La version de Cendrillon des frères Grimm est sanglante

Proposé par
le

La version de Cendrillon rédigée par les frères Grimm est bien moins édulcorée que celle de Perrault : les deux mauvaises sœurs, pour pouvoir entrer leur pied dans la chaussure, se sectionnent tour à tour un orteil et le talon et c'est à cause du sang que le Prince se rend compte qu'il ne s'agit pas de la personne à qui appartient réellement le soulier. Puis, à la fin, le jour du mariage entre Cendrillon et le Prince, elles se font crever les deux yeux par des pigeons pour tous leurs méfaits.


Tous les commentaires (111)

Si le contenu des contes vous intéresse, lisez "La psychanalyse des contes de fées" très très bon bouquin qui explique la symbolique et l'importance de ces symboles pour les enfants.
D'ailleurs les histoires d'Andersen ne sont pas des contes, puisque dans la définition d'un conte la fin doit être heureuse et juste (pour le héros, les tourmenteurs finissent torturés et tués le plus souvent)

Posté le

android

(7)

Répondre

jlsd ! On a d'ailleurs eu un grand débat la dessus: en fait, la version bisounours de Perrault n'allait pas, car la version de Grimm était destinée à des enfants, et donc il fallait leur inculquer une certaine morale en leur montrant que les méchants sont punis, comme ça ils savent faire la différence entre le bien et le mal...
Sources: la prof de littérature allemande.

a écrit : J'ai lu aussi qu'elle devaient danser dans des chaussures en fer chauffés à blanc. En tout cas pas mal d'histoires des frères Grimm on été reprises et édulcorées. J'avais entendu dire que les frères Grimm écrivaient des histoires surtout pour donner des leçons aux adultes (a prouver je n'ai pas trouver de lien sur internet) Afficher tout Oui, une bonne partie des histoires de grimm ont été édulcorées, en l'occurrence avec Cendrillon ce sont eux qui ont rendu plus trash la version de Perrault, mais ça change rien au fait.
Par contre moi je crois que justement c'était destiné aux enfants et qu'il fallait leur apprendre la différence entre le bien et le mal, ça devait rester moraliste, contrairement à la version de perrault qui était faite pour faire joli a la cour de France. (si j'ai bien tout suivi en litté allemande).

Sinon dans la vrai version elle fait le ménage elle élève ces gosse toute seul et elle est divorcé(c est la version la plus réaliste malheureusement et la plus répandue)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Presque tous les contes des frères Grimm sont cruels. On pourrait même rajouter que l'ensemble des contes les plus anciens racontent des histoires terribles (incestes, meurtres, trahisons, cannibalisme (comme dans "jack et le haricot magique" où l'ogre égorge ses propres filles et dévore les enfants)).
Mais il en est de même de la plupart des petites comptines que l'on connait tous comme : "il était un petit navire" qui est une histoire de cannibalisme (voir anecdote correspondante).
Les histoires sur les saints non plus n'échappent pas à la règle (ex : Saint Nicolas)
www.books.fr/litterature-et-arts/les-contes-cruels-des-freres-grimm/
Afficher tout
lien très intéressant merci beaucoup

Posté le

android

(1)

Répondre

Cette version a été adaptée en film (que j'ai vu il y a très très longtemps quand j'étais petite), mon psy et moi-même sommes d'accord : je ne suis pas traumatisée... :) toute blague mise à part, selon la psychanalyse, la fonction du conte est de permettre à l'enfant de fantasmer ses pulsions "violentes" (la dévoration, la destruction, etc...) en les symbolisant (loups, sorcières, ogres, etc...), le fait que tous les contes se passent "il y a fort longtemps" ou "dans un royaume très lointain" permet la mise à distance, tout comme le dénouement qui permet d'apaiser l'excitation (provoquée par exemple par un "c'est pour mieux te voir/t'entendre/t'embrasser/te manger mon enfant!") et de maîtriser ces pulsions (le loup meurt, la sorcière cuit, etc...). Néanmoins, les frères Grimm et Andersen envoient quand même du lourd dans les leurs...

Posté le

android

(11)

Répondre

Pareil pour pinocchio dans sa version originale
Jimmy est sauvagement assassiné....et pinocchio est pendu à un arbre....

Posté le

android

(1)

Répondre

Ne me dites pas que blanche neige et les sept nains..... Non ne dites pas, je veux pas être choqué.

Je me suis laissé dire que dans la version originale le prince n'embrasse pas cendrillon mais il la viole.

a écrit : Cendrillon : le Grimm parfait. Un Grimm passionnel plutôt :-)

Une fois les yeux crevés il me semble qu'elles sont condamnés a marcher indéfiniment dans des chaussures fourni en pic a l'intérieur

Je crois aussi me rappeler que par contre dans la version de Perrault, l'une des 2 sœurs est moins méchante et l'appelle Cendrillon, l'autre plus méchante l'appelle Culcendron ou un truc du genre.

On les a mariées de force (réponse a une question sur ce conte dans le jeu money drope)

Posté le

android

(2)

Répondre

"Et elles se sectionnèrent chacune le 5ème orteil avc une scie"
Voilà bonne nuit mon enfant, fais de beaux rêves!
---> L'angoisse

a écrit : Argument de merde. Ken le survivant, sangoku etc t'ont rendu violent toi ? On ne regarde pas ça au même âge....

Nous on a Pernault qui aime aussi raconter des belles histoires...

a écrit : Presque tous les Disney ont été édulcorés car la plupart sont issus d'histoires tragiques ! N'offrez jamais les contes d'anderson ou des frères Grimm à de jeunes enfants ! Les (vrais) contes de fées sont des histoires tragiques mais finissent toujours bien et sont extrêmement instructives pour les enfants. Ce serait une erreur de les priver de ces histoires. La vie n'est pas un joli conte de fées sans embûches, il faut apprendre de ses erreurs pour grandir ;)
Ce peut être long à expliquer mais le livre "psychanalyse des contes de fées" l'explique très bien pour une première approche.

a écrit : Presque tous les Disney ont été édulcorés car la plupart sont issus d'histoires tragiques ! N'offrez jamais les contes d'anderson ou des frères Grimm à de jeunes enfants ! Oui ils sont beaucoup plus trash !!!! Une (des) horreurs !!!

Dans le même ton, Le Petit Chaperon rouge et sa Grand-mere ne s'en sortent pas dans la veritable histoire, la Belle au Bois dormant épouse un roi (et non un prince) qui lui a donné deux enfants alors qu'elle dormait, Peau d'âne doit epouser son propre pere ... Les contes paraissent moins idylliques quand on en comprend le sens ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

Ça va c'est credible, ils risquaient pas d'effrayer les enfants avec ça.

Posté le

android

(1)

Répondre