La variole, une maladie éradiquée par l'humanité

Proposé par
le
dans

Il n'existe qu'une seule maladie complètement éradiquée par l'Homme. En effet, l'OMS a déclaré en 1979 que la variole avait complètement disparu de la surface de la Terre. Toutefois, des échantillons du virus sont conservés dans des laboratoires sécurisés à des fins de recherche.

Comme la maladie a été éradiquée, la population n'est plus vaccinée contre ce virus. L'idée d'une guerre bactériologique est prise au sérieux, et il existe en France des plans d'urgence, qui permettraient à l'ensemble de la population d'être vaccinée en moins de 15 jours.


Commentaires préférés (3)

J'espère juste que Roseline ne vera pas cette info sinon ça vas encore nous couter chère cette histoire..!!!! Chutttt n'en parlez pas trop autour de vous...!!!!!!!! ;)

Posté le

unknown

(332)

Répondre

Collera ça n'existe pas.coléra encore moins.CHOLERA oui!

Posté le

unknown

(149)

Répondre

Choléra, oui, désolé :S je me flagellerais ce soir en psalmodiant chaque lettre du mot. En disant que le vaccin datait de 1980, je parlais de la dernière production bien sur... En fait le vaccin de la variole existe depuis très longtemps: au 19ème par exemple, on "variolisait" les gens, c'est à dire qu'on inoculait une variole non-mortelle, celle des vaches (vache en latin = vaccina). Des croutes infectées étaient récupérées sur les pis, puis placées sous la peau de la personne à varioliser, en général à l'intérieur du nez. Je crois même que ce procédé date d'avant le 19ème siècle.

Posté le

unknown

(170)

Répondre


Tous les commentaires (41)

J'espère juste que Roseline ne vera pas cette info sinon ça vas encore nous couter chère cette histoire..!!!! Chutttt n'en parlez pas trop autour de vous...!!!!!!!! ;)

Posté le

unknown

(332)

Répondre

LOL en plus il ont fait toute un bordel pour la grippe A mais maintenant bizarrement on entend plus parler d'elle

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Juste un petit truc en plus: le plan de protection en France date des années 80, et les vaccins aussi d'ailleurs... Et un vaccin ça se périme...

Posté le

unknown

(16)

Répondre

Cela fait 30 ans. Est-ce à dire que vêla ne sert à rien de conserver ces échantillons.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ça veut dire qu'il y a encore des gens qui chopent le collera par exemple?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est ce que suppose l'anecdote : le collera n'est pas officiellement disparut :
- ce qui ne veut pas dire qu'il n'a pas disparu
- ce qui suppose que des vecteurs peuvent subsister sans que l'homme soit pour autant contaminer ( dans des régions reculé par exemple)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

La peste, le coléra... Des maladies typiques des foyers de pauvreté, beaucoup plus répandues qu'on ne pense.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

@ rom1 le vaccin date des années 80 ? 1880 alors, car j'ai été vacciné bien avant 1980

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Collera ça n'existe pas.coléra encore moins.CHOLERA oui!

Posté le

unknown

(149)

Répondre

Choléra, oui, désolé :S je me flagellerais ce soir en psalmodiant chaque lettre du mot. En disant que le vaccin datait de 1980, je parlais de la dernière production bien sur... En fait le vaccin de la variole existe depuis très longtemps: au 19ème par exemple, on "variolisait" les gens, c'est à dire qu'on inoculait une variole non-mortelle, celle des vaches (vache en latin = vaccina). Des croutes infectées étaient récupérées sur les pis, puis placées sous la peau de la personne à varioliser, en général à l'intérieur du nez. Je crois même que ce procédé date d'avant le 19ème siècle.

Posté le

unknown

(170)

Répondre

Attention la vaccine n est pas la variole.Ce procédé comme tu dis a été mis en pratique par Jenner,père du vaccin,car il remarqua que les "paysans"n'étaient pas atteints de la variole car ils s'occupaient des vaches qui elles avaient la vaccine(forme moins virulente).la vaccine se présente sous forme de pustules sur la peau des vaches(et non les pis).L'histoire dit que Jenner inocula le contenu des pustules d'un paysan atteint de vaccine a un petit garçon,qui déclara la maladie mais ne mourut pas.lors du procédé de variolisation du garçon (inoculation de la variole),le môme ne fut pas malade du tout.voilà!
@rom1:je t ai corrigé dsl y avait encore qqs erreurs...flagelle toi deux fois ce soir...LOL.

Posté le

unknown

(16)

Répondre

Argh! Mon dos, tout comme ma fierté d'ex-carabin-futur-sage-femme souffre en ce moment! :D La prochaine anecdote médicale, je potasse avant d'écrire des bêtises...

Posté le

unknown

(13)

Répondre

... Et merci Debo de rattraper le tout! ;) comme quoi on peut en apprendre sur ses propres anecdotes!

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Mais de rien:-) d'ailleurs,pour les hommes on ne dit pas maïeuticien au lieu de sage femme?ok ok j arrête...LOL.tu fais ou tes études?

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Sage-femme = le sage (celui qui a la connaissance) pour les femmes, donc ça ne dérange pas de dire sage-femme pour un homme, et en plus c'est plus mignon que "maieuticien" (quel mot flippant!). Pour ce qui est du lieu de mes études, quelques indices ont déjà été lâchés, mais je ne préfère pas le dire texto, parce qu'on me reconnaitrait tout de suite (on est pas bcp de gars ds une école de SF). Et puis quelle idée d'écrire son prénom ds son pseudo... :D enfin saches que c'est plus dans le nord que dans le sud.

Posté le

unknown

(12)

Répondre

Le choléra est malheureusement loin d'être éradiqué. Ce matin, aux infos à la radio, il parlait de cas détectés au Pakistan et en Inde suite aux problèmes sanitaires liés aux inondations. D'ailleurs pour voyager dans certains pays le vaccin est obligatoire.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Une souche conservée a Atlanta et une a Moscou

Posté le

unknown

(2)

Répondre

La peste bovine sera apparemment annoncée comme éradiquée en 2011 (source : Science et Vie 1119, décembre 2010, p. 37).

L'anecdote sera donc bientôt fausse... :-D

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Il y a également la peste bovine il me semble

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est d'ailleurs en distribuant des couvertures contaminées par la variole que les colons américains ont exterminé les indiens qui se sont révélés trés sensibles à cette contamination.

Posté le

unknown

(1)

Répondre