Brutus n'était pas le fils de César

Proposé par
Pizza Brozza
le
dans

Brutus, qui porta le 23ème coup de couteau lors de l'assassinat de Jules César, en 44 Avant J.-C, n'était pas, contrairement à la légende, son fils. Il descendait en réalité de Marcus Junius Brutus, partisan de Marius, et de Servilia Caepionis, demi-sœur de Caton d'Utique.

Pourtant, la locution latine "Tu quoque mi fili" (« Toi aussi, mon fils ! ») prononcée par César lors du dernier coup de couteau est restée célèbre. Mais "Mi fili" a été employé en grec et non pas en latin et n'évoquerait pas un lien de sang mais plutôt un lien affectif. Dès lors, la traduction exacte serait "mon petit" et non pas "mon fils". Ce sens, qui se trouvait déjà chez Homère, était couramment employé comme un terme d'affection envers plus jeune que soi.


Tous les commentaires (67)

moi ce n'est pas ce que j'ai appris après 5 ans de latin

Posté le

android

(0)

Répondre

Hum... César serais sur son lit de mort et il appellerais son meurtrier "mon petit"? Ça me parait tirer par les cheveux...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : moi ce n'est pas ce que j'ai appris après 5 ans de latin Opus, j'ai "moinssoyer" au lieu de plussoyer !

En tout cas pareil, 6 ans de latin & 5 de grec, et ce n'est pas DU TOUT ce qu'on m'a appris ! :)

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : Mais sur quels critères on confirme sur ce site ? Sur ce que l'on croit ou sur ce que l'on sait ? Cette anecdote est jugée probable, voire en haut à droite, en vert :)

Posté le

iphone

(1)

Répondre

tu quoque mi filli peut aussi se traduire par "toi aussi, mon garçon", mais même les historiens se battent entre eux quant à leur lien deparenté...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Question peut être bête, mais comment sait on qu'il y eu 13 coups de couteau? 23...

Posté le

android

(2)

Répondre

rassurez moi ... il était déjà mort au 23e coup de couteau ! :o

Posté le

android

(3)

Répondre

Brutus n'était pas le seul meurtrier et les 23 coups de couteau ont été "partagés" disont ^^ D'autre détraqueurs effrayées par le pouvoirs que prenait ce cher Jules étaient present et expliquent donc le "Toi aussi".

Posté le

android

(2)

Répondre

Le fils adoptif de César c'est Octave(Auguste) pas Brutus !

Posté le

website

(5)

Répondre

a écrit : Il me semblait que Brutus était le fils adoptif de Jules César.
Au passage, l'adoption chez les Romains avait une valeur quasi-biologique (aujourd'hui on pourrait parler de lien sentimental): si c'est plus clair, disons que l'on considérait que l'enfant adopté prenait le sang de ses paren
ts adoptifs.
Ceci dit, la réalité historique de cette phrase reste à démontrer...
Afficher tout
J'ai appris la même chose lors de mes cours de latin. Brutus était le fils adoptif de César !

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Il parlait grec car il était à ce moment la au sénat. À cet endroit, on parlait grec.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : rassurez moi ... il était déjà mort au 23e coup de couteau ! :o Et non il parait que c'est le dernier coup qui aurait été fatal !

Posté le

website

(3)

Répondre

un seul lui aurais été fatal et apparemment pas le dernier. en ayant lu une biographie d'un historien, il explique que la fameuse phrase qui fût prononcé en grec peut être interprêté comme une malédiction. mais personne ne semble être d'accord sur les faits. certains pensent même que César ai fait le choix de se laissez tuer

Posté le

website

(1)

Répondre

a écrit : un seul lui aurais été fatal et apparemment pas le dernier. en ayant lu une biographie d'un historien, il explique que la fameuse phrase qui fût prononcé en grec peut être interprêté comme une malédiction. mais personne ne semble être d'accord sur les faits. certains pensent même que César ai fait le choix de se laissez tuer Afficher tout Pour la malédiction on dit qu'il aurait dit ça pour : toi aussi tu veux me tuer et aussi pour : toi aussi tu vas te faire tuer!

Posté le

android

(1)

Répondre

Dans ma scolarité, on m'a toujours apprit que Brutus était le fils adoptif de Jules César. Mais je peux envisager une autre possibilité.
CEPENDANT, je tiens à apporter une légère correction à la citation latine. Ce n'est pas "Tu quoque mi fili" mais plutôt "Tu quoque mihi fili"
"mi" ne se traduit pas en francais par "mon"! Par contre "mihi" ce traduit comme tel.

En effet, il s'agissait de son fils adoptif,
Et oui, étudié en latin !!!

j'ai un prof en fac qui nous a expliqué que l'on peut (ou même devrait) traduire toi aussi mon fils non pas au sens surpris "toi aussi mon fils tu me tue" mais au sens de la menace "toi aussi mon fils tu seras trahit et assassiné"

Posté le

android

(3)

Répondre

@DocteurSim, c'est gentil de corriger mais vue que c'était en grec...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : @DocteurSim, c'est gentil de corriger mais vue que c'était en grec... (c'est dans ces moments là où on se sent...seul! :p)
Autant pour moi alors! Alea jacta est!

Et ca c'est bien du latin!

a écrit : (c'est dans ces moments là où on se sent...seul! :p)
Autant pour moi alors! Alea jacta est!

Et ca c'est bien du latin!
Non mais de toute façon tu fais bien de le dire parce que généralement c'est cité en latin moi-même je ne connais pas la version grecque alors autant ne pas faire de faute en latin !