Le seul japonais du Titanic fut un homme détesté par son pays

Proposé par
Invité
le
dans

Masabumi Hosono fut le seul passager japonais à bord du Titanic. Après que le paquebot a percuté l'iceberg, Hosono prit une place dans l'un des derniers canots de sauvetage. Lorsqu'Il rentra au Japon, il y fut considéré comme un lâche par la population et détesté tout le reste de sa vie. Il figurait même dans les manuels scolaires qui le décrivaient comme un exemple de déshonneur pour le Japon, et certains considéraient qu'il devait se faire hara-kiri.


Tous les commentaires (134)

a écrit : Triste sort pour ce pauvre homme ! J'aurais bien voulu savoir comment aurait réagit les autres ( japonnais ) se retrouvent devant les derniers canots de sauvetage .. Ils auraient laissé leur place aux centaines de femmes et enfants des basse-classes qui n'ont pas put embarquer. L'honneur des Jap' est pas une legende, ils iraient jusqu'au bout pour des valeurs qui leur sont cheres..

Posté le

android

(5)

Répondre

Les mentalités sont différentes d'un pays à un autre. On ne peut pas les blâmer ou juger leur façon d'être... Les japonais préfèrent mettre fin à leur jour que de vivre dans la honte ou le déshonneur. Chez nous le suicide est considéré comme un acte de lâcheté, de faiblesse.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Juste une question, pourquoi ? Pour avoir sauver sa vie ou pour ne pas être mort avec les autres ? Honnêtement j'en sais rien, mais avec ma petite culture generale je dirais que, les japonais ont un honneur tellement important dans leur vie qu'on ne pourrait comprendre. Ex, une partie des samourai qui perdaient au combat, preferaient se suicider plutot qu'affronter le deshonneur de la defaite.
Donc là, je dirais qu'il aurait peut etre dû laisser une femme, ou un enfant a la place.

Un hara-kiri consiste à se planter une épée ou un sabre dans le bas du ventre, le faire pivoter et ensuite le faire remonter en haut du corps pour se suicider

Dans le film xmen on vois un hara kiri au début, fait par un chinois, avant l'explosion.

a écrit : Décidément la culture japonaise m'étonnera toujours... Eux qui font le culte de la "Zen attitude" sont aussi capables d'avoir les pires problèmes d'égo... Ca me parait pourtant pas compliqué de comprendre la détresse de cette personne, de la terreur qui l'a du ressentir etc... C'est de la compassion qu'ils devraient ressentir pour cette personne et son attitude, et non de l'aversion...

Un exemple de "déshonneur" dans les manuels scolaire ? Mais d'où vient cet "honneur" justement ? Cette fierté ? Sinon d'un culte de l'égo ?... Contrairement à ce qu'on pourrait croire au premier abord vu leur richesse matérielle et culturelle, le Japon n'est pas non plus à mon sens un modèle de société à suivre quand je lis ce genre d'anecdote... C'est vraiment un peuple très étonnant en tout cas... Eux qui dénigrent souvent les occidentaux et leur façon de vivre... Là franchement dans ce cas je ne serai pas "fier" d'être japonnais...
Afficher tout
Haha bravo ! Voilà une belle réflexion, celle d'une personne qui connait apparemment très bien son sujet. " la culture zen" aurais-tu entendu ce terme dans l'émission D&co par hasard? Les japonais sont très stressé et travaille énormément d'où leur taux de suicide élevé.
Et tu oses comparer leur " honneur " à un culte de l'ego... ? C'est juste que toi occidental, tu ne peux comprendre ce qui est encré dans leur culture depuis des millenaires mais bon ce n'est pas grave il y'aura toujours des gens a l'esprit si fermé dans le monde, si les sujets te dépassent contente toi de lire les anecdotes et d'en apprendre plus avant de critiquer.

Merci chatou*** bien expliquer comme ca jpeux comprendre l'idee de base reste quand même que j'aurais été la premiere a sautée dans le canot de sauvetage o_O !!!!

a écrit : Décidément la culture japonaise m'étonnera toujours... Eux qui font le culte de la "Zen attitude" sont aussi capables d'avoir les pires problèmes d'égo... Ca me parait pourtant pas compliqué de comprendre la détresse de cette personne, de la terreur qui l'a du ressentir etc... C'est de la compassion qu'ils devraient ressentir pour cette personne et son attitude, et non de l'aversion...

Un exemple de "déshonneur" dans les manuels scolaire ? Mais d'où vient cet "honneur" justement ? Cette fierté ? Sinon d'un culte de l'égo ?... Contrairement à ce qu'on pourrait croire au premier abord vu leur richesse matérielle et culturelle, le Japon n'est pas non plus à mon sens un modèle de société à suivre quand je lis ce genre d'anecdote... C'est vraiment un peuple très étonnant en tout cas... Eux qui dénigrent souvent les occidentaux et leur façon de vivre... Là franchement dans ce cas je ne serai pas "fier" d'être japonnais...
Afficher tout
La culture japonaise et bien plus complexe que ça. Le fait de fuir devant la mort est une preuve de lâcheté pour eux. Après ne crois pas tout ce que tu lis sur le net, cette histoire de manuel d'école, c'est peut-être des salades...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il n'en parle pas du tout dans le film ^^ Dans les scène couper on vois un japonais qui survie tu peux regarder sur Youtube ^^

a écrit : Cette règle devrait être instaurée en Ligue 1 NAN mais tu imagine un peu le génocide que sa ferait ? ^^

a écrit : Décidément la culture japonaise m'étonnera toujours... Eux qui font le culte de la "Zen attitude" sont aussi capables d'avoir les pires problèmes d'égo... Ca me parait pourtant pas compliqué de comprendre la détresse de cette personne, de la terreur qui l'a du ressentir etc... C'est de la compassion qu'ils devraient ressentir pour cette personne et son attitude, et non de l'aversion...

Un exemple de "déshonneur" dans les manuels scolaire ? Mais d'où vient cet "honneur" justement ? Cette fierté ? Sinon d'un culte de l'égo ?... Contrairement à ce qu'on pourrait croire au premier abord vu leur richesse matérielle et culturelle, le Japon n'est pas non plus à mon sens un modèle de société à suivre quand je lis ce genre d'anecdote... C'est vraiment un peuple très étonnant en tout cas... Eux qui dénigrent souvent les occidentaux et leur façon de vivre... Là franchement dans ce cas je ne serai pas "fier" d'être japonnais...
Afficher tout
Oui je plussoie... La culture japonaise regorge de surprises très 'déconcertantes' quand on met le nez dedans. Mieux vaut être averti ...

Ça doit quand même frustrer de vivre un naufrage, réussir à embarquer dans un canot de sauvetage, survivre à la catastrophe, et quand tu rentres chez toi, le seul truc que tu entends, c'est "tu n'est plus mon fils"...

a écrit : Le hara kiri le plus commun c'est le seppuku qui est l'auto ouverture du ventre par une lame courte via un rituel très sacralisé. Il y a une forme plus "dure"ou en plus tu remontes la lame le haut et effectivement une forme d'hara kiri plus "douce" où un camarade te tranche la tête avec son sabre. Rappelons aussi que l'on doit dire "faire [et non se faire] seppuku (ou hara-kiri, si l'on tient à utiliser cette traduction).

En effet, le pronom personnel réfléchi est superflu, le seppuku étant un mode de suicide.

En français on dit "se suicider", verbe doublement pronominal puisque "se" ne fait que répéter le "sui" latin qui signifie soi, se.

Source : Le français écorché (MM. Berthier et Collignon), que j'ai piteusement copié.

Xill

Le seppuku (切腹, littéralement « coupure au ventre ») ou hara-kiri ou harakiri , (腹切り) est une forme rituelle de suicide masculin par éventration, apparue au Japon vers le XIIe siècle dans la classe des samouraïs, et officiellement interdite en 1868.Traditionnellement, le seppuku était réalisé dans un temple en s'ouvrant l'abdomen à l'aide d'unwakizashi (sabre court) ou d'un poignard de typetantō, ce qui libère l'âme . La forme traditionnelle consiste en une ouverture transversale (dans la largeur), sous le nombril.

Posté le

android

(2)

Répondre

Il y a beaucoup trop de fan du Japon içi.ils aiment et connaissent plus le Japon que leur propre pays.du n'importe quoi.
Pour ce qui est de ce monsieur il savait sûrement à quoi s'attendre en décidant de monter dans le canot. Le pire c'est que le déshonneur était également pour toute sa famille.

Posté le

android

(0)

Répondre

Le pauvre! Et ces gens qui veulent qu'il se suicide, ils ne pensent pas que si il a voulu sa vie en survivant à ce naufrage il se serait suicidé ?

a écrit : Pour info : on s'est demandé pourquoi il y a eu plus de victimes dans le naufrage du Titanic que l'ensemble des passagers et de l'équipage recensés au départ .
Réponse : les domestiques étaient comptés avec les bagages .
Horrible.... Pourtant il me semble que l'époque n'est pas tellement éloignée pour que les gens aient encore cette mentalité :-(

a écrit : Il y a beaucoup trop de fan du Japon içi.ils aiment et connaissent plus le Japon que leur propre pays.du n'importe quoi.
Pour ce qui est de ce monsieur il savait sûrement à quoi s'attendre en décidant de monter dans le canot. Le pire c'est que le déshonneur était également pour toute sa famille.
Pourquoi "beaucoup trop"?
Ça fait parti de la culture générale, que deviendrait un débat s'il n'y avait que des ignorants?
Et je ne vois pas comment tu peux savoir qu'ils connaissent mieux le Japon que la France, tu les connais tous personnellement peut être?

Pour compléter l'anecdote, le hara-kiri ou sep poukou signifie littéralement se couper le ventre. Vaincu sur le champ de bataille, un samouraï devait mourir de sa propre main au cours de ce rituel sanglant.

Posté le

android

(0)

Répondre