L.'université d'Haverford n'a pas regretté d'offrir ses études à un de ses étudiants

Proposé par
le

Howard Lutnick est un homme d'affaires américain qui devint orphelin peu après être entré à l'université d'Haverford. Incapable de financer ses études, l'université décida de lui offrir ses 4 ans de scolarité. Ayant réussi dans les affaires, il est aujourd'hui le plus grand donateur de l'université avec 65 millions de dollars de dons.


Tous les commentaires (76)

a écrit : Tu as décidé qu'il ne fallait pas débattre parce que tu as forcément raison?
Je n'ai peut-être pas lu 100% des commentaires mais il ne me semble pas que quelqu'un ait argumenté la supériorité d'un système sur l'autre... sauf toi.
La préférence d'un système ou l'autre,
dépend de ce que chacun recherche et des sacrifices éventuels qu'il est prêt à faire pour atteindre son but.
D'un côté on a un système quasi gratuit qui offre une bonne éducation sans d'énormes disparités entre les institutions mais qui n'a pas du tout le niveau d'excellence qu'il revendique (ni la renommée qui va avec).
De l'autre côté on a un système capitaliste inégalitaire qui profite de ce qui devrait être un droit pour s'enrichir et qui dévoile des disparités de niveaux d'instruction abyssals - avec, d'un côté des universités nullissimes (les diplômés ont au mieux un niveau de collégien - c'est même pas exagéré) et de l'autre côté, les IVY League et autres universités d’excellence qui elles produisent certes beaucoup de médiocrités aussi mais parmi ses étudiants il y a la crème de la crème qui deviendront les vraies pontes de leur domaine.
Pour toi le système français est supérieur, pour un américain ce sera son système car pouvoir accéder à l'excellence est très important pour eux et ils y travaillent dès la maternelle.

A noter que la France est le choix de seulement 6% des américains qui choisissent d'étudier (1 ou 2 semestres) à l'étranger. La proportion des étudiants français qui choisissent les États-Unis comme destination est bien plus haute. Il faut croire que le coût exorbitant des études ne les rebutent pas tant que ça. (A pondéré aussi car les bourses d'études sont monnaie courante).
Afficher tout
En tant que étudiant, je peux vous dire que lorsque on decide de faire 1 ou 2 semestres à l'etranger dans une fac en partenariat avec la notre, on paye les frais de notre fac et non celle dans laquelle on part. Donc evidemment que le cout ne rebute pas, au contraire, on est avantagé, on paye tres peu pour aller dans une fac qui coute tres cher. Ensuite, on a "juste" à payer les choses sur places ( loyer, nourriture, etc...) et l'avion. De plus, on y trouve un moyen de perfectionner nos langues.
Au contraire, pour les Americains ( puisque on parlent d'eux), ils ont tres peu d'interet à venir. Deja parce que lorsque tu payes 50000$ ( chiffre au hasard) l'année, t'as pas forcement envie de partir, et ils ont nullement besoin d'apprendre une autre langue.
De ce fait, votre derniere comparaison est mal choisi.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En tant que étudiant, je peux vous dire que lorsque on decide de faire 1 ou 2 semestres à l'etranger dans une fac en partenariat avec la notre, on paye les frais de notre fac et non celle dans laquelle on part. Donc evidemment que le cout ne rebute pas, au contraire, on est avantagé, on paye tres peu pour aller dans une fac qui coute tres cher. Ensuite, on a "juste" à payer les choses sur places ( loyer, nourriture, etc...) et l'avion. De plus, on y trouve un moyen de perfectionner nos langues.
Au contraire, pour les Americains ( puisque on parlent d'eux), ils ont tres peu d'interet à venir. Deja parce que lorsque tu payes 50000$ ( chiffre au hasard) l'année, t'as pas forcement envie de partir, et ils ont nullement besoin d'apprendre une autre langue.
De ce fait, votre derniere comparaison est mal choisi.
Afficher tout
+1

Et je n'ai même pas parler des inégalités évidentes que le système anglo-saxons induit.
Alors qu'en France on est sur un pied d'égalité (certains me diront que non) ; alors on va dire qu'on est "à peu près" sur un pied d'égalité jusqu'aux études supérieures.

Les prix des études aux USA se justifiaient car il y avait le plein emploi, et donc t'étais sur de rembourser ton prêt étudiant.

Je reste d'accord sur le fait que beaucoup de licences en France n'ont aucuns débouchés.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En tant que étudiant, je peux vous dire que lorsque on decide de faire 1 ou 2 semestres à l'etranger dans une fac en partenariat avec la notre, on paye les frais de notre fac et non celle dans laquelle on part. Donc evidemment que le cout ne rebute pas, au contraire, on est avantagé, on paye tres peu pour aller dans une fac qui coute tres cher. Ensuite, on a "juste" à payer les choses sur places ( loyer, nourriture, etc...) et l'avion. De plus, on y trouve un moyen de perfectionner nos langues.
Au contraire, pour les Americains ( puisque on parlent d'eux), ils ont tres peu d'interet à venir. Deja parce que lorsque tu payes 50000$ ( chiffre au hasard) l'année, t'as pas forcement envie de partir, et ils ont nullement besoin d'apprendre une autre langue.
De ce fait, votre derniere comparaison est mal choisi.
Afficher tout
Ma comparaison n'est pas mal choisie, bien au contraire, merci bien. C'est vous qui n'avez pas lu correctement.
J’ai souligné que les américains passaient 1 ou 2 semestre à l’étranger car c’est le cas de la grande majorité des étudiants qui étudient à l’étranger – donc ils ne sont pas attirés par la gratuité des systèmes européens et comme vous le mentionné dans le cadre des échanges ils continuent de payer les frais dans leur université américain.
En ce qui concerne les étudiants français, ai-je mentionné qu’ils étudiaient dans le cadre d’un échange ? Non. Car la moitié des français qui étudient aux Etats-Unis font bel et bien leurs études complètes dans une université américaine (en général Master ou doctorat) – ils paient donc bien les frais de l’université américaine qui s’élèvent en général à 40'000 dollars par an pour un master.

Pensez-vous vraiment que je m’amuse à laisser des commentaires pour forcer sur tout le monde mon opinion personnelle ? Mis à part dans mon tout premier commentaire, il n’y a pas trace de mon opinion. Les opinions personnelles à mon sens, n’ont aucune importance, c’est les faits qui permettent d’avoir un vrai débat mais ça c’est toujours compliqué, sur internet comme ailleurs – Les gens ont peur d’être totalement déstabilisés dans leur petites certitudes alors ils disent aveuglément le contraire.

On peut tout à fait avoir une conviction tout en explorant son contraire. Etre capable d’argumenter sur les deux fronts en regardant les faits le plus objectivement possible est une force et c’est ce qui permet d’en sortir avec une opinion avisée basée sur une vraie réflexion et non pas sur un dévouement aveugle.
Trop je gens s’exprime pour « avoir raison » et cela ne m’intéresse pas.
Quel que soit le sujet, qu’il s’agisse de religion, de politique, de mœurs, de traditions… tout le monde - de tous bords - a toujours raison ; c’est quand même dingue, non ? Et désespérant aussi de se dire que si peu de gens sont capables de comprendre que si telle ou telle chose est meilleure à leurs yeux c’est parce qu’ils sont ancrés dans ce système là et sont incapables de même entrevoir les choses d’un autre angle.

Soit dit en passant, avec tous les défauts qu’on peut prêter aux américains, leur capacité à débattre et argumenter n’en fait pas partie. Car le débat et l’argumentation reste le fondement même de leur éducation. Si seulement ils n’étaient pas aussi ignorants du monde, je me régalerai à débattre avec eux.

En tout cas, merci aux libres penseurs ici qui ont su se positionner d’un point de vue plus neutre et tenter ne serait-ce que l’espace de quelques secondes à comprendre les choses d'une autre perspective.

a écrit : +1

Et je n'ai même pas parler des inégalités évidentes que le système anglo-saxons induit.
Alors qu'en France on est sur un pied d'égalité (certains me diront que non) ; alors on va dire qu'on est "à peu près" sur un pied d'égalité jusqu'aux études supérieures.


Les prix des études aux USA se justifiaient car il y avait le plein emploi, et donc t'étais sur de rembourser ton prêt étudiant.

Je reste d'accord sur le fait que beaucoup de licences en France n'ont aucuns débouchés.
Afficher tout
Oui c'est vrai, le système américain est très inégalitaire, comme je l'ai mentionné dans mon commentaire précédent.

Fait intéressant cependant, selon les classements qui mesure l'accessibilité à une éducation secondaire, les Etats-Unis se situe devant la France.

Absolument, avoir trop de diplômés universitaires ne sert à rien à un pays, la France devrait s'inspirer de systèmes tels que le système allemand ou suisse qui ont développé les réseaux d'apprentissages hautement qualifiés. Un véritable succès.

a écrit : Oui c'est vrai, le système américain est très inégalitaire, comme je l'ai mentionné dans mon commentaire précédent.

Fait intéressant cependant, selon les classements qui mesure l'accessibilité à une éducation secondaire, les Etats-Unis se situe devant la France.

Absolument,
avoir trop de diplômés universitaires ne sert à rien à un pays, la France devrait s'inspirer de systèmes tels que le système allemand ou suisse qui ont développé les réseaux d'apprentissages hautement qualifiés. Un véritable succès. Afficher tout
Intéressant j'irais regarder ce classement ^^

Oui, en effet les bacs pros et l'alternance (si c'est dont tu parles par apprentissage) sont encore trop pointés du doigt ici.

Mais sérieusement, la situation est tellement grave au niveau de leur système que les "experts" (va savoir ce que ce mot regroupe comme personne) s'accordent à dire que les prêts étudiants vont être la cause de la prochaine crise économique là-bas. Les taux augmentent car des étudiants ne peuvent plus rembourser et donc d'autre étudiants ne peuvent plus rembourser et ainsi de suite.
Je doute sincèrement que si un étudiant américain venait débattre ici, il te vendrait son système universitaire.

Tu peux me donner autant d'arguments - aussi bons sont ils - en faveur du système universitaire américain​, et les avantages de ce système sont nombreux mais je vois mal comment la myriade davantage peux égaler L'ENORME inconvénient que nous pointons du doigt.

Posté le

android

(1)

Répondre

J ai entendu un reportage a la radio qui disait que les grandes écoles Américaines étaient honnereuses en partie a cause du budget publicité qui était la part la plus importante du budget global .
Quelqu un pourrait il le confirmer ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Aux USA, la scolarité coûte très cher, contrairement à la France.
Pour exemple, les étude de médecine coûtent 450 000 dollars aux USA (source : de la famille américaine), tandis qu'elles sont gratuites en France ...
Les USA ne sont peut être pas mieux que la France. Je ne vis pas là-bas , je ne peux pas le dire. Mais je vis en France et par pitié, arrêtez de dire que tout est gratuit et regardez votre fiche de paie (sauf si vous vivez au crochet des autres, et là oui c'est "gratuit" ).

a écrit : Les USA ne sont peut être pas mieux que la France. Je ne vis pas là-bas , je ne peux pas le dire. Mais je vis en France et par pitié, arrêtez de dire que tout est gratuit et regardez votre fiche de paie (sauf si vous vivez au crochet des autres, et là oui c'est "gratuit" ). Tu préfères qu'on dise "illimitées" comme pour les forfaits téléphoniques ? C'est le même principe : une fois que tu as payé ce que tu dois, tu peux utiliser autant que tu veux sans payer plus...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui, et il est honteux d'exiger de la future génération qu'elle s'endette quasiment à vie afin de s'instruire. Il s'agit tout de même du future même du pays - qu'il n'investisse pas dans son propre future est symptomatique d'un système capitaliste de l'extrême. Cela dit, le système universitaire américain, bien que très onéreux, compte parmi les meilleures universités du monde alors que les universités françaises ne compte pas du tout sur le plan international. Afficher tout Forcément quand tu payes, bah le matin tu te sors les doigts et tu files en cours ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Haverford ?
Jamais entendu parler mais marrant de voir qu'il s'agit de la contraction de deux des plus célèbres universités : Harvard et Oxford.

a écrit : Je suis tout à fait d'accord, mais même si tu avais à payer disons 10 000 euros de matériels en France, cela passe pour une broutille face à 450 000 dollars. J'ai donc simplifié la comparaison qui avait pour unique dut de cloué le bec de qqn qui aime critiquer sans réfléchir.
Pour ce qui est du prix de
s écoles ont peut aussi ajouter les frais de scolarités de l'équivalent aux USA du collège et du lycée français ... en général aux USA les enfants sont envoyés dans le privé, les écoles publiques sont considérées comme "mauvaises".
En additionnant tout les frais de scolarité, on atteint aisément les 750 000 dollars. Je pense que peu de d'étudiant français débourse autant d'argent pour sa scolarité (sauf peut être pour des écoles de commerce mais je ne connais pas ce secteur).
Afficher tout
C'est faux, ayant étudié aux Etats Unis je peux t'assurer qu'il y a de très bonne école publique, et comme en France la majeur partie de la population fait son college-lycée dans des institues publique. Pour ce qui concerne les etudes supérieurs, beaucoup d'universités donnes des bourses aux élèves ayant été investis dans leurs études,
qu'elle qu'en soit la manière de part leurs notes, leurs engagements, leurs aptitudes sportives ou la constitution d'un dossier montrant leur motivation. Et a coté de cela, il y a les community colleges qui sont des universités publique, et dont certaine sont très renommés. En fait, comme en France, les écoles publiques gratuites et dont les places sont limités offre plus de prestige que les universités dite "pay to win"

a écrit : Oui, et il est honteux d'exiger de la future génération qu'elle s'endette quasiment à vie afin de s'instruire. Il s'agit tout de même du future même du pays - qu'il n'investisse pas dans son propre future est symptomatique d'un système capitaliste de l'extrême. Cela dit, le système universitaire américain, bien que très onéreux, compte parmi les meilleures universités du monde alors que les universités françaises ne compte pas du tout sur le plan international. Afficher tout Faux
L'ISAE SUPAERO est la meilleure ecole européenne d'ingénieur aéronautiques et spatials

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les études universitaires sont gratuites en France? Les bourses sont suffisantes? Merci pour ton commentaire je commançais à croire qu'il n'y avait aucun étudiant ici ...
Demandez à mon portefeuille si les études superieur de renommé Harvardienne sont gratuites en France
A croir que je cumule les heures de travaille pour la gloire ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En France on lui aurait donné une bourse comme à tous les orphelins. Faux. La bourse étant calculée sur les revenus N-1 de la fiche d'impôts si un étudiant rattaché à ses parents les perd et que sous leur charge il n'était pas boursier alors il ne le sera pas toute l'année concernée. Il devra attendre d'être un foyer fiscal à lui seul. Et travailler en attendant

C'est ce qui s'appelle, renvoyer l'appareil

a écrit : Et donc n'étant pas les plus malheureux nous n'avons pas le droit de critiquer certaines choses en France? Mais non ne disons rien apres tout t'a pire! Ne faisons pas evoluer les.choses... Je suis pour la critique, mais je pense aussi qu'il faudrait arrêter de dénigrer de toute part la France. Oui tout n'est pas rose chez nous, mais je pense que malgré tout nous avons de la chance d'être dans un pays qui possède une scolarité, non pas gratuite, certes, mais très abordable. (Hors écoles privées bien évidemment).
Pareil pour la santé, oui tout n'est pas parfait et beaucoup de choses resteraient à améliorer, mais je suis personnellement bien content d'aller gratuitement chez le médecin.

Tout est améliorable, je suis d'accord avec toi, dans l'hypothèse où on arrête d'être de la mauvaise foi et de cracher bêtement sur les choses sans peser le pour et le contre, comme dans le commentaire auquel j'ai répondu en premier lieu.

Posté le

android

(0)

Répondre