Marie Curie est la seule femme à avoir reçu 2 prix Nobel

Proposé par
le

Depuis 1901, 549 prix Nobel ont été décernés dont 40 à des femmes. Parmi elles, Marie Curie est la seule à avoir obtenu 2 prix Nobel dans 2 domaines scientifiques différents, physique et chimie. Elle recevra celui de physique avec son mari pour leurs travaux sur la radiation et celui de chimie pour ses recherches sur le radium et le polonium. Elle décèdera de son exposition à ces éléments radioactifs.

Seules 4 personnes ont obtenu plusieurs prix Nobel : 3 hommes et 1 femme (Marie Curie). Sur ces 4 personnes, seules 2 ont obtenu des prix Nobel dans 2 domaines distincts. Si Pauling est la seule personne à avoir obtenu ses prix Nobel en étant le seul lauréat (Chimie et Paix), Marie Curie est la seule à avoir été récompensée dans 2 domaines scientifiques (Chimie et Physique). À noter que le Comité international de la Croix Rouge, avec 3 prix Nobel de la Paix, possède seul le nombre maximal de prix Nobel.


Tous les commentaires (67)

Marie Curie était d'origine polonaise , et , lors de l'attribution de son 2 ème prix Nobel le silence de la France fut étourdissant ! Comment ne pas souligner aussi que si elle a pu continuer ses travaux c'est en partie grace à la générosité des femmes américaines dont l'argent a permis à Marie Curie d'acheter 1gr de radium !

Posté le

iphone

(9)

Répondre

Enfin, 40 femmes depuis 1901 excusez-moi mais je trouve que ça ne fait pas beaucoup. Je suis d'accord qu'à l'époque elles n'avaient pas d'argent pour payer leurs recherches, qu'elles n'avaient pas de niveaux d'études suffisant, etc... Mais les temps on changer depuis 1901, nous sommes quand même en 2012. Donc par ailleurs je trouve qu'il n'est pas normal qu'il y ait peu de femmes récompensés.

Posté le

android

(0)

Répondre

Mais sinon Pierre et Marie curie sont morts comment??!!
Après 50 commentaires sur les circonstances je pense qu on a bien compris pas la peine de nous le reformuler 50 fois :)

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Enfin, 40 femmes depuis 1901 excusez-moi mais je trouve que ça ne fait pas beaucoup. Je suis d'accord qu'à l'époque elles n'avaient pas d'argent pour payer leurs recherches, qu'elles n'avaient pas de niveaux d'études suffisant, etc... Mais les temps on changer depuis 1901, nous sommes quand même en 2012. Donc par ailleurs je trouve qu'il n'est pas normal qu'il y ait peu de femmes récompensés. Afficher tout Je suis plutôt d'accord avec toi
Il me semble que depuis les années 70 les femmes ont un large accès à ce genre d'études
En revanche qu'elle aient accès au poste qui leur permettrait d'avoir un prix Nobel c'est moins sur et la donc on est bien dans le sexisme
De plus je ne pense pas que le sexisme ait quelque chose à voir avec l'intelligence
Je pense qu'on peut être très intelligent et parfaitement misogyne ou sexiste.
C'est une question de culture de société et d'éducation mais pas d'intelligence

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Enfin, 40 femmes depuis 1901 excusez-moi mais je trouve que ça ne fait pas beaucoup. Je suis d'accord qu'à l'époque elles n'avaient pas d'argent pour payer leurs recherches, qu'elles n'avaient pas de niveaux d'études suffisant, etc... Mais les temps on changer depuis 1901, nous sommes quand même en 2012. Donc par ailleurs je trouve qu'il n'est pas normal qu'il y ait peu de femmes récompensés. Afficher tout Oui bah c'est comme sa c'est tout , on va pas réécrire l'histoire pour te faire plaisir , les commentaires du dessus expliquent très bien le pourquoi du comment il y en a si peu , faut pas oublier que c'était au début 1900 , les façons de vivre pour les femmes n'étaient pas aussi libre qu'aujourd'hui ( malheureusement ) , les temps changent , peut être qu'elle domineront les remises des prix Nobel sur ce siècle ! (mais pas maintenant , y'a repassage !)
( :joke: )

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Il aurait fallu mettre le nombre de prix Nobel décernés à des femmes à la fin de l'anecdote parce que vu le débat je crois que la plupart s'est arrêté à la 2ieme ligne.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Je suis plutôt d'accord avec toi
Il me semble que depuis les années 70 les femmes ont un large accès à ce genre d'études
En revanche qu'elle aient accès au poste qui leur permettrait d'avoir un prix Nobel c'est moins sur et la donc on est bien dans le sexisme
De plus je ne pe
nse pas que le sexisme ait quelque chose à voir avec l'intelligence
Je pense qu'on peut être très intelligent et parfaitement misogyne ou sexiste.
C'est une question de culture de société et d'éducation mais pas d'intelligence
Afficher tout
Bien sur que l'intelligence est quelquechose avoir avec le sexisme. Si une personne lambda vit dans un milieu sexiste, alors s'il est bete il ne reflechira jamais, ne remettra jamais en cause... Au contraire une personne intelligente va reflechir et se rendre compte que c'est stupide. Les personnent qui accordent le nobel pour moi se fichent du sexe ils se basent uniquement sur le merite (de toute facon a ce niveau la ya toujours plusieurs equipes qui meritent autant de l'avoir c'est limite une question de rapidite). Et puis, j'ai peur qu'on fasse de la discrimination positive comme dans beaucoup d'autres milieux (cet annee c'est 1 personne de couleur, l'annee d'apres c'est une femme, etc...) ce qui revient a une hypocrisie. En tout cas je pense les scientifiques au dessus de ces débats.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Even star, je ne pense pas que le sexisme ou autre forme de discrimination soit aussi carthesien que tu le penses: personnes bêtes élevées dans un milieu sexiste sont sexistes, et personnes intelligentes élevées dans un milieu sexiste ne le sont pas, c'est a mon avis beaucoup plus compliqué que cela.
si ce n’était qu'une question d'intelligence, les femmes n'auraient pas eu une place moindre ou déconsidérée pendant si longtemps
et je ne pense pas non que les scientifiques soient au dessus du débat, ce seraient les placer a un rang sur-humain, or ce sont aussi des humains, avec toutes les faiblesses et tous les paradoxes que cela peut contenir.
ce n'est pas une critique envers les scientifiques, ni de les dénigrer que de considérer qu'ils peuvent être influencer même inconsciemment dans leurs choix par un conteste social ou une éducation.
c'est juste que cela me semble plus réaliste.
Car je pense que si sexisme il y a , il n'est pas forcément voulu consciemment, il est bien evident, qu'ils ne choisissent pas délibérément un homme à la place d'une femme.
c'est ce sexisme inconscient parce que encré dans les mentalités qui je trouve est lent a changer

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : Even star, je ne pense pas que le sexisme ou autre forme de discrimination soit aussi carthesien que tu le penses: personnes bêtes élevées dans un milieu sexiste sont sexistes, et personnes intelligentes élevées dans un milieu sexiste ne le sont pas, c'est a mon avis beaucoup plus compliqué que cela.
si ce n
’était qu'une question d'intelligence, les femmes n'auraient pas eu une place moindre ou déconsidérée pendant si longtemps
et je ne pense pas non que les scientifiques soient au dessus du débat, ce seraient les placer a un rang sur-humain, or ce sont aussi des humains, avec toutes les faiblesses et tous les paradoxes que cela peut contenir.
ce n'est pas une critique envers les scientifiques, ni de les dénigrer que de considérer qu'ils peuvent être influencer même inconsciemment dans leurs choix par un conteste social ou une éducation.
c'est juste que cela me semble plus réaliste.
Car je pense que si sexisme il y a , il n'est pas forcément voulu consciemment, il est bien evident, qu'ils ne choisissent pas délibérément un homme à la place d'une femme.
c'est ce sexisme inconscient parce que encré dans les mentalités qui je trouve est lent a changer
Afficher tout
Bien entendu c'est un peu plus compliqué que ce que j'ai dis, ce que je voulais dire c'est que ce genre de choses est conditioné par le milieu/l'education, mais le fait de ne pas etre sexiste est le plus logique, donc des personnes d'un milieu sexiste en reflechissant peuvent changer d'avis. Et comme je l'ai deja dis, choisir quelqu'un pour un Prix Nobel ne se fait reelement que sur le merite, apres qu'il y ai une influence inconsciente pourquoi pas, mais son role serait faible. A mon avis, le Prix Nobel est a l'echelle mondial et a cette meme echelle peu de femmes accedent a des etudes et encore des proffessions de haut niveau. Apres ce n'est que mon avis...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Bien entendu c'est un peu plus compliqué que ce que j'ai dis, ce que je voulais dire c'est que ce genre de choses est conditioné par le milieu/l'education, mais le fait de ne pas etre sexiste est le plus logique, donc des personnes d'un milieu sexiste en reflechissant peuvent changer d'avis. Et comme je l'ai deja dis, choisir quelqu'un pour un Prix Nobel ne se fait reelement que sur le merite, apres qu'il y ai une influence inconsciente pourquoi pas, mais son role serait faible. A mon avis, le Prix Nobel est a l'echelle mondial et a cette meme echelle peu de femmes accedent a des etudes et encore des proffessions de haut niveau. Apres ce n'est que mon avis... Afficher tout Je comprend ton point de vue
C'est qu'en fait nous avons des points de vue opposés
Car je pense que la discrimination sexuelle est ultra présente dans notre société, encore à notre époque
Pareil que pour toi, ce n'est que mon opinion

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Je comprend ton point de vue
C'est qu'en fait nous avons des points de vue opposés
Car je pense que la discrimination sexuelle est ultra présente dans notre société, encore à notre époque
Pareil que pour toi, ce n'est que mon opinion
Tu n'a peut etre pas tort, mais apres 4000ans de sexisme tout ne va pas changer en 1 siecle malheureusement :/

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Marie Curie est ce qu'on peut appeler un monstre. Ce genre de personnage est intellectuellement au dessus du reste de la planète. Meme si le sexe peux jouer sur les capacités intellectuelles, notamment avec les conceptions que nous en avons et qui jouent sur l'éducation et les études, et les orientations. A ce niveau là, le sexe est un détail totalement insignifiant. son cerveau était au dessus de toutes ces considérations valables même pour les femmes exceptionnelles. Elle se situait au delà de l'exceptionnel. Alors parler d' elle en mentionnant son sexe pour exprimer ce qu'elle était est totalement déplacé. Un peu comme polémiquer sur le rôle de la capillarité de M.Einstein sur ses performances. Alors j'aimerai sentir l'immense considération auquel elle a droit lorsque je lis quelque chose se reportant a sa personne.

Posté le

android

(1)

Répondre

Ouais. Tout ça pour dire que, homme ou femme, deux prix Nobel ça envoie du steak. Et vous êtes fatiguant (voilà c'est dit).

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Étant scientifique de formation, en physique, je n'ai pu que déplorer la faible mixité des classes : 4 femmes dans des classes de 40. À l'adolescence, c'est dur.

POURTANT

Le fait qu'il y ai une telle différence ne tiens pas à un comportement sexiste de l'éducation nationale, des examinateurs ou que sais-je encore, qui ont toujours été parfaitement honnête sur ce plan.

C'est principalement le choix libre des femmes de s'orienter plutôt dans d'autres domaines (biologie/médecine par exemple) qui aboutis à cette différence.

On peut toujours dire que c'est la culture de notre société dans son ensemble la responsable de cette disparité.
Pour ma part, je pense que la nature même des femme joue le plus grand rôle. La transformation importante de leur morphologie et tout ce qui en découle (si j'ose dire) à l'adolescence, les incite à s'intéresser bien plus activement à la biologie et à la médecine que les hommes précisément à l'âge où on décide de l'orientation de ses études, donc de son futur métier.

Les différence de nature impliquent, dans un milieux libre, des différences de comportements !!

Je rappel quand même au passage que le sexisme n'est pas de faire une différence entre les hommes et les femmes, mais d'établir une supériorité de l'un sur l'autre.

La différence n'est pas toujours lié au sexisme.


La libération des femmes nécessite t'elle vraiment de contraindre ou d'orienter leurs choix pour aboutir à une égalité mathématique ?
(même effectifs, mêmes nb de prix Nobel...)

Vouloir effacer les différences de nature au point qu'elles n'ai plus d'impacts et plus de conséquences visible ne peut que les conduire à avoir honte de ces différences, et les voir comme des handicaps.
Bâtir une société ou ces différences sont niée conduit à un réel handicap.

L'égalité des sexes conduit au sexisme.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : je croyais que marie et pierre curie etaient mort ecraser par un bus ????? C'est pierre qui fut écrasé par un tramway a cheval en sortant de son «laboratoire» désaffecté (manque d'argent) .
Source: je lis des histoire vraies, magazine jeunesse

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Étant scientifique de formation, en physique, je n'ai pu que déplorer la faible mixité des classes : 4 femmes dans des classes de 40. À l'adolescence, c'est dur.

POURTANT

Le fait qu'il y ai une telle différence ne tiens pas à un comportement sexiste de l'éducation nati
onale, des examinateurs ou que sais-je encore, qui ont toujours été parfaitement honnête sur ce plan.

C'est principalement le choix libre des femmes de s'orienter plutôt dans d'autres domaines (biologie/médecine par exemple) qui aboutis à cette différence.

On peut toujours dire que c'est la culture de notre société dans son ensemble la responsable de cette disparité.
Pour ma part, je pense que la nature même des femme joue le plus grand rôle. La transformation importante de leur morphologie et tout ce qui en découle (si j'ose dire) à l'adolescence, les incite à s'intéresser bien plus activement à la biologie et à la médecine que les hommes précisément à l'âge où on décide de l'orientation de ses études, donc de son futur métier.

Les différence de nature impliquent, dans un milieux libre, des différences de comportements !!

Je rappel quand même au passage que le sexisme n'est pas de faire une différence entre les hommes et les femmes, mais d'établir une supériorité de l'un sur l'autre.

La différence n'est pas toujours lié au sexisme.


La libération des femmes nécessite t'elle vraiment de contraindre ou d'orienter leurs choix pour aboutir à une égalité mathématique ?
(même effectifs, mêmes nb de prix Nobel...)

Vouloir effacer les différences de nature au point qu'elles n'ai plus d'impacts et plus de conséquences visible ne peut que les conduire à avoir honte de ces différences, et les voir comme des handicaps.
Bâtir une société ou ces différences sont niée conduit à un réel handicap.

L'égalité des sexes conduit au sexisme.
Afficher tout
D'accord pour ce qui concerne le milieu scientifique
Ton raisonnement se tient
En revanche les prix Nobel ne concerne pas seulement la physique et la chimie
Mais aussi la littérature, la paix et la physiologie ou médecine

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Girl Power !! Faut se réveiller les frangines , mais pas demain c'est shopping ! Ça existe le Nobel de fashion? (humour)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Il y a une erreur , car dans une autre annecdote on apprend que Pierre et Marie Curie sont décédés d'un accident et non pas à cause des radiations.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'allais m'enerver aussi, en quelques heures d'existence de l'anecdote, que des commentaires cul cul...

Félicitons nous plutôt qu'elle soit française.

Et si dans l'histoire, plus d'hommes furent récompensé, c'est sûrement que dans les sociétés de l'
époque, les femmes n'avaient pas accès au savoir ou à la découverte.
Ce n'est plus le cas aujourd'hui.
Afficher tout
Elle etait Polonaise mec,bien ta culture..

Posté le

android

(3)

Répondre

C'est pas un vrai prix nobel la paix !!!

Posté le

iphone

(0)

Répondre