La source du Mississipi est plus basse que son embouchure

Proposé par
le
dans

Le fleuve Mississippi aux États-Unis a l'étonnante particularité de couler "vers le haut" : son embouchure est en effet plus éloignée du centre de la Terre que sa source. Il coule dans ce sens du fait de complexes effets des lois de la gravité et à l'effet de Coriolis que provoque la rotation de la Terre.


Tous les commentaires (43)

a écrit : Coriolis, ou encore la force qui fait que l'eau lorsque l'on tire la chasse d'eau ne tourne pas dans le même sens dans l'hémisphère sud et nord. ;) et non ;) ceci est une légende qui a la vie encore bien dure :)

google : coriolis baignoire

Posté le

android

(7)

Répondre

JLSD en tout cas ce qui concerne la particularité du Mississippi. Mais que tout cela à cause de l'effet de Coriolis non. Je me coucherais encore moins bête:-). Mais si je ne m'abuse il me semble que la Loire est dans le même cas. Il faut que je vérifie mes sources. Très bonne anecdote en passant.

Posté le

android

(0)

Répondre

Nous avons donc là un fleuve qui prend sa source à 450 m d'altitude par 47° de latitude Nord et se jette à la mer à 30° de latitude N. et ce, après un parcours de 3780 km. La pente est faible et on peut dire que le Mississippi est un long fleuve tranquille.
Mais le rayon de la terre étant plus grand de 21 km à l'équateur qu'au pôle, une petite règle de trois nous montre que l'embouchure est située 3966 m plus "haut" ( c.a.d plus éloignée du centre de la terre ) que la source. Même si l'on déduit les 450 m d'altitude initiale, il reste encore 3516 m.

Et pourtant, il coule !

C'est donc là qu'interviennent " l'équipotentielle de pesanteur " (appelée surface isobare en aviation ou en météorologie) et la force de Coriolis elle même aidée par le fait que la pression est plus faible à l'embouchure qu'à la source.

Mais quand même, bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre ?

Posté le

website

(12)

Répondre

a écrit : Mon prof de physique avait fait le calcul ! a 500m la différence ne dépasse pas 2mm (en théorie), je doute donc que vous preniez en compte cet effet, :) et...non ! normalement la lunette est "zeroté" sur une certaine distance...apres ont compense par rapport au facteurs au moment du tir... bon un tir a 2km... ca me parait beaucoup ! j'ai essayer une fois a 996m... rien que pour toucher ma cible (sans mettre au milieu ) faut etre tres bon et avoir un sacré matos !!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : et non ;) ceci est une légende qui a la vie encore bien dure :)

google : coriolis baignoire
En revanche elle influence l'usure des rails ferroviaires plus usé d'un côté que de l'autre et l'inverse au sud

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Coriolis c'est aussi un opérateur mobile et paf je vous apprend une anecdote par dessus une autre :) Ouais, et aujourd'hui c'est thématique américaine : anecdote sur le Mississippi, sur un Basketteur Américain et sur les Simpsons.

Posté le

android

(1)

Répondre

La force de Coriolis jouerai aussi legerement sur la trajectoire des ascenseurs des très grandes tours. Suffisament pour qu'elle soit prise en compte lors de la conception de l'ascenseur.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : JLSD en tout cas ce qui concerne la particularité du Mississippi. Mais que tout cela à cause de l'effet de Coriolis non. Je me coucherais encore moins bête:-). Mais si je ne m'abuse il me semble que la Loire est dans le même cas. Il faut que je vérifie mes sources. Très bonne anecdote en passant. "Il faut que tu vérifies tes sources", c'est le cas de le dire :-)

Posté le

android

(1)

Répondre

Parler de la force de Coriolis ici est un abus de langage. Cette force ne s'applique qu'aux objets en mouvement (si le fleuve s'arrête de couler, il repartira de plus belle) est proportionnelle à leur vitesse. Elle n'est mise en évidence que sur des objet allant très vite (missiles) ou sur de très grandes distances (masse d'air). La force responsable de cette particularité du Mississippi est une banale force centrifuge identique à celle d'un manage ou d'une essoreuse à salade. C'est elle qui déforme les équipotentielles de pesanteur.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Quel est le lien entre la distance au centre de la Terre et l'altitude ? Sont-elles toutes les deux mesurées avec la pression atmosphérique ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Tout comme la Loire Le Rhin la Garonne Le nil et beaucoup d autre fleuve dans le monde

Posté le

android

(0)

Répondre

Hé dis donc ! lMld a tout compris ! Lisez son brillant commentaire. Le cas du Mississipi n'a rien à voir avec la force de coriolis. Qui est une force d'ailleurs et non pas une pression. Faut tout confondre =P. Et je rajouterai donc que le phénomène associé au Mississipi ne peut se transposer que sur les cas de fleuve trouvant leur source bien plus éloigné de l'équateur que leur embouchure. Ce qui n'est pas le cas de la Loire ni du Nil et encore moins du Rhin. Le commentaire de lMld explique très bien cela

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

les différents niveaux de la mer ne dépendent pas de la gravitation terrestre mais de celles de la lune et du soleil. ce qu'on appelle terme de marée de la lune par exemple est une force responsable des marées océaniques et crée des "bourrlets océaniques" sur le globe. c'est ainsi que le niveau de la mer est plus haut sur l'équateur qu'aux pôles où il est le plus bas. vu que la terre tourne mais les bourrelets ne bougent pas, chaque point de la surface va passer par un bourrelet toutes les 12 heures, c'est la marrée haute !

Posté le

android

(2)

Répondre

J'ai tout de suite eu la chanson de Tom sawyer dans la tête.

Vous plaisantez?

L'effet de Coriolis on l'apprend à l'école secondaire au Québec!

Posté le

android

(0)

Répondre

On peut descendre en haut !! :)

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça le fait penser à la physique de Battlefield 4 où l'eau MONTE les escaliers.

Posté le

android

(0)

Répondre

La force de coriolis devie les trajectoires des objets.
Dans l hemisphere nord, un projectile, le vent par exemple, devie vers la droite.
Dans l hemisphere sud, il devie vers la gauche.
Anectocte : pendant la bataille des falkland les anglais avaient calibré leurs canons dans l hemisphere nord, mais la bataille etant dans le sud, tous leurs boulets finirent a une centaine de metre a gauche de leur cible. Ced anglais n avaient roen compris.

Posté le

android

(0)

Répondre