La dernière parole d'un condamné à mort peut être publicitaire

Proposé par
le

En 1910, la marque de cacao Van Houten aurait selon le poète Maïakovski acheté la dernière volonté d'un condamné à mort dans le but de se faire de la publicité. Celui-ci, avant de se faire guillotiner, devait crier "Buvez du cacao Van Houten". L'homme cria et la société versa de l'argent à la famille du condamné.


Commentaires préférés (3)

Pas immoral de la part du condamné, il n'était peut être pas croyant et sa dernière volonté était peut être simplement de rendre service à sa famille...
En revanche, totalement immoral de la part de la société je trouve.

Posté le

iphone

(468)

Répondre

a écrit : Je ne vois pas pourquoi c'est immoral? Si ça peut rapporter de l'argent a sa famille, tant mieux. Et c'est un beau coup de pub! Le mec en a rien a faire de crier une phrase avant de mourir par contre sa famille doit peut-etre avoir besoin de cet argent. Tu ne vois en quoi utiliser la mort à mort d'un être humain à des fins commerciales est immoral ?

On trouvera toujours des gens prêt à tout pour de l'argent. Ca ne veut pas dire que c'est éthique. Par exemple, en 2012, aux USA, des groupes évangéliques proposent 300$ aux SDF, alcooliques, drogués en échange de l'ablation de leurs testicules/ovaires. Cela parait-il choquant ?
La vie d'une personne ne doit pas être monnayée quelqu'en soient les raisons...

Posté le

website

(226)

Répondre

J'imagine bien les publicités de l'époque :



"cette décapitation vous est offerte par les couteaux Laguiole. Avec Laguiole, les exécutions sont plus folles !"

Posté le

website

(607)

Répondre


Tous les commentaires (91)

Beau geste pour sa famille, on est toujours seul face à sa mort alors moral ou immoral ... Du point de vue du condamné c'est appréciable

Posté le

iphone

(72)

Répondre

Dans le genre immoral... Des fois on s'offusque du manque d'éthique du milieu publicitaire, mais si c'est avéré, c'est un record de mauvais goût...

Posté le

website

(41)

Répondre

Je ne vois pas pourquoi c'est immoral? Si ça peut rapporter de l'argent a sa famille, tant mieux. Et c'est un beau coup de pub! Le mec en a rien a faire de crier une phrase avant de mourir par contre sa famille doit peut-etre avoir besoin de cet argent.

Posté le

website

(41)

Répondre

original , je ne pense pas que les repercussion pour la marque soit positive... ça a du augmenter la notoriete mais nuire a l'image

Posté le

android

(43)

Répondre

Pas immoral de la part du condamné, il n'était peut être pas croyant et sa dernière volonté était peut être simplement de rendre service à sa famille...
En revanche, totalement immoral de la part de la société je trouve.

Posté le

iphone

(468)

Répondre

Je trouve ça tellement triste.

Posté le

iphone

(5)

Répondre

Moi qui pensais que la publicité devenait de plus en plus immorale, c'était sans compter cette anecdote. Les dernières paroles sont tout de même très symbolique.

Posté le

android

(8)

Répondre

C'est franchement une attitude abject de la part de Van Houten.

Posté le

iphone

(8)

Répondre

a écrit : Je ne vois pas pourquoi c'est immoral? Si ça peut rapporter de l'argent a sa famille, tant mieux. Et c'est un beau coup de pub! Le mec en a rien a faire de crier une phrase avant de mourir par contre sa famille doit peut-etre avoir besoin de cet argent. Tu ne vois en quoi utiliser la mort à mort d'un être humain à des fins commerciales est immoral ?

On trouvera toujours des gens prêt à tout pour de l'argent. Ca ne veut pas dire que c'est éthique. Par exemple, en 2012, aux USA, des groupes évangéliques proposent 300$ aux SDF, alcooliques, drogués en échange de l'ablation de leurs testicules/ovaires. Cela parait-il choquant ?
La vie d'une personne ne doit pas être monnayée quelqu'en soient les raisons...

Posté le

website

(226)

Répondre

Ils ne l'ont pas tués. Il etait condamné quoi qu'il arrive. Ils en ont juste profiter

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : Tu ne vois en quoi utiliser la mort à mort d'un être humain à des fins commerciales est immoral ?

On trouvera toujours des gens prêt à tout pour de l'argent. Ca ne veut pas dire que c'est éthique. Par exemple, en 2012, aux USA, des groupes évangéliques proposent 300$ aux SDF, alcooliques, d
rogués en échange de l'ablation de leurs testicules/ovaires. Cela parait-il choquant ?
La vie d'une personne ne doit pas être monnayée quelqu'en soient les raisons...
Afficher tout
Bien sûr que c'est immoral mais l'attitude de l'homme est tout à fait compréhensible, il va mourir et n'a plus rien à perdre alors si il peut aider sa famille ...

Posté le

android

(22)

Répondre

Ca pourrait être considéré comme un ancêtre du street marketing ou marketing de rue (technique marketing qui utilise la rue et les lieux publics pour promouvoir un évènement, un produit ou une marque). Quoi qu'il en soit, moral ou pas, je dis chapeau à l'originalité et à l'audace. Après tout, si le monde de la pub était absolument moral, ca se saurait...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Dans le genre immoral... Des fois on s'offusque du manque d'éthique du milieu publicitaire, mais si c'est avéré, c'est un record de mauvais goût... 1910... faut peut être se ramener a la mentalité de l'époque. Il était coupable de quelques choses donc n'allait pas parler de moral. Et faut interpréter les choses : leur boisson jusqu'à la mort, et au delà. Aujourd'hui on aurait peur de choquer les gens, mais on ferait passer le même message autrement.

Posté le

android

(6)

Répondre

Sans vouloir entammer un débat sur l'ammoralité du procédé, je suis sûr que tous ceux qui lisent actuellement cette anecdote se souviendront pendant des années de la phrase prononcée par le condamné à mort " Buvez du cacao Van Houten"

Effet marketing garanti !

Maintenant en achèteront-ils pour autant ??

Posté le

website

(6)

Répondre

ça pour de la pub, c est de la pub...

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est bien ça qui leur est reprochable : d'en avoir profité ! Utiliser la détresse de cet homme (qui effectivement n'a plus grand chose à perdre) pour promouvoir un produit... À quand une pub de lessive par un malade du cancer en phase terminale (je serais resté propre jusqu'au bout !) Question de respect et de dignité peut-être...

Posté le

iphone

(38)

Répondre

C'est chaud! Si l'anecdote est vraie.. Quand bien même, qu'il ait eu envie d'aider sa famille financièrement.. on a d'autres choses en tête, j'imagine, avant de mourir, que de faire de la pub! Cela ne devrait pas être possible de voler les derniers moments de vie, d'une personne. Il a du se sentir obligé de dire oui.. Mais finir sa vie par cette phrase!? C'est tout pourri. ça ne me donnerai pas envie de consommer leur cacao !

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Z'est oune houten J ai relu 4 fois avant de comprendre, Lol

Posté le

iphone

(10)

Répondre