Peu de chances que vous apparteniez au club de Martin-Baker

Proposé par
Invité
le

Le fabricant britannique de sièges éjectables Martin-Baker, équipant la plupart des avions de chasse, possède un club particulier. Chaque pilote qui s'est éjecté avec un siège de la marque devient membre à vie du "Ejection tie club" et reçoit alors une cravate et une médaille. Ce club dont l'accès est bien compliqué compte tout de même plus de 5800 membres.


Tous les commentaires (63)

a écrit : Même s'il s'ouvre à cette altitude tu meurs d'asphyxie (ou peut-être de froid si t'es bon en apnée...)
Faut pas oublier que les avions de ligne volent en moyenne à 11km d'altitude.
Tu ne meurs pas d'asphyxie ni de froid car les pilotes de chasse sont équipés avec un masque à oxygène et une combinaison : les avions de chasse ne sont pas pressurisés. Mais c'est vrai qu'en général sauf mission particulière il est préférable de ne pas rester inutilement à haute altitude, donc on descend en chute libre pour rejoindre une altitude plus hospitalière (température et pression) avant d'ouvrir le parachute.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tu ne meurs pas d'asphyxie ni de froid car les pilotes de chasse sont équipés avec un masque à oxygène et une combinaison : les avions de chasse ne sont pas pressurisés. Mais c'est vrai qu'en général sauf mission particulière il est préférable de ne pas rester inutilement à haute altitude, donc on descend en chute libre pour rejoindre une altitude plus hospitalière (température et pression) avant d'ouvrir le parachute. Afficher tout Même sans masque ni combinaison spécialisée, je ne pense pas que quelques minutes a11000 m soient mortelles. Tu descends assez vite tout de même.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Comme il a déjà été dit ci dessus, le siège éjectable est synchrone avec les pales de l'hélicoptère... moi j'ai comme le vague souvenir que c'est pas que c'est syncrone mais les pales se detachaient avant l'ejection

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Et il y a quoi au programme du club ? Rééducation du cerveau qui va être choqué pendant 10 ans

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tu ne meurs pas d'asphyxie ni de froid car les pilotes de chasse sont équipés avec un masque à oxygène et une combinaison : les avions de chasse ne sont pas pressurisés. Mais c'est vrai qu'en général sauf mission particulière il est préférable de ne pas rester inutilement à haute altitude, donc on descend en chute libre pour rejoindre une altitude plus hospitalière (température et pression) avant d'ouvrir le parachute. Afficher tout Bien évidemment que les avions de chasse sont pressurisés (et ce depuis plus de 60ans), imagine-toi en ressource verticale à 500kts, tes poumons et tes tympans ne seraient pas beaux à voir si tu n'avais pas une pression constante autour de toi.
Le masque à oxygène n'est là que pour aider le pilote à supporter les efforts intenses et à combler la chute de pression partielle d'O2 due à l'altittude, vue que la pressurisation se fait avec l'air extérieur.

Et donc oui, il est très dangereux de s'éjecter à haute alttitude, surtout à cause de la depressurisation brutale.

a écrit : 5800 personnes se sont donc éjecter d'un avion !!! C'est énorme Pas vraiment, non. On parle d'un nombre à l'échelle du monde hein, et à peine 6'000 personnes sur les centaines de milliers de pilotes de chasse depuis 60ans, ca ne fait pas énorme.

Pour yvs23, non il faut être sorti vivant de l'éjection. Car malheureusement certaines éjections ne se passent pas bien. En particulier celles en dehors du domaine d'utilisation du siège. Par exemple si l'avion est supersonique.

Si je me trompe pas l'hélicoptère de combat Tigre est équipé d'un siège éjectable, si mes souvenirs sont bons c'est tout les cockpit qui part (donc les 2 personnes à sont bords comprises). En même temps les pales se bloquent & si une est au dessus, elle casse lors de l'éjection.

À confirmer.

a écrit : Si je me trompe pas l'hélicoptère de combat Tigre est équipé d'un siège éjectable, si mes souvenirs sont bons c'est tout les cockpit qui part (donc les 2 personnes à sont bords comprises). En même temps les pales se bloquent & si une est au dessus, elle casse lors de l'éjection.

À confirmer.
Helas non, ce que tu a du voir dans GoldenEye n'est que de la fiction (la cabine qui s'ejecte); le Tigre ne dispose d'aucun systeme d'ejection.

Quand aux helicos qui en sont pourvus (russes, notamment le KA50) il ne s'agit pas a proprement parlé d'un siege ejectable mais d'un systeme d'extraction par fusées qui vont tirer le pilote hors de la cabine ( les fusées partent en premier, un cable se déroule et vient ensuite tracter le pilote vers le haut); ceci juste apres un largage pyrotechnique des pales en rotations et une fragilisation de la verrière par un cordon détonant.

Juste par curiosité, combien de membre le sont à titre posthume ?

a écrit : 5800 personnes se sont donc éjecter d'un avion !!! C'est énorme Elle n'a jamais dit ça 5800 personnes se sont éjectés d'un avion de la marque de siège éjectable Martin-Baker en vérité il y en a plus.

Posté le

android

(0)

Répondre

L'accès n'est pas si complique suffit de s'éjecter

a écrit : L'accès n'est pas si complique suffit de s'éjecter Eh bien vas-y je t'en prie, saute d'un avion à 800km/h à 10 000m d'altitude...

a écrit : Même sans masque ni combinaison spécialisée, je ne pense pas que quelques minutes a11000 m soient mortelles. Tu descends assez vite tout de même. Peut-être pas la mort mais les conditions extrêmes peuvent te mettre dans le coma et là, c'est la mort quand tu touches le sol.

a écrit : Eh bien vas-y je t'en prie, saute d'un avion à 800km/h à 10 000m d'altitude... Me tente pas trop ;D

a écrit : 5800 personnes se sont donc éjecter d'un avion !!! C'est énorme Non avec cette marque et en avion de chasse

Il me semble avoir entendu à un salon de l'aviation qu'un pilote avait un quota d'ejection. Au delà d'un certain nombre, il ne peut plus piloter du tout.

Posté le

blackberry

(0)

Répondre