La bière Desperados est alsacienne

Proposé par
le

La Desperados est une bière blonde aromatisée à la tequila. Son nom hispanique, le décor mexicain de sa bouteille et ses arômes de Tequila, cachent en réalité une bière d'origine alsacienne et principalement produite à Schiltigheim en France. Elle fut inventée en 1995 par la Brasserie Fischer, appartenant au groupe Heineken.

La brasserie Fischer rachetée par Heineken en 1996, fait, aujourd'hui, de cette bière une boisson hollandaise, en grande partie confectionnée en France.


Tous les commentaires (110)

a écrit : C'est sûr, c'est plus clinquant que "Desperakingheim" Un peu comme la "Doreleï" qui a changé de nom pour devenir la "Fisher ambrée".

J'ai encore quelques verres, devenus collector.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il y a un problème dans l'anecdote il est dit le la brasserie Fischer la inventé en 1995 et quelle appartenait au groupe Heineken alors que plus bas il est marqué que la brasserie Fischer a était racheter en 1996 par Heineken donc elle ne pouvait faire parti du grpupe avant 1996 "appartenant" aujourdhui au groupe Heineken, pas en 1995 lors de sa création.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je me demandais pourquoi pourquoi toutes les bières (ou presque) en grande surfance ont une sonorité etrangère.
"- Est-ce que ca veut dire que c'est les meilleures marques allemandes et espagnoles, du coup elles sont connues et commercialisées en France ?
- Mais non voyons... Par contre c'est ce genre de trucs qu'on veut vous faire croire. Pour que vous achetiez nos bières.
Et ça marche bien !"

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le jambon "Aoste" (region italienne) qui est français mais la palme revient à Panzani et ses pubs et accents italiens alors que la marque est francaise :) ! Sauf qu'il y a également une ville d'aoste en France a quelques kilomètres de la frontière italienne justement et c'est de la que vient ce jambon :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En fait il y a une ville pas loin de chez moi qui s'appelle Aoste et c'est la que le jambon est produit. Je confirme, j'y habite !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bon on est d'accord hein. Heineken, Fisher, Desperados....ça à de bière que le nom ^^
(Pour les adeptes de ces breuvages je les orienterai vers des Kwak, Delirium, Karmeliet... :) )
On est d'accord c'est bien de la biere degueulasse la desperados

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je ne crois pas qu'il y ait de la tequila dans la Corona. Sur wikipedia on peut lire qu' une Corona coûte 50 centimes alors que paradoxalement la Bohemia, plus chère au Mexique, est vendue moins chère que la Corona en Europe. Encore une bizarrerie de la mondialisation ;-) La Corona est plus chère en Europe justement car elle vient du Mexique! (Frais de transport + marketing ). Et en effet pas de tequila dedans, pas plus que dans la Desperados d'ailleurs. Si vous regardez bien les étiquettes de Despe vous verrez que c'est un arôme tequila et non de la tequila qu'il y a dedans!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bon on est d'accord hein. Heineken, Fisher, Desperados....ça à de bière que le nom ^^
(Pour les adeptes de ces breuvages je les orienterai vers des Kwak, Delirium, Karmeliet... :) )
Duvel, chimay, westmall...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Le jambon d'Aoste vient d'Aoste en Isère. Si je me souviens bien, le jambon d origine italienne s'appelle " le jambon D'Aoste" et en France " le jambon Aoste", la différence se jour avec le "d'". Cf une anecdote de scmb

a écrit : Bon on est d'accord hein. Heineken, Fisher, Desperados....ça à de bière que le nom ^^
(Pour les adeptes de ces breuvages je les orienterai vers des Kwak, Delirium, Karmeliet... :) )
Ah la délirium se bois sans soif

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On est d'accord c'est bien de la biere degueulasse la desperados Non elle se bois faut pas dire quelle est dégueulasse non plus pour une bière ( enfin bière...) industriel

Posté le

android

(1)

Répondre

Je vais être pointilleux en disant qu'au Mexique on parle mexicain. Tout comme au chili on parle chilien. Idem avec le brésil, on y parle brésilien. Etc...
Certes, avec un espagnol ou un portugais scolaire vous vous y retrouverez mais pour ceux qui ont mis les pied là bas et dans la péninsule ibérique, c'est très différent. À l'entendre parler, on peux reconnaître le pays d'origine d'un sudamericain.

Je ne connais pas la définition de "desperado" en mexicain ni en espagnol, mais je suis certain que ce mot n'a pas été inventé par cette marque.
Si je me souviens bien, ya aussi un film avec Antonio Banderas qui porte ce nom.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Bon on est d'accord hein. Heineken, Fisher, Desperados....ça à de bière que le nom ^^
(Pour les adeptes de ces breuvages je les orienterai vers des Kwak, Delirium, Karmeliet... :) )
J'ai eu l'occasion de goûter la Karmeliet en Belgique, je suis d'accord :)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Un peu comme la "Doreleï" qui a changé de nom pour devenir la "Fisher ambrée".

J'ai encore quelques verres, devenus collector.
Il me semble que c'est une obscure histoire de droit d'appellation qui a fait disparaître le nom dorelei

a écrit : Aoste est aussi une ville française où est justement produit le jambon en question. Aucune intention de le faire passer pour du jambon italien, à l'instar de Panzani qui comme tu l'as dis se plait à créer et maintenir la confusion. Et bien si justement, l'intention de le faire passer pour du jambon italien de la vallée d'Aoste était claire. Cf une pub qui passait il y a quelques années avec une belle brune à l'accent italien et qui disait sur fond de musique classique :" la mousiqué dé verdi, et le jambon, d'Aoste"... Depuis, la marque a eu un procès et n'appelle plus son jambon "d'Aoste" mais fait simplement figurer la marque Aoste... Petite nuance qui ne semble plus indiquer une région de production.

a écrit : Je vais être pointilleux en disant qu'au Mexique on parle mexicain. Tout comme au chili on parle chilien. Idem avec le brésil, on y parle brésilien. Etc...
Certes, avec un espagnol ou un portugais scolaire vous vous y retrouverez mais pour ceux qui ont mis les pied là bas et dans la péninsule ibérique, c
9;est très différent. À l'entendre parler, on peux reconnaître le pays d'origine d'un sudamericain.

Je ne connais pas la définition de "desperado" en mexicain ni en espagnol, mais je suis certain que ce mot n'a pas été inventé par cette marque.
Si je me souviens bien, ya aussi un film avec Antonio Banderas qui porte ce nom.
Afficher tout
Effectivement, l'accent est différent du Portugal au Brésil, mais la langue reste la même, à quelques différences mineures près.
D'ailleurs les films et documents audio en portugais depuis quelques années maintenant sont en portugais du Brésil, ce qui ne pose aucun problème de compréhension à un portugais du Portugal.
Reste que quelques mot n'ont plus le même sens, c'est rare (bicha qui désigne un homosexuel au Brésil, alors que c'est la file d'attente au Portugal...), et que les Brésiliens se permettent quelques facilités parfois dans la langue (et encore, je pense plutôt que ce sont ceux qui n'ont pas eu l'occasion d'étudier qui se permettent ces facilités.).
Bref je vois ça plutôt comme ça, d'ailleurs quand on a le choix de la langue pour un film, il est en général écrit "portugais (Brésil)", et non brésilien.
Ps: j'habite près du Brésil, j'y ai été, et j'ai aussi discuté avec des portugais du Portugal sans aucun problème de compréhension.
Je suppose que c'est pareil pour l'espagnol au Mexique; mais ça honnêtement, c'est qu'une déduction.

a écrit : En fait le jambon d'Aoste est fait dans une ville française qui s'appelle Aoste. Donc ils ne mentent pas même si ils profitent de la popularité de la charcuterie italienne. Jambon d'ailleurs produit à partir de carcasses d'animaux venant principalement de Chine et des États-unis.... Par ailleurs ils se sont installés précisément dans ce petit village d'Isère pour pouvoir utiliser le nom Aoste et donc porter "légalement" à confusion.

a écrit : La Corona est plus chère en Europe justement car elle vient du Mexique! (Frais de transport + marketing ). Et en effet pas de tequila dedans, pas plus que dans la Desperados d'ailleurs. Si vous regardez bien les étiquettes de Despe vous verrez que c'est un arôme tequila et non de la tequila qu'il y a dedans! Tu n'as pas lu mon commentaire jusqu'au bout :-) Il n' y a pas que les frais d' export. Apres une rapide recherche, il s' agit clairement d'en faire un produit de luxe ailleurs qu'au Mexique d'où son prix élevé. Plus d'explications ici www.liberation.fr/economie/1995/08/09/curiositesla-face-cachee-des-produits-quotidiens-aujourd-hui-la-corona-la-biere-des-pauvres-fait-chi_141904

Ca date de 95 mais ca m'a permis de me souvenir que notre bon J.Chirac buvait de la Corona :-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ben non on est pas d'accord ^^ il n'y a pas que la Belgique qui sait faire de la bière Très certainement mais j'avais pas d'exemples de bonnes bières à donner ^^

Posté le

android

(0)

Répondre