La « déviation vers l'Est » décale les objets en chute libre

Proposé par
le
dans

Ferdinand Reich a démontré en 1833 que si on lâche un objet à une certaine altitude, ce dernier va bien évidemment tomber au sol mais il ne tombera pas exactement droit : il sera légèrement décalé vers l'Est. Ce phénomène appelé « déviation vers l'Est » est dû à la force de Coriolis liée à la rotation de la Terre.


Commentaires préférés (3)

Et si on le lâche d'un avion qui va vers l'ouest ? Il me semble que ce ne sera pas le cas.
Car l'objet suivra pendant un certain un temps la trajectoire de l'avion comme ça a été prouvé vendredi dans « on est pas que des cobayes ».

Posté le

android

(212)

Répondre

C'est d'ailleurs un phénomène qui est pris en compte pour les tirs d'artillerie à longue porté

Posté le

android

(222)

Répondre

Mais oui c'est donc pour ça que toutes nos entreprises veulent délocaliser à l'Est : elles y sont attirées par la force de Coriolis !


Tous les commentaires (78)

N'y aurait-il pas également un lien avec l'effet Magnus?

Et si on le lâche d'un avion qui va vers l'ouest ? Il me semble que ce ne sera pas le cas.
Car l'objet suivra pendant un certain un temps la trajectoire de l'avion comme ça a été prouvé vendredi dans « on est pas que des cobayes ».

Posté le

android

(212)

Répondre

Mais si ça dépend de la force de Coriolis il devrait tomber a l'ouest dans l'autre hémisphère

C'est d'ailleurs un phénomène qui est pris en compte pour les tirs d'artillerie à longue porté

Posté le

android

(222)

Répondre

a écrit : N'y aurait-il pas également un lien avec l'effet Magnus? L'accélération de Coriolis est visible sur des grands systèmes, sinon elle est négligeable !

Pourtant quand un objet tombe d'une certaine hauteur, il doit d'abord parcourir la moitié de la distance le séparant du sol (logique). Puis il doit encore parcourir la moitié de la distance qu'il lui reste à faire, puis encore la moitié, encore la moitié et ainsi de suite, il lui restera toujours à parcourir de moitié de la distance le séparant du sol et ne le touchera donc jamais.

Pourtant, quand je vous assure que le vase de ma belle-mère a bel et bien touché le sol quand j'ai malencontreusement shooté dedans...

Posté le

android

(57)

Répondre

a écrit : Mais si ça dépend de la force de Coriolis il devrait tomber a l'ouest dans l'autre hémisphère Main non ^^ c'est parce que la terre tourne, elle ne tourne pas dans l'autre sens dans l'autre hémisphère

En fait, dans ce cas l'effet du vent Est plutôt prédominant sur l'effet de coriolis.

Posté le

android

(11)

Répondre

L'effet Coriolis a également pour conséquence une usure asymétrique des rails pour les trains à grande vitesse. Pour compenser, ceux-ci sont légèrement inclinés vers le sens opposé à cette force.

Posté le

blackberry

(47)

Répondre

Mais oui c'est donc pour ça que toutes nos entreprises veulent délocaliser à l'Est : elles y sont attirées par la force de Coriolis !

A partir de quelle altitude est-ce observable ? Et peut-on le voir a l'oeil nu ou c'est seulement une infime déviation ?

a écrit : L'effet Coriolis a également pour conséquence une usure asymétrique des rails pour les trains à grande vitesse. Pour compenser, ceux-ci sont légèrement inclinés vers le sens opposé à cette force. Oui cela fait d'ailleurs l'objet d'une anecdote du 10/04/10 :)

a écrit : Et si on le lâche d'un avion qui va vers l'ouest ? Il me semble que ce ne sera pas le cas.
Car l'objet suivra pendant un certain un temps la trajectoire de l'avion comme ça a été prouvé vendredi dans « on est pas que des cobayes ».
Il tombera quand même à l'Est de l'endroit où il serait tombé si la Terre ne tournait pas.

Et pourtant . . .
Il y a deux cas ou ou l'anecdote ne se vérifie pas : si on lâche un objet à la verticale du pole Nord ou du pole Sud.
Par définition, la force de Coriolis n'y existe pas puisque le vecteur vitesse de rotation de la terre est nul sur l'axe Nord/Sud.
Donc, si on lâche un objet à la verticale du pole Nord, l'objet en question touchera la terre au pole Nord !

Commentaire supprimé Je vais apporter un complément : une croyance populaire tenace prétend que le sens de rotation de l'eau dans le lavabo ou la baignoire dépend de la force de Coriolis et, par conséquent, l'eau tourne dans un sens différent en fonction de l'hémisphère.

Cela est toutefois parfaitement faux, car la force de Coriolis ne s'applique pas à si petite échelle ! Que l'eau du bain lorsqu'il se vide tourne à gauche ou à droite ne dépend que d'autres phénomènes et du hasard ;)

Posté le

android

(13)

Répondre

Un avion allant à l'autre bout du globe arrivera donc plus tôt ou plus tard s'il va vers l'est où vers l'ouest?

a écrit : N'y aurait-il pas également un lien avec l'effet Magnus? L'effet Magnus s'explique plutôt par la mécanique des fluides : la rotation de la balle sur elle-même crée une dépression relativement faible, mais suffisante, pour modifier la trajectoire de celle-ci. En effet, si la vitesse d'un fluide augmente, la pression diminue d'après l'équation de Bernoulli.

a écrit : L'accélération de Coriolis est visible sur des grands systèmes, sinon elle est négligeable ! Pourtant, la force de Coriolis dévie les tirs de balle ou d'obus si la distance est suffisante. Cependant, Coriolis, contrairement à la légende, n'a aucune influence sur le sens de rotation de l'eau dans un lavabo...

a écrit : Pourtant quand un objet tombe d'une certaine hauteur, il doit d'abord parcourir la moitié de la distance le séparant du sol (logique). Puis il doit encore parcourir la moitié de la distance qu'il lui reste à faire, puis encore la moitié, encore la moitié et ainsi de suite, il lui restera toujours à parcourir de moitié de la distance le séparant du sol et ne le touchera donc jamais.

Pourtant, quand je vous assure que le vase de ma belle-mère a bel et bien touché le sol quand j'ai malencontreusement shooté dedans...
Afficher tout
Le paradoxe d'Achille et la tortue de Zenon d'Elée? Quelle horreur d'étudier ça en cours quand on fait des études scientifiques!

a écrit : A partir de quelle altitude est-ce observable ? Et peut-on le voir a l'oeil nu ou c'est seulement une infime déviation ? Il me semblait voir fait le calcul à l’école : pour une bille lâchée dans un puits de 150 mètres, la déviation n’est que de 2,8 centimètres.
Donc un objet lâché d’un avion volant à une altitude de 40000 pieds (10km), la déviation sera d’environ 2 mètres par rapport à un objet fictif qui ne serait pas soumis à la déviation.

Sinon, pour revenir sur l’anecdote : ce n’est pas exactement la force de Coriolis qui est à l’origine de cette déviation, mais un de ses effets : la Terre en rotation n’est pas un repère galiléen.

La force de Coriolis est nulle à l’équateur et maximum aux pôles.
La déviation vers l’est est maximale à l’équateur et nulle aux pôles : en effet, si tu es au pôle nord, il n’y a pas d’est, ni d’ouest : il n’y a que le sud.

Si vous voulez un exemple pour bien comprendre l’origine de la déviation vers l’est, c’est comme si vous lévitiez et que la Terre défilait sous vous : n’étant plus lié à la Terre et à sa rotation, vous n’êtes plus entraînés non plus : la Terre va donc défiler vers l’Ouest. Et vu de la Terre, vous, vous défilez vers l’Est.

Et quand tu es pôle nord et que tu lévites, ben la Terre peut bien tourner, vous resterez toujours au pôle nord.