On se noie généralement en silence

Proposé par
le

On croit que la noyade est une lutte violente où la victime agite les bras, crie à l'aide et fait des éclaboussures. C'est une image surtout vue dans les films : en réalité, agiter les bras et crier est impossible à cause d'une réaction instinctive : l'individu privilégie la respiration à la parole et se noie rapidement et en silence. Les sauveteurs sont entrainés à reconnaitre les véritables signes de noyade.

Parmi ces signes, il y a le fait d'avoir la bouche au niveau de l’eau, la tête penchée vers l'arrière bouche ouverte, les cheveux sur le front ou les yeux, etc.


Tous les commentaires (109)

En 2009, j'étais avec ma fille de 6 mois dans les bras en Guadeloupe dans une petite rivière. J'ai voulu avoir l'eau jusqu'au ventre et en marchant , je suis tombée dans un trou qui s'était formé parce qu’il avait plut quelques jours plus tôt... Il y avait quelques jeunes au bord de la rivière ainsi qu'une amie et ma fille de 8 ans... Sachant nager un peu je me suis dit que je m'en sortirais toute seule, puis peu à peu le courant m'entraîna un peu plus loin, j'ai voulu m'accrocher d'une main à un rocher, mais il glissait. Avec l'autre bras je levai ma fille pour qu'elle n'avale pas de l'eau, mais à un moment donné s'en était trop et je plongeai avec elle, je commençais à boire la tasse et j'avais une douleur horrible de brûlure!!! Dans ma tête c'était je ne la lâcherais jamais, on mourra ensemble!!! Et c'est dans un moment où nos avions toutes les deux la tête dans l'eau que ma copine nous vit et cria! Deux jeunes nous sauvèrent de la noyade! Horrible expérience!! Alors oui! ça fait mal , ça va tellement vite et pourtant cela semble une éternité!! J'ai même pas eu le réflexe de crier, quand j'y repense c'était con et l'explication de l'anecdote, j'y crois mais si ça devait m'arriver encore, je pense que je crierais cette fois-ci quitte à paraître ridicule!!!

Posté le

website

(18)

Répondre

a écrit : La première responsable de la noyade, en général est la panique. Même pour des gens sachant nager. Ils se fatigue avec gestes non coordonnés et inefficaces,, ingèrent de l'eau, une partie allant dans les poumons rendant la respiration de plus en plus difficile et finissent donc par s'épuiser et se noyer car à bout de force.
Il ne faut pas oublier que même les gens sachant nager se noient aussi!
Afficher tout
Moi, j'ai failli!!!...

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Est ce qu on pourrait avoir une anecdote scientifique qui expliquerait pourquoi les jeunes femmes mettent leurs levres en cul de poule sur les photos ? Je suis ptdr !!!!!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : En 2009, j'étais avec ma fille de 6 mois dans les bras en Guadeloupe dans une petite rivière. J'ai voulu avoir l'eau jusqu'au ventre et en marchant , je suis tombée dans un trou qui s'était formé parce qu’il avait plut quelques jours plus tôt... Il y avait quelques jeunes au bord de la rivière ainsi qu'une amie et ma fille de 8 ans... Sachant nager un peu je me suis dit que je m'en sortirais toute seule, puis peu à peu le courant m'entraîna un peu plus loin, j'ai voulu m'accrocher d'une main à un rocher, mais il glissait. Avec l'autre bras je levai ma fille pour qu'elle n'avale pas de l'eau, mais à un moment donné s'en était trop et je plongeai avec elle, je commençais à boire la tasse et j'avais une douleur horrible de brûlure!!! Dans ma tête c'était je ne la lâcherais jamais, on mourra ensemble!!! Et c'est dans un moment où nos avions toutes les deux la tête dans l'eau que ma copine nous vit et cria! Deux jeunes nous sauvèrent de la noyade! Horrible expérience!! Alors oui! ça fait mal , ça va tellement vite et pourtant cela semble une éternité!! J'ai même pas eu le réflexe de crier, quand j'y repense c'était con et l'explication de l'anecdote, j'y crois mais si ça devait m'arriver encore, je pense que je crierais cette fois-ci quitte à paraître ridicule!!! Afficher tout Pour éviter le pire, prend des cours de natation ainsi que pour ta fille... Savoir nager est vital ....

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Anecdote vrai! J'ai failli me noyer 2 fois (une fois à la piscine 1 fois dans la méditerranée) donc dans un environnement calme sans vague et bien je n'ai pas crié une seule fois j'étais plus préocupée à remonter mon visage vers la surface pour respirer d'autant plus qu'on a la cage thoracique ecrasée par la pression de l'eau et l'angoisse alors crier et s'agiter c'est carrement impossible. D'autant plus que j'étais devant le maitre nageur mais loin de lui. Les 2 fois c'était une copine qui était près de moi qui m'a sauvé car j'avais eu le reflexe de parler assez fort pour dire que j'étais en difficulté.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : vous m'expliquerez comment vous faîtes pour crier dans l'eau, c'est comme nager dans l'air: ç'est impossible. C'est parfaitement possible, le fait d'ouvrir la bouche sous l'eau ne te fait pas obligatoirement en avaler. Peut mode d'emploi: tu expulse l'air de tes poumons en faisant vibrer tes cordes vocales. Le son se propageant très bien dans l'eau, tu arriveras très bien à crier! Dingue, non?

Posté le

iphone

(13)

Répondre

Rapide... Je ne sais pas, j'ai entendu que ça pouvait prendre 4mn de mourir de noyade...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

C'est bon à savoir ! Comme quoi ce que nous montre la télévision n'est pas vrai. En tout cas JMCMB

Posté le

android

(2)

Répondre

pour avoir failli me noyer et avoir vu des personne en train de se noyer egalement je peut affirmer qu'on n'a pas tous la meme reaction.Moi par exemple j'ai tendance a paniquer et a faire n'importe quoi ,mais j'ai deja vu quelqu'un se noyer dans 1m30 d'eau et se laisser couler.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Bein si quelqu'un a vécu cette expérience, il n'est plus là pour en parler lol En fait c'est tout à fait indolore. Notre cerveau nous empêche d inspirer de l'eau tant qu'on est conscient. Le manque d'oxygène nous fait faire une syncope, après, soit on inspire de l'eau, soit on continue l'apnée. Dans tous les cas on est inconscient quand on meurt.

Posté le

android

(6)

Répondre

j'ai failli me noyer une fois... le courant ma amené au large (heureusement c'était juste un lac mais assez grand quand même) et j'avais beau essayer de nager et ne pas couler... rien... l'eau rentrait par la bouche car il ventait pas mal... je me suis dit, bon, ça finit la... et la j'ai vu ma famille et mes amis dans ma tête et... je me suis remis a lutter contre le courant, heureusement, mon amie ma amené une bouée de sauvetage juste après, si je suis la, c grâce a la vision de ma famille et amis

Posté le

android

(4)

Répondre

Je viens de lire l'anecdote ainsi que le raz de marée commentaires. Je n'ai jamais vécu ce genre de situation, mais le simple fait de savoir qu'une personne sachant nager peut se noyer JMCMB certes mais super angoissé.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Je ne suis pas vraiment d'accord. J'ai failli me noyer quand j'étais petit et si je n'avais pas appelé à l'aide je ne sais pas si je serai entrain d'écrire ces lignes aujourd'hui..

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : En 2009, j'étais avec ma fille de 6 mois dans les bras en Guadeloupe dans une petite rivière. J'ai voulu avoir l'eau jusqu'au ventre et en marchant , je suis tombée dans un trou qui s'était formé parce qu’il avait plut quelques jours plus tôt... Il y avait quelques jeunes au bord de la rivière ainsi qu'une amie et ma fille de 8 ans... Sachant nager un peu je me suis dit que je m'en sortirais toute seule, puis peu à peu le courant m'entraîna un peu plus loin, j'ai voulu m'accrocher d'une main à un rocher, mais il glissait. Avec l'autre bras je levai ma fille pour qu'elle n'avale pas de l'eau, mais à un moment donné s'en était trop et je plongeai avec elle, je commençais à boire la tasse et j'avais une douleur horrible de brûlure!!! Dans ma tête c'était je ne la lâcherais jamais, on mourra ensemble!!! Et c'est dans un moment où nos avions toutes les deux la tête dans l'eau que ma copine nous vit et cria! Deux jeunes nous sauvèrent de la noyade! Horrible expérience!! Alors oui! ça fait mal , ça va tellement vite et pourtant cela semble une éternité!! J'ai même pas eu le réflexe de crier, quand j'y repense c'était con et l'explication de l'anecdote, j'y crois mais si ça devait m'arriver encore, je pense que je crierais cette fois-ci quitte à paraître ridicule!!! Afficher tout Alexia tu t enmele un peu, mais la noyade n'est en rien douloureux. Cela ne sert à rien de faire peur au gens

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On sent rien enfin moi perso je l'ai vécu et j'étais dans un état second comme si ce n'était pas réel c'est difficile à expliquer idem pour moi, comme si il y avait une.perte soudaine de conscience... je me souvenais juste m etre retrouvée sous l eau, et trou noir jusqu au moment ou l on m a tirée de l eau... je n ai pas le souvenir d avoir ressenti quoi que ce soit, meme pas le souvenir d etre restée longtemps sous l eau....
cest assez étrange comme tu le dis ^^

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas parce que les vagues se dirigent vers la côtes que l'ont est ramener vers la plage. Les courants marins sont parfois beaucoup plus forts et donc les gens sont entraînés vers la mer. C'est un phénomène qui arrive très souvent surtout en atlantique et c'est la principal raison de la surveillance des maîtres nageurs sur le bords de plage. Afficher tout On appelle sa des vahines , c'est le courant qui t'emporte juste apres le passage d'une vague !

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Mouais je reste sceptique. Je suis sauveteur aquatique et les premiers signes restent une agitation de la personne avec cris et mouvement de bouchon dans l'eau. Après peut être que la suite est ce qui est dit dans l'anecdote. En tout cas pour avoir vu des gens commencer à se noyer avant intervention c'est comme ça que ça se passe... Afficher tout en cours de premiers secours j avait appris que si une personne avait les symptômes de l étouffement il fallait lui demander et si elle répondais c est qu elle n avait pas la gorge obstrue. cela explique peut être que l on ne peut crier en se noyant

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Toute petite (vers 3, 4ans), je suis tombée dans une piscine et ai failli me noyer. Je n'en ai pratiquement souvenir, mais ma mère m'a conté nombre de fois l'incident, et surtout combien elle avait été choquée, car effectivement je n'ai pas crié, je ne me suis pas débattue. Ma mère m'a vu sous l'eau, sans bouger... Bref, je ne peux que confirmer cette anecdote. Pour ceux que ca intérresse, je ne me rappelle aucune, seulement un fond bleu, une grosse lampe (celle de la piscine, sous l'eau), et un bras qui plonge devant mes yeux. C'est tout.
Ainsi, je pense que ceux qui crient et se débattent ne le font que quelque instants. La torpeur prend vite le dessus je pense.

Et pour les vagues, connaissez-vous les baïnes? (prononcez bahines. Je ne suis pas sure de l'orthographes) Ces terribles rouleaux contre lesquels il ne faut pas lutter, sinon noyade garantie? Ils vous entrainent au large, et s'évanouissent, vous laissant très loin des côtes!!
Afficher tout
en effet avant l'âge de 3 ans, un enfant qui tombe à l'eau n'a aucun réflexe : ni mouvement de bras, ni cri, ni le réflexe de se rapprocher du bord ou sortir la tête de l'eau. C'est ce qui rend la détection de l'accident si difficile. L'enfant se laisse alors glisser impassiblement vers le fond. D'où l'importance de la présence d'un adulte près d'une piscine, même équipée de systèmes de sécurité.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Pour éviter le pire, prend des cours de natation ainsi que pour ta fille... Savoir nager est vital .... Pour ta gouverne je sais et savais nager... Je ne dis pas que je pourrais faire des compères mais quand même... J'aimerais te voir lutter avec un bébé de 6 mois dans une rivière avec ses courants des rochers énormes plus bas et qui plus est glissants... J'aurais pu me sauver seule c'est sûr mais mon bébé risquait de s'écraser le crâne contre l'un de ces rochers en contre-bas...

Posté le

iphone

(2)

Répondre