L'origine du mot péripatéticienne

Proposé par
le

Le mot "péripatéticienne" n'a rien à voir à l'origine avec la prostitution. En grec ancien, le mot peripatetikos signifie "qui aime se promener en discutant". Les péripatéticiens étaient d'ailleurs le nom des disciples du philosophe Aristote : celui-ci avait l'habitude de donner des leçons en marchant.


Commentaires préférés (3)

J'émets une protestation contre cette étymologie abusive : péri, c'est "autour", et "pateo", c'est marcher. Alors, ce mot signifie juste "marcher autour". Rien à voir avec le plaisir ou la discussion. Je vous remercierais de bien vouloir modifier ceci, parce que c'est assez embêtant de voir des fausses étymologies trompeuses sur une application par ailleurs tout à fait sérieuse.

Posté le

unknown

(248)

Répondre

Une fausse étymologie abusive est parfois le signe de l'humour populaire. Il se trouve que les filles de joie (pas pour elles) se promène souvent sur un trottoir, voire autour d'une place et cherchent a discuter avec vous. Un "julot" amoureux d'Aristote a peut-être fait le rapprochement.
Dans la langue des voyous, on les appelle aussi des arpenteuses ou des chenilles... c'est d'un goût !

Posté le

unknown

(110)

Répondre

a écrit : Elles ont aussi été qualifiées de "fées" au moyen âge. (: D'ailleurs il y en avait une qui etait très connue, et appréciée , c'était la fée Lation (Oui, je sais c'est facile !)

Posté le

iphone

(341)

Répondre


Tous les commentaires (29)

Et en même temps ce n'est pas la révélation qui me fera me coucher moins bête ce soir!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je croyais que c'etait le nom donné à Athenes aux jeunes personnes (h ou f) qui empruntaient le soir le "peripos" chemin qui faisait le tour (péri) de l'Acropole et qui pouvaient éventuellement monayer leurs charmes ...

Posté le

unknown

(20)

Répondre

D'accord avec akinator du moins en partie, c'est un mélange des deux d'ailleurs, une prof de latin m'avait expliqué que ça venait de je ne sais plus quel philosophe qui dispensait ses cours en marchant autour d'une cours à péristyle, désolé pour le manque de précision mais c'était il y plusieurs années :$

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Je préfère dire "femmes de joie",c'est moins difficile à prononcer!LOL...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Aristote ki il me semble était plutôt du genre profiter des plaisir que la vie lui offre meme si il faut payer des dames pour cela.ce n'es pa directement lier mais n'a pas rien a voir non plus ...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Une sorte de dr Houde cet aristote!!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

J'émets une protestation contre cette étymologie abusive : péri, c'est "autour", et "pateo", c'est marcher. Alors, ce mot signifie juste "marcher autour". Rien à voir avec le plaisir ou la discussion. Je vous remercierais de bien vouloir modifier ceci, parce que c'est assez embêtant de voir des fausses étymologies trompeuses sur une application par ailleurs tout à fait sérieuse.

Posté le

unknown

(248)

Répondre

Une fausse étymologie abusive est parfois le signe de l'humour populaire. Il se trouve que les filles de joie (pas pour elles) se promène souvent sur un trottoir, voire autour d'une place et cherchent a discuter avec vous. Un "julot" amoureux d'Aristote a peut-être fait le rapprochement.
Dans la langue des voyous, on les appelle aussi des arpenteuses ou des chenilles... c'est d'un goût !

Posté le

unknown

(110)

Répondre

a écrit : Une fausse étymologie abusive est parfois le signe de l'humour populaire. Il se trouve que les filles de joie (pas pour elles) se promène souvent sur un trottoir, voire autour d'une place et cherchent a discuter avec vous. Un "julot" amoureux d'Aristote a peut-être fait le rapprochement.
Dans la langue des voyous, on les appelle aussi des arpenteuses ou des chenilles... c'est d'un goût ! Afficher tout
Ou des putes.
Dans la langue des voyous bien sur...

Posté le

unknown

(12)

Répondre

a écrit : Une fausse étymologie abusive est parfois le signe de l'humour populaire. Il se trouve que les filles de joie (pas pour elles) se promène souvent sur un trottoir, voire autour d'une place et cherchent a discuter avec vous. Un "julot" amoureux d'Aristote a peut-être fait le rapprochement.
Dans la langue des voyous, on les appelle aussi des arpenteuses ou des chenilles... c'est d'un goût ! Afficher tout
Mouais, si tu le dis... Mais pas dans une anecdote d'une appli qui se revendique comme "sérieuse", ça fait carrément tâche.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Une fausse étymologie abusive est parfois le signe de l'humour populaire. Il se trouve que les filles de joie (pas pour elles) se promène souvent sur un trottoir, voire autour d'une place et cherchent a discuter avec vous. Un "julot" amoureux d'Aristote a peut-être fait le rapprochement.
Dans la langue des voyous, on les appelle aussi des arpenteuses ou des chenilles... c'est d'un goût ! Afficher tout
Elles ont aussi été qualifiées de "fées" au moyen âge. (:

Posté le

iphone

(3)

Répondre

J'ai appris ça en cours de philo ! ^^

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Elles ont aussi été qualifiées de "fées" au moyen âge. (: D'ailleurs il y en avait une qui etait très connue, et appréciée , c'était la fée Lation (Oui, je sais c'est facile !)

Posté le

iphone

(341)

Répondre

de nombreux synonymes se rattachent à cette humble profession,comme cette expression pour le moins poétique: fleur de macadam.

Posté le

android

(5)

Répondre

Moi j'ai appris que péri voulait dire autour et pathétiks c'était un quartier (d'où le "paté de maison...) donc littéralement: les femme qui marchaient autour du quartier!

a écrit : Moi j'ai appris que péri voulait dire autour et pathétiks c'était un quartier (d'où le "paté de maison...) donc littéralement: les femme qui marchaient autour du quartier! Sauf que NON... Par pitié, quand vous dites "étymologiquement" essayez d'être au moins correct... Il n'y a absolument aucune notion de "tourner"... Si on suit l'origine que tu proposes, ça donne "autour d'un quartier", point.

a écrit : J'émets une protestation contre cette étymologie abusive : péri, c'est "autour", et "pateo", c'est marcher. Alors, ce mot signifie juste "marcher autour". Rien à voir avec le plaisir ou la discussion. Je vous remercierais de bien vouloir modifier ceci, parce que c'est assez embêtant de voir des fausses étymologies trompeuses sur une application par ailleurs tout à fait sérieuse. Afficher tout Ce que veut dire l'anecdote c'est que le fait de "marcher autour" les faisait parler.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'émets une protestation contre cette étymologie abusive : péri, c'est "autour", et "pateo", c'est marcher. Alors, ce mot signifie juste "marcher autour". Rien à voir avec le plaisir ou la discussion. Je vous remercierais de bien vouloir modifier ceci, parce que c'est assez embêtant de voir des fausses étymologies trompeuses sur une application par ailleurs tout à fait sérieuse. Afficher tout Donc rien a voir avec Katy Perry?