Les dangers climatiques du permafrost

Proposé par
le
dans

Le permafrost (ou pergélisol) est un sol gelé en permanence. Il représente un quart des terres émergées de l'hémisphère nord, et la Russie à elle seule en compte près des 2 tiers, notamment en Sibérie. Son dégel dû au réchauffement climatique risque d'avoir de graves conséquences : il contient en effet des milliards de tonnes de méthane, gaz à effet de serre environ 20 fois supérieur au CO2.

En juillet 2011, la Russie a fait part au monde de sa grande préoccupation sur les conséquences environnementales catastrophiques du réchauffement planétaire. Les scientifiques estiment que cela constitue une bombe à retardement capable de transformer un jour la planète en fournaise.


Commentaires préférés (3)

Enfin une nouvelle rassurante sur le rechauffement climatique et l'avenir de notre civiisation!

Posté le

unknown

(166)

Répondre

a écrit : Un sacré cercle vicieux...
Comme si notre pollution ne suffisait pas :/
Concernant le rechauffement climatique c'est souvent le cas malheuresement... Un cercle vicieu! La fonte de la banquise qui reverbère de moins en moins les rayons du soleil (qui du coup fait augmenter la temperature de l'eau car elle absorbe les rayons contrairement a la glace et accelere la fonte);

Posté le

unknown

(57)

Répondre

Si je me souvient bien de mes cours de sciences au lycée, les différentes ères géologiques se suivent et se poursuivent entre ères glacières(longues) et ères inter-glacières (nous sommes en plein dedans, elles sont plus courtes).

Cela est du à la "réflection de la lumière sur la surface terrestre" : l'albedo.

Plus la surface de la terre et recouverte de glace, plus elle est blanche et plus la lumière est réfléchi, l'albedo augmente, les gaz à effets de serre sont emprisonnés dans la glace, la température à la surface de la terre dimine, et la glace se propage....

Ensuite, l'air fini par se réchauffer (la terre est en grande partie recouverte de glace) et donc, la glace fond, libère les fameux gaz à effet de serre, la lumière est moins réfléchi, la glace continue de fondre...puis c'est la reprise de l'ère glacière....

Et ainsi de suite !!

Posté le

unknown

(76)

Répondre


Tous les commentaires (54)

Un sacré cercle vicieux...
Comme si notre pollution ne suffisait pas :/

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Enfin une nouvelle rassurante sur le rechauffement climatique et l'avenir de notre civiisation!

Posté le

unknown

(166)

Répondre

a écrit : Un sacré cercle vicieux...
Comme si notre pollution ne suffisait pas :/
Concernant le rechauffement climatique c'est souvent le cas malheuresement... Un cercle vicieu! La fonte de la banquise qui reverbère de moins en moins les rayons du soleil (qui du coup fait augmenter la temperature de l'eau car elle absorbe les rayons contrairement a la glace et accelere la fonte);

Posté le

unknown

(57)

Répondre

Suite

la désertification, les arbres meurent par secheresse et vu qu'il ne "retiennent" plus le sol, le desert avance encore plus vite... Et plein d'autres phénomenes!

Posté le

unknown

(6)

Répondre

a écrit : Concernant le rechauffement climatique c'est souvent le cas malheuresement... Un cercle vicieu! La fonte de la banquise qui reverbère de moins en moins les rayons du soleil (qui du coup fait augmenter la temperature de l'eau car elle absorbe les rayons contrairement a la glace et accelere la fonte); On pourrait mettre sur toutes nos constructions des matériaux réfléchissants?

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Serait-ce humainement possible d'envoyer des radicaux OH- dans l'atmosphère ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Serait-ce humainement possible d'envoyer des radicaux OH- dans l'atmosphère ? Serait-ce une idée astucieuse qui résoudrait le problème à long terme ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Si je me souvient bien de mes cours de sciences au lycée, les différentes ères géologiques se suivent et se poursuivent entre ères glacières(longues) et ères inter-glacières (nous sommes en plein dedans, elles sont plus courtes).

Cela est du à la "réflection de la lumière sur la surface terrestre" : l'albedo.

Plus la surface de la terre et recouverte de glace, plus elle est blanche et plus la lumière est réfléchi, l'albedo augmente, les gaz à effets de serre sont emprisonnés dans la glace, la température à la surface de la terre dimine, et la glace se propage....

Ensuite, l'air fini par se réchauffer (la terre est en grande partie recouverte de glace) et donc, la glace fond, libère les fameux gaz à effet de serre, la lumière est moins réfléchi, la glace continue de fondre...puis c'est la reprise de l'ère glacière....

Et ainsi de suite !!

Posté le

unknown

(76)

Répondre

a écrit : Si je me souvient bien de mes cours de sciences au lycée, les différentes ères géologiques se suivent et se poursuivent entre ères glacières(longues) et ères inter-glacières (nous sommes en plein dedans, elles sont plus courtes).

Cela est du à la "réflection de la lumière sur la surface terrestre&
amp;quot; : l'albedo.

Plus la surface de la terre et recouverte de glace, plus elle est blanche et plus la lumière est réfléchi, l'albedo augmente, les gaz à effets de serre sont emprisonnés dans la glace, la température à la surface de la terre dimine, et la glace se propage....

Ensuite, l'air fini par se réchauffer (la terre est en grande partie recouverte de glace) et donc, la glace fond, libère les fameux gaz à effet de serre, la lumière est moins réfléchi, la glace continue de fondre...puis c'est la reprise de l'ère glacière....

Et ainsi de suite !!
Afficher tout
Je comprends bien pourquoi et comment le réchauffement climatique se met en place à notre époque, mais j'ai du mal à comprendre comment une ère glaciaire peut survenir après ?
La planète se réchauffe libérant les gaz qui accélèrent le phénomène et qui "creusent" la couche

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Si je me souvient bien de mes cours de sciences au lycée, les différentes ères géologiques se suivent et se poursuivent entre ères glacières(longues) et ères inter-glacières (nous sommes en plein dedans, elles sont plus courtes).

Cela est du à la "réflection de la lumière sur la surface terrestre&
amp;quot; : l'albedo.

Plus la surface de la terre et recouverte de glace, plus elle est blanche et plus la lumière est réfléchi, l'albedo augmente, les gaz à effets de serre sont emprisonnés dans la glace, la température à la surface de la terre dimine, et la glace se propage....

Ensuite, l'air fini par se réchauffer (la terre est en grande partie recouverte de glace) et donc, la glace fond, libère les fameux gaz à effet de serre, la lumière est moins réfléchi, la glace continue de fondre...puis c'est la reprise de l'ère glacière....

Et ainsi de suite !!
Afficher tout
[suite] ...couche d'ozone, condamnant la terre à une protection de plus en plus faible par rapport aux rayons du soleil et donc de la chaleur (résumé grossier, je le reconnais).
Comment la glace peut-elle revenir par la suite ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Merci qui? Les Zétazunis! Plus gros pollueur avec la Chine. Non mais tranquille, on signe pas les traités, et on continuera comme ça à la barbe de tout le monde. Donc, la Guerre Froide s'est transformée en Guerre Chaude, bon de l'apprendre :)

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Attention le réchauffement n'es parait-il pas seulement du a nos activités humaine. Mais aussi a l'oscillation de la Terre. C'est un phénomène 100% naturel, la Terre oscille sur elle même en 3000 ans environs, cela change constamment les zone de la Terre directement exposé au Soleil et cela modifie grandement le climat.

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Anecdote en phase avec l'actualité (cf sommet de Durban).
Par contre je ne comprends pas pourquoi les dirigeants de ce monde déboursent des milliards d'euros pour maintenir un "système" alors que le réchauffement climatique est beaucoup plus grave car la survie de l'humanité est en jeu.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

... beaucoup plus grave et là personne ne veut débourser des millions voir des milliards pour nous sauver. C'est juste scandaleux.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

[suite]
Il parait que le réchaufement climatique est du a une modification constante de l'atmosphère. Celle-ci se modifie légèrement au fil du temps, ces modification étreignent des changements climatiques plus au moins importants. Le climat général sur Terre n'est pas le même au temps des dinosaures qu'aujourd'hui, c'est peut-être à cause de cela.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Un sacré cercle vicieux...
Comme si notre pollution ne suffisait pas :/
"cercle" n'est pas l'image appropriée. Ici il s'agit plutôt d'une courbe exponentielle, chaque évènement en entrainant un autre plus grave encore... Nos "petites" émissions de CO2 vont entrainer la libération dans l'athmosphère d'un gaz 20 fois plus nocif ! Et en quantité impressionnante... Cela donne l'impression d'un train fou qui accélère et que personne ne peut arrêter. Effrayant. Joyeuses fêtes !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Le réchauffement climatique fait fondre les glaciers. Ils sont constitués d'eau douce. Cette eau injectée à l'eau des océans va bloquer un courant marin : le golfstream qui fait remonter l'eau chaude vers les pôles. du coup les océans seront de plus en plus froids et cela va conduire à une ère glaciaire

Posté le

unknown

(4)

Répondre

a écrit : Merci qui? Les Zétazunis! Plus gros pollueur avec la Chine. Non mais tranquille, on signe pas les traités, et on continuera comme ça à la barbe de tout le monde. Donc, la Guerre Froide s'est transformée en Guerre Chaude, bon de l'apprendre :) Oui enfin cela dit la France pollue beaucoup plus que les USA proportionnellement à sa taille.
1/3 des céréales dédiées aux bio-carburants : je ne pense pas que l'on puisse dire la même chose chez nous, précurseurs de l'agriculture ultra-intensive et plus gros consommateur de pesticides d'Europe.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Mais de toute façon on s'en fout !!! On sera pas là pour le voir puisque dans 1 an (21 decembre 2012) on meurt tous alors le rechauffement climatique on s'en temponne le coquillard

Posté le

unknown

(0)

Répondre