La dernière parole d'un condamné à mort peut être publicitaire

Proposé par
le

En 1910, la marque de cacao Van Houten aurait selon le poète Maïakovski acheté la dernière volonté d'un condamné à mort dans le but de se faire de la publicité. Celui-ci, avant de se faire guillotiner, devait crier "Buvez du cacao Van Houten". L'homme cria et la société versa de l'argent à la famille du condamné.


Tous les commentaires (91)

C'est une pub de la mort qui tue!
Pardon..

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Sa me rapelle la Chine, l'état promet de l'argent aux famille de condamnés en échande de leurs organes. Mais avec la corruption l'argent arrive rarement... Et de toute façon il prend quant même les organes même sans l'autorisation.

Posté le

android

(2)

Répondre

Il y a une époque ou aller voir le condamné se faire guillotiner était l'attraction de la semaine...1910 Ça me paraît pas si loin pour ce soit encore le cas ,je ne sais pas.Mais si c était encore les mœurs de l époque ,les gens ne devaient pas être vraiment choqués même si nous aujourd hui ça nous paraît abject. Aujourd hui on ne pourrait même pas imaginer une guillotine sur la place publique et d aller voir la mise à mort d un condamné

Posté le

iphone

(16)

Répondre

a écrit : C'est chaud! Si l'anecdote est vraie.. Quand bien même, qu'il ait eu envie d'aider sa famille financièrement.. on a d'autres choses en tête, j'imagine, avant de mourir, que de faire de la pub! Cela ne devrait pas être possible de voler les derniers moments de vie, d'une personne. Il a du se sentir obligé de dire oui.. Mais finir sa vie par cette phrase!? C'est tout pourri. ça ne me donnerai pas envie de consommer leur cacao ! Afficher tout Bon... c'est vrai que c'était assez immoral de leur part mais c'est malheureusement arrivé et on ne peu rien y faire. Vous n'allez pas commencer à crier au boycotte pour quelque chose que cette entreprise à fait il y a plus de 100 ans, ça n'a aucun sens. Ça me rappelle cette autre annecdote sur me fait qu' Hugo Boss ait fait les uniformes des SS, le nombre de messages incitant au boycotte quoi...

Posté le

iphone

(8)

Répondre

Y a un truc qui me fait bizarre depuis le début... Ça vous tente vraiment de suivre les conseils d'un condamné à mort?..
Ou alors c'est un avertissement... ^^

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Moi qui pensais que la publicité devenait de plus en plus immorale, c'était sans compter cette anecdote. Les dernières paroles sont tout de même très symbolique. autant dire ça plutôt que de hurler à la mort, car c'est au moins utile à sa famille. Alors que les personne qui dise des utiles ou importantes son extrêmement rares.

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est totalement immoral et déplacé, non pas de donner de l'argent à sa famille mais de lui faire prononcer cette phrase ridicule.
La société aurait pu jouer les bienfaiteurs en aidant cette famille et en le faisant savoir (coups de pub), pourquoi aller jusqu'à retirer le peu de dignité qu'il restait à ce pauvre homme?
C'est ce geste complètement dénué d'empathie et de respect qui est à condamner.

Posté le

iphone

(9)

Répondre

a écrit : Sa me rapelle la Chine, l'état promet de l'argent aux famille de condamnés en échande de leurs organes. Mais avec la corruption l'argent arrive rarement... Et de toute façon il prend quant même les organes même sans l'autorisation. En Chine l'argent ne va pas aux familles ! Les organes sont vendus ou donnés aux hopitaux, certes, mais les condamnés n'ont pas leur mot à dire, et la famille n'y gagne rien...

Posté le

website

(3)

Répondre

J'imagine bien les publicités de l'époque :



"cette décapitation vous est offerte par les couteaux Laguiole. Avec Laguiole, les exécutions sont plus folles !"

Posté le

website

(607)

Répondre

a écrit : "Mangez de là tête de veau !!" ... tchak ! ou du Nes-Couic!

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : J'imagine bien les publicités de l'époque :



"cette décapitation vous est offerte par les couteaux Laguiole. Avec Laguiole, les exécutions sont plus folles !"
C est a la fois marrant et dingue...
Il y a eu une electrocution d un condamné filmee et diffusee en directe j imagine qu il y a du avoir de la pub c est un peu pareil aujourd hui mm si c est plus subtil...

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Nous ne pouvons juger cette action objectivement si nous manquons d'informations sur le contexte. Nous voyons ceci à travers nos yeux de citoyens du XXie siècle. Il nous manque des tonnes de données. Par exemple, pourquoi avoir choisi cet homme et pas un autre ? Peut être que son caractère ou son idéologie le prédisposaient déjà à continuer la provocation jusqu'à l'échafaud. Tant qu'à provoquer, autant que ça serve à sa famille.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : ou du Nes-Couic! Nes-Couic !!! Trop fort !!! Un humour bien aiguisé

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Comme quoi le buzz marketing ne date pas d'aujourd'hui!

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Tu ne vois en quoi utiliser la mort à mort d'un être humain à des fins commerciales est immoral ?

On trouvera toujours des gens prêt à tout pour de l'argent. Ca ne veut pas dire que c'est éthique. Par exemple, en 2012, aux USA, des groupes évangéliques proposent 300$ aux SDF, alcooliques, d
rogués en échange de l'ablation de leurs testicules/ovaires. Cela parait-il choquant ?
La vie d'une personne ne doit pas être monnayée quelqu'en soient les raisons...
Afficher tout
Dans le même genre et même pays, on proposa de faire porter aux sdf des bornes wifi afin qu'ils servent de "hotspot"

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Ca remonte à 100 ans cette histoire, ce qui était "moral" à l'époque ne l'est plus aujourd'hui, et inversement.



Heureusement la mort ou apparenté ne fait plus recette publicitairement parlant.

Mais bon, personnellement, je trouve que la publicité en général est souvent au niveau du caniveau. Mais bon.

Posté le

website

(6)

Répondre

a écrit : Ca remonte à 100 ans cette histoire, ce qui était "moral" à l'époque ne l'est plus aujourd'hui, et inversement.



Heureusement la mort ou apparenté ne fait plus recette publicitairement parlant.

Mais bon, personnellement, je trouve que la publicité en général est souvent au niveau du caniveau. Mais bon.
Malheureusement "la mort ou apparenté" fait toujours recette. Il est plus intéressant pour une société qui sponsorise un coureur cycliste que celui-ci ait un grave accident a 90km/h dans une descente plutôt qu'il ne gagne la course ! Les retombées en sont bien supérieures

Posté le

iphone

(0)

Répondre

On lui a pas mis le couteau sous la gorge pour qu il accepte. Principe de base : tout le monde à un prix.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

dans ce cas la on crie au genie marketing ou a l atrocité perverse de l etre humain?!

Posté le

iphone

(5)

Répondre