On se noie généralement en silence

Proposé par
le

On croit que la noyade est une lutte violente où la victime agite les bras, crie à l'aide et fait des éclaboussures. C'est une image surtout vue dans les films : en réalité, agiter les bras et crier est impossible à cause d'une réaction instinctive : l'individu privilégie la respiration à la parole et se noie rapidement et en silence. Les sauveteurs sont entrainés à reconnaitre les véritables signes de noyade.

Parmi ces signes, il y a le fait d'avoir la bouche au niveau de l’eau, la tête penchée vers l'arrière bouche ouverte, les cheveux sur le front ou les yeux, etc.


Tous les commentaires (109)

Pour avoir failli me noyer emportée par un courant vers le large par des courants et des grosses vagues, je peux dire que oui on se fatigue très vite à lutter contre le courant mais aussi à sortir la tête des vagues. Sentant la fatigue des muscles venir et l eau salée brûlant partout où elle rentre (yeux nez gorge poumons) ce qui est très douloureux on se met aussi à paniquer. Personnellement j avais 19 ans et j'ai un peu vu la fin arriver en me disant c'est trop tôt et horrible de mourir comme ça quabd on sait nager. Malgré les douleurs et la fatigue je me suis vraiment débattue et j'ai pu crier dès que j'avais la tête hors de l'eau pour appeler une amie qui était dans l'eau et a pu m'aider. Je pense que c'est une façon vraiment douloureuse de mourir et pas du tout euphorique comme certains ont dit.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas parce que les vagues se dirigent vers la côtes que l'ont est ramener vers la plage. Les courants marins sont parfois beaucoup plus forts et donc les gens sont entraînés vers la mer. C'est un phénomène qui arrive très souvent surtout en atlantique et c'est la principal raison de la surveillance des maîtres nageurs sur le bords de plage. Afficher tout Oui et je crois même que c'est le principe des marées ou à peu près...

Posté le

android

(0)

Répondre

Moi j'ai essayé de noyer mon chagrin dans... L'alcool, et bien le lendemain j'étais en pleine forme...

Posté le

android

(1)

Répondre

Vers mes 8-9 ans j'ai faillit me noyer en piscine. J'essayai de sortir un son mais que dalle. J'ai, par chance, réussi à m'en sortir seule. Je me souviens surtout avoir eu très peur, mais aucune douleur particulière, si ce n'est la désagréable sensation de boire des tasses successives.

a écrit : Mouais je reste sceptique. Je suis sauveteur aquatique et les premiers signes restent une agitation de la personne avec cris et mouvement de bouchon dans l'eau. Après peut être que la suite est ce qui est dit dans l'anecdote. En tout cas pour avoir vu des gens commencer à se noyer avant intervention c'est comme ça que ça se passe... Afficher tout Jai échappé à la noyade de peu et franchement tu n as pas la force de lever les bras en l air ni de crier parce que tu as la tête a la limite du niveau de l eau

Posté le

android

(0)

Répondre

Hum, j'ai plusieurs fois failli me noyer, et mes réactions ressemblaient plutôt à cela : (En notant que je me trouvais dans une piscine de 2m80 en mesurant moins d'un mètre 40, j'étais âgée de 8 ans)
Durant les premières secondes : fortes agitations très bruyantes, cris rapidement étouffé par l'eau, je faisais de grands mouvements avec mes bras et mes jambes sans être très cohérente, tête au niveau de l'eau. Ensuite, petite période où je me suis dite que mon heure était venue, et j'ai donc arrêté de me débattre dans l'eau. Après une reprise de conscience, je me suis mise à regarder partout autour de moi, cherchant une prise pour m'hisser hors de l'eau. Je me suis remise à me débattre, vers quelque chose qui m'aiderait. Mon regard s'est finalement arrêté sur le maillot d'une quelconque personne qui m'a aidé à remonter. En notant aussi que je savais nager, juste un stress irrationnel lorsque je me suis rendue compte de la profondeur de la piscine en question. Comme quoi...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je me pose une question, est-ce que ça fait vraiment mal de se noyer? Ressent-on la douleur, étant donné qu'on se laisse couler sans bouger vers la fin, quelqu'un a t-il vécut cette expérience? Quand j'étais petit, je suis tombé dans une piscine intérieure pour récupérer un ballon et je coulais, mais bizarrement je n'ai pas souvenir d'avoir paniqué ni de m'être débattu. L'image qu'il me reste est justement de me voir couler au fond de l'eau, d'être spectateur de ce qu'il m'arrivait.
C'est mon père qui à plongé pour me sauver.

a écrit : Je me pose une question, est-ce que ça fait vraiment mal de se noyer? Ressent-on la douleur, étant donné qu'on se laisse couler sans bouger vers la fin, quelqu'un a t-il vécut cette expérience? L'hypothèse veut que ça soit une mort abominable. Le sel viendrait progressivement détruire les parois pulmonaires (non innervés donc non douloureux) et attaquer la plevre (feuillet qui recouvre les poumons et qui est très sensible). De même, la suffocation est une sensation extrêmement désagréable et angoissante (captain Obvious). Avant de trépasser, on tombe inconscient par insuffisance respiratoire, puis arrêt cardiaque et mort cérébrale...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : en effet avant l'âge de 3 ans, un enfant qui tombe à l'eau n'a aucun réflexe : ni mouvement de bras, ni cri, ni le réflexe de se rapprocher du bord ou sortir la tête de l'eau. C'est ce qui rend la détection de l'accident si difficile. L'enfant se laisse alors glisser impassiblement vers le fond. D'où l'importance de la présence d'un adulte près d'une piscine, même équipée de systèmes de sécurité. Afficher tout Mais c’est quoi les Bébés nageurs du coup ?


C’est impressionnant le nombre de personnes ayant commencées à se noyer ici O_O