Les noms de famille particuliers en Islande

Proposé par
le

Les noms de famille tels que nous les connaissons n'existent quasiment pas en Islande : le nom retenu se compose du prénom du père ou de la mère suivi du suffixe "son" pour les hommes ou "dóttir" pour les femmes. Ainsi, la chanteuse Björk a comme nom de famille Guðmundsdóttir, un de ses parents se prénomme donc Guðmunds.


Commentaires préférés (3)

Guère pratique pour la généalogie tout ça ! Les parents ne portant pas le même nom que leurs enfants ni de leurs propres parents...

Posté le

unknown

(145)

Répondre

Le père de la chanteuse Björk se prénomme Guðmundur et on aurait aussi pu préciser que les prénoms se conjuguent, il ne suffit pas d'apposer tout simplement -son ou -dóttir…

Posté le

unknown

(155)

Répondre

Il existe un livre sur la généalogie des islandais pour éviter ainsi de se marier dans sa propre famille sans le savoir... À consulter avant de sauter le pas !

Posté le

android

(153)

Répondre


Tous les commentaires (51)

Tout comme "Mac" aux États-Unis pour certains. Ceci est utilisé dans beaucoup de pays, avec des suffixes différents.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Guère pratique pour la généalogie tout ça ! Les parents ne portant pas le même nom que leurs enfants ni de leurs propres parents...

Posté le

unknown

(145)

Répondre

Ce n'est pas toujours le cas, exemple le footballeur Eidur Gudjoh"sen".

Posté le

unknown

(8)

Répondre

En Egypte aussi, on appelle quelqu'un par son prénom suivit du prénom de son père, suivit par celui de son grand père, et c'est en 4ème partie que le nom intervient.

Posté le

unknown

(14)

Répondre

Le père de la chanteuse Björk se prénomme Guðmundur et on aurait aussi pu préciser que les prénoms se conjuguent, il ne suffit pas d'apposer tout simplement -son ou -dóttir…

Posté le

unknown

(155)

Répondre

C'est le cas aussi en Suède et dans beaucoup d'autres pays.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

C'est comme ça dans la majorité des pays du monde.
D'ailleurs, dans l'histoire de l'Humanité la notion de nom de famille est très récente. On s'en cognait un peu de la généalogie. Comme si nos noms de famille français sortaient de nul part, il s'agit souvent de noms de lieux, de repères geographiques ou de prénoms.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

En Suède, contrairement à ce qui est dit plus haut, la pratique n'a plus cours depuis longtemps. Si vos parents s'appellent Fredriksson, vous vous appellerez Fredriksson.

Posté le

unknown

(14)

Répondre

C'est ce qu'on appelle un patronyme, non ? En Russie ça fonctionne aussi un peu comme ça dans la vie courante.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Et la fille de la fille de Björk? Björkdossdossdoss...?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Et la fille de la fille de Björk? Björkdossdossdoss...? C'est quoi le rapport avec les suffixes cités précédemment ?

Posté le

unknown

(19)

Répondre

Il me semble que les noms de famille qui sont des prénoms viennent du fait qu' il y aurait eu des orphelins. Quelqu'un confirme ?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Il me semble que les noms de famille qui sont des prénoms viennent du fait qu' il y aurait eu des orphelins. Quelqu'un confirme ? Ce n'est pas systématiquement le cas mais il est vrai que jadis, les enfants abandonnés ou orphelins étaient souvent reccueillis par des religieux ou religieuses qui assuraient alors leur éducation et leur donnaient leur prénom de foi en guise de patronyme. Par exemple : un enfant nommé Jean reccueilli par Soeur Marie était appelé Jean Marie.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : En Suède, contrairement à ce qui est dit plus haut, la pratique n'a plus cours depuis longtemps. Si vos parents s'appellent Fredriksson, vous vous appellerez Fredriksson. Pas depuis si longtemps que ça... Dans ma famille cela fait juste trois générations...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas toujours le cas, exemple le footballeur Eidur Gudjoh"sen". C'est plutôt Gudjohnson

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Tout comme "Mac" aux États-Unis pour certains. Ceci est utilisé dans beaucoup de pays, avec des suffixes différents. "Mac", pour le coup est un préfixe.

Posté le

android

(4)

Répondre

Du coup il n'y a aucun nom qui perdure plus d'une génération. Ca me ferait bizarre d'avoir le prénom de mon père ou de ma mère dans mon nom. En tout cas, c'est original comme concept ; mais aussi comme anecdote.

Posté le

android

(0)

Répondre