Au cinéma, le hareng rouge ne manque pas de surprendre

Proposé par
le
dans

Au cinéma ou en littérature, le "hareng rouge" fait référence chez les scénaristes au procédé utilisé afin d'emmener le spectateur ou le lecteur vers une fausse piste et lui montrer un retournement final qu'il n'aura pas la plupart du temps anticipé, donnant un tout autre sens à l'intrigue. Le Sixième Sens, Usual Suspects ou bien Le Convoyeur utilisent ce procédé.


Tous les commentaires (70)

a écrit : Incassable
Le Village
Old Boy
Psychose
Saw
The Mist

Il y en a tellement ^^
Old boy le meilleur :)
3 iron aussi est super

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Selon moi, "Le Prestige" ne fait partie de cette catégorie, l'objet du film étant de laisser des indices assez flagrants tout le long du film sans que le spectateur ne s'en aperçoive, le film nous met sur la bonne piste du début à la fin mais se joue de notre naïveté. Comment te rends tu compte que le twist final est que le personnage joué par Christian Bâle a au final un jumeau?
Avant les 5/10 dernières minutes du film on ne peut se douter de cette issue, pas mal d'indice sont donné dans le film, comme je pourrait t'en donné par exemple dans Shutter Island.
Christopher Nolan nous nargue du debut jusqu'à la fin du film.

a écrit : Quelqu'un saurait pourquoi on appelle ce procédé ainsi? L'expression "red herring" est très courante en anglais pour désigner quelqu'un qui donne le change. Elle s'applique à toute situation, pas seulement au cinéma ou roman. "To draw a red herring across the track", dépister la meute, existe mais rare.

L'épisode sur le jeune Kenny dans Black Mirror.. Un des meilleurs exemples que je puisse donner! :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le problème quand on te conseille un film avec retournement Final, c'est que tu sais déjà que y en a un du coup le twist est gâché, :/ Qui n'a jamais regardé un film en ce disant, c'est pas clair cette histoire y'a un truc qui va ce passer.
Et pourtant quand ça arrive t'es quand même sur le cu* :)

Le témoin du mal vous classez ça dans quoi ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Gone girl? Je pense qu'on peut le mettre dans cette catégorie de films.

Old boy!!!!! Un chef d'œuvre à voir absolument!!!! Il fait parti du top 3 du cinéma coréen!!!! Parmi ces top 3 il y a "les deux sœurs" qui utilise magnifiquement bien ce hareng rouge!!!!!

Je vous invite à regarder Peur primale , avec richard gere et edward Norton..
le twist final est magique ..

a écrit : Enfin un nom sur ce magnifique genre de film, mille mercis !!! Personnellement, j'ai toujours entendu ce terme appelé "twist"...à moins qu'il y'ait une différence que je n'ai pas saisie

a écrit : Il y a aussi le meutre de Roger Acroyd d'Agatha Christie Rectification :il y'a aussi n'importe quel ouvrage d'Agatha Christie (voire même n'importe quel bon policier) , même si personnellement je trouve qu'à force d'en lire beaucoup, les procédés pour cacher le meurtrier deviennent plus évidents

a écrit : Je valide pour Le Prestige et ne me prononcerai pas pour Incendies puisque je ne l'ai pas vu, mais Fight Club ? Non seulement le film est mauvais, mais le twist de fin n'est pas un hareng rouge. Le principe du hareng rouge c'est de te pousser a croire quelque-chose pour au final prendre le spectateur a contre pieds, ce n'est pas le cas dans Fight Club. (Je comprends pas pourquoi tant de monde prends ce film comme une référence) Afficher tout Si , le twist de fight club est un hareng rouge. C'est assez dur d'expliquer sans spoiler. Disons que pendant tout le film , tu crois quelque chose sur les rapports de Tyler et du personnage principal , puis vers la fin, tu te rends compte que ce n'était absolument pas le cas et tu es justement surpris et pris à contre pied

a écrit : Selon moi, "Le Prestige" ne fait partie de cette catégorie, l'objet du film étant de laisser des indices assez flagrants tout le long du film sans que le spectateur ne s'en aperçoive, le film nous met sur la bonne piste du début à la fin mais se joue de notre naïveté. Je n'ai pas vu le film , mais une grosse partie des films utilisant un hareng rouge laissent des petits indices. Je pense à 6eme sens et à fight club ou des scènes paraissent étranges et ne tombent sous le sens qu'à la fin

Sinon arretez moi si je me trompe mais l'anectode semble confondre le film"Sixième sens" de M night Shyamalan avec Bruce Willis qui contient effectivement un hareng rouge très célèbre, et "LE sixième sens" , un film sur Hannibal Lecter

"Predestination"
récent et également dans cette catégorie! Mérite d'être vu

"prisoners" aussi si j'ai bien compris ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Shutter Island est dans le même genre aussi, sacrément bien maîtrisé d'ailleurs Je me permet de rajouter "peur primale" avec Ed Norton