L'anémie falciforme : une maladie qui peut sauver la vie

Proposé par
Chad
le
dans

L'anémie falciforme (ou drépanocytose) est une maladie héréditaire qui entraine une modification de la structure des globules rouges. Elle peut causer une mort précoce mais peut aussi offrir une vie plus longue en Afrique. En effet, si elle entraîne des risques de trombose, elle rend également les personnes atteintes moins exposées au paludisme, grande cause de mortalité en Afrique.

Il a été observé qu'en Afrique, les individus sujets à l'anémie falciforme survivent mieux que les autres, si le gène responsable de la maladie n'était présent que chez un des deux parents (on parle alors de porteurs sains). Elle est donc fréquente en Afrique. Cela reste toutefois une maladie grave qui peut entrainer de fortes douleurs chez les personnes touchées.


Commentaires préférés (3)

Je confirme. On étudie ce cas en SVT (bio) en première ou terminale.

Posté le

unknown

(136)

Répondre

Attention, si l'allèle (version d'un gène) divergent est porté par un des deux parent, on parle d'hétérozygotie. On peut parler de porteur sain quand la maladie portée par la personne hétérozygote est récessive par exemple. Dans le cas d'une maladie génétique dominante, on peut être très malade même avec un seul allèle divergent. Mais la dépanocytose est récessive, pas de problème ici donc. Elle est due à la non-solubilisation de l'hémoglobine à l'intérieur des globules rouges après un certain temps, qui deviennent falciformes, dures et quasiment non fonctionnelles, déchirant les capillaires ou provocant des bouchons (thromboses) et causant des hémorragies, et ça fait mal! Tout ça est dû à la présence du gène HbS.

Posté le

unknown

(68)

Répondre

a écrit : Cette appli devient du récitage de cours (fac et lycée) ça en devient pénible... Pour 95% des anecdotes présentes ici, tu trouveras quelqu'un l'ayant vu/entendu en cours. Tout simplement parce que les anecdotes sont souvent ce qui permet à des professeurs de rendre vivante leur matière.
Qui plus est, cela ne te plait peut-être pas d'avoir des informations de santé, moi ça m'intéresse, et à en juger par les votes des autres, cela les intéresse aussi. On ne peut satisfaire tout le monde, surtout quand on est lus quotidiennement par des milliers de personnes. Certains veulent des anecdotes plus "culturelles", d'autres plus amusantes, et d'autres trouvent que quoiqu'on mette, de toute manière le concept en lui même est nul (ce qui ne les empêche pas de venir ici tous les jours). C'est comme ça ;)

Posté le

unknown

(266)

Répondre


Tous les commentaires (35)

Je confirme. On étudie ce cas en SVT (bio) en première ou terminale.

Posté le

unknown

(136)

Répondre

Je confirme, j'ai vu ça en cours de SVT de seconde.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Attention, si l'allèle (version d'un gène) divergent est porté par un des deux parent, on parle d'hétérozygotie. On peut parler de porteur sain quand la maladie portée par la personne hétérozygote est récessive par exemple. Dans le cas d'une maladie génétique dominante, on peut être très malade même avec un seul allèle divergent. Mais la dépanocytose est récessive, pas de problème ici donc. Elle est due à la non-solubilisation de l'hémoglobine à l'intérieur des globules rouges après un certain temps, qui deviennent falciformes, dures et quasiment non fonctionnelles, déchirant les capillaires ou provocant des bouchons (thromboses) et causant des hémorragies, et ça fait mal! Tout ça est dû à la présence du gène HbS.

Posté le

unknown

(68)

Répondre

Pour compléter @Rom1_le_lutin, être [HbA](HbA//HbS) suffit pour réduire les chances d'attraper le paludisme. Il faut être de phénotype [HbS] donc de génotype (HbS//HbS) pour souffrir de la maladie, sachant que [HbA](HbA//HbA) sont les phénotype et génotype d'une personne saine non porteuse de l'allèle muté.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Oui, chance! Le paludisme tue beaucoup plus que la drépanocytose!

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Pour moi chance ne peut pas s'appliquer à un événement négatif comme attraper une maladie, même si il y a pire.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Si on commence à considérer la maladie comme un élément forcément négatif, on ne peut pas concevoir la chance qu'elle peut procurer! Il faut être moins radical quant aux définitions! Mais je ne vais pas m'emballer, surtout que d'autres en parlent bien mieux que moi. Fancat, je te conseille de lire "la logique du vivant" de François Jacob, c'est une sorte d'origine des espèces des temps modernes, tout y est expliqué. Tu y apprendras en outre que le concept de maladie au sens réduit (comprendre négatif) est impropre pour parler du vivant.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

Cette appli devient du récitage de cours (fac et lycée) ça en devient pénible...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Les lectures personnelles peuvent aussi compter! Et on est là pour étaler notre science ;)

Posté le

unknown

(8)

Répondre

a écrit : Cette appli devient du récitage de cours (fac et lycée) ça en devient pénible... Pour 95% des anecdotes présentes ici, tu trouveras quelqu'un l'ayant vu/entendu en cours. Tout simplement parce que les anecdotes sont souvent ce qui permet à des professeurs de rendre vivante leur matière.
Qui plus est, cela ne te plait peut-être pas d'avoir des informations de santé, moi ça m'intéresse, et à en juger par les votes des autres, cela les intéresse aussi. On ne peut satisfaire tout le monde, surtout quand on est lus quotidiennement par des milliers de personnes. Certains veulent des anecdotes plus "culturelles", d'autres plus amusantes, et d'autres trouvent que quoiqu'on mette, de toute manière le concept en lui même est nul (ce qui ne les empêche pas de venir ici tous les jours). C'est comme ça ;)

Posté le

unknown

(266)

Répondre

Houlala : remonté le Philou. Je suis déçu, je croyais qu'on était des millions.

Posté le

unknown

(14)

Répondre

La diversité des annecdotes c'est ce qui fait l'intérêt. À chacun de faire le tri par rapport à ces centres d'intérêt et ses connaissances. Il y aura toujours des gens pour critiquer de façon négative.

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Je rebondis sur ce que dit Philippe : Ceux qui se reconnaitront, arrêtez de râler systématiquement ! Personne ne vous oblige ni à venir sur le site ni à lire les commentaires. Alors si certain(e)s anecdotes/commentaires ne vous plaisent pas, passez au-dessus mais ne gâchez pas à ceux qui sont intéressés le plaisir de lire et d'apprendre.
Merci d'avance ! ;-)

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Désolée d'avoir dit ça comme ça mais pour moi cette appli sert à vulgariser l'information pour qu'elle soit comprise par tous...mais quand je vois texto écrit mes cours de bio (cf HBs,génotype,allèle et j'en passe) je me dis que c'est dommage car 70% des gens ne vont pas comprendre car ne savent pas ce que c'est.je suis pour "se coucher moins bête" mais contre ce genre d étalage de culture... désolée... Ce message s adresse juste aux personnes qui "copie colle" leurs cours sans y ajouter leurs touches perso...
Une étudiante en pH@rm@ remontée... ^_^....

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Que veut dire dans vos commentaires [HbA](HbA//HbS) ?

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Entre crochets, c'est le phénotype (comment la maladie s'exprime), et entre parenthèses, séparés par un double trait, c'est le génotype (ce qu'il y a d'inscrit dans le patrimoine génétique de l'individu, comportant deux versions - ou allèles - puisque les chromosomes vont par paire). Le génotype détermine le phénotype, ici donc, le génotype (HbA//HbS) s'exprimera de façon à donner un phénotype [HbA]. Autrement dit, le sujet est ici porteur sain, car il porte l'allèle malade (HbS), mais exprime un phénotype sain [HbA]. Il est donc protégé contre le paludisme tout en étant sain. Dernière précision: HbS = hémoglobine malade (drépanocytose), et HbA = hémoglobine Adulte (saine). Ça va Debo, j'ai bien tout expliqué? :)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Désolée d'avoir dit ça comme ça mais pour moi cette appli sert à vulgariser l'information pour qu'elle soit comprise par tous...mais quand je vois texto écrit mes cours de bio (cf HBs,génotype,allèle et j'en passe) je me dis que c'est dommage car 70% des gens ne vont pas comprendre car ne savent pas ce que c'est.je suis pour "se coucher moins bête" mais contre ce genre d étalage de culture... désolée... Ce message s adresse juste aux personnes qui "copie colle" leurs cours sans y ajouter leurs touches perso...
Une étudiante en pH@rm@ remontée... ^_^....
Afficher tout
Debo, la cofondatrice de ce site, Aurélie, est elle-même pharmacienne titulaire, donc on essaie quand on relit les anecdotes de les compléter, et rendre accessible au plus grand nombre (car elles sont toutes relues et corrigées/modifiées, je n'ai pas le souvenir d'avoir publié une anecdote exactement telle que me l'avait soumise un membre).
Après, le concept du site est de ne pas en faire des tartines sur 40 lignes, donc on ne sera jamais aussi complet qu'un cours ;)

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Mdr...@rom1: c'était impec' LOL.@Philippe:ok alors dans ce cas pas de soucis.je trouvais juste qu'au fur et à mesure des anecdotes publiées ça manquaient de vie,de touches perso et devenait trop scolaire à mon goût.avant on était plus dans le concept "c'est pas sorcier" ce qui était plus sympa car c'était apprendre en s amusant...surtout que comme dans le titre,les anecdotes je les lis vraiment juste avant de me coucher...et que certaines dont celles ci m ont donné mal a la tête lol. Voilà... c'est tout... Désolée si mon premier post semblait "haineux" c'était pas du tout le cas...

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Non mais on s'en tape, ceci n'est pas une anecdote ! Faut arreter là..

Posté le

unknown

(0)

Répondre