Le moustique est l'animal le plus dangereux

Proposé par
pedromanioc
le

L'animal le plus dangereux pour l'espèce humaine est un insecte : le moustique. En effet, 500 millions de cas de paludisme sont recensés chaque année. Cette maladie, transmise par le moustique (Anopheles), cause le décès d'entre 1 et 3 millions de personnes par an.

Le continent africain est particulièrement touché : 80% des cas de paludisme y sont recensés, et on estime qu'un enfant africain en meurt toutes les 30 secondes.


Commentaires préférés (3)

De plus dans certaines régions les moustiques sont devenus résistants aux produits préventifs

Posté le

unknown

(133)

Répondre

Le mot "touché" est très mal employé dans ce texte : "40% de la population touchées" on pourrait croire que 40% de la population mondiale est malade alors que c'est le pourcentage de gens vivant dans des zones dites a risque.
"Chaque année ce sont 500 millions de personnes qui sont touchées" on pourrait croire que c'est le nombre de nouveaux cas, si c'était les cas en moins de 14 ans nous l'aurions tous eu , en fait c'est le nombre de cas total recensé sur une année. Quant au nombre de décès du au paludisme il est d'environ 1 million ( 1 a 3 semble beaucoup) ce qui est déjà énorme quant on sait en plus que c'est dans indifférence quasi totale.
Sur le lien mis en source, l'institut Pasteur: tout les chiffres sont gonflés et tournés de manière à être volontairement alarmiste, bien que je comprenne la démarche car l'IP récolte des dons, la situation est suffisamment tragique pour ne pas l'aggraver.

Posté le

unknown

(145)

Répondre

Nan les moustiques ne sont pas vecteurs du Sida, je ne sais plus pourquoi mais heuresement! Sinon la population aurait vite été entièrement touché par le virus.

La drepanocytose en effet est une maladie genetique (déformation des globule rouge) qui permet de survivre au paludisme ( qui parasite le sang)
Dans ces conditions, on peut dire qu'un enfant sain ( sans drepanocytose ) sera condamné, qu'un enfant ayant 2 allèles de la drepanocytose ne survivra pas a sa maladie génétique mais un enfant ayant un allèle survivra au paludisme et a la drepanocytose.

Posté le

unknown

(77)

Répondre


Tous les commentaires (66)

De plus dans certaines régions les moustiques sont devenus résistants aux produits préventifs

Posté le

unknown

(133)

Répondre

Les chiffres ne collent pas, 40% c'est trop important

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Le mot "touché" est très mal employé dans ce texte : "40% de la population touchées" on pourrait croire que 40% de la population mondiale est malade alors que c'est le pourcentage de gens vivant dans des zones dites a risque.
"Chaque année ce sont 500 millions de personnes qui sont touchées" on pourrait croire que c'est le nombre de nouveaux cas, si c'était les cas en moins de 14 ans nous l'aurions tous eu , en fait c'est le nombre de cas total recensé sur une année. Quant au nombre de décès du au paludisme il est d'environ 1 million ( 1 a 3 semble beaucoup) ce qui est déjà énorme quant on sait en plus que c'est dans indifférence quasi totale.
Sur le lien mis en source, l'institut Pasteur: tout les chiffres sont gonflés et tournés de manière à être volontairement alarmiste, bien que je comprenne la démarche car l'IP récolte des dons, la situation est suffisamment tragique pour ne pas l'aggraver.

Posté le

unknown

(145)

Répondre

Merci, j'ai édité pour qu'il n'y ait plus de "confusion" possible.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

A savoir, le paludisme provoque de nombreux mort uniquement dans les zones ou le moustique se développe de façon saisonniaire. Les populations qui vivent toutes lannée avec son relativement imunisé.

Le paludisme est techniquement aussi compliqué a traité que le Sida ( dans le sens ou quand on analyse la façon dont agit la parasite, on voit pas du tout comment agir)

D'ailleurs la malaria n'est pas une maladie, mais une parditose( remarque, ça se dit? ) ça vient en effet dun parasite ( dont j'ai perdu le nom, génial, mon exam est que dans 3 semaines ...)

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Néanmoins sont immunisés contre le paludisme les drepanocytaires !
Je me suis toujours demandé si il y avait un risque d'attraper le SIDA à cause d'un moustique qui aurait piqué une personne infectée par le SIDA (oula c'est totalement stupide) ?

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Nan les moustiques ne sont pas vecteurs du Sida, je ne sais plus pourquoi mais heuresement! Sinon la population aurait vite été entièrement touché par le virus.

La drepanocytose en effet est une maladie genetique (déformation des globule rouge) qui permet de survivre au paludisme ( qui parasite le sang)
Dans ces conditions, on peut dire qu'un enfant sain ( sans drepanocytose ) sera condamné, qu'un enfant ayant 2 allèles de la drepanocytose ne survivra pas a sa maladie génétique mais un enfant ayant un allèle survivra au paludisme et a la drepanocytose.

Posté le

unknown

(77)

Répondre

Merci desseaux ! :)
Tu en sais plus que moi sur la drépanocytose !!

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Le moustique n'est pas un vecteur du SIDA car le VIH est un virus quiaà une durée de "vie" très très courte en dehors de l'Homme.
Cette caractéristique explique pourquoi il n'est transmissible que par les sécrétions et par le sang (transfusion). Lorsqu'un moustique pique une personne séropositive, le sang aspiré refroidit et le virus se désagrège. Il n'y a donc aucun soucis à dormir dans le même lit qu'un séropositif.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Et non pas l'hippopotame comme dit dans une précédente annecdote. Mais par animal sauvage voulait-on dire gros animal et non animal non domestiqué

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ahah moi qui me fait bouffer par les moustique ( 27 piqures en 5 jours avec de l'anti-moustique ) ...
Heureusement que j'ai pas le paludisme.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Hahaha y a tout le monde qui me dit: mais t'inquète pas c'est juste un moustique! Bah voilà la preuve =) ( personellement j'ai plus peur des arraignés que les moustiques xD

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Je me permets (désole !) de continuer a critiquer la redaction de cette anecdote : pourquoi ne pas simplement dire que 500 millions de personnes sont porteurs de la maladie (et pourquoi pas préciser x nouveaux cas par an) ?
De plus, le moustique ne tue personne.. Il n'est que le vecteur. Ça revient a tirer sur le messager, ou a dire : 'tiens, la poste m'a offert 100euros aujourd'hui " alors que c'est en réalité tatie Danielle qui a pensé a votre anniversaire..

Posté le

unknown

(11)

Répondre

a écrit : Ahah moi qui me fait bouffer par les moustique ( 27 piqures en 5 jours avec de l'anti-moustique ) ...
Heureusement que j'ai pas le paludisme.
ahah Dsl pour toi mais on voit bien l'efficacité des prises anti-moustiques :D

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Le moustique n'est pas un vecteur du SIDA car le VIH est un virus quiaà une durée de "vie" très très courte en dehors de l'Homme.
Cette caractéristique explique pourquoi il n'est transmissible que par les sécrétions et par le sang (transfusion). Lorsqu'un moustique pique une personn
e séropositive, le sang aspiré refroidit et le virus se désagrège. Il n'y a donc aucun soucis à dormir dans le même lit qu'un séropositif. Afficher tout
Une durée de vie très courte... Ouai super ça c'est pour éviter la peur collective... Explique comment tes contaminé avec des seringues usages alors ?? Idem pour le moustique si il vient de pomper un contamine et qu'il vient sur toi dans la foulée le risque n'est pas nul.

Posté le

iphone

(0)

Répondre