Le seul japonais du Titanic fut un homme détesté par son pays

Proposé par
Invité
le
dans

Masabumi Hosono fut le seul passager japonais à bord du Titanic. Après que le paquebot a percuté l'iceberg, Hosono prit une place dans l'un des derniers canots de sauvetage. Lorsqu'Il rentra au Japon, il y fut considéré comme un lâche par la population et détesté tout le reste de sa vie. Il figurait même dans les manuels scolaires qui le décrivaient comme un exemple de déshonneur pour le Japon, et certains considéraient qu'il devait se faire hara-kiri.


Tous les commentaires (134)

a écrit : Il devait en gros se poignarder avec un couteau et ou sabre, les arbitres de sumo se font d'ailleurs "hara- kiri" aussi s'ils commettent une erreur d'arbitrage Plus maintenant, y'a une anecdote sur ça d'ailleurs. Les arbitres portent toujours un couteau mais ne se font plus hara-kiri.

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est juste hallucinant ce manque de respect pour la culture d'autrui.
Dans la culture japonaise (et elle n'est pas la seule), ils préfèrent mourir plutôt que deshonnorer sa famille.
Certaines valeurs françaises peuvent sembler aux yeux de bons nombres de cultures complètement désuettes et incompréhensible.

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : Triste sort pour ce pauvre homme ! J'aurais bien voulu savoir comment aurait réagit les autres ( japonnais ) se retrouvent devant les derniers canots de sauvetage .. Ils auraient laissés leur places car mourir en sauvant une autre vie n est rien de plus gratifiant pour la mentalité japonaise et c est un honneur ! C est extrêmement profond ce genre de mentalité et il faut le vivre pour le croire.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est juste hallucinant ce manque de respect pour la culture d'autrui.
Dans la culture japonaise (et elle n'est pas la seule), ils préfèrent mourir plutôt que deshonnorer sa famille.
Certaines valeurs françaises peuvent sembler aux yeux de bons nombres de cultures complètement désuettes et incompréhensible.
quelles valeurs françaises par exemple ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Personnellement, je ne sais pas de quelle culture il faut être le plus fier :
1) De celle qui fustige un homme d'avoir survécu, là ou il aurait pu laisser sa place a quelqu'un d'autre dans un navire.
2) De celle construit un navire "insubmerssible", négligeant la sécurité, laissan
t mourir des centaines de personnes dans les eaux glacées, a cause de l'égo de ses concepteurs. Afficher tout
Il aurait pu être insubmersible. La cale était coupée en morceaux, si x morceaux n'étaient pas ouverts, le bateau ne coulait pas (x parce que je ne me souviens plus de combien). Or, le capitaine a tenté d'éviter l'iceberg et a ouvert quasiment toute la cale, le bateau n'était plus insubmersible. On estime que si le capitaine avait continué dans sa lancée et était rentré dans l'iceberg de face, le Titanic n'aurait pas coulé (ou pas aussi rapidement) et que de nombreuses morts auraient été évitées.

Posté le

android

(3)

Répondre

Dans ces moments là, t'as beau être le meilleur gentleman de toute la terre ... mais tu peux aussi penser à toi. Rien ne dit qu'il a pas aidé les autres avant. Il a un pris un des derniers canots. J'aurai bien aimé voir ceux qui le juge, sur le Titanic au moment où tu comprends qu'il va couler... Se faire détester après ce qu'il a vécu : ça fait plaisir de rentrer! Tu penses être bien accueilli mais non !!!

Posté le

android

(3)

Répondre

Ça a peut être été interprété dans le sens qu'il a prit la place d'un enfant...

a écrit : quelles valeurs françaises par exemple ? Il n'y en a plus... Tout en France est pompé des américains.

C'est plutôt à une partie de la population japonaise que j'aimerais traiter de lâche à la place de l'insulter comme une merde aider le il la pas eu facile sur ce bateau qu'il aille la foi d'un samouraï ou non on s'en fou l'important c'est qu'il soit vivant!

a écrit : Il aurait pu être insubmersible. La cale était coupée en morceaux, si x morceaux n'étaient pas ouverts, le bateau ne coulait pas (x parce que je ne me souviens plus de combien). Or, le capitaine a tenté d'éviter l'iceberg et a ouvert quasiment toute la cale, le bateau n'était plus insubmersible. On estime que si le capitaine avait continué dans sa lancée et était rentré dans l'iceberg de face, le Titanic n'aurait pas coulé (ou pas aussi rapidement) et que de nombreuses morts auraient été évitées. Afficher tout Avec des "si" ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Lors du naufrage il y aurait apparement eu des hommes qui auraient refusés de monter dans certains bateaux de sauvetage. (Surement pour laisser leur place à d'autres). Malgré cela, et la fameuse règle "les femmes et les enfants d'abord", 162 femmes et enfants perdront la vie et 338 hommes survivèrent.

Le peuple Japonais qui est connu pour possèder un sens de l'honneur très fort (Et je pense que à cette époque cela devait-être encore plus "stricte") à donc consideré cela comme un déshoneur pour cet homme qui à survécu là où d'autres ce sont apparement sacrifiés dans ce tragique accident (Environ 700 suirvivants pour 2200 passagers).
Egalement, cela à été mal vu pour le pays entier qu'un Japonais ne montre pas ce sens de l'honneur et de sacrifice de soi au yeux du monde entier.

C'est une question de culture mais néanmoins il est clair que les réactions du Japon vis à vis de cet homme semblent abusives.
Afficher tout
certe mais il faut replacer les choses dans le contexte de l'epoque,cela serais different de nos jours

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Donc si je comprends bien, si un navire rempli de japonais coule, pas 1 seul ne tentera de sauver sa peau ? Ils feront quoi en attendant la mort ? Un sudoku ? Dans les navires japonais y a pas de canot comme ça ça coûte moins cher et au moins ils meurent tous.

Dés fois la bêtise humaine dépasse toutes les limites du possible

Vous savez les japonais quand ils viennent dans les pays occidentaux , dans bien des cas sa arrive qu'il retourne dans leur pays , malade psychologiquement tellement le bouleversement culturel est profond .

D'ailleurs les samouraïs qui pratiquer le Hara-Kiri,étais entraînais à ne transpercer aucun organe vitale, afin que la mort soit plus longue à venir et qu'ils puissent, par la douleur, se faire pardonner de leurs fautes.

A la vue de certains commentaires, je vois que si un bateau de français coule, c'est chacun sa peau. Pas une petite place pour ma femme ou ma fille?
Ça démontre bien que nous ne pouvons pas totalement comprendre cette anecdote, nous occidentaux qui sommes individualistes et eux qui sont très patriotes.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Pour info : on s'est demandé pourquoi il y a eu plus de victimes dans le naufrage du Titanic que l'ensemble des passagers et de l'équipage recensés au départ .
Réponse : les domestiques étaient comptés avec les bagages .
Faux et archi faux.

Demander d'aller manger un kiri dans un haras, en voilà un principe singulier à appliquer en plein naufrage. (:-)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : A la vue de certains commentaires, je vois que si un bateau de français coule, c'est chacun sa peau. Pas une petite place pour ma femme ou ma fille?
Ça démontre bien que nous ne pouvons pas totalement comprendre cette anecdote, nous occidentaux qui sommes individualistes et eux qui sont très patriotes.
Quel est le lien entre individualiste et patriote? Je cherche mais je ne trouve pas.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour information. Le nombre de canots de sauvetage était insuffisant. On a sauvé d'abord les 1ere classe et certains canots sont partis au 2/3 vides car les passagers de 1ere refusaient de partager avec d'autres de "condition inférieure".c'est à la suite de ce désastre que la réglementation maritime a changé. Les femmes et les enfants d'abord. Et que l'on ne me dise pas "comme cela après les requins n'ont plus faim!" Il n'y en a pas dans l'atlantique nord. Trop froid. Afficher tout Et ces gens là, de la 1ère classe, sont devenus des héros lorsqu'ils racontèrent à leurs amis comment ils ont courageusement survécu au naufrage du Titanic...

De bonnes valeurs chez les Japonais, même si pour le coup c'est assez radical.

Commentaire supprimé Le hara kiri le plus commun c'est le seppuku qui est l'auto ouverture du ventre par une lame courte via un rituel très sacralisé. Il y a une forme plus "dure"ou en plus tu remontes la lame le haut et effectivement une forme d'hara kiri plus "douce" où un camarade te tranche la tête avec son sabre.

Posté le

android

(1)

Répondre