La version de Cendrillon des frères Grimm est sanglante

Proposé par
le

La version de Cendrillon rédigée par les frères Grimm est bien moins édulcorée que celle de Perrault : les deux mauvaises sœurs, pour pouvoir entrer leur pied dans la chaussure, se sectionnent tour à tour un orteil et le talon et c'est à cause du sang que le Prince se rend compte qu'il ne s'agit pas de la personne à qui appartient réellement le soulier. Puis, à la fin, le jour du mariage entre Cendrillon et le Prince, elles se font crever les deux yeux par des pigeons pour tous leurs méfaits.


Tous les commentaires (111)

Pour faire une petite blague:
Les pigeons sont pas si cons qu'ils en ont l'air, mais les pigeonnes le seront toujours!

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : D'ailleurs, depuis le début du XIXeme siècle, une controverse existe quant à la matière des chaussures de l'héroïne. Certains comme Balzac disent que c'est une chaussure de vair (fourrure) et non de verre comme le dit Perault. D'ailleurs ( pour ceux qui ne savent pas) la fourrure de vair est une fourrure d'écureuil d'une variété venant du nord.

J'ai lu aussi qu'elle devaient danser dans des chaussures en fer chauffés à blanc. En tout cas pas mal d'histoires des frères Grimm on été reprises et édulcorées. J'avais entendu dire que les frères Grimm écrivaient des histoires surtout pour donner des leçons aux adultes (a prouver je n'ai pas trouver de lien sur internet)

Posté le

android

(9)

Répondre

pas mal pour endormir les petits c'est sûr... ben pourquoi tu pleures mon chéri ??? c'est un conte pour faire de beaux rêves pourtant ! Ou pas....
heureusement que les enfants ont une certaine naïveté et innocence parce que c'est vrai que sinon je préférerai leurs lire des martine à la plage !

Les contes de Perrault n'ont pas tjs de bons côtés.
Les ayant étudiés au lycée ainsi que les gravures de Doré ( faites pr ces contes justement), ce n'est pas des contes de fées. Il y a des "contre-sens", plusieurs morales et donc 2 "façons de la lire": pr les enfants et les adultes.
(H.S: ceci dit, les contes de Perrault sont très très intéressant a étudier...tellement de choses et de symboles dont je ne me serai même pas aperçus...)

C etait un psychopatre ce perrault!

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est toujours aussi nul meme si elles se font crevée les yeux on ne pourra pas en faire un film...

Il y'a bcp de différences avec le conte des frères Grimm:
-le bal avait duré 3 jours et cendrillon venait avec un robe encore plus belle chaque soir.
-Robe qui était apporté par des pigeons, et non une marraine.
-Le prince reparti avec les deux sœurs à cheval et, en route vers le château, les mêmes pigeons chantaient:
" Ro cou-cou, roucou-cou et voyez là,
Dans la pantoufle, du sang il y a:
Bien trop petit était le soulier;
Encore au logis la vraie fiancée "
-Cendrillon dormait dans la cendre de la cheminée d'où l'appellation 'cendrillon'
-le père de cendrillon ne fut pas mort et alla même avec ses belles filles au bal alors que cendrillon restait à trier les petits pois et lentilles dans les cendres...
Pas vraiment le conte de fée que connaissent nos enfants de nos jours...


La version de Perrault est un peu plus féerique avec la marraine, la citrouille, les souris changées en chevaux, le rat en cocher et des lézards changés en laquais... Et se fini sur une belle leçon de pardon lorsque cendrillon pardonne ses sœurs et les marie à deux grands seigneurs du royaume.

Quand Cendrillon devient un bon film d'horreur !

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

Bon sang merci !!! Quand j'étais petite j'avais lu cette version mais en grandissant, impossible de me rappeler d'où elle sortait. Pareil pour Blanche Neige, j'avais lu une version bien différente et plus crue que celle connue habituellement.

Posté le

android

(1)

Répondre

A vrai dire tous ces contes rapportés ne sont que transmissions écrites de contes populaires oraux.

Posté le

android

(1)

Répondre

Pour en revenir à la chaussure de verre ou de vair, nombreux sont ceux qui pensent tenir une belle anecdote en expliquant que Disney n'a pas su comprdre qu'il s' agissait de chaussure en vair. Or, il s' agait bel et bien de chaussure en verre. Disney ne s'est pas trompé !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bon sang merci !!! Quand j'étais petite j'avais lu cette version mais en grandissant, impossible de me rappeler d'où elle sortait. Pareil pour Blanche Neige, j'avais lu une version bien différente et plus crue que celle connue habituellement. Je connaissais une autre version de Blanche-Neige aussi : avant de la tuer avec une pomme empoisonnée, la sorcière essaie d'abord avec une ceinture qu'elle offre a Blanche-Neige, puis avec un peigne à mettre en déco dans les cheveux. Mais les deux fois, les nains retirent la ceinture, puis le peigne, et Blanche-Neige revient à la vie. Du coup, la sorcière a l'idée d'une pomme empoisonnée.

a écrit : Je connaissais une autre version de Blanche-Neige aussi : avant de la tuer avec une pomme empoisonnée, la sorcière essaie d'abord avec une ceinture qu'elle offre a Blanche-Neige, puis avec un peigne à mettre en déco dans les cheveux. Mais les deux fois, les nains retirent la ceinture, puis le peigne, et Blanche-Neige revient à la vie. Du coup, la sorcière a l'idée d'une pomme empoisonnée. Afficher tout Je connaissais aussi cette version étant petite :)

a écrit : Presque tous les Disney ont été édulcorés car la plupart sont issus d'histoires tragiques ! N'offrez jamais les contes d'anderson ou des frères Grimm à de jeunes enfants ! Au contraire moi je trouve que c'est bien mieux de faire lire les vrai conte aux enfant.
On utilise l'argument du traumatisme et de la dureté mais personnellement j'ai lue les version original asse tôt (8~9) et pourtant j'ai adoré je trouvé ceux la plus profond et bien plus vrai. D'ailleur les enfant que je garde et mes neuveu trouve c'est conte magnifique et ne m'ont pas l'air traumatisé juste un peu étonné
Mais bon ca reste mon avis.

Posté le

android

(18)

Répondre

A ouai quand meme la c'etait une version : cendrillion massacre a la tronconneuse .

Posté le

android

(1)

Répondre

De toutes façons, ça se passe toujours bien à la fin chez Disney. Sauf une fois, pour mon compte en banque, parce que ma femme et mes filles avaient confondu carte bleue et carte blanche. Comme Mark, un peu daltonien sans doute ...