Le Louvre expose une partie infime de sa collection

Proposé par
Invité
le
dans

Actuellement le Musée du Louvre compte environ 35 000 oeuvres exposées. C'est déjà beaucoup et il faudrait des mois de visite pour tout voir, mais c'est peu comparé à la collection totale du musée : il n'expose même pas 10% de sa collection totale, car il dispose en tout d'environ 500 000 oeuvres.


Tous les commentaires (122)

a écrit : Tu as l'air d'avoir une dent contre Napoléon, entre tes commentaires le faisant passer pour un voleur d'oeuvres d'art à grande échelle (ce que tout chef de guerre est depuis la nuit des temps...), et ta parenthèse laissant sous-entendre un biais dans les "livres d'histoire francais" (qu'est-ce que cette expression veut dire, d'ailleurs ?) alors qu'il est justement totalement sous-représenté par rapport à ce qu'il a apporté à la France et au monde... Afficher tout Explication: une partie de ma famille est italienne, lombarde plus précisément. Alors oui, ils ont quelque ressentiment à propos de la manière dont Bonaparte s'est conduit lors de sa campagne d'Italie, absolument comme le chef d'une bande de brigands, allant jusqu'à chasser les nobles occupants de leur palais pour distribuer ceux-ci à son entourage.
Ma parenthèse signifiait qu'après une courte et facile victoire (tout Français connaît la phrase "du haut de ces pyramides ..."), il a été lui-même été battu par les Britanniques, et les Français savent moins qu'il a pris la fuite, seul, laissant l'armée qu'il commandait se débrouiller, pour revenir intriguer en France.
Quel dommage que Gênes ait dû vendre la Corse, un an avant sa naissance! (Remarque: une autre partie de ma famille est corse).

a écrit : Tu as l'air d'avoir une dent contre Napoléon, entre tes commentaires le faisant passer pour un voleur d'oeuvres d'art à grande échelle (ce que tout chef de guerre est depuis la nuit des temps...), et ta parenthèse laissant sous-entendre un biais dans les "livres d'histoire francais" (qu'est-ce que cette expression veut dire, d'ailleurs ?) alors qu'il est justement totalement sous-représenté par rapport à ce qu'il a apporté à la France et au monde... Afficher tout Ce que Bonaparte a laissé à la France et au monde ...
Parlons donc de la vente de la (alors immense) Lousiane aux États-Unis (alors petite nation) en 1803 pour financer ses guerres, pour 80 millions de francs seulement, qui ont ensuite facilement gagné une bonne partie du Mexique de l'époque.
Le monde actuel ne serait pas sous la coupe américaine, l'anglais ne serait pas la langue pratiquement seule internationale d'échange.
Source à voir impérativement:
fr.wikipedia.org/wiki/Vente_de_la_Louisiane

a écrit : Ce que Bonaparte a laissé à la France et au monde ...
Parlons donc de la vente de la (alors immense) Lousiane aux États-Unis (alors petite nation) en 1803 pour financer ses guerres, pour 80 millions de francs seulement, qui ont ensuite facilement gagné une bonne partie du Mexique de l'époque.
Le monde
actuel ne serait pas sous la coupe américaine, l'anglais ne serait pas la langue pratiquement seule internationale d'échange.
Source à voir impérativement:
fr.wikipedia.org/wiki/Vente_de_la_Louisiane
Afficher tout
Rectificatif: quand j'ai parlé du Mexique, je voulais dire "actuel"; il n'a été indépendant qu'en 1821. La guerre d'indépendance a commencé en 1810, contre l'Espagne alors dirigée par Joseph Bonaparte. "Mexique de l'époque" prête à confusion.

a écrit : Ce que Bonaparte a laissé à la France et au monde ...
Parlons donc de la vente de la (alors immense) Lousiane aux États-Unis (alors petite nation) en 1803 pour financer ses guerres, pour 80 millions de francs seulement, qui ont ensuite facilement gagné une bonne partie du Mexique de l'époque.
Le monde
actuel ne serait pas sous la coupe américaine, l'anglais ne serait pas la langue pratiquement seule internationale d'échange.
Source à voir impérativement:
fr.wikipedia.org/wiki/Vente_de_la_Louisiane
Afficher tout
Merci pour le lien.
J'émets juste un doute sur votre conclusion.
Les USA sont ce qu'ils sont principalement depuis la 2nde guerre mondiale et la période qui a suivi (guerre froide). A mes yeux, c'est surtout la faute aux japonais (avant Pearl Harbor, les USA n'étaient pas si puissant)
Ensuite, l'Empire Britanique a été le plus colonial qui soit... Devant les français, portuguais et espagnols.

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Explication: une partie de ma famille est italienne, lombarde plus précisément. Alors oui, ils ont quelque ressentiment à propos de la manière dont Bonaparte s'est conduit lors de sa campagne d'Italie, absolument comme le chef d'une bande de brigands, allant jusqu'à chasser les nobles occupants de leur palais pour distribuer ceux-ci à son entourage.
Ma parenthèse signifiait qu'après une courte et facile victoire (tout Français connaît la phrase "du haut de ces pyramides ..."), il a été lui-même été battu par les Britanniques, et les Français savent moins qu'il a pris la fuite, seul, laissant l'armée qu'il commandait se débrouiller, pour revenir intriguer en France.
Quel dommage que Gênes ait dû vendre la Corse, un an avant sa naissance! (Remarque: une autre partie de ma famille est corse).
Afficher tout
Bonaparte en Italie s'est au contraire très bien comporté... Mettre sur son dos les exactions de l'Armée d'Italie qui était dans le plus complet dénuement depuis des années, abandonnée par son gouvernement, alors que lui même dès son arrivée a lancé une vague d'ordres interdisant le pillage à ses soldats sous peine de mort, c'est tout de même de mauvaise foi... Etonnamment, l'Homme était moins subtil en 1776 qu'en 2016., et le soldat de base (qu'il soit francais, italien, anglais ou autre...) avait plus tendance à piller/violer que le planton en Vigipirate aujourd'hui. Est-ce à dire que Napoléon en est responsable ?

Quant à la Campagne d'Egypte, c'était une campagne magistrale. Je dois te rappeler qu'à 40'000 hommes (en vérité 20-30'000 disponibles, le reliquat faisant garnison dans les villes les plus importantes) contre près de 200'000 ottomans/mamelouks, Napoléon qui n'était encore que Bonaparte a tenu 2 ans dans un territoire aride, hostile, sans ressources venant de métropole car les anglais contrôlaient les mers.
Quant aux britanniques, jamais ils ne vainquirent Bonaparte, ils ont juste détruit la flotte francaise commandée par le piètre Amiral Brueys, ce qui condamna à moyen terme l'armée francaise déjà débarquée.
Bonaparte, quant à lui, réussit à s'échapper en France, motivé par les quelques nouvelles qu'il recoit alors lui exposant la situation désastreuse du pays dans les guerres de la Deuxième Coalition. C'est seulement à son retour qu'il est approché par un groupe de politiciens tels Sieyès et Talleyrand qui effectueront 80% du job, lui-même n'est pas "revenu en France pour intriguer" comme tu le dis...

Quant à la Louisiane, belle blague...
Jamais la France n'aurait pu la garder, on était pas en 2016 hein, les Mistral, le ravitaillement en vol etc. n'existaient pas ;) Alors explique-moi comment un pays sans flotte (seul moyen de projection de puissance à l'époque) et en lutte pour sa survie contre l'Europe entière aurait pu défendre un territoire immense et inutile à l'autre bout du monde ?
Il a donc très bien fait de la vendre avant de se la faire envahir, d'autant que 80 millions de francs représentaient une somme très importante (ce ne sont pas des francs de 1998 hein...).
Quant à juger Napoléon responsable des vicissitudes des Etats-Unis aujourd'hui, là on touche le ridicule...

Donc heureusement que Gênes vendit la Corse à la France, l'Europe et surtout la France seraient passé à côté de tellement de choses...

Ça doit être génial de visiter les sous-sols !!

a écrit : Et tu propose quoi en échange? Les musées sont, de nos jours et je le crois, les dépositaires des reliques, nous n'en sommes plus à l'ère du pillage mais à la sauvegarde des patrimoines.

On fait quoi, on laisse faire? Un pays qui bascule dans l'anarchie (quelle qu'en soient les raiso
ns) on les laisse se démerder où on essaie de sauver ce qui peut l’être, que ce soient les enfants où la culture? Quitte à avoir des procès après pour restitutions? Afficher tout
Beh oui on laisse faire ! On n'est même pas fichu de se rendre compte qu"on se comporte encore comme avant vis à vis du monde non-occidental. Aller bombarder au lieu de sauver de vie, repousser le flux migratoire issu de ce désastre et gagner des contrats juteux pendant et après. Belle hypocrisie et aveuglement, on tape sur les plus faibles, on se couche devant les plus forts comme d'habitude. Dépositaires de reliques oui oui.

a écrit : Le Louvre comme de nombreux musées européens dispose d'oeuvres "empruntées" à leur pays d'origine. De nombreuse momies et poteries prises par Napoléon durant sa campagne par exemple ou des sculptures arrachés au temple d'origine. Et c'est là que ça devient assez complexe de savoir si les musées sont fautifs car l'on peut voir ça comme des pillages de site historiques ou bien s'ils sont là en tant que gardien de la culture. Car au final un égyptien qui souhaite voir une partie de son patrimoine culturel et historique devra se rendre jusqu'à Paris. Léger paradoxe mais gros soucis.. Afficher tout Quand tu vois la soeur de la place du concorde qui est resté en Égypte ....je suis bien heureux que Napoléon l'est ramène à Paris.

a écrit : Il y a un côté malsain dans la concentration du patrimoine mondial en un lieu donné je trouve. Il sert une gloire, un ferment de chauvinisme à disposition d'un peuple qui s"imagine dépositaire, garant, tuteur des reliques de l'humanité et partant, supérieur aux autres nations (ethnies serait plus juste). Je pense que ce fut l'intention de départ des premiers conquistadors dans cette entreprise : parfaire la domination, assoir l'hégémonie, par l"appropriation des éléments de la culture de l'étranger.
Maintenant prétendre "sauver" l'argile, la pierre ou le bronze du vandalisme de daesh, constitue un argument, la candeur de certaines réactions excepté, pour le moins opportuniste.
L'idée même de thésauriser les "objets" du passé et leur prêter une valeur arbitraire, une valeur en adéquation avec, au mieux, la philosophie de leur détenteur, est potentiellement polémogène (générateur de conflits). On pourrait pousser encore la réfexion en parlant de la genèse de chaque oeuvre, le rapport entre celle-ci et ses contemporains, la dimension du sacré, du politique, ... et réexaminer au fil de la discussion nos grilles de lecture.
Afficher tout
Malgré sa formulation ampoulée, ton propos est assez navrant.

Concentrer les oeuvres du monde entier en un point est malsain, dis-tu ? Fort bien. Que faire alors ? Rendre l'intégralité des oeuvres n'ayant pas été faites par un de nos ressortissants à leurs pays d'origine ? Comme dit plus haut par un autre contributeur, je doute que les citoyens lambdas soient séduits par l'idée de ne pouvoir admirer que les oeuvres de leur propre pays dans les musées. Si j'ai envie de découvrir la culture chinoise, je suis donc forcé d'aller en Chine ? Et surtout pas à Pékin, bien sûr, mais dans une trentaine de villes à travers le pays (il ne faudrait pas que Pékin assure son hégémonie sur le reste du pays en concentrant les oeuvres chinoises).
C'est ton espèce d'idéologie qui est malsaine : tout ce qu'elle peut produire, c'est une méconnaissance totale des cultures étrangères, et ça, ça favorisera le chauvinisme (bien que je ne critique pas le chauvinisme, au contraire, je trouve ça très bien d'être fier de ce que l'on est).

Et ta critique anti-occidentale est à double tranchant : beaucoup de pays étrangers possèdent des oeuvres occidentales/françaises. Il faudra que nous pensions à demander aux USA de nous renvoyer les tableaux de Monnet, le diamant "Hope" (à l'origine joyau de la couronne française) ainsi que notre Concorde, penser en passant à désincruster les pierres précieuses de la couronne d'Angleterre (beaucoup d'entre elles appartenaient à la noblesse de France), raser le Louvre à Abu Dhabi, et vider les musées japonais et chinois des oeuvres françaises. Comme tu peux le constater, ça ne va pas que dans un sens.

Et le pompon : laisser les pays se débrouiller. Ce commentaire illustre parfaitement le fait que tu n'aies pas la moindre idée de ce qu'est la géopolitique. Dieu sait que je suis un petit amateur, comme beaucoup de personnes sur SCMB, mais quand je lis ce que tu dis, j'ai l'impression d'être Bismarck. Tu sais ce qu'est Daech, alias l'État Islamique ? Tu as conscience que ce n'est pas un paisible groupe de discussion écologiste et alter-mondialiste ? Je serai extrêmement curieux de savoir quelle est ta suggestion pour résoudre ce problème qui essaime chez nous (Charlie Hebdo, Bataclan, aéroport de Bruxelles,...) et ailleurs dans le monde (étudiantes nigérianes, villages massacrés par Boko Haram, attaque de Tombouctou par les islamistes Touaregs...). Je pense que si tu quelques synapses qui fonctionnent bien, tu devineras que "laisser faire" n'est pas exactement la meilleure voie à suivre. Pour relier le débat à l'anecdote, les gouvernements des pays concernés eux-mêmes étaient soulagés que l'Europe ait possédé des pièces de leurs collections, et ont fait transférer les oeuvres majeures des villes encore libres en lieu sûr (chez nous). Tes thèses fumeuses de "post-colonialisme et impérialisme des méchants européens qui dirigent le monde" est totalement déplacée dans ce contexte.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que ceux qui ont la possibilité d'agir agissent, et non que l'on dirige le monde comme on le souhaite. Laisser à des pays actuellement chaotiques comme l'Irak ou la Syrie le soin de se débrouiller tout seuls avec des cancers comme l'EI, c'est de la folie. Mais peut-être que tu as une recette miracle pour tout résoudre avec de jolies formules bien tarabiscotées ?

a écrit : Ce que Bonaparte a laissé à la France et au monde ...
Parlons donc de la vente de la (alors immense) Lousiane aux États-Unis (alors petite nation) en 1803 pour financer ses guerres, pour 80 millions de francs seulement, qui ont ensuite facilement gagné une bonne partie du Mexique de l'époque.
Le monde
actuel ne serait pas sous la coupe américaine, l'anglais ne serait pas la langue pratiquement seule internationale d'échange.
Source à voir impérativement:
fr.wikipedia.org/wiki/Vente_de_la_Louisiane
Afficher tout
On lui doit aussi le code civil, une transmission des idées de la révolution, l'éveil du nationalisme de divers peuples conduisant à la création de multiples états... On lui doit donc bien plus que des guerres qu'il n'avait pas toujours déclaré.

Posté le

android

(2)

Répondre

Je crois sincèrement que tous les hommes au cœur d’évènements politiques d’envergure qui ont fait notre histoire ont à leur façon apportée beaucoup au monde moderne. Que ce soit Napoléon avec ses techniques militaires et son héritage politique, George Washington avec ses idéaux politiques et même Adolf Hitler, malgré tout le mal provoqué, a servi de leçon (entre autres qu’il ne faut jamais sous-estimer la cruauté dont une armée ou un groupe endoctrinée est capable).

Mais il faut avouer que beaucoup de ces hommes ont, à un moment donné où un autre, pris de mauvaises décisions, ou même fait preuve de couardise ou cruauté.

La morale je crois c’est que ce sont des êtres humains, simplement, et qu’il ne faut pas oublier pour chacun d’eux le contexte socio-économique dans leur pays et a leurs époques avant de juger tout çà… mis a part peut-être Hitler… Difficile de comprendre de tels actes… mais bons peut être l’exception qui confirme la règle.

a écrit : Il serait temps de songer à restituer une partie de ces oeuvres à leurs véritables propriétaires. Si c'est pour que ça finisse entre les mains de daesh, je vois pas l intérêt !!!!

a écrit : Malgré sa formulation ampoulée, ton propos est assez navrant.

Concentrer les oeuvres du monde entier en un point est malsain, dis-tu ? Fort bien. Que faire alors ? Rendre l'intégralité des oeuvres n'ayant pas été faites par un de nos ressortissants à leurs pays d'origine ? Comme dit plus ha
ut par un autre contributeur, je doute que les citoyens lambdas soient séduits par l'idée de ne pouvoir admirer que les oeuvres de leur propre pays dans les musées. Si j'ai envie de découvrir la culture chinoise, je suis donc forcé d'aller en Chine ? Et surtout pas à Pékin, bien sûr, mais dans une trentaine de villes à travers le pays (il ne faudrait pas que Pékin assure son hégémonie sur le reste du pays en concentrant les oeuvres chinoises).
C'est ton espèce d'idéologie qui est malsaine : tout ce qu'elle peut produire, c'est une méconnaissance totale des cultures étrangères, et ça, ça favorisera le chauvinisme (bien que je ne critique pas le chauvinisme, au contraire, je trouve ça très bien d'être fier de ce que l'on est).

Et ta critique anti-occidentale est à double tranchant : beaucoup de pays étrangers possèdent des oeuvres occidentales/françaises. Il faudra que nous pensions à demander aux USA de nous renvoyer les tableaux de Monnet, le diamant "Hope" (à l'origine joyau de la couronne française) ainsi que notre Concorde, penser en passant à désincruster les pierres précieuses de la couronne d'Angleterre (beaucoup d'entre elles appartenaient à la noblesse de France), raser le Louvre à Abu Dhabi, et vider les musées japonais et chinois des oeuvres françaises. Comme tu peux le constater, ça ne va pas que dans un sens.

Et le pompon : laisser les pays se débrouiller. Ce commentaire illustre parfaitement le fait que tu n'aies pas la moindre idée de ce qu'est la géopolitique. Dieu sait que je suis un petit amateur, comme beaucoup de personnes sur SCMB, mais quand je lis ce que tu dis, j'ai l'impression d'être Bismarck. Tu sais ce qu'est Daech, alias l'État Islamique ? Tu as conscience que ce n'est pas un paisible groupe de discussion écologiste et alter-mondialiste ? Je serai extrêmement curieux de savoir quelle est ta suggestion pour résoudre ce problème qui essaime chez nous (Charlie Hebdo, Bataclan, aéroport de Bruxelles,...) et ailleurs dans le monde (étudiantes nigérianes, villages massacrés par Boko Haram, attaque de Tombouctou par les islamistes Touaregs...). Je pense que si tu quelques synapses qui fonctionnent bien, tu devineras que "laisser faire" n'est pas exactement la meilleure voie à suivre. Pour relier le débat à l'anecdote, les gouvernements des pays concernés eux-mêmes étaient soulagés que l'Europe ait possédé des pièces de leurs collections, et ont fait transférer les oeuvres majeures des villes encore libres en lieu sûr (chez nous). Tes thèses fumeuses de "post-colonialisme et impérialisme des méchants européens qui dirigent le monde" est totalement déplacée dans ce contexte.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que ceux qui ont la possibilité d'agir agissent, et non que l'on dirige le monde comme on le souhaite. Laisser à des pays actuellement chaotiques comme l'Irak ou la Syrie le soin de se débrouiller tout seuls avec des cancers comme l'EI, c'est de la folie. Mais peut-être que tu as une recette miracle pour tout résoudre avec de jolies formules bien tarabiscotées ?
Afficher tout
Je persiste à dire que c'est, au départ, une entreprise d'idéologie colonialiste qui a permis le rapatriement des œuvres étrangères. Ça, ce sont les fondations sur lesquels ce sont érigés les grands musées et elles demeurent. La donne a changé depuis c'est une évidence, ton accusation de "post-colonialisme et impérialisme des méchants européens qui dirigent le monde" n'est pas fondée, tu te méprends à mon égard. "Les capitalistes qui dirigent le monde" aurait suffit comme insulte, pas besoin de rajouter "post-colonialisme, méchants, impérialistes" ; invoquer le complotisme de bistrot ne doit pas cacher certaines réalités : Où est l'argent ? où est la force militaire ? au Zimbabwe ?

Les Etats-Unis, la Chine et Abu Dhabi ne sont pas des exemples pertinents pour des raisons, justement, géopolitiques et économiques. Les Etats-Unis ont été avant tout une colonie européenne, superpuissance maintenant, la Chine est une puissance (re)montante et Abu Dhabi une vitrine de la mondialisation au Moyen-Orient. L'Allemagne du III Reich est un volet particulier dans l'histoire de la spoliation des œuvres d'art qu'il convient de traiter séparément.

Je n'ai pas insinuer qu'il faut laisser ses pays se débrouiller, je dis que c'est ce que l'on fait : on est en train de les laisser se démerder, pire, on les enfonce ; et que la réponse qu'on leur apporte est tout sauf humanitaire.

Quant à l'EI et son retentissement chez nous, je n'en discuterai pas, je ne maîtrise pas ce dossier complexe et nébuleux qui met parfois en évidence, par effet de contrastes et réactions, les enjeux géostratégiques et géopolitiques des uns et des autres.

a écrit : Le Louvre comme de nombreux musées européens dispose d'oeuvres "empruntées" à leur pays d'origine. De nombreuse momies et poteries prises par Napoléon durant sa campagne par exemple ou des sculptures arrachés au temple d'origine. Et c'est là que ça devient assez complexe de savoir si les musées sont fautifs car l'on peut voir ça comme des pillages de site historiques ou bien s'ils sont là en tant que gardien de la culture. Car au final un égyptien qui souhaite voir une partie de son patrimoine culturel et historique devra se rendre jusqu'à Paris. Léger paradoxe mais gros soucis.. Afficher tout Aucun soucis non, 99% du patrimoine égyptien est encore en Égypte, sujet LA BAS à des pillages et destructions.
On n'arrête pas un la construction d'un parking si on trouve une poterie la bas ...
Et si on devait restituer les œuvres, rendez aux italiens rendons aux italiens les vestiges romains etc, c'est eux qui les ont construit après tout !

a écrit : Ce que l'anecdote ne dis pas c'est que toutes ces œuvres non exploitées traînent dans les sous sols du Louvre, lieux qui est sujet à des risques d'inondations. C'est là un vrai fléau pour la direction du Louvre qui n'arrive pas à caser toute ces œuvres qui coûte une vraie fortune. C'est pour cela que la construction d'une réserve dans le Pas de Calais est en projet, à côté du Louvre Lens.

a écrit : Aucun soucis non, 99% du patrimoine égyptien est encore en Égypte, sujet LA BAS à des pillages et destructions.
On n'arrête pas un la construction d'un parking si on trouve une poterie la bas ...
Et si on devait restituer les œuvres, rendez aux italiens rendons aux italiens les vestiges romains e
tc, c'est eux qui les ont construit après tout ! Afficher tout
De nombreux peuples sont en partie issus des romains. A ce titre, les italiens ne sont pas plus légitimes que les français ou les espagnols. De route manière, ce qui a été construit en France reste en France et idem pour les autres pays. Ce serait très coûteux de déplacer de telles vestiges et cela fait partie du patrimoine du pays en question. ces vestiges retracent l'histoire du pays en question et par conséquent appartiennent bien à son patrimoine.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je persiste à dire que c'est, au départ, une entreprise d'idéologie colonialiste qui a permis le rapatriement des œuvres étrangères. Ça, ce sont les fondations sur lesquels ce sont érigés les grands musées et elles demeurent. La donne a changé depuis c'est une évidence, ton accusation de "post-colonialisme et impérialisme des méchants européens qui dirigent le monde" n'est pas fondée, tu te méprends à mon égard. "Les capitalistes qui dirigent le monde" aurait suffit comme insulte, pas besoin de rajouter "post-colonialisme, méchants, impérialistes" ; invoquer le complotisme de bistrot ne doit pas cacher certaines réalités : Où est l'argent ? où est la force militaire ? au Zimbabwe ?

Les Etats-Unis, la Chine et Abu Dhabi ne sont pas des exemples pertinents pour des raisons, justement, géopolitiques et économiques. Les Etats-Unis ont été avant tout une colonie européenne, superpuissance maintenant, la Chine est une puissance (re)montante et Abu Dhabi une vitrine de la mondialisation au Moyen-Orient. L'Allemagne du III Reich est un volet particulier dans l'histoire de la spoliation des œuvres d'art qu'il convient de traiter séparément.

Je n'ai pas insinuer qu'il faut laisser ses pays se débrouiller, je dis que c'est ce que l'on fait : on est en train de les laisser se démerder, pire, on les enfonce ; et que la réponse qu'on leur apporte est tout sauf humanitaire.

Quant à l'EI et son retentissement chez nous, je n'en discuterai pas, je ne maîtrise pas ce dossier complexe et nébuleux qui met parfois en évidence, par effet de contrastes et réactions, les enjeux géostratégiques et géopolitiques des uns et des autres.
Afficher tout
Admettons que j'ai mal compris ton propos de départ. Je ne suis toujours pas d'accord avec toi, du moins pas entièrement.

Le pillage des richesses des pays colonisés est une réalité. Mais doit-on pour autant y attribuer une idéologie colonialiste ? Non, absolument pas. Depuis l'aube de la civilisation, une nation qui en conquiert une autre prend ses richesses, c'est une loi de la guerre : Vae Victis, malheur au vaincu. On ne fait pas de conquêtes pour autre chose que la richesse ou le pouvoir, c'est une évidence, et cela n'a aucun rapport avec le capitalisme. Il est donc logique que des pièces du monde entier se retrouvent dans les musées européens, puisque l'Europe a possédé le monde entier. Mais, actuellement, la donne a changé, comme tu dis, et ces pièces ne servent plus d'objets de thésaurisation (pour la plupart), mais de promotion de la culture du monde. Rien à voir avec une volonté de montrer "qu'on est les plus forts", malgré le prestige que des musées comme le Louvre ou le British Museum confèrent.

Certains de mes exemples sont tout à fait pertinents : la Chine fut pillée (sac du Palais d'Été, par exemple) et tente aujourd'hui de racheter certaines de ses pièces ; les pays arabes ont servi de réserves d'objets d'art islamique pour les pays colonisateurs (Angleterre notamment). Et ils n'exigent pas le retour de l'intégralité de leurs oeuvres.
Le temps est désormais à la collaboration et à l'échange, non à la revendication et aux conflits.

À moins que je ne sache pas bien lire, tu as toi même écrit "ben oui on laisse faire ! On n'est même pas fichus de voir que l'on se comporte encore comme des pays colonisateurs [à intervenir à outrance]". Tu critiques les bombardements. Or, ce que je te dis, c'est qu'il n'y a pas d'autres solutions, car ceux que l'on bombarde actuellement, les islamistes, ne sont pas vraiment ouverts à la négociation, et qu'accueillir l'intégralité de la population syrienne/irakienne chez nous, tout en laissant aux djihadistes le contrôle de ces territoires, et accessoirement la possibilité de piller les sites historiques ou de les détruire, est une idée calamiteuse. Tes thèses humanitaristes de "arrêtons les bombes, sauvons des vies", sont certes très jolies, mais totalement décalées par rapport à la réalité géopolitique actuelle, outre le fait qu'elles n'aient pas grand rapport avec la préservation du patrimoine mondial.

Pourquoi avoir autant d'oeuvre si ce n'est pas pour les montrer ? Un collectionneur privé je comprendrais mais là c'est un musé. Si quelqu'un pouvait m'éclairer.

a écrit : Pourquoi avoir autant d'oeuvre si ce n'est pas pour les montrer ? Un collectionneur privé je comprendrais mais là c'est un musé. Si quelqu'un pouvait m'éclairer. Une bonne partie doit être restaurée je pense. Pour le reste, il existe des expositions temporaires qui permettent de faire tourner les oeuvres exposées.

Posté le

android

(0)

Répondre