas, mais c'est à une vache près... ^^