Pourquoi les policiers sont des poulets ?

Proposé par
le

Si les policiers ont parmi leurs nombreux surnoms celui de "poulets", c'est parce qu'en 1871, Jules Ferry mit à disposition de la préfecture de police la caserne de la Cité pour en faire son siège. Or cette caserne a été bâtie sur un ancien marché aux volailles : le surnom des policiers était donc tout trouvé.


Tous les commentaires (36)

J'ai toujours pensé que c'était a cause de leur képi en forme de crête !

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : ...et moi j'habite a "keufs" en Alsace y'a peut-etre une anecdote a trouver!!! C'est du verlan ! Flics--> Ke-fli --> keuf pour que ça soit plus facile à prononcer :)

Posté le

android

(4)

Répondre

Et l'Elysée est sûrement bâtit sur des anciennes caches de voleurs ?

a écrit : ...et moi j'habite a "keufs" en Alsace y'a peut-etre une anecdote a trouver!!! C'est juste de l'argot.. (RPZ l'Alsace) :)

Posté le

android

(0)

Répondre

et quelques un sont mort après...

Posté le

android

(0)

Répondre

Il y a aussi une version selon laquelle,avant, le numéro des policier était 22 et que les gens s'amusèrent à rajouter un bec et des ailes donnant la forme d'un poulet.

Je pense que la phrase "22 voila les flics" vient du fait qu ils avaient 22 boutons sur leurs veste et donc qu il étaient reconnaissable. A vérifier mais pas vraiment le temps je suis en cours ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : ...et moi j'habite a "keufs" en Alsace y'a peut-etre une anecdote a trouver!!! Il sagit seulement du "verlan" de fuck en anglais/américain

Posté le

android

(0)

Répondre

Y'a un resto vers chez moi, près d'un ancien commissariat, nommé "aux poulets"..

Il me semble aussi que le terme "condés" ait lui aussi une origine géographique.

En effet, l'ancienne entrée d'un des plus vieux commissariats de police de Lyon se trouve rue de Condé, dans le 2e arrondissement!
Entrée située désormais rue de la Charité.

Mmhh c'est pourtant bizarre. Je crois avoir déjà entendu dans certains films américains l'expression de "chicken" en parlant des policiers. Nous auraient-ils volés l'expression ?

Posté le

android

(0)

Répondre

J'ai toujours cru que c'était par rapport a leurs képis en forme de crête que la comparaison avait été faite

A Montereau Fault Yonne (Seine et Marne) le nouveau commissariat de police a été construit sur un ancien restaurant appelé "aux poulets" (moins de 10 ans)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il sagit seulement du "verlan" de fuck en anglais/américain Flic/ keufli
Rien a voir avec fuck

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : ...et moi j'habite a "keufs" en Alsace y'a peut-etre une anecdote a trouver!!! Peut etre qu' un commissariat a été construit sur un ancien site habituel de teuf et le melange de "kepi" et de teuf a donné "keufs" !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je pense que la phrase "22 voila les flics" vient du fait qu ils avaient 22 boutons sur leurs veste et donc qu il étaient reconnaissable. A vérifier mais pas vraiment le temps je suis en cours ;) Il existe de nombreuses théories quant à l'origine de cette expression argotique qui, en France, sert à avertir de l'arrivée de la police :

« Vingt-deux » signifie couteau dans l'argot français du xixe siècle. L'expression signifierait donc « tous à vos armes ». L'arme favorite des voyous du temps était le « couteau d'arsouille » avec sa lame de 22 centimètres ;

Un homme normalement constitué a deux jambes, qui forment le nombre 11. Quand on dit 22, c'est que c'est le moment de courir (parce que les flics approchent) ;

À la fin du xixe siècle, il y avait onze boutons sur la vareuse des policiers et ils se baladaient toujours par deux ;

Cette expression viendrait aussi des prisons, ou des ouvriers typographes où le 22 viendrait de l'addition des chiffres correspondant au rang des lettres du mot « chef » dans l'alphabet. 3+8+5+6=22 ;

Dans la même série, il viendrait peut-être du mot « vesse » qui signifie « grande peur ». Le v étant la 22e lettre de l'alphabet ;

22 serait une déformation du juron « vingt dieux », lui-même étant une déformation de « vain(s) Dieu(x) » ;

Certains disent que le 22 était autrefois le numéro de téléphone de la police, remplacé de nos jours par le 17. Cette explication ne tient pas compte de l'attestation de cette expression dès 1874, alors que le téléphone ne fait son arrivée en France d'une façon significative que dans les années 1880 ;

On trouverait cette expression chez les linotypistes du xixe siècle. En effet, la taille des caractères (dit le corps dans le jargon de l'imprimerie) pour former un texte est habituellement de 9 ou 10. De ce fait, le corps 22, destiné aux titres car de taille plus importante, est tout désigné pour annoncer la venue du chef de manière anodine. Quand le chef d'atelier entre, on crie 22. Quand c'est le patron, là on crie 44 ;

C'est au chapitre 22 de l'Évangile selon Saint Luc que Jésus est arrêté. (Luc chapitre 22 - versets 47 à 54) ;

C'est une référence au 22 quai des orfèvres qui est l'adresse de la police judiciaire de Paris. Explication semblant également erronée, le siège de la police judiciaire parisienne étant au 36, quai des Orfèvres. Cependant, il s'avère que l'adresse du Palais de justice par laquelle les camions de police arrivent pour escorter les prévenus et accusés notamment se situe au 22 quai des Orfèvres, à tout le moins avant son transfert aux « Batignolles » ;

« 22 » correspondrait au nombre de lettres utilisées dans l'expression « Attention voilà les flics » ;

Quand on fait quelque chose très rapidement (fuir par exemple), on le fait « en deux-deux ». Cela aurait donné le « 22 » ;

Le terme « 22 voilà les flics » pourrait venir des bars ou troquets où les policiers arrivaient en masse le 22 de chaque mois, jour mensuel de la paie ;

On comptait 22 trous avec lesquels les policiers laçaient leurs chaussures ;

Le 12 mars 1829, Louis-Marie de Belleyme organise le corps des sergents de ville. Ils ne sont alors que 22, « ce qui a donné naissance au « cri d'allégresse » connu : 22, les v'là !

Posté le

android

(1)

Répondre