La suppression d'un magazine peut faire économiser beaucoup d'argent aux compagnies aériennes

Proposé par
Invité
le
dans

Tous les commentaires (109)

a écrit : Pourquoi pèse-t-on les bagages, pas les passagers? Pour une histoire de centrage; un passager est donné pour une masse moyenne (ex: 90kg, en prenant large pour avoir une marge de sécurité). Sinon peser chaque personne serait forcément mal pris par les passagers.
C'est pour cela entre autres que par exemple quand un avion n'est pas rempli à 100%, les passagers sont dispatchés sur un peu tous les sièges et non pas tous dans une même zone.
En revanche pour de "longs"voyages en avion de tourisme les passagers sont pesés car l'avion beaucoup plus léger qu'un gros porteur est beaucoup plus sensible à la masse de chargement embarquée, surtout s'il doit décoller avec un plein complet.

a écrit : Pour une histoire de centrage; un passager est donné pour une masse moyenne (ex: 90kg, en prenant large pour avoir une marge de sécurité). Sinon peser chaque personne serait forcément mal pris par les passagers.
C'est pour cela entre autres que par exemple quand un avion n'est pas rempli à 100%, les pa
ssagers sont dispatchés sur un peu tous les sièges et non pas tous dans une même zone.
En revanche pour de "longs"voyages en avion de tourisme les passagers sont pesés car l'avion beaucoup plus léger qu'un gros porteur est beaucoup plus sensible à la masse de chargement embarquée, surtout s'il doit décoller avec un plein complet.
Afficher tout
Les passagers du Concorde aussi étaient pesés pour pouvoir les placer de manière à équilibrer les masses. Mais pour ne pas froisser les susceptibilités de la clientèle haut de gamme, le poids était estimé visuellement par l'hôtesse et saisi secrètement dans l'ordinateur qui en retour attribuait une place...

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Les passagers du Concorde aussi étaient pesés pour pouvoir les placer de manière à équilibrer les masses. Mais pour ne pas froisser les susceptibilités de la clientèle haut de gamme, le poids était estimé visuellement par l'hôtesse et saisi secrètement dans l'ordinateur qui en retour attribuait une place... Puisqu'on est sur le centrage et sur Concorde : Le centre de poussée, à peu près stable en subsonique, se déplace rapidement vers l’arrière à Mach 1 pour se stabiliser ensuite au-delà de Mach 1,5.
Le transfert carburant permet de rapprocher le CG du centre de poussée en vol supersonique.

a écrit : Il y a eu une histoire il y a quelques années d'une personne obèse qui a dû payer un surplus par rapport à son poids. Elle a refusé. Ça a fait polémique. Du coup ils ne le font plus car discrimination ! Je suis d'accord qu'il y a de la discrimination mais il faudrait faire un ratio avec l'imc, hors maladie qui fait que la personne grossit sans contrôle les autres je trouverai ça normal qu'ils payent plus, en prenant la taille en compte, par exemple imc supp à 20, taxe supplémentaire (ce n'est qu'un exemple je ne connais pas les valeurs de l'imc) . Bien évidemment à ne pas faire dans l'autre sens pour ne pas que les clients deviennent tout maigrichon pour prendre l'avion (risque sur la santé).

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : J'avais également lu une fois qu'une compagnie aérienne avait retiré une olive de ses menues 1er classe, ça leur avait permis d'économiser 40000$ par an..

Édit : c'est American Airlines en 1987..
www.jesuiscultive.com/spip.php?article388
Il est également dit dans le
lien qu'en 2000 la compagnie Southwest Airlines a supprimé 3 cacahuètes de ses sachets apéritifs, cela leur a permis d'économiser 300000$ par an.. Afficher tout
De ce que je comprend c est une economie de moyen (2× moins d olives utilises, donc 2x moins a acheter, donc economie), pas de carburant dans ces 2 cas.

Posté le

android

(2)

Répondre

Question que je me suis toujours posée: supplément bagage tu payes, mais si tu fais 50kg, tu es toujours moins lourd avec ta valise qu'un obèse avec un vanity.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Je suis d'accord qu'il y a de la discrimination mais il faudrait faire un ratio avec l'imc, hors maladie qui fait que la personne grossit sans contrôle les autres je trouverai ça normal qu'ils payent plus, en prenant la taille en compte, par exemple imc supp à 20, taxe supplémentaire (ce n'est qu'un exemple je ne connais pas les valeurs de l'imc) . Bien évidemment à ne pas faire dans l'autre sens pour ne pas que les clients deviennent tout maigrichon pour prendre l'avion (risque sur la santé). Afficher tout Ton commentaire est aberrant ! D'après toi, quels types de maladies jouent sur l'évolution de l'imc d'un humain ? Eh bien beaucoup plus que que tu ne le crois, à commencer par certaines maladies psychologiques comme le burn-out ou la dépression. Sans compter les cancer soignés de longue date qui, a cause des traitements, ont dégradés le système immunitaire de certains patients et j'en passe beaucoup. L'humain est incroyable dans sa bêtise et sa capacité à blesser l'autre. Mon imc est normal alors ne pense pas que la jalousie parle. Mais tu sais tant qu'à faire, autant interdire l'avion aux gens qui, pour des conditions ethniques, ou pas, portent un poids supérieur de vêtements. Certains deviendraient riches si on les payaient à la connerie dite.

a écrit : Il y a eu une histoire il y a quelques années d'une personne obèse qui a dû payer un surplus par rapport à son poids. Elle a refusé. Ça a fait polémique. Du coup ils ne le font plus car discrimination ! Ce genre de choses arrive assez souvent, mais ce n'est pas à cause du poids du passager qui est trop lourd ; enfin, pas directement, on ne leur demande de payer plus parce qu'ils sont plus lourds que les autres... c'est parce que parfois ils ne rentrent pas dans le siège ; trop gros, et il leur faut deux places... Alors quand le vol n'est pas plein, c'est pas un problème, l'équipage s'arrange pour ce passager (et ne demande rien quel que soit son poids !) ; mais quand l'avion est plein, on fait quoi ? Le problème est délicat, et je n'ai pas de réponse définitive. Ce qui arrive c'est que le passager qui n'entre pas dans son siège, et avion plein, demande un surclassement gratuit ; est-ce un droit ? Et si, au moment de la réservation, ce passager sait qu'il ne rentre pas dans un siège, pourquoi ne devrait-il pas payer deux sièges s'il en utilise deux ? Ou se payer une classe affaire ? Est-ce de la discrimination que de lui demander cela ? Et n'est-ce pas de la discrimination pour les autres qui paieront le même prix mais n'auront qu'un siège ? En quoi la compagnie est-elle responsable de l'état du passager ?.. Bref, beaucoup de questions...

a écrit : Pourquoi pèse-t-on les bagages, pas les passagers? Air Guyane pèse les passagers. Au moment de l'enregistrement, on doit monter sur la balance en portant son bagage à mains. Mais l'avion ne fait que 17 places. Incomparable avec les gros avions de ligne d'American Airways...

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : Tu peux pas refuser un passager sous prétexte qu'il pèse 300 kg, si il a payé son billet et qu'il est en règle. Et s'il prend deux places ?...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce genre de choses arrive assez souvent, mais ce n'est pas à cause du poids du passager qui est trop lourd ; enfin, pas directement, on ne leur demande de payer plus parce qu'ils sont plus lourds que les autres... c'est parce que parfois ils ne rentrent pas dans le siège ; trop gros, et il leur faut deux places... Alors quand le vol n'est pas plein, c'est pas un problème, l'équipage s'arrange pour ce passager (et ne demande rien quel que soit son poids !) ; mais quand l'avion est plein, on fait quoi ? Le problème est délicat, et je n'ai pas de réponse définitive. Ce qui arrive c'est que le passager qui n'entre pas dans son siège, et avion plein, demande un surclassement gratuit ; est-ce un droit ? Et si, au moment de la réservation, ce passager sait qu'il ne rentre pas dans un siège, pourquoi ne devrait-il pas payer deux sièges s'il en utilise deux ? Ou se payer une classe affaire ? Est-ce de la discrimination que de lui demander cela ? Et n'est-ce pas de la discrimination pour les autres qui paieront le même prix mais n'auront qu'un siège ? En quoi la compagnie est-elle responsable de l'état du passager ?.. Bref, beaucoup de questions... Afficher tout Les compagnies ne devraient pas se laisser faire par les lobbies qui défendent le politiquement correct, elles devraient appliquer la réalité des coûts : une personne qui occupe 2 sièges et pèse 2 fois plus lourd avec ses bagages qu'une personne moyenne devait payer pour deux places. Ça ne lui coûterait pas 2 fois plus cher car la plupart du prix du billet est constitué des taxes d'aéroport qui, elles, n'auraient pas à varier car pour l'aménagement et le personnel de l'aéroport ça ne coûte pas plus cher de faire embarquer une personne obèse qu'une personne moyenne. Donc sur le total du prix du billet, ça ferait peut-être un supplément de 30 ou 40%. Les tenants du politiquement correct diront que ce n'est pas la faute de ces personnes si elles sont obèses alors pourquoi elles devraient payer plus ? Mais ce n'est pas la faute de la compagnie aérienne non plus alors pourquoi elle devrait prendre à sa charge le surcoût occasionné par ces personnes ? Est ce que les obèses demandent à payer un lit plus grand ou des vêtements de grande taille au même prix que ceux de taille normale parce que ce n'est pas leur faute s'ils ont besoin de plus grand ? Alors pourquoi les compagnies aériennes seraient les seules à se faire avoir avec le surcoût des personnes en surpoids ? Et s'il y en a qui pensent que c'est un problème de société et que la société ne devrait pas stigmatiser les personnes en fonction de leur corpulence alors c'est l'État qui devrait prendre en charge le surcoût et subventionner les billets d'avion des personnes obèses pour que les compagnies aériennes puissent appliquer la réalité des coûts.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Exact, la charge utile d'une fusée capable de sortir du puis de gravité terrestre n'est que de quelque %, le reste étant la fusée, mais surtout le carburant qui représente 80% de la charge totale au décollage. A noter qu'au lancement, Saturn 5 consommait 15 tonnes de carburant et comburant par seconde... oui oui, par SECONDE!

Pour l'anecdote, a force de supprimer des cacahuètes et des olives, ils vont finir par nous obliger à y aller en slip dans leurs avions ^^

-Vous avez les cheveux trop long, madame, 5€ de surfacturation.
Afficher tout
T'es sur de ce que tu racontes sur Saturn 5 ?
Tu balances tellement de commentaires par jour ici que personne se donne la peine de vérifier ce que tu dis et le prend pour argent comptant.
Du coup je me suis dit que j'allais vérifier et au niveau de la consommation en carburant par seconde de Saturn 5, le premier site sur Google indique des résultats bien inférieur à 15t/s... (0,6t/s pour l'étage le plus gourmand).
C'est cool de vouloir faire du sensationnel mais par respect pour le principe du site, soit tu utilise le conditionnel quand tu n'est pas sur de toi, soit tu vérifies tes sources.
Parce qu'à force de lire des commentaires dans ce style, il y a bien un jour où on finira par se coucher plus bête...

a écrit : Tu peux pas refuser un passager sous prétexte qu'il pèse 300 kg, si il a payé son billet et qu'il est en règle. Ceci dit, si tu est côté hublot et que tu as un passager qui pèse 300kg qui s'installe à côté de toi, c'est quand même moyen. Tu auras payé et tu vas souffrir d'un certain inconfort

Pareil pour la durée des trajets qui a été rallongé, car les compagnies faisant des économies sur le carburant, donc les avions vont moins vite

Posté le

android

(3)

Répondre

L'article de Wired date de 2015. Cette année, AA a réalisé un bénéfice de 3,4 milliard de dollars (Source Wikipedia). Cette idée représente donc un gain de bénéfice de... 0,01%. Il n'y a pas de petites économies, mais il est pertinent de mettre le montant en rapport avec l'activité de l'entreprise, c'est une goutte d'eau !

Et si on mettait de l'hélium dans des petits conteneurs encastrés dans la carlingue ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pareil pour la durée des trajets qui a été rallongé, car les compagnies faisant des économies sur le carburant, donc les avions vont moins vite Pour le coup, serait-il possible d'avoir une source... Ou l'avis d'un expert ?
De mes connaissances de base, un avion possède un domaine de vol qui diminue avec l'altitude. Et en parallèle, moins l'air est dense, moins il consomme (c'est du résumé rapide, j'en conviens).
Donc plus il vol haut, moins il consomme (moins de trainée), mais plus la marge de vitesse est limitée (vitesse trop basse, il décroche, vitesse trop haute... Voir pire, il se désintègre).
Les avions de ligne volent entre 30000 et 40000 ft.
Je n'ai plus de chiffres en tête mais à ce niveau, la différence entre le Mach min et Mach Maxi est infime.

Ca me donne : Un niveau de vol imposé par les autorités + plus haut égal moins de carburant + moins de carburant égal plus haut + plus haut égal pas trop le choix de la vitesse relative.

Par contre, vous pouvez avoir entre 2 points identiques de temps de vol grandement différents, mais c'est lié aux conditions climatiques (Jetstream et autres...)

Merci à tous ceux qui m'en diront plus (ou le contraire) Je suis preneur d'info !

Edit : J'ai oublié dans ma formule magique, la limite structurelle de l'avion !
Plus il vol haut moins il consomme, mais en plus des autorités, il y a une limite (plafond) que l'engin ne peut dépasser ;)

a écrit : Dommage pour Ryanair qu'il n'ait pu supprimer les sièges, les économies faites auraient été appréciable. Prions pour que la RATP n'ait pas l'idée de devenir une compagnie aérienne